La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

R È GLEMENT DE L UE SUR LA PÊCHE INN, D É FIS DE MISE EN Œ UVRE ET IMPACT SUR LES PAYS DU PACIFIQUE Point de vue du secteur priv é Par : Pedro C. Celso.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "R È GLEMENT DE L UE SUR LA PÊCHE INN, D É FIS DE MISE EN Œ UVRE ET IMPACT SUR LES PAYS DU PACIFIQUE Point de vue du secteur priv é Par : Pedro C. Celso."— Transcription de la présentation:

1 R È GLEMENT DE L UE SUR LA PÊCHE INN, D É FIS DE MISE EN Œ UVRE ET IMPACT SUR LES PAYS DU PACIFIQUE Point de vue du secteur priv é Par : Pedro C. Celso Administrateur d é l é gu é, RD Tuna Canners Ltd.

2 CONTENU DE LA PRÉSENTATION CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. Histoire et répartition des prises mondiales 2. Acteurs commerciaux régionaux du secteur de la pêche – Pays ANP 3. Industries régionales de transformation dans le monde 4. Règlement sur la pêche INN : indispensable 5. Parties affectées par le Règlement CE 6. Défis soulevés par la définition de la pêche INN 7. Obstacles et autres questions liés à la mise en œuvre du règlement 8. Nécessité de renforcer les capacités des Autorités compétentes des États de pavillon et côtiers 9. Ce que l'UE peut faire pour améliorer l'efficacité du Règlement INN 10. Défis et questions liés à d'autres marchés pas encore favorables à la règlementation de la pêche INN 11. Avenir et solution avantageuse pour tous

3 Histoire des prises dans le monde De 2001 à tonnes métriques – tonnes métriques – tonnes métriques – tonnes métriques – tonnes métriques – tonnes métriques – 2006

4 11,71% Océan Atlantique Répartition régionale des prises Grandes sources de pêche au thon 50,27% Océan POC 21,10% Océan Indien 16,92% Océan Pacifique oriental

5 Entreprises commerciales régionales de pêche dans les pays ANP (pêche à senne coulissante uniquement) a.Navires taïwanais 37 b.Navires taïwanais sous un autre pavillon15 c.Navires américains34 d.Navires coréens28 e.Navires japonais35 f.Navires des Îles pacifiques10 g.Navires chinois 11 h.Navires UE – Kiribati uniquement 9 i.Navires philippins19 j.Autres 23 Total 221

6 CAPACITÉS RÉGIONALES ACTUELLES DE TRANSFORMATION : A. CONSERVERIES DE THON ASIATIQUES : Thaïlande : 28 ; Philippines : 8 ; Indonésie : 4 ; Corée : 2 ; Vietnam : 1 ; Chine continentale : 1 et Japon : 5. Total : 49 B. CONSERVERIES PACIFIQUES : Papouasie Nouvelle-Guinée : 2 et 1 fileterie ; Îles Salomon : 1 ; Fidji : 1 ; Australie : 1 ;Nouvelle-Zélande : 1 ; Samoa américaine : 2 grandes et Îles Marshall : 1 fileterie. Total : 10 C. Conserveries E-U : 2 grandes D. Conserveries européennes : Espagne (15), France (3), Italie (10) et Portugal (3). Total : 31 E. Amérique du Sud : Équateur (6), Mexique (4), Colombie (2) et Venezuela (1). Total : 13 F. Conserveries africaines : Seychelles (1), Île Maurice (1), Ghana (2), Côte dVour (1), Côte d'Ivoire (1) et Madagascar (1). Total : 7 Environ 112 conserveries au total Environ 112 conserveries au total

7

8 Règlement sur la pêche INN : Indispensable l Il est é vident que la pêche INN est r é pandue dans le monde. l Difficile à contrôler : comment le faire sans r è glementation ? l R è glement : bon point de d é part. l Interaction possible entre tous les acteurs impliqu é s vers l'application d'un r è glement plus affin é et pratique.

9 Parties affectées par le Règlement CE l Pêcheurs : acteurs commerciaux l N é gociants du secteur de la pêche l Transformateurs : conserveries, industrie de transformation l Acheteurs : importateurs, vendeurs en gros, distributeurs et d é taillants l Autorit é s comp é tentes d' É tats côtiers et de pavillon l D é cideurs UE : responsables de la mise en œuvre

10 Défis soulevés par la définition de la pêche INN l Questions de suivi et d'audit l S é gr é gation de poisson INN et non INN l Prises en haute mer contre ZEE l Pêche r è glementaire à premi è re vue mais INN si audit et examen plus profonds l Qu'en est-il du thon gestant à nageoires jaunes et ventru pêch é par les palangriers ? l Que faire des prises de petite taille/secondaires rejet é es en haute mer ?

11 Obstacles et autres questions liés à la mise en œuvre du règlement l Qui supporte les coûts ? l Manque de capacités des États côtiers et de pavillon l Bureaucratie et procédures peu pratiques l Lacunes logistiques et infrastructurelles l Problèmes de corruption l Fiabilité des certifications émises l Un suivi efficace est-il réellement possible ?

12 Nécessité de renforcer les capacités des Autorités compétentes des États de pavillon et côtiers l La plupart des États côtiers et de pavillon ne sont pas tellement compétents. l Davantage d'orientation et de formation efficace. l Absence d'infrastructures de surveillance et de communication : un soutien logistique plus solide est nécessaire. l En résumé : manque de capacités pour un suivi correct.

13 Ce que l'UE peut faire pour améliorer l'efficacité du Règlement INN l Davantage de formations et de formateurs pour les Autorités compétentes des États côtiers et de pavillon. l Aides et subsides permettant l'acquisition de la logistique et de l'équipement synonymes d'efficacité, ainsi qu'une formation sur leur utilisation. l Communication et supervision régulières jusqu'à acquisition des capacités nécessaires. l Coordination constante. l Révision de la législation permettant une mise en œuvre plus pratique.

14 Défis et questions liés à d'autres marchés pas encore favorables à la règlementation de la pêche INN l Chine l Inde l Moyen-Orient l Autres pays d'Asie l Marché d'Amérique du Sud et du Nord l Pays européens extracommunautaires l Autres

15 Avenir et solution avantageuse pour tous l Dialogues constants avec les parties prenantes dans l'examen du règlement afin d'en assurer une mise en œuvre plus pratique et efficace. l Définition rationnelle de la pêche INN. l Action plus proactive et responsable de tous les acteurs concernés, en particulier dans le secteur privé. l L'argent n'est pas le seul facteur. Pensons aux générations futures et efforçons-nous d'assurer la durabilité des ressources.

16 ENGAGEMENT DU SECTEUR l Être les DÉPOSITAIRES ZÉLÉS et FIDÈLES de la gestion de ces dons de Dieu. Nous ne sommes que les dépositaires et non les propriétaires de ces ressources. En tant que dépositaires zélés et fidèles, notre rôle est d'en assurer la CROISSANCE, le SURPLUS et la STABILITÉ. Permettez-moi d'ajouter qu'il convient de donner une dimension DURABLE à cette ressource inestimable. Nous devons honorer cette mission pour le bien du plus grand nombre, en particulier des générations futures. Nous ne sommes que les dépositaires et non les propriétaires de ces ressources. En tant que dépositaires zélés et fidèles, notre rôle est d'en assurer la CROISSANCE, le SURPLUS et la STABILITÉ. Permettez-moi d'ajouter qu'il convient de donner une dimension DURABLE à cette ressource inestimable. Nous devons honorer cette mission pour le bien du plus grand nombre, en particulier des générations futures.

17 Merci


Télécharger ppt "R È GLEMENT DE L UE SUR LA PÊCHE INN, D É FIS DE MISE EN Œ UVRE ET IMPACT SUR LES PAYS DU PACIFIQUE Point de vue du secteur priv é Par : Pedro C. Celso."

Présentations similaires


Annonces Google