La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Les tendances démographiques et migratoires dans les RUP Enjeux et défis 2 ème Forum des Régions ultrapériphériques Bruxelles, 2-3 Juillet 2012 Claude-Valentin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Les tendances démographiques et migratoires dans les RUP Enjeux et défis 2 ème Forum des Régions ultrapériphériques Bruxelles, 2-3 Juillet 2012 Claude-Valentin."— Transcription de la présentation:

1 1 Les tendances démographiques et migratoires dans les RUP Enjeux et défis 2 ème Forum des Régions ultrapériphériques Bruxelles, 2-3 Juillet 2012 Claude-Valentin MARIE Conseil pour lOutre-mer à la direction de lInstitut National des Etudes Démographiques (Ined)

2 2 Traits majeurs à prendre en compte La croissance démographique : Guyane, St Martin, La Réunion et les Canaries Limmigration : enjeu important pour la Guyane, les Canaries et St Martin Le Vieillissement : RUP antillaises et de lAtlantique Est en première ligne, ( secondairement La Réunion ). LEducation, la santé, le logement : retards importants Lemploi : faible dans les Dom, dégradé aux Canaries sous les effets la crise, plus élevé aux Açores et à Madère ( mais productivité faible ),. Interrogations fortes sur conséquences futures des plans daustérité? Linsertion sociale des jeunes : un défi pour tous, majeur dans les Dom, croissant en Atlantique Est. Prévenir des risques graves de ruptures sociales. Claude-Valentin Marie

3 3 Focus sur trois questions Les réalités et enjeux de léducation et de la formation : Pour fixer le cadre des débats de la veille Les migrations : Poids et enjeux de limmigration en Guyane Importance et effets du départ des jeunes natifs des Rup Françaises Lavenir : entre «vieillissement » et « croissance» Claude-Valentin Marie

4 4 Une scolarisation très précoce et plus longue aux Antilles, plus tardive en Guyane et à Madère et plus courte aux Açores Les taux de scolarisation par âge Claude-Valentin Marie

5 5 Echec scolaire et abandon prématuré des études Le nouvel indicateur Eurostat Part des jeunes de 18 à 24 ans ayant quitté prématurément léducation ou la formation (En %). Ce nouvel indicateur additionne deux anciens qui décrivaient, lun « léchec scolaire » et lautre « labandon prématuré des études ». Claude-Valentin Marie et Jean-Louis Rallu

6 6 La part des jeunes adultes de ans diplômés du supérieur Claude-Valentin Marie

7 7 Jeunes inoccupés (ni étudiant, ni en emploi) A ans, la proportion de jeunes « inoccupés » est modérée car beaucoup sont encore scolarisés. Les résultats des Açores et de la Guyane soulignent avant tout les effets de la déscolarisation dans ces régions. A ans, cet indicateur reflète cette fois limportance du chômage et de linactivité. Il est alors nettement plus élevée dans les Dom.

8 8 Les migrations Une réalité complexe et des dynamiques variables qui affectent différemment chacun des territoires. Une immigration de travail aux Canaries qui pèse sur la croissance démographique, mais avec des flux plus sensibles aux rythmes de lactivité économique. Une immigration de peuplement en Guyane, issue pour lessentiel des pays en développement de la région, moins sensible aux fluctuations économiques Un mixte de ces deux dynamiques à St Martin Une émigration importante des natifs, particulière vive au départ des Antilles et de La Réunion, avec un effet de sélection important des populations concernées. Claude-Valentin Marie

9 9 Un solde migratoire nettement positif en Guyane Une contribution importante à la croissance de la population Mais une dynamique demeurée stable depuis 25 ans Claude-Valentin Marie

10 10 En Guyane une pyramide des âges très explicite La plus forte augmentation de population : : + 3,5% par an entre 1990 et 2010, dont 2,8% de solde naturel. Ce taux daccroissement naturel place la Guyane au 7ème rang mondial. Forte émigration des jeunes 42 % de moins de 20 ans Claude-Valentin Marie

11 11 Pour 100 natifs des Dom âgés de 20 à 34 ans en 2007 : Part de ceux qui résident en métropole Source : INSEE, Recensement de la population Pas ou peu diplômé CAP- BEP BacDipl > Actifs occupés ChômeursEtudiantsEns. Réunion9,719,024,134,527,110,230,520,3 Guyane16,330,540,050,638,125,738,731,9 Martinique22,330,038,750,243,620,341,736,0 Guadeloupe24,737,242,352,749,32145,539,4 Ensemble Dom15,326,433,143,136,815,537,528,8 Lémigration des Natifs des Dom : une sélection, selon le diplôme et le statut dactivité, à lavantage de la France métropolitaine Claude-Valentin Marie

12 12 Lavenir démographique : entre «vieillissement » et « croissance» 1) RUP à démographie « vieillissante » Celles de lAtlantique Est et des Antilles qui perdent leurs avantages démographiques par rapport au continent Conséquences Le poids des séniors saccroit rapidement La population active vieillie et diminue Le rapport de dépendance démographique devient nettement défavorable Les coûts de santé associés au vieillissement saccentuent 2) RUP à démographie en croissance Guyane, St Martin : population jeune et en forte croissance effets combinés de la croissance naturelle et de limmigration Réunion et Canaries : croissance plus modérée combinant : vieillissement et fécondité encore élevée (La Réunion) ; vieillissement et croissance migratoire (Les Canaries si reprise de limmigration ). Double défi : Atteindre la couverture universelle des services déducation, de santé et denvironnement… Améliorer la qualité des services offerts. Claude-Valentin Marie

13 13 Baisse de la part des jeunes de 0 à 14 ans Baisse générale, plus rapide en Atlantique Est Claude-Valentin Marie

14 14 Augmentation de la part des personnes âgées de 65 ans ou plus Croissance très rapide aux Antilles et dans lEst Atlantique, modérée à La Réunion faible en Guyane Claude-Valentin Marie

15 15 Projection de la population active Evolution de 2010 à 2030 (base 100 = 2010) Baisse aux Antilles, et plus vive encore après Stabilité, puis baisse dans lAtlantique Est à partir de Croissance ralentie à la Réunion. Accélération continue à St Martin et plus encore en Guyane. Claude-Valentin Marie

16 16 Une population active vieillissante Un mouvement nettement marqué aux Antilles et aux Canaries Claude-Valentin Marie

17 17 Impacts de ces dynamiques sociodémographiques Ces tendances, combinées à une faible évolution des taux demplois, accentueront significativement la « dépendance effective », en particulier dans les Rup françaises Parallèlement, le vieillissement accroitra fortement les dépenses de santé. Ces dynamiques densemble risquent de remettre en cause la « soutenabilité » et donc la « durabilité » des politiques sociales. Claude-Valentin Marie

18 18 Taux de dépendance effective dans les Dom, à lhorizon 2030 Forte croissance de la dépendance à taux demploi constant. Le rythme actuel des créations demploi ne laisse pas espérer damélioration rapide. Un objectif de taux demploi de 69% est envisageable à lhorizon Claude-Valentin Marie et Jean-Louis Rallu

19 19 Taux de dépendance effective dans lAtlantique Est à lhorizon 2030 Faible augmentation de la « dépendance effective » : la baisse de la dépendance des jeunes devrait compenser en partie les effets du vieillissement.

20 20 Vieillissement et Chômage des jeunes Les difficultés de la politique de réallocation des ressources Le schéma traditionnel de réallocation des ressources des jeunes vers les plus âgés dans une population vieillissante est ici pratiquement inopérant. Limportance de léchec scolaire, de labandon prématuré de la scolarité, de la part des faiblement diplômés, impose une pleine mobilisation des fonds libérés par la réduction des effectifs scolaires ( baisse de la natalité ) au profit dune amélioration de la qualité de léducation et dun développement de formations post-enseignement obligatoire efficaces. Aux Canaries, par exemple, la montée du chômage saccompagne déjà dune augmentation des jeunes dans ce type de formation et à luniversité. Un risque : le désengagement de lEtat central du financement des politiques sociales régionales. Claude-Valentin Marie

21 21 Les mécanismes socioéconomiques Pas déducation >> pas demplois >>… Pas demplois >> accentuation de la dépendance effective Face à la progression inéluctable des dépenses sociales associées au vieillissement, la croissance de lemploi est primordiale, particulièrement pour les jeunes. Un impératif : élever le niveau déducation en vue, -daméliorer laccès à lemploi, -dattirer linvestissement productif, -de résoudre les problèmes denvironnement et dénergie, -de postuler au label de régions dexcellence Une perspective : le développement de niches dactivités et de services à forte valeur ajoutée, ouvertes à lexport Claude-Valentin Marie


Télécharger ppt "1 Les tendances démographiques et migratoires dans les RUP Enjeux et défis 2 ème Forum des Régions ultrapériphériques Bruxelles, 2-3 Juillet 2012 Claude-Valentin."

Présentations similaires


Annonces Google