La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUNIVERSITÉ comme champ de batailles par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007 par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUNIVERSITÉ comme champ de batailles par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007 par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007."— Transcription de la présentation:

1 LUNIVERSITÉ comme champ de batailles par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007 par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007

2 Note liminaire Comme le fait observer Pierre Bourdieu, il est des réalités dans tout champ social qui ne sont perceptibles que de l'intérieur; il en est d'autres, ou parfois les mêmes, mais alors vues sous un autre angle, qui n'apparaissent qu'au regard de l'étranger. Le défi serait dès lors, pour avoir une vision du champ qui ne soit pas trop tronquée, à la fois partielle et partiale, et pour avoir chance ensuite de comprendre ce qui s'y passe, de réconcilier les deux regards : celui de l'acteur et celui de l'observateur. Tâche impossible sans doute.

3 Luniversité comme champ de batailles PLAN DE LEXPOSÉ Le champ universitaire ou luniversité comme «champ» Université(s) et conflit(s) depuis le «conflit des facultés» selon Emmanuel Kant Quelques jalons dun itinéraire depuis près de 40 ans… Grandeurs et misères de la vie universitaire ou le jeu détonnantes contradictions Pourquoi jy suis encore, et grâce à qui ? PLAN DE LEXPOSÉ Le champ universitaire ou luniversité comme «champ» Université(s) et conflit(s) depuis le «conflit des facultés» selon Emmanuel Kant Quelques jalons dun itinéraire depuis près de 40 ans… Grandeurs et misères de la vie universitaire ou le jeu détonnantes contradictions Pourquoi jy suis encore, et grâce à qui ?

4 - I - Le champ universitaire luniversité comme champ - I - Le champ universitaire luniversité comme champ

5 Luniversité comme champ Une frontière mouvante entre linterne et lexterne, le «dedans» et le «dehors» : les universitaires et les autres… Fermeture et ouverture comment y entrer ? Autonomie et influences extérieures Note sur la liberté universitaire et lautonomie des universités Importance et richesse(s) et ambiguïté(s) ? des transactions aux frontières des organisations et des alliances Gaston Pineau, Les combats aux frontières des organisations - Montréal, 1980 Un champ structuré divisé en sous-champs et fortement hiérarchisé Une frontière mouvante entre linterne et lexterne, le «dedans» et le «dehors» : les universitaires et les autres… Fermeture et ouverture comment y entrer ? Autonomie et influences extérieures Note sur la liberté universitaire et lautonomie des universités Importance et richesse(s) et ambiguïté(s) ? des transactions aux frontières des organisations et des alliances Gaston Pineau, Les combats aux frontières des organisations - Montréal, 1980 Un champ structuré divisé en sous-champs et fortement hiérarchisé

6 Le jeu des hiérarchies universitaires dans la structuration des universités facultés, écoles, départements, centres dexcellence et chaires… > le conflit des facultés (E. Kant) touchant les personnels direction et gestion : chancelier, recteur, (provost), vice-recteur, doyen, directeur… corps professoral, personnel enseignant, professionnels (et aide à lenseignement), personnel de soutien… dans le corps professoral les titres : titulaire, agrégé, adjoint… les chaires dans la structuration des universités facultés, écoles, départements, centres dexcellence et chaires… > le conflit des facultés (E. Kant) touchant les personnels direction et gestion : chancelier, recteur, (provost), vice-recteur, doyen, directeur… corps professoral, personnel enseignant, professionnels (et aide à lenseignement), personnel de soutien… dans le corps professoral les titres : titulaire, agrégé, adjoint… les chaires

7 Le conflit des facultés (E. Kant ) Pour «avoir de l'influence sur le peuple», le gouvernement s'intéresse de façon particulière à ce qui définit «le bien éternel de chacun» (la théologie), «puis son bien social» (le droit), «enfin le bien corporel» (la médecine). Ces «Facultés supérieures fondent toutes trois l'enseignement qui leur est confié par le gouvernement sur l'Écrit » Bible, Code de droit civil, Règlement médical, exerçant un contrôle sur l'enseignement dispensé par le nécessaire renvoi à des «statuts... émanant de l'arbitraire d'un supérieur» plutôt que de dériver (le mot est de Kant) de la raison.

8 Le jeu des hiérarchies universitaires - 2 Le jeu des hiérarchies universitaires : les codifications savantes et larbitraire les promotions : les règles, les comités… Lobjectivation du non-objectivé cf. P. Bourdieu, Homo academicus - Paris, Éd. de Minuit, 1984 par exemple : le prestige scientifique, la renommée internationale, etc. dans des institutions vouées à la science… Le jeu des hiérarchies universitaires : les codifications savantes et larbitraire les promotions : les règles, les comités… Lobjectivation du non-objectivé cf. P. Bourdieu, Homo academicus - Paris, Éd. de Minuit, 1984 par exemple : le prestige scientifique, la renommée internationale, etc. dans des institutions vouées à la science…

9 Et quest-ce donc quun professeur duniversité ? Dans ce double jeu des rapports internes et externes et des hiérarchisations du champ universitaire, - comment définir le professeur duniversité ? - comment faire carrière à luniversité ? Il y a 40 ans, J. W. Gustad distinguait six types : le scholar (libre citoyen de la communauté universitaire) le curriculum adviser lentrepreneur individuel le consultant («toujours hors campus») ladministrateur le consmopolitan (toujours à létranger) Aujourdhui ? Dans ce double jeu des rapports internes et externes et des hiérarchisations du champ universitaire, - comment définir le professeur duniversité ? - comment faire carrière à luniversité ? Il y a 40 ans, J. W. Gustad distinguait six types : le scholar (libre citoyen de la communauté universitaire) le curriculum adviser lentrepreneur individuel le consultant («toujours hors campus») ladministrateur le consmopolitan (toujours à létranger) Aujourdhui ?

10 - II - Université(s) et conflit(s) luniversité comme champ de batailles - II - Université(s) et conflit(s) luniversité comme champ de batailles

11 Université(s) et conflit(s) Tensions et conflits dans les rapports externes hier avec les rois et les papes aujourdhui avec lÉtat et avec lEntreprise Luttes et querelles entre les universités hier entre Bologne et Paris… aujourdhui entre les «grandes universités de recherche» et les autres… les palmarès et les querelles de territoires dans la recherche de clientèles… et la courses aux subventions de recherche Luttes et batailles internes Le «conflit des facultés» hier et aujourdhui Tensions et conflits dans les rapports externes hier avec les rois et les papes aujourdhui avec lÉtat et avec lEntreprise Luttes et querelles entre les universités hier entre Bologne et Paris… aujourdhui entre les «grandes universités de recherche» et les autres… les palmarès et les querelles de territoires dans la recherche de clientèles… et la courses aux subventions de recherche Luttes et batailles internes Le «conflit des facultés» hier et aujourdhui

12 De lhégémonie de la philosophie dans lAcadémie de Platon à celle de la théologie dans les universités médiévales, puis de la philosophie, de la science, des technosciences… et du marché Bourdieu (1984) : le «conflit des facultés» dénoncé par Kant persiste sous des formes nouvelles; il «distribue» toujours les professeurs «entre le pôle du pouvoir économique et politique et le pôle du prestige culturel…» De lhégémonie de la philosophie dans lAcadémie de Platon à celle de la théologie dans les universités médiévales, puis de la philosophie, de la science, des technosciences… et du marché Bourdieu (1984) : le «conflit des facultés» dénoncé par Kant persiste sous des formes nouvelles; il «distribue» toujours les professeurs «entre le pôle du pouvoir économique et politique et le pôle du prestige culturel…»

13 - III - Quelques jalons dun itinéraire depuis près de quarante ans... - III - Quelques jalons dun itinéraire depuis près de quarante ans...

14 Quelques jalons dun itinéraire Étudiant, jai connu dans les années 1950 une université qui navait pas encore complété (au Québec) le renversement de lancienne hégémonie de la théologie, mais où dominaient la philosophie et les lettres avec, bien sûr, le droit et la médecine. À mon entrée à lUdeM comme professeur, en 1969, la philosophie, avec les arts et les lettres, avait été détrônée par la science. Au cours de la décennie 1970, tout dut accéder au statut de science pour avoir droit de cité : sciences juridiques, sciences administratives ou de la gestion, sciences médicales et infirmières, sciences de léducation… Aujourdhui, la VALORISATION des savoirs et des connaissances passe par le brevet et la mise en marché Étudiant, jai connu dans les années 1950 une université qui navait pas encore complété (au Québec) le renversement de lancienne hégémonie de la théologie, mais où dominaient la philosophie et les lettres avec, bien sûr, le droit et la médecine. À mon entrée à lUdeM comme professeur, en 1969, la philosophie, avec les arts et les lettres, avait été détrônée par la science. Au cours de la décennie 1970, tout dut accéder au statut de science pour avoir droit de cité : sciences juridiques, sciences administratives ou de la gestion, sciences médicales et infirmières, sciences de léducation… Aujourdhui, la VALORISATION des savoirs et des connaissances passe par le brevet et la mise en marché

15 Quelques jalons dun itinéraire - 2 Des traditions universitaires et des rituels respectés la «culture de la maison» aux structures bureaucratiques… De la «communauté de recherche et denseignement» (?) à luniversité entrepreneuriale Des associations de professeurs aux syndicats… Sans nostalgie des temps anciens… parce que… En pensant à ceux et celles qui «entrent»… ou pas ! Des traditions universitaires et des rituels respectés la «culture de la maison» aux structures bureaucratiques… De la «communauté de recherche et denseignement» (?) à luniversité entrepreneuriale Des associations de professeurs aux syndicats… Sans nostalgie des temps anciens… parce que… En pensant à ceux et celles qui «entrent»… ou pas !

16 Quelques jalons dun itinéraire - 3 Une carrière en quatre temps et quatre décennies : LES ATTTENTES 1969 : la recherche au service de lenseignement, pour le renouvellement de lenseignement 1979 : publier ! 1989 : la recherche - équipes et partenariats la course aux subventions 1999 : diriger et gérer des entreprises de recherche Enseignant plus que chercheur pourquoi ? Une carrière en quatre temps et quatre décennies : LES ATTTENTES 1969 : la recherche au service de lenseignement, pour le renouvellement de lenseignement 1979 : publier ! 1989 : la recherche - équipes et partenariats la course aux subventions 1999 : diriger et gérer des entreprises de recherche Enseignant plus que chercheur pourquoi ?

17 - IV - Grandeurs et misères de la vie universitaire tensions et contradictions - IV - Grandeurs et misères de la vie universitaire tensions et contradictions

18 Grandeurs et misères de la vie universitaire Entre le rêve et la réalité entre luniversité «idéale» et luniversité réelle : choisir celle-ci, seule vivante La communauté de recherche et denseignement à la fois na jamais existé et est toujours vivante, aujourdhui encore Malgré les contraintes et en partie grâce à elles, luniversité comme espace de liberté il est possible de choisir, en la faisant, sa «carrière» luniversité comme lieu dune constante stimulation par et dans la rencontre obligée de laltérité Entre le rêve et la réalité entre luniversité «idéale» et luniversité réelle : choisir celle-ci, seule vivante La communauté de recherche et denseignement à la fois na jamais existé et est toujours vivante, aujourdhui encore Malgré les contraintes et en partie grâce à elles, luniversité comme espace de liberté il est possible de choisir, en la faisant, sa «carrière» luniversité comme lieu dune constante stimulation par et dans la rencontre obligée de laltérité

19 Dans le jeu des tensions et contradictions À travers les siècles et aujourdhui encore, dans un jeu complexe dalliances et doppositions qui engendre tensions et contradictions, lUniversité (avec la tiare de sa majuscule) se transforme constamment. Mais il en va de lUniversité et de sa mission ! protestent ceux et celles que les réalignements marginalisent dans ce qui fut leur royaume. >accepter ce qui peut être occasion de renouvellement résister, sopposer aux hégémonies et exclusives À travers les siècles et aujourdhui encore, dans un jeu complexe dalliances et doppositions qui engendre tensions et contradictions, lUniversité (avec la tiare de sa majuscule) se transforme constamment. Mais il en va de lUniversité et de sa mission ! protestent ceux et celles que les réalignements marginalisent dans ce qui fut leur royaume. >accepter ce qui peut être occasion de renouvellement résister, sopposer aux hégémonies et exclusives

20 TENSIONS ET CONTRADICTIONS - 2 Le «conflit des facultés» prend aujourdhui une forme nouvelle à lère du capitalisme universitaire (academic capitalism Slaughter et Leslie, 1997; Ylijoki, 2003) dune université du marché (enterpreneurial university - Clark, 1998) : le jeu de la productivité et de la compétition divise les universités entre elles et de lintérieur entre les «productifs» qui sont aussi les gagnants et les «non-productifs» perdants en matière de recherche, de formation, touchant les universités elles- mêmes. Mais, sous une forme nouvelle, le conflit est le même quautrefois : les alliances du passé avec les religions et les églises, les rois et les hautes bourgeoisies portaient tout autant atteinte hier à lautonomie des universités et à la liberté universitaire quaujourdhui les partenariats avec lentreprise et le marché. Le «conflit des facultés» prend aujourdhui une forme nouvelle à lère du capitalisme universitaire (academic capitalism Slaughter et Leslie, 1997; Ylijoki, 2003) dune université du marché (enterpreneurial university - Clark, 1998) : le jeu de la productivité et de la compétition divise les universités entre elles et de lintérieur entre les «productifs» qui sont aussi les gagnants et les «non-productifs» perdants en matière de recherche, de formation, touchant les universités elles- mêmes. Mais, sous une forme nouvelle, le conflit est le même quautrefois : les alliances du passé avec les religions et les églises, les rois et les hautes bourgeoisies portaient tout autant atteinte hier à lautonomie des universités et à la liberté universitaire quaujourdhui les partenariats avec lentreprise et le marché.

21 TENSIONS ET CONTRADICTIONS - 3 Nulle nostalgie : aucun regret de ce que je naimais pas hier et que je naime toujours pas dans ce quen a préservé luniversité daujourdhui. Soucieux et inquiet, aujourdhui comme hier, des hégémonies de lheure et des enfermements dans des idéologies forcément réductrices. Je plaiderai donc en faveur du maintien de la nécessaire tension dans luniversité et dans la société entre la raison instrumentale (technologique, gestionnaire, marchande) et la raison de sens ou symbolique sous le signe de linterrogation et du débat. Ce dont témoigne, soit dit en passant, la préoccupation éthique contemporaine… Nulle nostalgie : aucun regret de ce que je naimais pas hier et que je naime toujours pas dans ce quen a préservé luniversité daujourdhui. Soucieux et inquiet, aujourdhui comme hier, des hégémonies de lheure et des enfermements dans des idéologies forcément réductrices. Je plaiderai donc en faveur du maintien de la nécessaire tension dans luniversité et dans la société entre la raison instrumentale (technologique, gestionnaire, marchande) et la raison de sens ou symbolique sous le signe de linterrogation et du débat. Ce dont témoigne, soit dit en passant, la préoccupation éthique contemporaine…

22 - V - Pourquoi jy suis encore ? et grâce à qui ? - V - Pourquoi jy suis encore ? et grâce à qui ?

23 Pourquoi jy suis encore ? À lécole depuis septembre 1939, je ne sais rien faire dautre que dapprendre… Jy suis encore… pour le plaisir dapprendre, dêtre contraint dapprendre par la stimulation des rencontres et des échanges qui, dans la confrontation aux apports dautres points de vue, relancent sans cesse la quête. La rencontre des étudiant-e-s et parfois aussi de collègues est depuis bientôt quarante ans le lieu privilégié dune vivifiante stimulation. À lécole depuis septembre 1939, je ne sais rien faire dautre que dapprendre… Jy suis encore… pour le plaisir dapprendre, dêtre contraint dapprendre par la stimulation des rencontres et des échanges qui, dans la confrontation aux apports dautres points de vue, relancent sans cesse la quête. La rencontre des étudiant-e-s et parfois aussi de collègues est depuis bientôt quarante ans le lieu privilégié dune vivifiante stimulation.

24 Comme une invitation… sans vraiment conclure Comme une invitation… sans vraiment conclure

25 Grand MERCI à ceux et celles … … Des regrets ? Oui. Davoir vu certains / certaines sorienter ailleurs que vers luniversité et la vie universitaire - à cause parfois ou pour une part de ses misères et de ses contradictions Une invitation : venez FAIRE luniversité ! Grand MERCI à ceux et celles … … Des regrets ? Oui. Davoir vu certains / certaines sorienter ailleurs que vers luniversité et la vie universitaire - à cause parfois ou pour une part de ses misères et de ses contradictions Une invitation : venez FAIRE luniversité !

26 Quelques études citées ou utilisées… BECHER, T. (1989). Academic Tribes and Territories - Buckingham : Open University Press BOURDIEU, P. (1984). Homo academicus - Paris : Éd. de Minuit. CLARK, B. R. (1998). Creating Entrepreneurial Universities - New York : Pergamon Press. KANT, E. (1798), Der Streit der Fakultäten - Le conflit des facultés - Trad. J. Gibelin - Paris : Vrin, 1988 (4e éd.). SLAUGHTER, S. and LESLIE, L. (1997). Academic Capitalism - London : John Hopkins University Press. YLIJOKI, O.-H. (2000). Academic Nostalgia. A narrative approach to academic work - Helsinki : H. School of Economics and Business Administration. (2003). Entangled in academic capitalism? Higher Education, 45, BOURGEAULT, G. (2003). Luniversité aujourdhui, comme hier? Revue des sciences de léducation 29/2, 237n-252. BECHER, T. (1989). Academic Tribes and Territories - Buckingham : Open University Press BOURDIEU, P. (1984). Homo academicus - Paris : Éd. de Minuit. CLARK, B. R. (1998). Creating Entrepreneurial Universities - New York : Pergamon Press. KANT, E. (1798), Der Streit der Fakultäten - Le conflit des facultés - Trad. J. Gibelin - Paris : Vrin, 1988 (4e éd.). SLAUGHTER, S. and LESLIE, L. (1997). Academic Capitalism - London : John Hopkins University Press. YLIJOKI, O.-H. (2000). Academic Nostalgia. A narrative approach to academic work - Helsinki : H. School of Economics and Business Administration. (2003). Entangled in academic capitalism? Higher Education, 45, BOURGEAULT, G. (2003). Luniversité aujourdhui, comme hier? Revue des sciences de léducation 29/2, 237n-252.


Télécharger ppt "LUNIVERSITÉ comme champ de batailles par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007 par Guy Bourgeault Colloque de la FQPPU - le 22 mars 2007."

Présentations similaires


Annonces Google