La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation: Menace ou Opportunité? La Globalisation: Menace ou Opportunité? FMIT Octobre 2007 Michel Henry Bouchet FΦnance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation: Menace ou Opportunité? La Globalisation: Menace ou Opportunité? FMIT Octobre 2007 Michel Henry Bouchet FΦnance."— Transcription de la présentation:

1 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation: Menace ou Opportunité? La Globalisation: Menace ou Opportunité? FMIT Octobre 2007 Michel Henry Bouchet FΦnance Center

2 MH Bouchet/CERAM (c) La Globalisation? Prédominance de léconomie de marché concurrence et le profit, centrée sur la concurrence et le profit, tout type de production et déchange qui simpose à tout type de production et déchange de biens et services

3 MH Bouchet/CERAM (c) Comment est perçue la Globalisation? F Double émancipation : 1. De léconomique par rapport au politique 2. Du financier par rapport à léconomique: émergence dun nouveau capitalisme « patrimonial » qui donne la prépondérance aux détenteurs du capital (actionnaire, fonds dinvestissement, hedge funds…)

4 MH Bouchet/CERAM (c) la Globalisation, voilà un phénomène nouveau qui diffuse les valeurs de liberté et dintéractions dans le monde entier Globalisation la Globalisation, voilà un phénomène nouveau qui diffuse les valeurs de liberté et dintéractions dans le monde entier! Alan Greenspanla Globalisation, comme le téléphone, est la meilleure et la pire des choses. Telle une vague immense, elle porte ou bien submerge toutes les nations… J. Stiglitz

5 MH Bouchet/CERAM (c) Colin Powell à propos de la Globalisation… F La question nest plus dêtre « pour » ou « contre » la globalisation. Cest un fait, comme la météo! La vraie question est de la rendre vivable pour tous, en optimisant ses bénéfices et en minimisant ses coûts! US Secretary of State Powell, 2000

6 MH Bouchet/CERAM (c) mauvaise chose « La mondialisation est plutôt une mauvaise chose pour les Français » Sondages CSA-Challenges 12/2005 et Eurobaromètre 2006 et mai 2007

7 MH Bouchet/CERAM (c) Les 3 vecteurs de la globalisation Progrès technologique dans les NTIC 1. Progrès technologique dans les NTIC: réduction des coûts de transaction et diffusion instantanée de linformation Libéralisation 2. Libéralisation commerciale et financière (sous linfluence des IFIs et des accords régionaux) Concurrence pour les parts de marché et les profits 3. Concurrence pour les parts de marché et les profits = prime à linnovation, à la réactivité et à la rentabilité!

8 MH Bouchet/CERAM (c) Cycles dinnovation technologique Electricity Telephone Radio Chemistry Automobile Aeronautics Transportation Computers Genetics ? Nanotechnologies Steam railway Internet

9 $0.30 Coût de 3 mns dappel téléphonique NY- Londres (Constant 1990, U.S. $)

10 MH Bouchet/CERAM (c) Nombre dannées pour marché « de masse » (marché >50 millions)

11 MH Bouchet/CERAM (c) Les prochains leaders? F BRICs: « La course vers 2050 » : Rapport de Goldman Sachs: Brésil, Russie, Chine & Inde PIB > G7 en US$ Défi du stratège/manager: F Comment prévoir le « Top 10 » de 2050?

12 MH Bouchet/CERAM (c) Chine = Le retour! Répartition du PIB global : Chine= 15,4% Japon= 6,4% Inde= 6%

13 MH Bouchet/CERAM (c) PIB des BRICs Laccélération du rattrapage des BRICs sur le peloton de tête: quand le PIB des BRICs rattrape celui des leaders du G6 Goldman Sachs 2007

14 MH Bouchet/CERAM (c) Management + Globalisation = Risques Globaux marchés globaliséscontraintes nouvelles F Aujourdhui, dans un environnement de marchés globalisés, le manager confronte des contraintes nouvelles (volatilité, pression des marchés boursiers, maximisation de rentabilité à court terme, contagion des crises, opacité et mauvaise gouvernance, concurrence des marchés émergents…) pour lesquels les outils de prévision, danalyse et de gestion classiques sont inadaptés

15 MH Bouchet/CERAM (c) 6 défis de la globalisation pour le manager F 1. Volatilité et contagion F 2. Fracture numérique F 3. Fracture économique F 4. Concurrence et concentration F 5. lEtat face au marché F 6. La dictature des classements

16 MH Bouchet/CERAM (c) 1. Volatilité et risque de contagion F Suprématie du capitalisme financier global sur le capitalisme managérial local $ Ce qui se valorise est ce qui circule et est échangé £

17 MH Bouchet/CERAM (c) flux Triomphe des flux sur les stocks: commerce, transactions financières, technologie, information, main doeuvre…

18 MH Bouchet/CERAM (c) La « bataille » des flux Globalisation Commerce Marchés des matières premières Volatilité Capitaux Banques internationales et fonds dinvestissement Taux de change Volatilité IDE Entreprises multinationales Information Agences de notation et institutions internationales contagion

19 MH Bouchet/CERAM (c) Taux de croissance PIB et Commerce mondial (p) IMF %

20 MH Bouchet/CERAM (c) Indice commerce/PIB global % Source: FMI/WEO 2006

21 MH Bouchet/CERAM (c) Ratios douverture commerciale (X+M/PIB%) France= 43% Brésil= 24% Inde= 20% USA= 21%

22 MH Bouchet/CERAM (c) Des taux de change de plus en plus flottants

23 MH Bouchet/CERAM (c) Lessor des transactions financières trans- frontières

24 MH Bouchet/CERAM (c) Les actifs des Hedge Funds- fonds darbitrage US$ milliards

25 MH Bouchet/CERAM (c) Réserves totales des banques centrales = $4400 milliards

26 MH Bouchet/CERAM (c) Evolution du Euro-$ LIBOR

27 MH Bouchet/CERAM (c) Prix de lonce dor Afghan crisis Koweit crisis Kippour crisis Asian crisis Iraq crisis

28 MH Bouchet/CERAM (c) Prix du Pétrole Brent

29 MH Bouchet/CERAM (c) 2. La fracture numérique !

30 MH Bouchet/CERAM (c) Qui est « branché »? Source: Nua Internet population

31 MH Bouchet/CERAM (c) The Knowledge Society

32 MH Bouchet/CERAM (c) Fracture numérique: R&D/PIB% 85% 2% 3,15% 2,6% 1,3% 2,8% 4%1,9% 1,95% 2,16%

33 MH Bouchet/CERAM (c) 3. La fracture économique

34 MH Bouchet/CERAM (c) Source: United Nations ,4 billion

35 MH Bouchet/CERAM (c) Répartition du PIB mondial 52% du PIB mondial

36 MH Bouchet/CERAM (c) La fracture globale : le PIB en % 30 pays = 52% 160 pays = 48% Source: FMI 2006

37 MH Bouchet/CERAM (c) PIB, commerce et population % Source: IMF/WEO

38 MH Bouchet/CERAM (c) Les plus gros emprunteurs au monde en % des liquidités financières disponibles totales

39 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation & Divergence de revenus (GDP per capita in s$)

40 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation & Divergence de revenus US$

41 MH Bouchet/CERAM (c) Effet turbo des NTIC pour les pays riches

42 MH Bouchet/CERAM (c) La croissance … de la pauvreté % de la population 1,2 milliard 2,5 milliards 2,8 milliards

43 MH Bouchet/CERAM (c) 4. Bigger = Better? 4. Bigger = Better? Concurrence, concentration et… érosion des conditions de concurrence

44 MH Bouchet/CERAM (c) Dynamique des fusions-acquisitions et de la concurrence

45 MH Bouchet/CERAM (c) Ventes étrangèresEmployés étrangersNombre de pays Mc DONALD66% 120 LUFTHANSA61%37%92 FORD38%54%137 COCA-COLA70%67%200 RENAULT62%33%36 IBM57%52%165 MICROSOFT60%33%70 GENERAL ELECTRIC 45% >100 SIEMENS75%60%180 Les entreprises « globales »

46 MH Bouchet/CERAM (c) Les plus fortes capitalisations boursières mondiales F IBM= ExxonMobil= GE= Tokyo Electric= Sumitomo Mitsui= Toyota= General Motors Nomura= BT Group= Dupont= Bellsouth= 20 F ExxonMobil= GE= Microsogt= Gazprom= Citigroup= Bank of America= HSBC= BP= Royal Dutch Shell= Toyota= Walmart= 202

47 MH Bouchet/CERAM (c) Global Company F CA 2006 = $345 milliards F N°2 planétaire (après Exxon) F 138 millions de clients hebdomadaires Objectif: doubler le CA tous les cinq ans! F = 25% of Canadas GDP F = 200% x Argentinas GDP F = 130% x Polands GDP F 1,6 x Thailands GDP F = 6 x Moroccos GDP F = 28 x Tanzanias GDP

48 MH Bouchet/CERAM (c) 5. LEtat menacé par le marché? F Labsence de régulation globale F LEtat dépassé et contourné par les forces du marché

49 MH Bouchet/CERAM (c) Les monopoles défunts de lEtat-nation? 1. comme gardien de la sécurité nationale 2. comme principal employeur : La part de l'emploi public et parapublic dans l'emploi total varie entre deux extrêmes : Japon (7%) France (28 %), et pays scandinaves (35 %). France: total de 6,9 millions dagents publics/25 millions demplois totaux, y compris Etat, collectivités territoriales et entreprises publiques

50 MH Bouchet/CERAM (c) 3. comme agent économique majeur : Efforts convergents pour diminuer le poids économique de lEtat et encourager le dynamisme du marché (dépenses publiques = 36% du PIB américain, et 41% de celui des pays de lOCDE. La France est au dessus de la moyenne avec 51% du PIB … contre 12% en 1912!) La dette publique diminue dans (presque) tous les pays industriels et émergents

51 MH Bouchet/CERAM (c) 4. comme principal entrepreneur: Extension du périmètre des privatisations. F Années 1980, les pays anglo-saxons accélèrent les programmes de privatisation, suivis par les autres pays de lOCDE F Années 1990: pays émergents (services publics au Chili)

52 MH Bouchet/CERAM (c) 5. comme pourvoyeur dinformation: F Limiter au strict minimum la réglementation et lintervention (juridique, fiscale) de lEtat: F « Le commerce électronique est le Far West de léconomie mondiale, et il y a plus de risques que le gouvernement ait tort en agissant quil ne se trompe en sabstenant » (Bill Clinton).

53 MH Bouchet/CERAM (c) 6. comme décideur de politique économique: F Règles du jeu: Maastricht, BCE, F.M.I., OMC et BRI Agences de notation F Régulation des marchés F Trois piliers de la prospérité selon G. Bush : « moins dimpôt, moins de réglementation, et plus de libre- échange »

54 MH Bouchet/CERAM (c) 6. La dictature des classements du marché F Evaluation permanente de la performance F Classement, ratings et rankings F Agences de notation

55 MH Bouchet/CERAM (c) Indice de Globalisation: Le Top 15 F 1. Singapore F 2. Ireland F 3. Switzerland F 4. USA F 5. Netherlands F 6. Denmark F 7. Sweden F 8. Austria F 9. Finland F 10. New Zealand F 11. UK F 12. Australia F 13. Norway F 14. Czech Rep. F 15. Croatia F 16. Canada F 17. Israel F 18. France F 19. Malaysia F 20. Slovenia F 21. Germany F 22. Portugal F 23. Hungary F 34. Chile F 52. Russia F 54. China F 56. Turkey F 61. India ATKearney

56 MH Bouchet/CERAM (c) Davos-WEF Indice de compétitivité 1. Suisse 2. Finlande 3. Suède 4. Danemark 5. Singapour 6. USA 7. Japon 8. Allemagne 9. Pays-Bas 10. Royaume-Uni F 16. Canada F 18. France F 28. Espagne F 42. Italie F 43. Inde BEST

57 MH Bouchet/CERAM (c) Classement compétitivité 2007-IMD

58 MH Bouchet/CERAM (c) Doing Business in Singapour 2. New Zealand 3. USA 4. Canada 5. HK 6. RU 7. Danemark 8. Australie 9. Norvège 10. Irlande 18. Thaïlande 31. France 82. Italie Classement annuel de la Banque Mondial de 175 pays

59 MH Bouchet/CERAM (c) corruption Mesurer la corruption en Finlande 2. Islande 3. Nlle Zélande 4. Danemark 5. Singapour 6. Suède 7. Suisse 8. Norvège 9. Australie 10. Pays-Bas 11. Autriche 12. Luxembourg 13. RU F 16. Allemagne F 17. Japon F 19. FRANCE F 20. Chili F 21. USA F 34. Taiwan F 42. Corée F 45. Italie F 51. Tunisie F 163. Haïti Source: Transparency International

60 MH Bouchet/CERAM (c) Lévaluation de la corruption par la Banque mondiale

61 MH Bouchet/CERAM (c) Une mesure synthétique du développement durable: lIndice de développement humain du PNUD 1 Norvège 2 Islande 3 Australie 4 Irlande 5 Suède 6 Canada 7 Japon 8 USA 9 Suisse 10 Pays-Bas 11 Finlande 12 Luxembourg 13 Belgique 14 Autriche 15 Danemark16 France 17 Italie 18 RU Indicateur composite de « bien- être » = PIB/tête en ppa + espérance de vie + taux dalphabétisation + niveau de scolarisation

62 MH Bouchet/CERAM (c) Les conséquences « globales » de la globalisation F Double émancipation: économique et financière F Incidence structurelle: essor des services F Incidence économico-commerciale: axe Inde-Chine- Russie-USA F Incidence linguistique et culturelle: 90% des 6000 langues parlées dans le monde disparaîtront avant la fin du siècle F Incidence stratégique et géo-politique: rapprochement Moscou-Pékin gouvernance F Incidence sur léthique: la mesure de la gouvernance F Prise de conscience de problèmes globaux: environnement, pauvreté, santé, et développement durable

63 MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation et responsabilité globale F Ce mot « one world » –un seul monde - signifie beaucoup de choses mais dabord que chacun est responsable de tout ce qui se passe dans le monde. Jean-Paul Sartre, 1r novembre 1946

64 MH Bouchet/CERAM (c) Le « monde plat » plat adapter adopter F Dans un monde qui devient « plat », avec une dynamique déchanges et de collaboration de plus en plus intense, lécart saccroît entre les cultures qui se donnent les moyens de sadapter pour adopter cette dynamique, et celles qui la subissent Thomas L. Friedman, The World is Flat/2006


Télécharger ppt "MH Bouchet/CERAM (c) Globalisation: Menace ou Opportunité? La Globalisation: Menace ou Opportunité? FMIT Octobre 2007 Michel Henry Bouchet FΦnance."

Présentations similaires


Annonces Google