La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marche mondiale des femmes 2010 Bilan et suites… 12 au 17 octobre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marche mondiale des femmes 2010 Bilan et suites… 12 au 17 octobre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Marche mondiale des femmes 2010 Bilan et suites… 12 au 17 octobre 2010

2 Autonomie Économique

3 Rappel de nos demandes : Laccès à un salaire minimum de 10,69 $ de lheure La fin des catégories à laide sociale qui perpétuent les préjugés à légard des personnes en les qualifiant de « méritantes » et de « non méritantes » et qui servent à justifier le maintien de certaines personnes dans une grande pauvreté.

4 12 octobre 2010 Actions locales à travers le Québec Dans Villeray: Action Femmes et Logement

5

6 16 octobre 2010 En route vers Rimouski, une délégation de membres du FRAPRU sest arrêté samedi, à Grand-Mère, pour faire une action devant le bureau de comté de la ministre de lEmploi et de la Solidarité sociale, Julie Boulet.

7 Salaire minimum Réponse du gouvernement : Le gouvernement avait déjà annoncé quil réviserait le salaire minimum annuellement et quil y a eu des augmentations régulièrement depuis Réaction de la MMF : il manque encore 1,19$ de lheure pour quune personne seule travaillant 40h au salaire minimum puisse atteindre le seuil de faible revenu..

8 Abolition des catégories à laide sociale Réponse du gouvernement : Refus dabolir les catégories à laide sociale, car il faut préserver lincitation au travail et reconnaître lexistence, pour certaines personnes, de limitations fonctionnelles. Réponse de la MMF : Lextrême pauvreté éloigne les femmes du marché du travail. Il est impossible de vivre avec 567$ par mois tout en espérant quitter la pauvreté. Ainsi, litinérance féminine a augmenté et la demande de place en refuge chez les femmes a augmenté de 30% en raison du manque de revenu dans la dernière année.

9 BIEN COMMUN ET ACCÈS AUX RESSOURCES

10 Rappel de nos demandes : Avec la destruction insidieuse de nos services publics, outils essentiels à latteinte de légalité, nous luttons contre la privatisation et la hausse de la tarification des services publics, notamment en santé et en éducation. Nous voulons aussi protéger leau et lair de la marchandisation.

11 13 octobre Action et marche régionale organisée par les Centres de femmes de Montréal-Laval ACTION RÉGIONALE CONTRE LA TARIFICATION ET LA PRIVATISATION DU SYSTÈME DE SANTÉ. Rassemblement, courte marche avec des arrêts symboliques ainsi qu'un dépôt collectif de formulaires de plaintes sur le système de santé..

12 Tarification en santé Réponse du gouvernement : Inclure les chirurgies esthétiques ou le psychanalyse ou autres services non-essentiels coûterait trop cher à lÉtat. Réponse de la MMF : Nous navons jamais demandé une couverture pour les soins esthétiques. Cest de la mauvaise fois de sy référer. Ce sont les services essentiels qui font lobjet dune facturation de plus en plus importante. Ce qui porte atteinte à laccessibilité du système. De plus, le gouvernement sentête à imposer une taxe santé sans chercher à contrôler lexplosion des coûts des médicaments ou augmenter les revenus de lÉtat par une fiscalité plus progressive.

13 Larrêt du privé en santé Réponse du gouvernement : Nous nutilisons le privé que de façon ponctuelle pour maintenir laccessibilité des services. LÉtat a lintention de maintenir et de renforcer le système public de santé et de services sociaux. Réponse de la MMF : Avec une telle réponse, on trompe la population. Le gouvernement est en train de privatiser le système alors quil dit le faire de façon temporaire. Que dire alors des agences de santé pour les soins infirmiers? Que dire de la privatisation des CHSLD? Sil a lintention de maintenir et de renforcer le système public, pourquoi le gouvernement a-t-il voté contre la motion de lopposition visant à protéger le système de santé contre la privatisation et la tarification? La fin de la tarification et de la privatisation en santé nest pas une orientation gouvernementale, selon la ministre (cyberpresse 11 octobre 2010)

14 Éducation Larrêt immédiat des frais exigés aux parents du primaire et du secondaire Réponse du gouvernement : Statut quo Réaction de la MMF : Lécole est supposée être gratuite et accessible à tous les enfants du Québec. Le droit à léducation en est affecté par la multiplication et laugmentation des frais. Le gel des frais de scolarité des études post-secondaires Réponse du gouvernement : Tel quannoncé au moment du budget Bachand, les frais de scolarité seront haussés. Réaction de la MMF : Le gouvernement porte atteinte à laccessibilité des études supérieures pour toutes, alors quil sagit dun des outils les plus efficaces pour lavancement de légalité.

15 Reconnaître leau comme droit fondamental dans lALENA Réponse du gouvernement : Les premiers ministres des provinces et des territoires ont adopté une charte de leau. Par ce texte, les signataires sentendent sur la nécessité de travailler ensemble, notamment pour renforcer la conservation et la qualité de leau. Ils sengagent aussi à adopter toute mesure opportune pouvant répondre à cet objectif. Réaction de la MMF : Sans un changement à lALENA, les compagnies étrangères pourraient invoquer des articles de lALENA pour venir chercher de leau au Québec. Lorsque le gouvernement du Canada sest abstenu, à lONU, de reconnaître le droit à leau, le Québec na rien dit. On parle plutôt de développer les technologies pour la vente et la distribution de leau. De plus, certaines lois comme celles sur les mines ont préséance sur la loi protégeant leau comme ressource. Cela enlève du pouvoir aux citoyennes et citoyens qui souhaitent remettre en question le développement du gaz de schiste par exemple.

16 La nationalisation de lénergie éolienne Réponse du gouvernement : Il privilégie le secteur privé et les règles actuelles favorisent des retombées économiques pour les communautés. Réaction de la MMF : Ce nest pas vrai que les retombées économiques des projets éoliens rapportent tant que cela aux communautés. Léolien est un bien public; sil est à développer, cela se doit dêtre fait dans lintérêt de la collectivité, donc par le secteur public, et avec la participation des communautés.

17 Violence envers les femmes

18 Rappel des revendications: Nous revendiquons que le gouvernement du Québec mette en place des mesures concrètes pour prévenir et lutter contre les violences envers les femmes, notamment lhypersexualisation et la marchandisation du corps des femmes en commençant par : légiférer en matière publicitaire; mettre en place des cours spécifiques déducation à la sexualité dans une perspective de rapports égalitaires, non sexistes et non hétérosexistes.

19 14 octobre À Montréal: grand forum féministe contre la violence envers les femmes. Des kiosques, des conférences et une table-ronde sur les multiples formes de violence envers les femmes. Le forum sest terminé par une marche vers le cégep Dawson. Occupation du bureau de la ministrede la Condition féminine, Christine St- Pierre par des militantes de la Marche mondiale des femmes !

20 Le maintien et la consolidation des services davortement gratuits Réponse du gouvernement : Laccès rapide et sécuritaire à des services davortement gratuits est déjà largement acquis et nest pas remis en question. Réaction de la MMF : Le gouvernement ne répond pas à la revendication du mouvement des femmes. De plus, le gouvernement du Québec doit jouer un rôle proactif au Canada pour éviter les reculs, dautant plus que lAssemblée nationale a voté une motion unanime en faveur du droit inaliénable des femmes de décider davoir ou non des enfants.

21 Cours déducation sexuelle Réponse du gouvernement : Le gouvernement envisage dintroduire des séances déducation sexuelle obligatoires au primaire et au secondaire durant lannée scolaire. Réaction de la MMF : Si cette ouverture existe, cest grâce à la MMF. Cest une reconnaissance du problème. Ces séances doivent être obligatoires. Il faudra sassurer que les ressources financières et humaines soient adéquates, que le contenu obligatoire soit élaboré pour favoriser les rapports égalitaires et non-hétérosexistes et que le nombre dheures allouées soit suffisant pour couvrir la matière. Le mouvement des femmes, comme expert en la matière, exige dêtre un partenaire de premier plan dans le développement de ces cours.

22 Légiférer sur les publicités sexistes Réponse du gouvernement : Une recherche pour cerner la problématique de la publicité sexiste. Lexamen, par le ministère, des mécanismes dautoréglementation de lindustrie actuellement en place, afin de vérifier leur fonctionnement, leur efficacité et les voies damélioration possibles Réaction de la MMF : Cest une porte ouverte très modeste de la part du gouvernement alors quil reconnaît clairement les problèmes majeurs que représentent les stéréotypes sexistes et sexuels. Le mouvement des femmes a lexpertise et est disponible pour accompagner la ministre afin de cerner les problèmes liés aux publicités sexistes. Nous constatons que les mécanismes dautoréglementation sont inefficaces

23 PAIX ET DÉMILITARISATION

24 Rappel des revendications: Nous dénonçons la militarisation de notre société en revendiquant le retrait immédiat des troupes canadiennes en Afghanistan par le gouvernement du Canada et en appelant le gouvernement québécois à interdire le recrutement militaire dans les établissements scolaires.

25 Vendredi 15 octobre Les marcheuses de Montréal et de Laval se sont approprié pour quelques minutes, le pont Viau. Elles ont traversé le pont à pied en scandant: « À nous le pont ». Les militantes des régions de Laval, Montréal, Laurentides et Lanaudière se sont rassemblées ensuite au Parc de lÉtang à Mascouche, pour revendiquer le retrait immédiat des troupes armées canadiennes en Afghanistan et linterdiction du recrutement militaire dans les établissements scolaires québécois. Marche silencieuse, lancement de bombes de semence, plantation dun arbre et témoignages de femmes ayant vécu dans des zones de guerre ou de conflit.

26 Fin du recrutement militaire dans les établissements denseignement Réponse du gouvernement : Cette responsabilité relève du gouvernement fédéral dont la Loi sur la Défense nationale prévoit une amende pour toute personne qui entrave le recrutement des Forces canadiennes. Mme St-Pierre dit publiquement quune carrière dans larmée est une carrière comme une autre. Réaction de la MMF : Larmée prétend quelle ne fait pas du recrutement dans les écoles et que le recrutement officiel (ex. signature du contrat denrôlement) se fait dans les centres officiels. Ce qui est faux.

27 Des victoires! Retrait dun kiosque militaire pendant la Visite des universités le 22 octobre 2010 Le Collège militaire royal avait lintention de présenter un kiosque au Cégep dans le cadre de la Visite des universités, les 26 et 27 octobre. La responsable du Comité-femme a pris contact avec lAGEECO (Association générale des étudiants et des étudiantes du cégep de lOutaouais). Il y a eu communication avec le Syndicat afin que la question soit amenée à lordre-du-jour dune rencontre imminente. Dans lespace de quelques jours la direction a communiqué avec le collège militaire royal pour lui demander de ne pas se présenter au Cégep. Les deux raisons invoquées étaient le « contexte » (la réussite de la MMF à Rimouski et le fait de prévenir le CRMMF-O) et la force dintervention du Comité- femmes. Lenthousiasme des militantes était palpable et elles savaient quelles avaient participé à la concrétisation dune revendication de la MMF chez elles! Les responsables attribuent le succès de cette démarche au fait que plusieurs personnes ont été alertées très rapidement, y compris toutes les membres du Comité-femmes et ensuite tenues au courant des étapes de la démarche. Dautres avaient à consulter leurs instances pour prendre position. Le syndicat avait appuyé les revendications de la MMF

28 DROITS DES FEMMES AUTOCHTONES

29 Rappel de nos demandes : Nous exigeons la signature de la Déclaration internationale sur les droits des peuples autochtones par le gouvernement du Canada. Le Canada et les États-Unis sont les deux seuls pays au monde à refuser de signer cette déclaration.

30 16 octobre Partout au Québec, des associations comme Femmes autochtones du Québec ont tenu des conférences de presse pour rappeler au gouvernement du Canada quil doit adhérer sans condition à cette Déclaration et ainsi respecter ses engagements Sous la tente, à larrière du Centre Amishkuisht, les discours de solidarité se succédaient. De plus, des activités comme une marche symbolique, un repas et des danses ont été organisées.

31 Déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones Réponse du gouvernement : En faveur de ladoption de la Déclaration avec réserves et conditions. Réponse de la MMF : Tant que le gouvernement veut apposer des conditions, il est mieux de ne rien adopter. Le Canada et le Québec adhèrent à la Déclaration universelle des droits de lhomme, sans conditions. Pourquoi le double standard pour les droits des peuples autochtones?

32 Clôture de la Marche Mondiale des femmes octobre 2010 à Rimouski

33 Rassemblement National à Rimouski Rimouski, 17 octobre 2010 – Plus de personnes étaient présentes pour le grand rassemblement qui terminait une semaine où des milliers de femmes et dhommes de partout au Québec ont participé à plus de 400 actions. Le rassemblement daujourdhui faisait écho au rassemblement international de la Marche mondiale des femmes qui a eu lieu simultanément à Bukavu, en République démocratique du Congo, où plus de 2000 femmes dAfrique, des Amériques, dEurope et dAsie se sont réunies pour dénoncer et mettre en lumière les effets des guerres et de la militarisation sur les femmes. Deux déléguées de la Marche mondiale des femmes ont représenté le Québec

34

35 Dans le reste du monde… La troisième action internationale de la Marche Mondiale des Femmes (MMF) a commencé le 8 mars Depuis, des actions nationales ont été réalisées dans 52 pays

36 Reconnaitre les liens entre exploitation économique et violences racistes et sexistes, que ces exemples nous présentent et qui marquent la vie de millions de femmes dans le monde, est un moyen fondamental pour trouver des alternatives qui vont directement au but. En Corée, les bases militaires des États Unis sont entourées par des maisons de prostitution, surtout des femmes immigrées des Philippines ou de Russie. Les corps de femmes sont utilisés pour faire plaisir aux «visiteurs» qui gardent une relation toujours hiérarchique et contrôlée avec les peuples locaux. En Colombie, les paramilitaires ou larmée entretiennent lillusion des adolescentes de se sentir protégées par un amant en uniforme, afin d´extraire des informations ou d´avoir quelquun qui leur prépare à manger. En Turquie, les nationalistes traitent en ennemis ceux qui refusent de faire le service militaire et menacent de violer leur mère.

37 Au Mali, les femmes ont débattu sur la construction de la paix et ont organisé des manifestations à Gao, zone de conflit armé. En Grèce, elles ont réalisé des manifestations contre la continuité des dépenses militaires au moment de la crise financière, alors que les autres dépenses publiques sont coupées; et dénoncent le manque de politiques publiques face à laugmentation du chômage, déjà élevé chez les femmes. Au Brésil, plus de femmes ont marché pendant 10 jours sous le slogan: «Nous serons en marche jusqu à ce que nous soyons toutes libres».

38

39 Au cours de lannée 2010, nous avons réalisé trois actions régionales qui ont amené des débats et de manifestations publiques. En Asie, des femmes de 10 pays se sont rencontrées à Manille, Philippines, et ont manifesté contre lintervention, le contrôle et la présence militaire des États-Unis au Sud Est Asiatique. En Europe, des femmes de 23 pays se sont rencontrées à Istanbul, Turquie, et ont proclamé dans les rues leurs revendications avec le slogan «Femmes, Paix, Liberté». En Amérique, la MMF sest jointe au Mouvements des Femmes contre la Guerre et pour la Paix ainsi qu´à d´autres mouvements populaires pour faire connaître et dénoncer la réalité du conflit colombien et protester devant la Base Militaire de Palenquero, en Colombie, une des sept bases où les États-Unis veulent sinstaller pour avoir un contrôle géopolitique de la région.

40

41 Clôture de la Marche Mondiale La clôture : à Bukavu, République Démocratique du Congo (RDC) par solidarité avec les femmes qui résistent quotidiennement dans un contexte de conflit armé, en particulier les femmes de la région Est de la RDC. Pour continuer notre travail de réflexion et de dénonciation de la militarisation croissante du monde: la militarisation montante est un outil que soutient le patriarcat dans ses liens avec le capitalisme et le racisme


Télécharger ppt "Marche mondiale des femmes 2010 Bilan et suites… 12 au 17 octobre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google