La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

24/10/2006 Eaux souterraines - PA5 (anct P08) Philippe Meus Direction générale des Ressources Naturelles et de lEnvironnement (DGRNE) Séminaire de clôture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "24/10/2006 Eaux souterraines - PA5 (anct P08) Philippe Meus Direction générale des Ressources Naturelles et de lEnvironnement (DGRNE) Séminaire de clôture."— Transcription de la présentation:

1 24/10/2006 Eaux souterraines - PA5 (anct P08) Philippe Meus Direction générale des Ressources Naturelles et de lEnvironnement (DGRNE) Séminaire de clôture Malines - 24 octobre 2006

2 24/10/2006 Déc 2006 Déc 2004 Déc 2008 Déc 2009 Etat davancement de la mise en œuvre de la DCE en matière deau souterraine Déc 2005 Déc 2007 Révisions éventuelles fonction des connaissances et des critères (Directive-fille) CARACTERISATION DETAILLEE CARACTERISATION INITIALE Évaluation des risques de non-atteinte des objectifs (état des lieux) Contrôles de surveillance de létat chimique Contrôles opérationnels de létat chimique PLAN DE GESTION ET PROGRAMME DES MESURES Programme de mesures, questions importantes et projet de plan de gestion soumis au public SURVEILLANCE (MONITORING) Conception des réseaux REPORTING WISE Surveillance de létat quantitatif

3 24/10/2006 Conclusions essentielles de létape de caractérisation Grande variété géologique, hydrogéologique, des réseaux, ainsi que surtout des approches utilisées Premières évaluations des risques peu comparables entre les partenaires Nécessité dune meilleure harmonisation pour évaluer létat des masses d eau à aquifères transfrontaliers mais: –Couverture hétérogène des connaissances des aquifères plutôt liée à lexploitation de la ressource que du fait de préoccupations environnementales –Réseaux représentatifs à peine en cours délaboration –Critères de densité des réseaux et dévaluation des états chimique et quantitatif trop imprécis

4 24/10/2006 Programmes de surveillance pour les eaux souterraines Article 8: réseaux de surveillance chimique et quantitatif à rendre opérationnels pour fin 2006; réseau quantitatif -> adapté à lévaluation de létat quantitatif, lui-même défini selon un équilibre entre la ressource et les prélèvements -> dépend du fonctionnement de chaque aquifère (réponse des systèmes) réseau chimique à deux composantes: –contrôles de surveillance (validation du risque, tendances) –contrôles opérationnels (qualifier l état des MESO à risque, scruter les tendances et vérifier leffet des mesures) + surveillance des zones protégées

5 24/10/2006 Les obstacles majeurs pour une mise en œuvre coordonnée dans le DHI -> le classement à risque et le choix des paramètres (et leurs seuils) ne peuvent être que provisoires et arbitraires -> évolution actuelle des réseaux plutôt individuelle en fonction des philosophies respectives (éch. 2006) complexité des réseaux dans le passé réseaux orientés vers lexploitation de la ressource nécessité douvrages (piézomètres, puits dexploitation) la représentativité spatiale doit être volumique! évaluation des flux à travers les frontières ? impacts à grande échelle au-delà des frontières ?

6 24/10/2006 Méthode de travail au sein du PA5 partage des informations sur lévolution des programmes de surveillance nationaux partage des connaissances hydrogéologiques et synthèse de lévolution des réseaux pour 3 aquifères transfrontaliers pilotes (8 MESO) échanges bilatéraux et trilatéraux relatifs à ces 3 aquifères pilotes (ex. piézométrie de la nappe des calcaires carbonifères) réflexions sur ladaptabilité des réseaux transfrontaliers

7 24/10/2006 Aquifères transfrontaliers pilotes Sables de lOligocène Sables du BruxellienCalcaires du Carbonifère

8 24/10/2006 Aquifère des sables de lOligocène Flandre + Pays-Bas classé non à risque en Flandre et à risque quantitatif aux Pays-Bas contextes hydrogéologiques et dexploitation différents synthèse des données en cours en bilatéral

9 24/10/2006 Aquifère des sables du Bruxellien Bruxelles + Flandre + Wallonie classé à risque chimique nitrates chez les 3 partenaires existence de zones protégées (zones vulnérables) synthèse des données en cours en trilatéral

10 24/10/2006 Les calcaires du Carbonifère: un réservoir à apprivoiser…

11 24/10/2006 Aquifère des calcaires carbonifères Flandre + France + Wallonie classé à risque quantitatif chez les 3 partenaires mesures déjà prises individuellement ou en bilatéral réflexion trilatérale dans le cadre de la CIE depuis > –étude de faisabilité dun modèle découlement sur lensemble de laquifère –colloque de Tournai (février 2007) –actualisation de la piézométrie

12 24/10/2006 Carte piézométrique de la nappe des calcaires carbonifères - octobre 2006

13 24/10/2006 Réseau de surveillance - état quantitatif

14 24/10/2006 Réseau de surveillance - état chimique

15 24/10/2006 Conclusions Les réseaux sont « coordonnables » sur le plan des mesures qui y sont pratiquées mais du point de vue « physique » ils ne pourront être indéfiniment, ni uniformément, densifiés Attention à une coordination « à deux vitesses » qui verrait les réseaux bien coordonnés, mais lexploitation des données réalisée de manière trop individuelle! Le manque de critères des états, tant quantitatif que chimique, reste crucial, principalement pour ce qui concerne les échanges entre les masses deau au travers des frontières Les initiatives bi ou tri-latérales savèrent très porteuses, vu les spécificités de lhydrogéologie


Télécharger ppt "24/10/2006 Eaux souterraines - PA5 (anct P08) Philippe Meus Direction générale des Ressources Naturelles et de lEnvironnement (DGRNE) Séminaire de clôture."

Présentations similaires


Annonces Google