La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 1 Corrigé cas Mme LENOMBRE-DEPARTS ½ 1/ 1 + 1 + 0,50 + 0,50 + 1 + 1 = 6 2/ Les personnes qui ont élevés des enfants et qui font l'objet d'imposition.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 1 Corrigé cas Mme LENOMBRE-DEPARTS ½ 1/ 1 + 1 + 0,50 + 0,50 + 1 + 1 = 6 2/ Les personnes qui ont élevés des enfants et qui font l'objet d'imposition."— Transcription de la présentation:

1 1 1 Corrigé cas Mme LENOMBRE-DEPARTS ½ 1/ 1 + 1 + 0,50 + 0,50 + 1 + 1 = 6 2/ Les personnes qui ont élevés des enfants et qui font l'objet d'imposition séparé bénéficient d'une demi-part supplémentaire si le contribuable peut établir qu'il a supporté seul la charge d'un de ses enfants durant 5 années minimum. 3/ Les personnes séparées sont considérées comme des personnes seules avec des enfants à charge. Ici, 1 + 0,50 + 0,50 = 2 4/ Les personnes pacsées sont assimilées à des personnes mariées. D'où : 1 + 1 + 0,50 = 2,50 5/ Les enfants invalides à charge entrainent une majoration d'1/2. Soit, 1 + 1 + 0,50 + 0,50 + 1 (3° enfant) + 0,50 (enfant invalide) = 4,50 6/ 2 (parents) + 0,25 + 0,25 + 0,50 = 3 parts 7/ L'enfant majeur constitue un foyer fiscal. Il a la possibilité soit d'être imposer séparément pour la 2° partie de l'année soit choisir demeurer à charge de ses parents.

2 2 2 Corrigé cas Mme LENOMBRE-DEPARTS 2/2 8/ Les enfants majeurs célibataires âgés de 18 à 21 ans peuvent demander le rattachement quelle soit leur situation. Tout dépendra du choix d'Alphonse. 9/ L'enfant n'est ni étudiant ni handicapé, il doit faire l'objet d'une imposition distincte. 10/ Les enfants majeurs mariés sont en principe imposés séparément. Ils peuvent demander le rattachement au foyer fiscal des parents si l'un des 2 jeunes époux remplit les conditions nécessaires. Le jeune époux est étudiant de moins de 25 ans. Le couple peut donc demander le rattachement au foyer fiscal des parents. 11/ 2 parts (parents) + 0,50 (1° enfant en garde exclusive) + 0,50 (2° enfant en garde exclusive) + 1 (3° enfant en garde exclusive) + 0,50 (pour l'enfant en garde alternée) = 4,50 parts. Le décompte se fait en commençant par les enfants en garde exclusive puis par celle des enfants en garde alternée.

3 3 3 Corrigé cas Famille LAILLER Il convient tout d'abord de calculer l'impôt par application du barème Avec un revenu de 180.000 et 4 parts, le quotient R/N est de 45.000 (180.000 x ¼) L'impôt s'élève à (180.000 x 0,30) – (5.566,33 x 4) = 31.735 Il faut vérifier l'application du plafonnement des effets du quotient familial. Si le couple n'avait pas d'enfant il aurait 2 parts et l'impôt du serait de (R/N = 180000 x ½ = 90.000) : Soit (180.000 x 0,41) – (13.357,63 x 2) = 47.085 Avec 3 enfants à charge, le couple bénéficie de 4 demi-parts supplémentaires. L'avantage en impôt ne peut donc excéder : 4 x 2.336 = 9.344 L'impôt ne peut donc être inférieur à 47.085 – 9.344 = 37.741 Comme 37.741 >31.734, l'impôt à payer sera de 37.741

4 44 Corrigé cas M. LAPRAISSE Le choix consiste soit à bénéficier de la déductions forfaitaire (les indemnités ne sont pas dans ce cas imposées), soit demander la déduction des frais réels (les indemnités ne sont pas dans ce cas imposées) : Si déduction normale : Salaires : 150.000 Déduction forfaitaire 10% plafonnée -14.157 Net imposable135.843 Si option pour les frais réels : Salaires150.000 Indemnités23.325 Déduction des frais réels-34.000 Net imposable139.325 Il est plus avantageux pour M. LAPRAISSE de se maintenir au régime de droit commun.

5 55 Corrigé cas Epoux STOUFFLANT Choix du rattachement3,0 parts Salaire de Pierre-Emmanuel 2.421 Déduction forfaitaire (ici le minimum légal)-421 Salaire net imposable2.000 Revenu global net imposable 46.000 + 2.00048.000 Revenu imposable pour une part 48.000 : 316.000 Impôt pour 3 parts 2.703 Imposition séparée2,5 parts Revenu imposable du foyer fiscal 46.000 – 4.00042.000 Revenu imposable pour une part 42.000 : 2,5 16.800 Impôt pour 2,5 parts2.532 Limposition séparée est dans ce cas plus intéressant.

6 66 Corrigé cas Famille DUPUIS Pour M. Dupuis Salaire (du père)50.000 Déduction forfaitaire (10%) 5.000 Revenu imposable 45.000 Pour Jean-Paul Possibilité de rattachement. Si imposition séparée, il nest pas possible de déduire une pension alimentaire car il ne vivait pas chez eux. Salaire (5 x 1.200)6.000 Déduction forfaitaire (10%)600 Revenu imposable5.400 Pour Bernadette Possibilité de rattachement. Si imposition séparée, il est possible de déduire une pension alimentaire car il ne vit chez eux. Salaire (4 x 1.200)4.800 Déduction forfaitaire (10%)480 Revenu imposable4.320 Pour Jean-Marie Possibilité de rattachement. En outre, étant apprenti, ses revenus sont exonérés dans la limite du SMIC. 3 hypothèses sont à envisager : rattachement de Jean-Marie et déduction dune pension alimentaire Bernadette ; Rattachement de Jean-Marie et Bernadette : Rattachement des trois enfants.

7 77 Corrigé cas Famille DUPUIS Tableau de synthèseHyp. 1Hyp. 2Hyp. 3 Revenu net imposable du père45.000 Revenu des capitaux mobiliers1.400 Revenu imposable de Jean-Marie--- Revenu imposable de Bernadette4.320 Revenu imposable de Jean-Paul--5.400 Total des revenus catégoriels46.40050.72056.120 Pension alimentaire- 3.359-- Revenu global net imposable43.04150.72056.120 Quotient familial2,534 Impôt brut2.6783.0832.500 Réduction dimpôt400 Impôt net2.2782.6832.100


Télécharger ppt "1 1 Corrigé cas Mme LENOMBRE-DEPARTS ½ 1/ 1 + 1 + 0,50 + 0,50 + 1 + 1 = 6 2/ Les personnes qui ont élevés des enfants et qui font l'objet d'imposition."

Présentations similaires


Annonces Google