La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

-1- 1 Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Enquête TNS – Sofres.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "-1- 1 Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Enquête TNS – Sofres."— Transcription de la présentation:

1 -1- 1 Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Enquête TNS – Sofres pour ATOUT France FOCUS relatif aux séjours à la montagne Demande Intentions de séjours davril 2010 et avril 2011 Séjours effectués de décembre 2009 à mars 2010 et de décembre 2010 à mars 2011

2 -2- Les résultats de synthèse sur la demande des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Résumé des intentions de voyages à la montagne en avril 2011 et voyages réalisés en mars 2011

3 -3- 3 QUI ? Les taux de départ Les résidents français ont été 3% à avoir séjourné à la montagne en mars 2011, résultats proches de lan passé (vs 4%). Mais on constate un repli qui confirme donc celui observé en février Pour le mois suivant, avril 2011, les prévisions sont similaires à celles de 2010 : 3% en avril Concernant les taux de départ vers les montagnes françaises des 5 pays européens, ils ont été, comme lan dernier, quasiment nuls pour mars 2011, excepté pour les Belges dont 1% ont séjourné à la montagne. Comme en 2010, les taux dintentions de départ seraient également très faibles sur avril Seuls les Belges ont un taux dintentions qui atteint les 1%. Les Français En mars 2011, les taux de départ à la montagne selon lâge sont relativement stables par rapport à mars 2010, à lexception des 50 ans et + chez qui le taux est en baisse significative (3% vs 4%). En avril 2011, les taux dintentions de départ à la montagne selon lâge seraient également stables par rapport à avril 2010, à lexception des moins de 25 ans pour qui le taux serait en tendance à la hausse (5% versus 3% dintentions en avril 2010). En mars 2011, les évolutions des taux de départ à la montagne par catégorie socioprofessionnelle par rapport à mars 2010 sont contrastées, même si le repli prédomine : - recul significatif chez les cadres et ouvriers (de 7% en 2010 à 3% en 2011 pour les premiers, de 2% à 1% pour les seconds) - tendance à la baisse chez les professions intermédiaires (de 4% à 3%), - tendance à la hausse chez les étudiants (de 3% à 5%), - stabilité pour les autres catégories. En avril 2011 les évolutions des taux dintentions de départ seraient contrastées : hausse significative chez les artisans-commerçants (8% vs 3% en 2010), tendance à la hausse pour les employés et les étudiants (respectivement 3% dintentions en avril 2011 vs 2% en 2010 et 5% vs 3%), tendance à la baisse pour les retraités et autres inactifs (2% versus 3% et 0 vs 2%).

4 -4- 4 QUI ? Éléments de profil Les Français, structure par région de résidence En mars 2011, comme en mars 2010, les parts relatives des résidents du bassin parisien et de la région parisienne dans les séjours à la montagne étaient les plus élevées avec respectivement 19% et 17% dentre eux parmi les partants. La hiérarchie entre ces 2 régions sest toutefois inversée par rapport à lan dernier (parts de respectivement 17% et 20% en mars 2010). Viennent ensuite la Méditerranée et le Centre-Est à hauteur de 15% et 14%, une part stable pour la Méditerranée, mais en baisse pour le Centre-Est par rapport à lan dernier (vs 18%). Suivent les résidents de lEst (12%) et du Sud-Ouest (10%) en progression par rapport à lannée dernière (respectivement 8% et 7%). LOuest est en recul cette année (9% vs 12%). Enfin les résidents du Nord ont la part relative la plus faible mais stable dune année sur lautre (4%). En avril 2011, la part relative des résidents du Centre-Est dans les intentions de séjour à la montagne serait la plus élevée et en forte hausse avec 21% (vs 7% en 2010). Viendraient ensuite les résidents de la région parisienne et du bassin parisien (17% et 15% respectivement des intentionnistes, soit 11 et 3 points de moins quen avril 2010). LEst et lOuest occuperaient, à égalité avec 14% chacun, la 4ème position, avec une part relative plus élevée quen 2010 (vs respectivement 5% et 8%). Les résidents de la Méditerranée (11%), du Sud-Ouest (5%) et du Nord (5%) seraient moins nombreux comparativement à avril Sur ces 2 derniers mois (mars et avril) les variations sont sans aucun doute, au moins pour partie, liées aux variations des dates des vacances scolaires dhiver et de printemps des différentes zones.

5 -5- 5 QUI ? Éléments de profil Les Français et les résidents des pays étrangers, taille des groupes En mars 2011, pour les résidents français, les voyages seul ou à deux ont représenté 52% des voyages à la montagne, moins que lan passé à la même époque (57%), tandis que 34% des voyages à la montagne ont été réalisés par des groupes de 4 personnes ou plus contre 31% en Aussi, le nombre moyen de personnes par voyage a légèrement augmenté cette année en passant de 3.2 personnes en mars 2010 à 3.6 personnes en mars Pour les résidents des pays étrangers, on constate une nette augmentation des départs à une seule personne (19% contre 8% en mars 2010) alors que dans le même temps la part des groupes de 3 et + (et surtout des 5 personnes et plus) sest réduite passant de 57% en 2010 à 48% en Au final le nombre moyen de personnes par voyage est plus faible quen mars 2010, à 3.4 personnes (vs 4.1). En avril 2011, pour les résidents français comme pour les résidents des pays étrangers, le nombre moyen de personnes par voyage serait en baisse par rapport à lan passé, respectivement à 2.7 et 2.9 personnes en moyenne (vs 3.3 et 3.7 en 2010). Les groupes de 3 personnes et plus seraient moins présents chez les deux catégories de clientèles au profit notamment des voyages effectués seuls.

6 -6- 6 COMMENT ? (1/2) Pour mars 2011, la proportion des partants français à la montagne en France déclarant avoir réservé tout ou partie de leur séjour à la montagne (67%) est stable par rapport à lannée dernière (68%), comme chez les partants étrangers (80%). Chez les uns comme chez les autres, les séjours réservés entièrement sont plus nombreux que lan passé (respectivement 22% vs. 15% et 44% vs 34% en mars 2010). Si les séjours ont été bien moins nombreux que lan dernier, en revanche, en moyenne, ils ont été plus longs : le nombre moyen de nuitées des Français et des résidents des 5 pays est en nette hausse (respectivement 5.5 et 6.9 en mars 2011 vs. 4.3 et 5.9 en mars 2010) Pour les Français, si la part des nuitées effectuées dans la famille ou chez des amis reste la plus élevée, elle est en baisse (32% vs 41% en mars 2010). En deuxième position comme lan passé, les nuitées en location de meublé profitent peu de ce repli (27% vs. 25%), au contraire des résidences de tourisme (en 3 ème position) dont la part dans les nuitées progresse pour atteindre 12% (vs 5%). Les hôtels perdent la 3 ème place avec 12% des nuitées accueillies (vs. 13% en 2010). Chez les résidents des 5 pays européens, la première position revient, comme en mars 2011, aux hôtels. Mais leur part de marché dans les nuitées est plutôt en repli avec 25% des nuitées (vs. 33%). Les nuitées dans les résidences secondaires viennent ensuite, à hauteur de 22%, en hausse (vs.11%). Puis, à des niveaux proches et en progression, viennent la famille ou chez des amis et les locations de meublé (respectivement 20% et 18% vs 17% et 6%). Pour avril 2011, la situation risque dêtre délicate du côté de la clientèle française : le taux de réservation (tout ou partie) serait en baisse par rapport à avril 2010 (47% vs 60%, quasi exclusivement du fait des réservations partielles) et le nombre moyen de nuitées passées à la montagne reculerait lui aussi (4.1 vs 4.8). La situation serait meilleure chez les résidents des pays étrangers : les déclarations de réservations (en totalité ou en partie) se maintiennent au niveau de lan passé (74% vs. 72%) et le nombre moyen de nuitées prévisionnelles augmenterait par rapport à lan passé (7.7 vs 6.5). La famille, en forte hausse cette année, serait le principal mode dhébergement en termes de nuitées projetées des Français à la montagne (43% vs 29% en 2010), bien devant lhôtel (14%, stable). Comme pour les Français, lhébergement chez la famille ou amis en avril 2011 serait le principal mode de logement en termes de nuitées projetées par la clientèle étrangère avec 40% (vs 10% en 2010 ), devant lhôtel (23% vs 27%) et les locations de meublés (11% vs 22%) ou les résidences de tourisme (11% également, stable)

7 -7- 7 OÙ?OÙ? En mars 2011, le massif alpin (Nord et sud) a été la destination privilégiée de 70% des séjours à la montagne des Français, en forte augmentation par rapport à lan passé (55%). Les Alpes du Sud comme les Alpes du Nord ont profité de cette hausse (respectivement 12% vs. 6% et 58% vs. 49%). Les Pyrénées ont également progressé cette année (en deuxième position derrière les Alpes du Nord et devant les Alpes du Sud), à hauteur de 14% des séjours contre 8% en Le Jura et le Massif Central ont, à linverse, vu se réduire leur attractivité (sans aucun doute suite à un enneigement médiocre), avec respectivement 4% et 3% des séjours contre 14% et 16% en mars Pour les résidents des 5 pays étrangers, le massif alpin est également en tête et stable (63% en 2011 contre 62% en 2010), devant les Pyrénées (12% des séjours vs. 14% en 2010). Les niveaux sont proches de ceux observés lan dernier. Comparativement à lan dernier, la part, parmi les séjours de Français à la montagne, des séjours en station de ski a augmenté (73%) par rapport à mars 2010 (64%). La même tendance est observée chez les résidents des pays étrangers (62% en 2011 contre 53 % en 2010). En avril 2011, les Alpes (Nord et Sud) seraient la principale destination touristique des Français à la montagne avec 43% des séjours projetés, mais moins quen avril 2010 (53%). Derrière les Alpes du Nord (35% des séjours projetés vs. 30%), les Pyrénées arriveraient en deuxième position avec 22% des séjours projetés (vs 18%). La clientèle étrangère aussi serait attirée par le massif alpin (64% des séjours, comme lan passé), et plus particulièrement par le Sud au détriment du Nord du massif (42% des séjours projetés dans les Alpes du Sud en avril 2011 vs 15% en 2010). Chez les Français, la part des séjours en station de ski en avril 2011 serait de 46% versus 39% en avril Mais chez les résidents des 5 pays étrangers, la tendance serait au recul des séjours en station de ski cette année avec 36% des séjours prévus à la montagne (vs 53%). POUR QUOI FAIRE? Le sport et la détente ont été les 2 activités essentielles des Français à la montagne en mars 2011 avec respectivement 72% et 62% dadeptes, dans des proportions plus élevées ou similaires à lan passé (vs 67% et 62% en 2010). Pour le sport, près de 9 sur 10 ont pratiqué des activités sportives de neige, un peu plus que lan passé quand cétait le cas des 3/4 des sportifs. Rappelons que la part des séjours en station de ski a été plus élevée cette année dans les séjours à la montagne. Le sport et les visites/découvertes ont eu les faveurs des résidents des pays étrangers avec respectivement 58% et 33% de pratiques. Comme toujours pour les résidents des 5 pays, parmi les sportifs, près de 9 sur 10 ont pratiqué des activités sportives de neige.

8 -8- Les résultats de synthèse sur la demande des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Analyse des taux de départ à la montagne avril 2010 et 2011 : intentions Décembre 2009 et 2010 puis Janvier, février, mars 2010 et 2011 : réalisations

9 -9- Taux de départ et dintentions de départ en France des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Taux de départ et dintentions de départ en France des résidents français et des 5 principales clientèles européennes en France, avec le lieu principal de séjour en espace touristique montagne, au moins pour partie

10 -10- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon le sexe Les hommes Les femmes

11 -11- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon lâge Les ans Les moins de 25 ans

12 -12- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon lâge Les 50 ans et + Les ans

13 -13- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon la PCS détaillée Les agriculteurs, artisans, commerçants Les cadres, professions libérales

14 -14- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon la PCS détaillée Les professions intermédiaires Les employés

15 -15- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon la PCS détaillée Les ouvriers Les retraités

16 -16- Taux de départ et intentions de départ en France (y compris les DOM) des résidents français de ans selon que le lieu principal de séjour est ou non en espace touristique montagne au moins pour partie, selon la PCS détaillée Les étudiants Les autres inactifs

17 -17- Structure des partants ou intentionnistes français, selon le sexe

18 -18- Structure des partants ou intentionnistes français, selon lâge

19 -19- Structure des partants ou intentionnistes français, selon lâge

20 -20- Structure des partants ou intentionnistes français, selon la PCS détaillée

21 -21- Structure des partants ou intentionnistes français, selon la PCS détaillée

22 -22- Structure des partants ou intentionnistes français, selon la PCS détaillée

23 -23- Structure des partants ou intentionnistes français, selon la PCS détaillée

24 -24- Ouest Région Parisienne Structure des partants ou intentionnistes français, selon la région de résidence

25 -25- Bassin Parisien Nord Structure des partants ou intentionnistes français, selon la région de résidence

26 -26- Est Sud-Ouest Structure des partants ou intentionnistes français, selon la région de résidence

27 -27- Centre-Est Méditerranée Structure des partants ou intentionnistes français, selon la région de résidence

28 -28- Les résultats de synthèse sur la demande des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Analyse de la structure des voyages à la montagne Résidents français 5 principales clientèles européennes (Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Italie)

29 -29- Structure des séjours à la montagne selon la taille du groupe Moyenne

30 -30- Structure des séjours à la montagne selon le degré de réservation ST au moins en partie

31 -31- Structure des réservations de séjours à la montagne selon le type de réservation

32 -32- Structure des séjours à la montagne selon quils relèvent ou non de formules tout compris, pour les séjours réservés au moins en partie ST au moins en partie

33 -33- Nombre en milliers des séjours à la montagne selon le type agrégé dhébergement

34 -34- Structure des séjours à la montagne selon le type agrégé dhébergement

35 -35- Nombre en milliers des séjours à la montagne selon le type détaillé dhébergement

36 -36- Structure des séjours à la montagne selon le type détaillé dhébergement

37 -37- Nombre en milliers des nuitées à la montagne selon le type agrégé dhébergement

38 -38- Structure en nuitées des séjours à la montagne selon le type agrégé dhébergement

39 -39- Nombre en milliers des nuitées à la montagne selon le type détaillé dhébergement, calculé strictement, cest-à-dire sans cumul des nuitées réalisées sur plusieurs types dhébergement

40 -40- Structure exclusivement en nuitées des séjours à la montagne selon le type détaillé dhébergement

41 -41- Nombre en milliers des séjours à la montagne selon leur tranche de durée Total

42 -42- Structure des séjours à la montagne selon leur tranche de durée Durée moyenne, en jours

43 -43- Nombre en milliers de nuitées selon la tranche de durée du séjour à la montagne Total

44 -44- Structure en nuitées des séjours à la montagne selon leur tranche de durée

45 -45- Nombre en milliers des séjours à la montagne selon les massifs Total en milliers

46 -46- Structure des séjours à la montagne selon les massifs

47 -47- Nombre en milliers de nuitées selon la destination du séjour à la montagne selon les massifs Total en milliers

48 -48- Structure en nuitées des séjours à la montagne selon les massifs

49 -49- ST En station Grande station d'altitude Station d'altitude de taille moyenne Station de moyenne montagne reliée à un domaine d'altitude Station en domaine de moyenne montagne Je n'irai pas en station de ski Je ne sais pas / pas encore

50 -50- ST En station Grande station d'altitude Station d'altitude de taille moyenne Station de moyenne montagne reliée à un domaine d'altitude Station en domaine de moyenne montagne Je n'irai pas en station de ski Je ne sais pas / pas encore

51 -51- ST En station Grande station d'altitude Station d'altitude de taille moyenne Station de moyenne montagne reliée à un domaine d'altitude Station et domaine de moyenne montagne Je n'irai pas en station de ski Je ne sais pas / pas encore

52 -52- ST En station Grande station d'altitude Station d'altitude de taille moyenne Station de moyenne montagne reliée à un domaine d'altitude Station et domaine de moyenne montagne Je n'irai pas en station de ski Je ne sais pas / pas encore

53 -53- Taux de pratique des activités lors des séjours à la montagne plusieurs réponses possibles

54 -54- Taux de pratique des activités lors des séjours à la montagne plusieurs réponses possibles

55 -55- Note méthodologique

56 -56- ATOUT France a souhaité mettre en place un Baromètre de Conjoncture Touristique. Ce baromètre est constitué de deux volets: Un volet « demande » : mesure mensuelle des voyages effectués et des intentions de départ des Français ainsi que des étrangers en provenance des 5 premiers marchés européens (Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Italie) par grande zone touristique française de destination, mode de transport, type dhébergement, durée de séjour, canal de distribution de loffre. Le budget consacré aux séjours est lui aussi collecté. Un volet « offre » : mesure de la perception mensuelle de lactivité récente, en cours et à venir et des intentions de recrutement pour quatre catégories de professionnels du Tourisme : hôteliers, gestionnaires de campings, loueurs de résidences ou de logements individuels et restaurateurs. TNS Sofres a été chargée de la mise en œuvre de ce Baromètre

57 -57- TNS Sofres met en œuvre le Baromètre de Conjoncture Touristique selon la méthodologie suivante: DEMANDE Recueil par internet. Échantillon représentatif des internautes de 15 à 65 ans de 6 pays : France, Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Allemagne, Italie 3000 personnes interrogées chaque mois dans chaque pays sur leurs voyages du mois précédent et leurs intentions de voyages du mois suivant, occasionnant au moins une nuit en dehors de leur domicile. Application dune clé dextrapolation des résultats à lensemble de la population des individus âgés de 15 à 65 ans de chaque pays (internautes + non internautes). Cette clé est construite à partir de différentes sources statistiques croisant comportement de voyage et équipement / utilisation Internet. Les résultats présentés dans ce rapport concernent les personnes ayant déclaré : avoir réalisé ou avoir eu lintention de réaliser au moins un voyage avec comme lieu principal de séjour un lieu situé dans lespace touristique Montagne

58 -58- Note méthodologique – Volet demande – Évolutions Modification du mode de calcul de la fréquentation du type dhébergement à partir de novembre 2009 A partir de la vague de novembre 2009, une modification a été apportée au questionnaire de façon à mieux estimer la fréquentation de chaque type dhébergement, en demandant dans le cas des séjours comportant le recours à plusieurs types dhébergement la ventilation des nuitées passées entre ces divers types dhébergement. Il en résulte une modification du mode de calcul des nuitées. Ainsi, dans le cas dun séjour de 25 nuits au total partagé entre hébergement en résidence secondaire et à lhôtel, les 25 nuits étaient jusquà présent affectées tant à la résidence secondaire quà lhôtel, doù un double compte et un total des nuitées par mode dhébergement excédant le total des nuitées des séjours. Dorénavant, ces nuitées seront réparties entre les modes dhébergement concernés sur la base proposée par le répondant, par exemple 10 nuitées en résidence secondaire et 15 à lhôtel. Lorsque les données sont présentées selon ce nouveau mode de calcul, une note est ajoutée sur la page : (*) Le calcul des nuitées par type d'hébergement détaillé a été modifié à partir des pratiques doctobre 2009.


Télécharger ppt "-1- 1 Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes Enquête TNS – Sofres."

Présentations similaires


Annonces Google