La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 5 Les effets dune subvention.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 5 Les effets dune subvention."— Transcription de la présentation:

1 Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 5 Les effets dune subvention

2 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Une subvention sanalyse comme un droit de douane négatif Une subvention, comme un droit de douane, peut être forfaitaire ou ad valorem La subvention (comme le droit de douane) vise à protéger les producteurs nationaux : - soit en limitant les importations (droit de douane) - soit en stimulant les exportations (subvention) Dans les 2 cas, elle favorise les producteurs domestiques par rapport aux producteurs étrangers La subvention (comme le droit de douane) créé un écart entre le prix reçu par les producteurs et celui payé par les consommateurs Quatre similitudes entre droit de douane et subvention

3 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Contrairement au droit de douane, lécart de prix provoqué par la subvention nest pas (ou pas intégralement) acquis au détriment des consommateurs du pays qui se protège : - Le droit de douane est payé par le consommateur - La subvention est payée par le contribuable Une subvention coûte à lÉtat alors quun droit de douane apporte une recette à lÉtat Deux différences majeures entre droit de douane et subvention

4 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Subvention 4 cas de figure à considérer à la production But = limiter les importations à lexportation But = stimuler les exportations Petit pays Grand pays Petit pays Grand pays

5 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Figure 5.1 : Impact en termes de bien-être Montant de la subvention Gain des producteurs Perte sèche M QLQL psps QSQS a b c O N offre avec subvention CLCL e OmOm pmpm p DNDN O N offre sans subvention d f Importations Q O

6 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Subvention C b pmpm QLQL psps QSQS a d c e O N avec subvention DNDN O N sans subvention) OmOm Q p O CLCL p*p* s f CSCS OmOm Gain des producteurs (a) Gain des consommateurs = c + d + e + f SOLDE = ( e + f) - b (Gain net) Subvention à la charge de lEtat (a + b + c + d) = perte de lEtat Figure 5.2 : Impact en termes de bien-être P

7 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Montant de la subvention Recette tarifaire ONON QLQL CLCL QSQS a b d c e ONON P DNDN f g h CTCT C OmOm pmpm psps ptpt p QO QTQT i j k Figure 5.3 : Financement dune subvention à la production par un droit de douane Hyperbole équilatère ayant pour origine p m

8 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Figure 5.4 : Effet dune subvention à lexportation P C X = P + C X Om pmpm CLCL psps QLQL CSCS QSQS p Q DNDN ONON O pepe AB E C D F En isolement En libre-échange Avec subvention

9 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Figure 5.5 : Subvention à lexportation et bien-être psps d a c b Gain des producteurs = (a + b + c) Perte des consommateurs = (a + b) Perte pour lEtat = (b + c + d) coût de la subvention = (ps - pm).X SOLDE : Perte sèche = b + d Exportations Om pmpm DNDN ONON p QO

10 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Dans les 2 cas, il y a perte sèche pour le petit pays (comparer figures 4.9.d et 5.5) Symétrie entre droit de douane et subvention à lexportation (théorème de symétrie de Lerner, 1936) psps d Exportations Om pmpm DNDN ONON p Q O Figures 5.5: Effets dune subvention À lexportation b c a ptpt Q2Q2 Q3Q3 b Ompmpm DNDN ONON E pepe Q1Q1 Q4Q4 d p Q Figure 4.9.d : Effets dun droit de douane Importations a c

11 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Subvention = équivalent dun droit de douane négatif Tous deux creusent lécart entre prix domestique et prix mondial : - Sur les biens importables (droit de douane) - Sur les biens exportables (subvention à lexport) Effets symétriques inversés : - La subvention stimule les exportations - Le droit de douane freine les importations - La subvention est une perte pour lÉtat/le droit de douane est une recette pour lÉtat Symétrie entre droit de douane et subvention à lexportation (théorème de symétrie de Lerner, 1936)

12 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances - Avec subvention, la perte des consommateurs est faible (fig 5.5 : a + b), alors quelle est forte pour un droit de douane (fig 4.9.a : totalité de laire aire en couleur rose) Symétrie entre droit de douane et subvention à lexportation Q P ptpt Q2Q2 Q3Q3 pmpm DNDN ONON pepe Q1Q1 Q4Q4 p Fig 4.9.a et 4.9.b : Droit de douane : faible gain pour les producteurs (P) et forte perte pour les consommateurs (C) Fig 5.5: Subvention à lexportation : fort gain pour les producteurs (a + b + c) et faible perte pour les consommateurs (a + b) psps d c pmpm DNDN ONON p QO b a Subvention et droit de douane procurent un gain pour les producteurs et une perte pour les consommateurs Cependant :- Avec subvention : le gain des producteurs est important (fig 5.5 : a + b + c) alors quil est faible avec un droit de douane (fig 4.9.b : aire P en pointillés)

13 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Figure 5.6.a : Subvention à lexportation et bien-être psps p*p* s QSQS Om pmpm QLQL Exportations CSCS O p Q DNDN ONON CLCL Leffet de termes de léchange provoqué par la subvention est préjudiciable pour le grand pays (cet effet sopère à son détriment) Prix payé par les consommateurs du grand pays : psps ? Prix reçu par les producteurs du grand pays : ? psps Prix payé par les consommateurs étrangers du bien subventionné : ? p*p* s Ce qui provoque la baisse du prix mondial (baisse du prix auquel le grand pays protectionniste vend à létranger). La subvention accroît la production et freine la consommation dans le grand pays qui subventionne Montant de la subvention unitaire reçue par les producteurs : ? p s – p *s

14 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Figure 5.6.b : Subvention à lexportation et bien-être Gain des producteurs = (a + b + c) Perte des consommateurs = (a + b) SOLDE : Perte sèche = b + d + e + f +g efg Perte pour lEtat = (b + c + d + e + f + g) coût de la subvention = (p s - p s *).X psps p*p* s QSQS Om pmpm QLQL Exportations CSCS O p Q DNDN ONON CLCL a d c b efg psps p*p* s QSQS Om pmpm QLQL Exportations CSCS O p Q DNDN ONON CLCL d b

15 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Pour le grand pays : La perte des consommateurs est moins importante (le prix augmente moins que du taux de la subvention) Le gain des producteurs est moins important (le prix mondial auquel ils vendent baisse : leur recette unitaire et le volume des exportations augmentent moins) La perte de lÉtat reste toujours égale à la subvention unitaire multipliée par le volume dexportation : (ps - ps*).X La subvention à lexportation est néfaste pour le grand pays. Elle induit une perte sèche. Un grand pays na théoriquement aucun intérêt à subventionner ses exportations (cela profite au RDM) Une large partie de la perte sèche provient du fardeau budgétaire quimplique le fait de subventionner chaque unité exportée (le grand pays ne peut pas reporter ce fardeau sur le reste du monde) Comparaison : petit et grand pays

16 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Les consommateurs et les gouvernements des pays riches paient 350 milliards de dollars chaque année pour soutenir leur agriculture, soit léquivalent du prix quils devraient payer pour faire une fois et demie le tour de la terre en première classe à leurs 410 millions de vaches laitières

17 L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances L. ABDELMALKI et R. SANDRETTO : Les politiques commerciales des grandes puissances Un petit pays na pas intérêt à établir de droit de douane ni à subventionner ses exportations Un grand pays na pas intérêt à subventionner ses exportations En revanche, il peut avoir intérêt à taxer ses importations et à subventionner la production des biens importés (leffet de TE abaisse alors le prix de ses importations) Les subventions aux exportations décidées par les grands pays partenaires sont (en théorie) un « cadeau » pour leurs partenaires


Télécharger ppt "Politiques commerciales des grandes puissances Lahsen Abdelmalki René Sandretto La tentation du néoprotectionnisme Chapitre 5 Les effets dune subvention."

Présentations similaires


Annonces Google