La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 |1 | Contrefaçon de médicaments : Dangers, problèmes et solutions possibles Dr Sabine Kopp Assurance de la qualité et innocuité des médicaments Organisation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 |1 | Contrefaçon de médicaments : Dangers, problèmes et solutions possibles Dr Sabine Kopp Assurance de la qualité et innocuité des médicaments Organisation."— Transcription de la présentation:

1 1 |1 | Contrefaçon de médicaments : Dangers, problèmes et solutions possibles Dr Sabine Kopp Assurance de la qualité et innocuité des médicaments Organisation mondiale de la Santé

2 2 |2 | Problème : la contrefaçon de médicaments constitue un grave problème de santé publique

3 3 |3 | Qu'est-ce qu'un médicament contrefait ? Attention : les définitions varient d'un pays à l'autre !

4 4 |4 | Définition OMS d'un médicament contrefait Un produit qui est : délibérément et frauduleusement muni d'une étiquette n'indiquant pas son identité et/ou sa source véritable. Il peut s'agir d'une spécialité ou d'un produit générique.

5 5 |5 | Définition de l'OMS d'un médicament contrefait Les produits contrefaits peuvent : –contenir les bons ingrédients –contenir de mauvais ingrédients –ne pas contenir de principe actif –contenir un principe actif en quantité insuffisante –avoir un conditionnement qui a été falsifié.

6 6 |6 | Quel est le problème ? La contrefaçon de médicaments est un commerce lucratif, qui tend à gagner en importance, tant dans les pays en développement que dans les pays développés. L'ampleur réelle du problème n'est pas connue : –Les données existantes sont incomplètes. –Les parties concernées rechignent à DONNER ACCES à ces données ou à les NOTIFIER.

7 7 |7 | Y a-t-il un risque pour la santé ? Absence ou insuffisance de traitement Risque de santé publique : médicaments inefficaces Intoxication : ingrédients nocifs Aucune assurance de la qualité Pas de suivi des réactions indésirables = pas de rappel efficace des produits Erosion de la confiance du public dans la médecine et dans les soins de santé Gaspillage d'argent ….

8 8 |8 | Lutte contre la contrefaçon de médicaments La clé réside dans le fait de travailler main dans la main avec toutes les parties concernées, au niveau national et international –notamment avec les décideurs, les professionnels de la santé, les organismes chargés de l'application des lois, les autorités nationales de réglementation, la police, les douanes, les grossistes, les PATIENTS, les médias, etc. –grâce à des équipes nationales et internationales recourant à des réseaux nationaux et internationaux et à des systèmes d'échange rapide d'informations.

9 9 |9 | Activités de l'OMS pour lutter contre la contrefaçon de médicaments: trois stratégies 1. Fourniture d'outils, de normes, de critères et de lignes directrices au niveau international afin de contribuer à l'innocuité, à l'efficacité et à la bonne qualité des médicaments qui circulent sur le marché national et international. 2. Soutien aux Etats Membres pour les aider à renforcer leurs capacités au niveau national dans le domaine de la réglementation 3. Mise en place d'activités au niveau mondial pour lutter contre la contrefaçon de médicaments

10 10 | Activités de l'OMS dans le domaine de la lutte contre la contrefaçon : quelques dates clés Rapports des Etats Membres de l'OMS : début des années 80 Mai 1988 : résolution WHA priant l'OMS d'instituer des programmes pour prévenir et détecter l'exportation, l'importation et la contrebande de produits pharmaceutiques contrefaits

11 11 | 1992 : première réunion internationale sur les médicaments contrefaits organisée par l'OMS, le CIOMS et la FIIM Définition d'un "médicament contrefait" Appel à toutes les parties jouant un rôle dans la fabrication et la distribution de médicaments ainsi qu'aux consommateurs à collaborer avec les institutions publiques dans la lutte contre les médicaments contrefaits

12 12 | Mai 1994 : résolution WHA priant l'OMS de soutenir les Etats Membres dans leurs efforts de lutte contre les médicaments contrefaits 1996 : projet de l'OMS sur les médicaments contrefaits 1999 : lignes directrices pour la mise en place de mesures de lutte contre la contrefaçon de médicaments, qui sont loin d'avoir été mises en œuvre dans la majorité des Etats Membres de l'OMS : groupe de travail sur les médicaments contrefaits réunissant l'OMS, la FIIM, EGA et Pharmaciens Sans Frontières 2001 : réunions d'information technique de l'Assemblée mondiale de la Santé

13 13 | : la CIARP* demande à plusieurs reprises à l'OMS d'aider les Etats Membres à adopter des mesures pour lutter contre les médicaments contrefaits Madrid 2004 : la CIARP demande à l'OMS d'œuvrer à l'élaboration d'un projet de convention internationale sur les médicaments contrefaits : pas de consensus entre Etats Membres sur une convention internationale sur la contrefaçon de médicaments Février 2006 : la conférence de Rome recommande la création d'un groupe spécial international

14 14 | l'Assemblée mondiale de la Santé 2010 Utilisation du "terme": "Produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/ falsifiés/contrefaits" Décision de former un groupe de travail composé de pays membres de l'OMS afin d'examiner les activités futures de l'OMS dans cette domaine et son rôle dans IMPACT

15 15 | l'Assemblée mondiale de la Santé 2012 Adoption d'une résolution WHA65.19 sur les "Produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/ falsifiés/contrefaits" Création d'un nouveau dispositif des États Membres pour la collaboration internationale entre États Membres, du point de vue de la santé publique et à lexclusion de considérations commerciales et de propriété intellectuelle

16 16 | Dispositif des États Membres concernant les produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits But général: "Promouvoir, par le biais dune collaboration efficace entre les États Membres et le Secrétariat, la lutte contre les produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits et les activités connexes, afin de protéger la santé publique et de favoriser laccès à des produits médicaux dun prix abordable, sûrs, efficaces et de qualité."

17 17 | Objectifs "1) Définir les principaux besoins et obstacles, faire des recommandations de politique générale et élaborer des outils dans le domaine de la prévention, des méthodologies de détection et de la lutte contre les « produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits » afin de renforcer les capacités nationales et régionales. 2) Renforcer les capacités nationales et régionales afin de garantir lintégrité de la chaîne dapprovisionnement. 3) Échanger des données dexpérience, les enseignements utiles, les meilleures pratiques et les informations sur les activités en cours aux niveaux national, régional et mondial.

18 18 | Objectifs 3) Échanger des données dexpérience, les enseignements utiles, les meilleures pratiques et les informations sur les activités en cours aux niveaux national, régional et mondial. 4) Recenser les mesures, les activités et les comportements à lorigine de « produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits » et faire des recommandations, y compris pour améliorer la qualité, linnocuité et lefficacité des produits médicaux. 5) Renforcer les capacités de réglementation et les laboratoires de contrôle de la qualité aux niveaux national et régional, en particulier dans les pays en développement et les pays les moins avancés.

19 19 | Objectifs 6) Collaborer et contribuer aux travaux dans dautres domaines de lOMS portant sur laccès à des produits médicaux de qualité, sûrs, efficaces et dun prix abordable, y compris, mais pas exclusivement, loffre et lutilisation de produits médicaux génériques, qui devraient compléter les mesures de lutte contre les « produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits ». 7) Faciliter la consultation, la coopération et la collaboration avec les parties prenantes concernées de manière transparente et coordonnée, y compris dans le cadre defforts régionaux et mondiaux, du point de vue de la santé publique.

20 20 | Objectifs 8) Promouvoir la coopération et la collaboration en matière de surveillance et de suivi des « produits médicaux de qualité inférieure/faux/faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits ». 9) Poursuivre lélaboration de définitions des « produits médicaux de qualité inférieure/faux/ faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits » axées sur la protection de la santé publique."

21 21 | Réunions en préparation Consultations préparatoires avec les six régions, en ce moment (Genève, juin 2012) Pre-réunion (Genève, juillet 2012) 1iere réunion du nouveau dispositif (prévu pour novembre 2012, en Argentine) Ref: WHA65.19 Produits médicaux de qualité inférieure/faux/ faussement étiquetés/falsifiés/contrefaits,

22 22 | Assemblée mondiale de la Santé 194 états membres - SSFFC


Télécharger ppt "1 |1 | Contrefaçon de médicaments : Dangers, problèmes et solutions possibles Dr Sabine Kopp Assurance de la qualité et innocuité des médicaments Organisation."

Présentations similaires


Annonces Google