La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Espagne : Libre volonté privilégiée sur lencadrement a priori. Asymétrie des régimes : communauté de pleine autonomie et communauté dautonomie progressive.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Espagne : Libre volonté privilégiée sur lencadrement a priori. Asymétrie des régimes : communauté de pleine autonomie et communauté dautonomie progressive."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Espagne : Libre volonté privilégiée sur lencadrement a priori. Asymétrie des régimes : communauté de pleine autonomie et communauté dautonomie progressive. Hiérarchie entre collectivités infra-étatiques. Autonomie de chaque communauté autonome. Contrôle de légalité exercé par les tribunaux. France : Encadrement total par les textes constitutionnels et législatifs. Uniformité dans la création des collectivités et dans la répartition des compétences suprématie du principe dégalité. Interdiction de tutelle et absence de hiérarchie entre chaque niveau de collectivité. Plus de contrôle a priori sur les actes des collectivités.

4 La démocratie participative est un modèle politique qui permet l'implication et la participation des citoyens dans le débat public et la prise de décisions politiques qui s'en suit. le peuple délègue son pouvoir à des représentants, tout en le conservant. Le peuple se saisit de sujets quil estime particuliers, par une pétition d'une fraction du corps électoral, une interactivité sous forme de débats de proximité ou tout autre moyen démocratique à sa portée. Ce procédé est garanti en Espagne par lensemble du corpus juridique.

5 La Constitution espagnole de 1978, en son article 9.2, reconnaît de manière très large et générale la participation individuelle et collective. Larticle 23.1 dispose que : « les citoyens ont le droit de participer aux affaires publiques, directement ou par lintermédiaire de représentants librement élus à des élections périodiques au suffrage universel ». Ces principes de participation sont présents à plusieurs reprises dans le texte constitutionnel.

6 La loi 7/1985 a posé les bases du régime local. La loi 57/2003, nommée « loi des grandes villes » renforce cette disposition en imposant aux communes de faciliter la participation de tous les citoyens à la vie politique locale par différents innovations législatives telles que lusage des technologies de linformation, linitiative citoyenne ou encore la consultation populaire. Création dun observatoire urbain ayant pour but de connaître et analyser lévolution de la qualité de vie dans les communes affectées par cette loi, assurant une réelle effectivité et permettant des modifications ultérieures.

7 Les jurys citoyens sont un instrument de participation citoyenne ; les participants peuvent sy informer et débattre en profondeur de problèmes rencontrés par leur collectivité. Loriginalité est de mettre laccent sur une information complète du citoyen pour un débat constructif afin dadopter la meilleure des décisions. Processus de fonctionnement : - Tirage au sort de citoyens afin dobtenir un échantillon représentatif de la société. - Tenue du jury citoyen, moment de linformation et du débat (un moniteur extérieur le tempère). - Elaboration dun compte-rendu écrit par léquipe organisatrice. intérêts et critiques.

8 Initiative appartient à la collectivité. Ne lie pas la collectivité. Nécessite la majorité absolue du Conseil pour être adoptée. Doit porter nécessairement sur les compétences locales exclusives, à lexception de la fiscalité locale. Conditions neutralisantes.

9 Garanti par larticle 29.1 de la Constitution de 1978 Moyen de sadresser aux institutions aux fins de formuler des vœux ou des doléances. Loi organique 4/2001 de novembre 2001 réaffirme ce droit et précise son application.

10 Similitude des systèmes tant au niveau de lorganisation étatique que des procédés de démocratie participative locale. Les jurys citoyens, le référendum et les pétitions existent dans le droit français également. Les autorités locales françaises peuvent soumettre à la décision des électeurs d'une collectivité territoriale un projet relevant de leurs compétences en vertu de larticle Possibilité de demander linscription dune question qui avait fait lobjet dune pétition à lordre du jour de lassemblée locale (art constitution française). les jurys citoyens qui sont une réalité en France aussi, même si leur mise en application est plus que relative. Importance des conditions de mise en œuvre.


Télécharger ppt "Espagne : Libre volonté privilégiée sur lencadrement a priori. Asymétrie des régimes : communauté de pleine autonomie et communauté dautonomie progressive."

Présentations similaires


Annonces Google