La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EuropeAid Programmation UE-Algérie 2011 Programme dAppui à la protection et valorisation du patrimoine culturel.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EuropeAid Programmation UE-Algérie 2011 Programme dAppui à la protection et valorisation du patrimoine culturel."— Transcription de la présentation:

1 EuropeAid Programmation UE-Algérie 2011 Programme dAppui à la protection et valorisation du patrimoine culturel

2 EuropeAid Cadre du programme : coopération bilatérale UE-Algérie, partenariat avec le Ministère de la Culture Appui au secteur de la culture/patrimoine Au titre du PAA 2011, PIN Budget alloué: 21.5 M (UE)+2.5M (DZ) Approche: projet, gestion partiellement décentralisée Modalités: appui technique, travaux, subventions, équipement Durée prévue des activités: 48 mois Etat davancement: Formulation terminée en 2011, décision août 2011, préparation CdF pour signature courant 2012 et démarrage activités Eléments dintroduction

3 EuropeAid Remarque: Secteur de la culture en Algérie caractérisé par prééminence rôle MdC par rapport à sect.privé/ONG. National: Secteur en développement depuis 1998 (développement du cadre législatif et réglementaire, création/renforcement de structures en charge du patrimoine, adoption instruments (plans de sauvegarde, fonds national)…) Régional et international: –"Stratégie pour le développement du patrimoine culturel euro-méditerranéen" (Ministres EM de la culture, 2007) – LAlgérie est partie aux conventions et instances internationales. (patrimoine culturel matériel et immatériel): UNESCO, ICCROM, ALECSO, Un contexte favorable

4 EuropeAid Coopération UE-Algérie dans secteur patrimoine depuis 1998: –Euromed Héritage I à IV, Algérie très impliquée depuis I –Programme de coopération bilatérale dappui aux ONG de développement (ONG I et II, et ): « ONGII » partenariat UE/ Gouvernement, renforcement capacités ONGs et financement de projets, budget total 11 M, environ 15 projets associatifs dans le secteur culturel/patrimoine (129 projets au total). –Projet de restauration de la Basilique Notre Dame dAfrique à Alger ( , budget total 5M contribution UE 1 M), avec la Wilaya dAlger. Partenariat multi-bailleurs. 1- Un contexte favorable (suite)

5 EuropeAid 2- Constat La refondation du secteur nest pas encore traduite par la montée en puissance des acteurs et institutions mises en place depuis la loi de 1998: Manque doutils méthodologiques Manque de ressources humaines en nombre et en qualifications suffisantes Le milieu associatif est un acteur essentiel au secteur, dont le rôle est entièrement reconnu par les institutions publiques, mais manquant de structuration et de professionnalisation pour devenir un partenaire opérationnel des pouvoirs publics

6 EuropeAid 2- Constat (suite) Sensibilité de la question du patrimoine en Algérie: patrimoine en tant quélément de réappropriation de lhistoire et du territoire, lié à la mémoire de la nation: toute coopération dans le secteur est politique et sensible Thématique complexe: multiplicité des secteurs impliqués dans le patrimoine (culture, logement, aménagement territoire, tourisme …), niveaux central/local, public/privé, ONGs, citoyens… Lapproche locale est la plus efficace (moins de lourdeurs bureaucratiques, collaboration plus facile de tous les secteurs). appui sur recommandations dEMH4 et Unité thématique DEVCO pour conduire formulation du programme.

7 EuropeAid 3- Objectif du programme Accompagner la prise en compte du patrimoine culturel comme outil de développement économique et humain de lAlgérie. Plus précisément, contribuer aux actions des autorités publiques pour la connaissance du patrimoine, participer au renforcement des compétences des professionnels du patrimoine, accompagner la structuration des actions des autorités publiques pour la gestion de sites au niveau local (projets pilotes), contribuer à la professionnalisation du secteur associatif.

8 EuropeAid 4- Axes principaux du programme Axe 1: Renforcer la méthodologie de l'inventaire, socle de toute politique patrimoniale Développer les outils d'inventaire Renforcer les capacités des structures en charge de linventaire (Direction culture des Wilayas) Axe 2: Renforcer les capacités et formation des acteurs Renforcer les compétences dans différents métiers liés au patrimoine (formations initiale et continue, formation professionnelle, validation des acquis) Développer lapprentissage (chantiers écoles) Renforcer les capacités des associations actives dans secteur (formation, accompagnement, mise en réseau...)

9 EuropeAid 4- Axes principaux (suite) Axe 3: Pratiquer lintersectorialité par lexécution de projets pilotes Réaliser trois projets de démonstration (restauration, revitalisation, gestion) sur des sites classés (site archéologique, centre urbain, centre rural, monument…) Développer procédures et outils de gestion sectoriels avec la participation active des professionnels et de la société civile. Axe 4: communication-sensibilisation Mener des actions de valorisation et sensibilisation aux questions du patrimoine Initier et diffuser le débat sur le rôle du patrimoine culturel dans le développement socio-économique et culturel Renforcer les compétences des médias sur le patrimoine.

10 EuropeAid 5- Lien avec les priorités de lUE Programmé avant 2010 (contexte différent) Réexamen interne de sa pertinence dans le contexte du Printemps arabe et des nouvelles priorités UE début 2011 Préoccupation initiale: culture, valorisation du patrimoine. Celle-ci est restée le cœur du programme. Cependant, dès lidentification, le programme a également pour objectifs de contribuer à la formation pour une meilleure employabilité des professionnels dans ce secteur, notamment des jeunes, renforcement secteur associatif

11 EuropeAid 5- Lien avec les priorités de lUE Lien avec la Communication « Agenda for change »: -développement durable: contribution à la diversification économique - forte potentialité du secteur touristique, peu exploité, mais pression croissante pour en faire une priorité nationale, -développement durable: contribution à la dynamisation dun secteur à potentiel demplois, amélioration de lemployabilité -Rôle de la société civile: place fondamentale donnée au secteur associatif comme partenaire reconnu des pouvoirs publics pour la protection et valorisation du patrimoine

12 EuropeAid 6- Choix de conception du programme Partant des constats précédents et des expériences tirées de notre coopération et autres coopérations internationales: Plusieurs axes dintervention, mais donner une cohérence globale à un projet structurant en matière dappui à la valorisation du patrimoine, Sinsérer dans actions nationales existantes (approrpiation, gain de temps) Veiller à un ancrage local fort (plus efficience, moins de sensibilité à légard dune potentiel « interférence » extérieure, moins de lourdeurs), Impliquer les acteurs de tous niveaux (central/local) et secteurs, publics/privés

13 EuropeAid 6- Choix dans la conception du programme Choix approche projet: PAPS/AB très peu en DZ (1 programme), conditions PAPS ou AB non réunies pour ce programme, volet société civile important Choix marchés centralisés: 1- UAP (faible capacité technique du bénéficiaire), 2- travaux centralisés (garder contrôle/ accélérer déroulement des activités)

14 EuropeAid 7- Eléments dattention particulière dans phase préparatoire de la CdF Partenaire algérien fortement impliqué avec UE dès identification, 1ère coopération internationale de cette ampleur pour lAlgérie sur cette thématique. Etablir dialogue technique très étroit avec MdC et autres ministères concernés lors de la finalisation de la CdF, Fixer un maximum déléments avant signature de la CdF en raison des contraintes de calendrier et procédures (notamment règle N+3): – Choix des wilayas/sites pilotes par MdC-UE, – Constitution des équipes nationales/locales dans wilayas pilotes (comité pilotage, direction du programme, responsables opérationnels), ainsi que choix des locaux du projet.

15 EuropeAid 7- Eléments dattention particulière Assurer la formation des équipes désignées, dès signature CdF et sans attendre lUAP, (aux procédures UE, visibilité, notamment), Anticiper les contraintes du cadre réglementaire applicable à toute intervention sur site classé avec celles du respect procédures UE, Ceci demande une forte implication de lUE avant le démarrage, dès létape de la négociation de la CdF.

16 EuropeAid Merci de votre attention


Télécharger ppt "EuropeAid Programmation UE-Algérie 2011 Programme dAppui à la protection et valorisation du patrimoine culturel."

Présentations similaires


Annonces Google