La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dans la série les constellations. la constellation du Taureau Patrice Janvier 2006 - Localisation - Observation et caractéristiques - Histoire Cette constellation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dans la série les constellations. la constellation du Taureau Patrice Janvier 2006 - Localisation - Observation et caractéristiques - Histoire Cette constellation."— Transcription de la présentation:

1 Dans la série les constellations

2 la constellation du Taureau Patrice Janvier Localisation - Observation et caractéristiques - Histoire Cette constellation dhiver est l'une des plus anciennes puisqu'elle était déjà connue des Babyloniens. (2000 av. J-C)

3 Localisation Le Taureau est facile à repérer, à l'ouest d'Orion et au- dessous de la constellation du Cocher, notamment grâce à la présence de la très brillante étoile orangée Aldébaran, qui dessine "l'oeil" du Taureau. La constellation contient de grands amas ouverts, quelques étoiles doubles et M1, une étonnante nébuleuse qui est en fait un vestige de supernova au nord-est de ζ Tauri. Limmense explosion, visible le 4 juillet 1054, a été assez brillante pour être observée de jour. On en trouve des mentions dans des recueils historiques chinois et dans des poteries amérindiennes.

4 Caractéristiques Nom latin Génitif Abréviation Grandeur Ascension droite Déclinaison Visibilité Méridien Etoile la plus brillante Magnitude apparente Étoiles de magnitude apparente à 3 Étoiles de magnitude apparente à 5.5 Constellations limitrophes Taurus Tauri Tau 797 degrés carrés 4 h 16 min 11 sdegrés carrés 18° 52' 12« 90° nord à 65° sud 15 janvier, 21h00 Aldébaran (α Tau) 0,874 (α, β, η et ζ) 88 Baleine, Bélier, Cocher, Éridan, Gémeaux, Orion, PerséeBaleineBélierCocherÉridan GémeauxOrionPersée

5 Observation Aldébaran (α Tauri), rouge et brillante, lune des étoiles de première magnitude, se trouve au milieu de cette constellation. Derrière elle se trouvent les Hyades, lamas ouvert le plus proche de la Terre, qui, avec Aldébaran, forme un V marquant la tête du Taureau. Les cornes sétendent à louest, marquées par Elnath (β Tauri, traditionnellement partagée par le Cocher) et ζ Tauri. Vers le milieu de la constellation se trouve un des amas ouverts les plus connus, facilement visible à lœil nu, les Pléiades,également noté M45. En fait, on peut distinguer à lœil nu de 6 à 12 étoiles distinctes, parmi les 500 voir plus qui le composent. Lamas est distant de 380 années lumière.

6 Etoiles les plus lumineuses 1 Membre de lamas des Pléiades 2 Membre de lamas des Hyades

7 Aldébaran Référence : α Tau Nom : Aldébaran Type : étoile variable Magnitude : 0.75 à 0.95 Distance : 65.1 a.l. A.D. : 04h 36m 05s Déc. : +16° 30' 59" Autres appellations : Cor Tauri ou Parilicium. C'est une géante rouge légèrement variable, sa température de surface est de kelvins. Son nom vient de l'arabe al Dabaran, qui signifie « le suiveur » ; sa position dans le ciel suivant celles des amas des Pléiades et des Hyades, tous deux connus depuis la plus haute Antiquité. Malgré les apparences, elle n'appartient pas à l'amas des Hyades (Melotte 25) sur lequel elle ne se positionne que par projection.En effet les Hyades sont 2 fois plus loin de nous.

8 Situation

9 M1 La nébuleuse du Crabe Référence : M 1 / NGC 1952 Nom : nébuleuse du Crabe Type : résidu de supernova Magnitude : 8.4 Distance : a.l. Dimension : 8.0' × 4.0' A.D. : 05h 35m Déc. : +22° 01' Le premier élément du catalogue Messier est l'un des plus rares, il s'agit d'un résidu de supernova. Déjà repéré en 1731 par l'astronome amateur anglais John BEVIS ( ), cet objet sera (re)découvert par Charles Messier ( ) le 12 septembre 1758 alors qu'il recherchait une comète dans cette région. Il le décrivit comme « une lumière blanchâtre ayant la forme d'une flamme de bougie ». Elle donna à Messier lidée de faire un catalogue des objets que lon pouvait confondre avec des comètes.

10 M1 La nébuleuse du Crabe William PARSONS (lord OXMANTOWN comte de ROSS, ), à l'aide de son réflecteur de 90 cm, sera le premier à y distinguer des filaments qui, par similitude avec les pinces et les pattes d'un crabe, lui valurent son nom commun : la nébuleuse du Crabe. Les excellentes photographies obtenues depuis les années 1920 montrent que les filaments qui constituent cette nébuleuse sont en expansion avec une vitesse angulaire de 0.2" par an. À la distance de la nébuleuse, l'expansion réelle se fait avec une vitesse de km · s-1. Même s'il est probable que cette expansion devait être plus rapide par le passé, l'événement à l'origine de ce mouvement devrait s'être produit au XIe siècle. Des témoignages écrits d'une supernova ayant eu lieu le 4 juillet 1054 sont nombreux, notamment dans les annales chinoises où elle est mentionnée sous l'appellation d'étoile hôte. Pendant une vingtaine de jours l'astre fut aussi brillant que la planète Vénus, il disparut visuellement en avril 1056.

11 Les Hyades Référence : Melotte 25 Nom : Hyades Type : amas ouvert Magnitude : 0.8 Distance : 156,5 a.l. Dimension : Ø 8° A.D. : 04h 27m Déc. : +15° 52'

12 Les Hyades Melotte 25, plus connu sous l'appellation Hyades, est le nom collectif des étoiles formant l'un des amas ouverts les plus connus et facilement identifiable à l'œil nu. Anciennement Suculæ, représentation latine d'une truie avec ses petits, cet assemblage était vu sous la forme d'un troupeau de chameaux par les arabes. La représentation « moderne » est celle d'une tête de taureau. Il est placé à une distance double de celle de la géante rouge Aldebaran, qui se superpose par projection et ne fait pas partie de l'amas. Toutes ces étoiles sont nées de la même nébuleuse et animées d'un mouvement propre identique en direction d'un point proche de Betelgeuse (α Ori). Situées près du plan de l'écliptique, les étoiles des Hyades sont susceptibles d'être souvent occultées. C'est lors de l'éclipse de Soleil du 29 mai 1919, qui avait lieu en cette position, que fut vérifiée l'une des prédictions de la théorie de la relativité générale : la déviation des rayons lumineux provenant des étoiles par la présence d'un corps massif (ici représenté par le Soleil situé exactement dans l'axe Terre-Lune).

13 Les Pléiades Ascension droite (RA, α)03h 47m 24s Déclinaison (Dec, δ)+24° 07 Distance~440 AL (~135 pc) Magnitude apparente1,6m Dimensions apparentes110 min d'arc

14 Les Pléiades Quand on observe la constellation du Taureau, on aperçoit à l'oeil nu, à l'ouest, cet amas bien visible. L'amas ressemble un peu à la Grande Ourse, c'est-à-dire qu'il a la forme d'une casserole. Etant donné sa très grande taille, on peut l'observer aux jumelles et là, on a déjà une image absolument superbe de cet amas ! On peut déjà voir une vingtaine d'étoiles. Au télescope on peut en voir une cinquantaine sans difficulté. Près de l'étoile la plus brillante de l'amas, Alcyone, on voit un beau petit triangle d'étoiles. En dessous d'elle se trouve Mérope, autre étoile brillante de l'amas (au fond de la casserole...). A gauche de ces deux étoiles part une petite chaîne de 5 ou 6 étoiles formant une courbe vers l'extérieur de l'amas. Sur les belles photos de l'amas, les étoiles les plus brillantes des Pléiades sont plongées dans des nébuleuses formant de beaux voiles bleutés autour d'elles. Autour de Mérope se trouve l'une de ces nébuleuses, NGC Il paraît que sous un bon ciel,on peut l'apercevoir, comme un très faible voile entourant l'étoile.

15 Les Pléiades On dénombre aujourd'hui environ 500 étoiles composant cet amas, dont une douzaine sont visibles à l'œil nu. Il s'étend sur près de 2°, soit l'équivalent de 4 fois le diamètre apparent de la Lune. Sa densité est donc relativement faible par rapport aux autres amas ouverts. L'âge de l'amas est estimé à 100 millions d'années, mais il ne devrait pas vivre longtemps puisqu'il devrait se séparer dans 250 millions d'années, en partie à cause de sa faible densité. Il s'agit bien ici de la vie de l'amas et non des étoiles le composant.

16 Les étoiles doubles 4 étoiles doubles : Tau, 62, Phi et Chi du taureau.

17 Les étoiles doubles Tau. Celle-ci est facile à trouver puisqu'elle est visible sans difficulté à l'oeil nu. Une fois pointée, on s'aperçoit qu'elle peut être facilement dédoublée dés 45x de grossissement. On aperçoit alors deux composantes blanches, la principale étant nettement plus lumineuse que l'autre. Pour trouver les trois autres étoiles doubles de l'observation, il faut commencer par repérer, à l'aide de la carte, la zone où elles se trouvent. En effet, elles sont toutes les trois alignées à cet endroit-là ! Les étoiles Kappa et Upsilon du Taureau vont nous servir de point de départ. Il y a la paire formée de Kappa 1 et Kappa 2, et une seconde paire formée de Upsilon et une autre étoile.

18 Histoire et Mythologie Les Égyptiens y virent le bœuf Apis, le dieu du Nil. D'autres mythes et croyances s'attachèrent à ce signe tel que le Veau d'Or. Dans la mythologie grecque, cette constellation représente la métamorphose de Zeus utilisée pour enlever la fille du roi de Phénicie : Europe. Veau d'Or, ou simulacre d'un taureau, (une imitation du bœuf Apis?)constitué par une forme intérieure (bois ou matière plastique) plaquée d'or, plutôt que par une masse métallique versée dans un moule. Selon la Bible ((Exode, ch. XXXII).), Les Hébreux, rassemblés au pied du Sinaï, auraient profité de l'absence de Moïse pour imposer à Aaron l'obligation de leur donner un dieu visible, auquel ils offriraient leurs hommages. Cette défection fut sévèrement châtiée.

19 Zeus et Europe Fille de Téléphassa et d'Agénor,roi de Phénicie, Europe fut aimée de Zeus qui lui donna trois fils Minos, Rhadamanthe, et Sarpédon. La jeune princesse fit un jour un rêve étonnant où deux continents personnifiés tentaient de la séduire. Le matin venu, pour chasser ce rêve étrange, elle alla avec ses suivantes cueillir des fleurs dans une prairie voisine. C'est là que Zeus aperçut la jeune fille, nymphe particulièrement gracieuse, jouant avec ses compagnes et il en tomba immédiatement amoureux. Il jugea plus prudent de se changer en taureau pour échapper à la surveillance de sa femme Héra et pour mieux approcher les jeunes filles sans les effaroucher. Il prit la forme d'un beau taureau blanc au front orné dun disque dargent et surmonté de cornes en croissant de lune. Il se mêla paisiblement aux jeux des jeunes filles; il se laissa même caresser par Europe qui tomba sous son charme et s'assit sur son dos Mais dès qu'elle fut sur son dos, il se précipita vers le rivage proche. Accompagné par toute une cohorte de divinités marines, de Néréides chevauchant des dauphins et de Tritons soufflant dans des conques, il l'amena en Crête…

20 Zeus et Europe Jupiter (Zeus en grec) et Europe

21 Zeus et Europe Là sous un platane toujours vert ( mais d'autres auteurs penchent pour la grotte du mont Dicté où Zeus fut caché pendant sa prime enfance pour échapper à Cronos) ils s'unirent. Minos, Sarpédon et Rhadamanthe furent les fruits de cette union Zeus lui fit trois présents : Une lance qui ne manquait jamais sa cible, un chien, Laelaps, qui ne laissait jamais échapper sa proie, un homme de bronze, Talos, dont la seule veine qui irrigait son corps de métal, était obturée par une cheville de métal. Il faisait chaque jour le tour de la crête et tuait tous les étrangers qui tentaient de débarquer. Pendant ce temps, son père, Agénor, cherchait partout sa fille. Il décida d'envoyer ses trois enfants Cadmos, Phénix et Cilix ainsi que sa femme à sa recherche. Il leur donna l'ordre de ne pas revenir sans Europe et il ne les revit jamais. Quand Zeus l'abandonna, Europe fut épousée par la roi de Crète, Astérios, qui reconnut ses enfants et fit de Minos son successeur. Avec une hérédité aussi glauque, le pauvre Minos eut plus tard un fils complètement taré, le Minotaure, moitié homme et moitié taureau, cannibale de surcroît... Pour avoir la paix, Minos fut obligé d'enfermer ce fils indésirable dans le labyrinthe situé dans les souterrains de son palais. Europe donna à son mari une fille, Crété. Europe donna aussi son nom au continent européen et la constellation du taureau rappelle cette transformation divine.

22 Le Minotaure et Minos

23 Les Pléiades Mythologie Astérope, Mérope, Électre, Maïa, Taygète, Célaéno, Alcyone Les sept sœurs

24 Les Pléiades Mythologie L'origine du nom « Pléiades » provient de la mythologie grecque : les Pléiades sont sept sœurs, filles d'Atlas et de Pléioné : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone. Les 9 étoiles les plus brillantes de l'amas tirent leur nom des 7 sœurs et leurs parents. Leurs magnitudes sont comprises entre 2,86 et 5,44, donc accessible à l'œil nu. Astérope a la particularité d'être une étoile double.

25 Les Pléiades Mythologie Les Pléaides sont connues depuis l'Antiquité, puisque la plus ancienne référence écrite de cet objet remonte au poète Hésiode (700 av. J.-C.). Une représentation picturale de cet amas se retrouve aussi sur le disque de Nebra daté du début de l'âge du bronze (2000 av. J.-C.). La « constellation » des Pléiades est également citée dans de nombreuses cultures et religions. À l'époque d'Hésiode, on croyait à son influence sur l'agriculture (un peu comme la Lune de nos jours). Elle apparaît également dans l'Odyssée d'Homère, ainsi qu'à trois reprises dans la Bible. Le 4 mars 1769, Charles Messier ajoute cet amas à son catalogue astronomique. En 1846, l'astronome allemand Johann Heinrich von Mädler note que les étoiles n'ont pas de mouvement mesurable, l'une par rapport à l'autre. Il en déduit qu'elles forment le centre d'un système stellaire bien plus large dont Alcyone serait la plus près du centre. L'hypothèse fut réfutée par les autres astronomes. On retient cependant qu'elles se déplacent bien en groupe.

26 Anecdotes sur les Pléiades Pour les Indiens « Mono » en Amérique du nord, les Pléiades sont 6 femmes qui ont mangé de loignon. Les Hyades représentent leurs maris qui se tiennent à distance !

27 Anecdotes sur les Pléiades A propos des Pléiades : le nom japonais de l'amas est Subaru, qui signifie « unité ». En 1953, 5 firmes japonaises ont fusionnées pour former « Fuji Heavy Industries Ltd ». Ce nouveau groupe a adopté l'amas Subaru en tant que nom et logo de la marque de voiture bien connue.

28 Quelques images !

29 M1

30 Les Les HYADES

31 M45

32 Aldébaran,Hyades,Pleiades

33 Fin Ceci termine ce dossier rapide sur la constellation du Taureau Patrice Janvier 2006


Télécharger ppt "Dans la série les constellations. la constellation du Taureau Patrice Janvier 2006 - Localisation - Observation et caractéristiques - Histoire Cette constellation."

Présentations similaires


Annonces Google