La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) Léconomie politique de la richesse en ressources naturelles : leçons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) Léconomie politique de la richesse en ressources naturelles : leçons."— Transcription de la présentation:

1 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) Léconomie politique de la richesse en ressources naturelles : leçons à retenir de lexpérience internationale et le cas Mauritanien Nicola Pontara Economiste Principal Banque Mondiale 14 décembre 2006

2 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.Pétrole et développement: leçons à retenir de lexpérience internationale

3 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.1 Profil des pays riches en ressource naturelles : quelques caractéristiques La croissance du PIB par habitant est plus faible que celle des pays pauvres en ressources naturelles Le cadre macro-économique est caractérisé par lappréciation de la monnaie nationale (syndrome hollandais) La qualité des institutions et de la gouvernance est mauvaise La performance des indicateurs sociaux est décevante et la pauvreté demeure élevée Le niveau de conflits civils est signifiant Exceptions (Indonésie, Malaisie, Botswana, Norvège)

4 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.2 Croissance du PIB/hbt des pays pauvres et riches en ressources naturelles ( )

5 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.3 Évolutions du taux de change effectif réel de quelques pays exportateur de pétrole

6 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.4 Pétrole et gouvernance : une corrélation décevante (WBI, 2004)

7 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.5 Richesse pétrolière et pauvreté : un titre habituel des journaux

8 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.6 Pétrole et Conflits Types des conflits: entre pays importateurs et exportateurs de pétrole, entre nations qui consomment pétrole, conflits civils, terrorisme

9 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.7 Linfluence de la richesse en ressources naturelles (IE) sur la trajectoire de développement Les pays pauvres en ressources naturelles (IE) sont incités à sengager dans lindustrialisation et générer une croissance soutenue et rapide du PIB: gouvernement responsable Les pays riches en ressources naturelles (IE) nutilisent pas de façon efficiente les revenus pour le développement économique: gouvernement prédateur

10 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.8 Modèle dindustrialisation concurrentielle des pays pauvres en ressources naturelles non renouvelables

11 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.9 Pays riches en ressources naturelles non renouvelables : le piège de la richesse!

12 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 1.10 Leçons de lexpérience internationale pour la Mauritanie (Indonésie, Malaisie, Botswana) Donner la priorité à la stabilité macroéconomique en menant une politique budgétaire et monétaire appropriée et en évitant le syndrome hollandais (Indonésie) Diversifier léconomie, surtout dans le zones rurales e dans le secteurs de lexportation (Indonésie et Malaisie) Garder la maîtrise de lactivité des groupe influents, qui cherchent toujours des privilèges (par exemple, des monopoles sur un produit ou service) afin daccroitre leur richesse (« rent-seeking ») (Malaisie) Canaliser assez de moyens vers les citoyens les plus démunis pour leur permettre de participer à des activités compétitives, en développant les secteurs où les pauvres sont concentrés (Indonésie et Malaisie) Gérer de façon responsable le budget de lÉtat et laccumulation de réserves en devises. Au Botswana, les niveaux de dépenses ont été basés sur les prévisions à long terme de gains dexportation et de recettes de lÉtat

13 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2. Le Cas Mauritanien

14 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.1 Potentiel de production I ( ) (i) Scenario de base (ii) Scenario optimiste

15 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.2 Pot. de production II: Comparaison avec autres pays

16 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.3 Estimation de revenus I ( , US$ nom.) (i) Scenario de base (ii) Scenario Optimiste

17 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.4 Est. de Revenus II ( ): Ratios

18 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.5 Mauritanie: Conditions Initiales Syndrome Hollandais ? Contexte Sociopolitique

19 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.6 Syndrome Hollandais ? La contribution du secteur traditionnel (agriculture et élevage) dans le PIB sest fortement réduite : elle est passée de 31 % en à 15.2% en 2004 Le volume de laide extérieure est passée dune moyenne de 6,5 % du Revenu national brut (RNB) en à une moyenne de 25,4 % en Le taux de change effectif réel (TCER) sest déprécié denviron 1/3 entre 1992, donc pas de « syndrome hollandaise » proprement dite Cependant, on note une certaine fragilité qui mérite une attention particulière (en plus, le TCER sest apprécié en 2004–05)

20 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.7 Contexte Sociopolitique Lémergence progressive dune démocratie formelle (e.g. élections, etc.) qui a en fait fonctionné comme une oligarchie concentrée Un système clientéliste sest maintenu au pouvoir en se servant du contrôle direct ou indirect de lÉtat sur les activités productives Il en résulte une forme de dépendance au capital social où les positions dans lappareil de lEtat sont obtenues et maintenues en fonction de critères subjectives et non sur la base de performances Encore une fois, une certaine fragilité dans le conditions initiales, au début de lère pétrolière

21 Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) 2.8 Principales conclusions et recommandations Se baser sur les leçons de lexpérience internationale (experts, voyages détude) Assurer les équilibres macroéconomiques (J. Le Dem) Renforcer la gouvernance économique -- cadre de gestion de dépenses publiques et des revenus des IE -- (M. Ould Sidi Baba, E. Mayorga Alba, S. Tordo) Revitaliser léconomie non pétrolière et investir judicieusement dans les domaines prioritaires (H. Wague Cisse, S. Piot et C. Kane-Janus) Renforcer les capacités dans les secteurs pétrolier et minier (E. Mayorga Alba, G. Walser)


Télécharger ppt "Atelier de restitution du rapport économique (CEM) et de la revue des dépenses (RDP) Léconomie politique de la richesse en ressources naturelles : leçons."

Présentations similaires


Annonces Google