La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 1 Un débat vieux de plusieurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 1 Un débat vieux de plusieurs."— Transcription de la présentation:

1 Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 1 Un débat vieux de plusieurs siècles Libre-échange ou protectionnisme ?

2 En raison de la spécialisation : chaque pays abandonne les activités dans lesquelles il est le moins performant et développe celles pour lesquelles il est le plus compétitif (Ricardo) David Ricardo ( ) í í Doù des gains de productivité à léchelle de la planète Le libre-échange accroît les débouchés et accentue la division du travail (Smith), ce qui améliore aussi la productivité et favorise la croissance Adam Smith (1723 – 1790) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

3 Grâce aux gains de productivité (Gain from Trade) Effet harmonisateur (pacificateur) à lintérieur de chaque pays = argument des défenseurs inconditionnels du libre- échange (exemple : A. KRUEGER) Car il fait baisser les prix des produits importés L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

4 Théorème HOS : justice distributive à léchelle internationale Paradoxe de Stuart Mill : la répartition dugain from trade entre les pays tend à profiter plus aux pays pauvres quaux pays riches John Stuart MILL ( ) Eli Heckscher ( ) Bertil Ohlin ( ) Paul Samuelson (né en ) Le libre-échange créé partout les mêmes chances de développement L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

5 Ricardo et labolition des corn laws (1846) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Le libre-échange permet délargir les marchés, ce qui favorise lindustrialisation et stimule les investissements industriels Meeting de l'Anti-Corn Law League en 1846

6 Pétition des fabricants de chandelles, bougies, lampes, chandeliers, réverbères, mouchettes, éteignoirs, et des producteurs de suif, huile, résine, alcool, et généralement de tout ce qui concerne l'éclairage À MM. les membres de la chambre des députés « Nous subissons l'intolérable concurrence d'un rival étranger placé, à ce qu'il paraît, dans des conditions tellement supérieures aux nôtres, pour la production de la lumière, qu'il en inonde notre marché national à un prix fabuleusement réduit ; car, aussitôt qu'il se montre, notre vente cesse, tous les consommateurs s'adressent à lui, et une branche d'industrie française, dont les ramifications sont innombrables, est tout à coup frappée de la stagnation la plus complète. Ce rival, qui n'est autre que le soleil, nous fait une guerre si acharnée, que nous soupçonnons qu'il nous est suscité par la perfide Albion, d'autant qu'il a pour cette île orgueilleuse des ménagements dont il se dispense envers nous. Nous demandons qu'il vous plaise de faire une loi qui ordonne la fermeture de toutes les fenêtres, lucarnes, abat-jour, contrevents, volets, rideaux, vasistas, œils-de-bœuf, stores, en un mot, de toutes ouvertures, trous, fentes et fissures par lesquelles la lumière du soleil a coutume de pénétrer dans les maisons, au préjudice des belles industries dont nous nous flattons d'avoir doté le pays » (F. Bastiat, Sophismes économiques, 1845) ( ) - La protection profite à des intérêts particuliers - Le libre-échange (non-discriminatoire) sert lintérêt général (Frédéric Bastiat) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

7 Parce quil a des effets destructeurs et hâte la disparition du capitalisme, le libre-échange « dissout les anciennes nationalités et pousse à lextrême lantagonisme entre la bourgeoisie et le prolétariat. En un mot, le système de liberté commerciale hâte la révolution sociale. Cest seulement en ce sens révolutionnaire que je vote en faveur du libre-échange » (discours en faveur du libre-échange) Le débat libre-échange versus protectionnisme est un faux débat. Lun et lautre correspondent à une nécessité à des moments différents du développement du capitalisme Le libre-échange contribuerait au dépassement des nations (« dépérissement des États ») ( ) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

8 Car il évite les conflits commerciaux entre les États = argument des défenseurs « raisonnables » du libre-échange (P. Krugman) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

9 Doctrine mercantiliste Deux postulats de base : - Solidarité intranationale des diverses activités à lintérieur des frontières (la nation est un tout dont la cohérence doit être renforcée par laction publique) -Antagonisme entre les nations í í Nécessité dune politique protectionniste et dun activisme étatique L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

10 Point de vue de Keynes : John Maynard Keynes ( ) « Je suis de ceux qui veulent minimiser les imbrications économiques des nations. Les idées, les savoirs, lart, lhospitalité, le tourisme : voilà des choses internationales par nature. En revanche, laissons les biens à leur place chaque fois que cela est raisonnable, commode et possible de les y laisser ; notamment confinons la finance au secteur national » (Treaty on Money, 1933) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

11 Du fait de sa grande taille, un pays peut faire évoluer à son avantage les « termes de léchange » en instaurant par exemple un droit de douane Un grand pays qui se protège (par un droit de douane) favorise la production domestique et décourage la consommation du produit (prix majoré par la taxe) Comme le pays est grand, le droit de douane réduit la demande mondiale du bien, ce qui permet de faire baisser le prix mondial du bien importé par le grand pays qui se protège : il reporte sur le reste du monde une partie du fardeau du droit de douane (qui nest donc pas supporté exclusivement par ses consommateurs). L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

12 Importance des coûts fixes et des phénomènes dapprentissage Donc les pays qui démarrent tardivement leur industrialisation sont handicapés Le libre-échange risque donc de creuser les écarts de niveaux dindustrialisation « Cest une règle de prudence élémentaire, lorsquon est parvenu au faîte de sa grandeur, de rejeter léchelle avec laquelle on la atteint afin denlever aux autres le moyen dy monter après soi » (F. List) Friedrich List ( ) Alexander Hamilton ( ) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

13 Thèse F. LIST : le protectionnisme permet aux pays « attardés » de se développer industriellement - Postulat 1 : Développement = course à étapes (= Rostow) - Postulat 2 : Laccès aux dernières phases (étapes) pose des difficultés en régime de libre-échange quand les pays sont inégalement avancés dans le développement industriel í í Doù la nécessité du protectionnisme Mais ce protectionnisme éducateur doit être : - Sélectif - Provisoire - Dégressif L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances

14 Sauver une industrie que la concurrence menace de faire disparaître Aide à lajustement social Le libre-échange peut appauvrir certains pays et conduire à une régression du bien-être à léchelle mondiale L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Frank D. Graham ( )

15 Maurice BYE et la distinction avantage comparatif court et avantage comparatif long Les deux ne coïncident plus si les rendements déchelle ne sont pas constants L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Thèse de Jean-Marcel JEANNENEY (différences de coûts salariaux et de niveaux de protection sociale) Question de la clause sociale

16 Thèse popularisée par P. KRUGMAN (1987) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances James Brander Barbara Spencer J. BRANDER, B. SPENCER (1985) Avec économies déchelle statiques, économies déchelle dynamique et concurrence oligopolistique, le libre-échange nest pas nécessairement optimal Paul Krugman

17 Laura dAndrea TYSON (1990) : rôle des externalités dans les industries de haute technologie L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Laura dAndrea TYSON Il faut soutenir ces industries car toutes les spécialisations ne sont pas équivalentes

18 Le libre-échange accroît la consommation dénergie, source de pollution, fait migrer les industries les plus polluantes vers les pays les moins « regardants » en matière de protection de lenvironnement Il conduit au dumping environnemental Les effets en réalité sont plus complexes (effet déchelle + effet de composition) L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances


Télécharger ppt "Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 1 Un débat vieux de plusieurs."

Présentations similaires


Annonces Google