La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Acquisition automatique de «morphèmes acoustiques» pour la compréhension langagière en collaboration avec Allen Gorin Giuseppe Riccardi Jerry Wright.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Acquisition automatique de «morphèmes acoustiques» pour la compréhension langagière en collaboration avec Allen Gorin Giuseppe Riccardi Jerry Wright."— Transcription de la présentation:

1 Acquisition automatique de «morphèmes acoustiques» pour la compréhension langagière en collaboration avec Allen Gorin Giuseppe Riccardi Jerry Wright

2 2 Introduction => Notre objectif => dialoguer en langage spontané avec des machines => Méthodes actuelles => besoin des corpus de parole annotés manuellement => Inconvénients => nouvelle application, collecte et annotation de nouvelles bases de données => Objectif => développer des méthodes dapprentissage automatique du vocabulaire, de la grammaire et de la sémantique à partir de corpus de parole sans transcriptions => Tâche difficile => commencer avec un reconnaisseur phonétique (dépendant de la langue) => Evaluation => lutilité de unités apprises automatiquement, évaluée lors de la classification dappels téléphoniques dans la tâche « How May I Help You ?», développée à AT&T

3 3 Plan 1 Etat de lart 2 Base de données 3 Acquisition automatique de « morphèmes acoustiques » et leur caractérisation 4 Détection de ces morphèmes => 5 Evaluation expérimentale => classification de requêtes téléphoniques 6 Conclusions et perspectives

4 4 1 Etat de lart Olivier (1968 ) : acquisition automatique de mots et de la grammaire à partir du texte sans les délimiteurs de mots Gorin, Levinson et Sankar (1994) : acquisition des unités lexicales à partir dun flux de mots isolés Deligne et Bimbot ; Llyod-Thomas, Parris, Wright et Chollet, Cernocky, Constantinescu, Deligne, Bimbot acquisition automatique de séquences dunités de longueur variable dans de la parole continue Notre but : exploiter la parole et sa signification pour la compréhension du langage en minimisant lutilisation des transcriptions

5 5 Base de données utilisée Corpus « How may I help you ?» HMIHY transactions téléphoniques classées par type dappel (appel action): 7462 apprentissage et 1000 test Reconnaisseur phonétique indépendant de la tâche : Modèle de langage phono-tactique de Switchboard 1 (Automate Stochastique de multigrammes, max 6) Résultats sur HMIHY : 44% de phones reconnus correctement dans le meilleur chemin, et 68% dans le treillis phonétique ASR-phone-train et ASR-phone-test

6 6 2.1 Caractérisation des données ASR-phone

7 7 3. Morphèmes acoustiques - définitions Morphème acoustique f = forme acoustique associée à une action = séquence f de phones p i : f = p 1 p 2 … p n ; Mesure de sa pertinence pour laction associée, évaluée par le maximum de la distribution à posteriori: avec C =15 types dappel de HMIHY Son utilité pour la reconnaissance est évalué par la mesure de linformation mutuelle de ses composants : MI(f) MI (p 1 p 2 … p n-1 ; P n )

8 8 3.2 Morphèmes : schéma dacquisition Algorithme itératif Seuil de sélection Algorithme de regroupement

9 9 3.3 MI des séquences pré-sélectionnées

10 P max des séquences pré-sélectionnées

11 Séquences pertinentes Séquences pré-sélectionnées : seuil sur P max >= 0.6 Exemples de séquences pertinentes, associées à collect : SéquenceP max Séquence pertinente f1f1 0.81K ax l eh K T f2f2 0.91K ax l eh K T K ao l f3f3 0.91bos K ax l eh K T K ao l f4f4 0.97K ax l eh K T K ao l eos f5f5 0.87K l ay K K f6f6 0.92K l ay K K ao l D f7f7 0.91P l ey s ih K l ay K f8f8 0.94P l ey s ih K l ay K K ao l

12 On arrive au « Morphème acoustique » En utilisant une mesure de distorsion segmentale On les représente par des automates à états finis Exemple dun morphème acoustique f (associé a collect) : lKayaol K aa m K K K T eh D ax

13 13 4. Détection des morphèmes acoustiques Classification des appels est basée sur la détection des morphèmes acoustiques Meilleur chemin de la reco. de phonèmes dans 42% des appels, aucun morphème trouvé => classification impossible pour ces appels => résultats non satisfaisants Solution: les treillis du reconnaisseur phonétique

14 Détections dans les treillis de phonèmes Treillis: représentation des distributions dhypothèses de reconnaissance alternatives représentés comme des automates à états finis utilisés sous forme de : treillis complets ou treillis élagués, seuil r : r i =< r avec r i = p i / p 1, et p i = prob. du chemin i Résultats: plus de détections de morphèmes incluant aussi des fausses détections

15 Exemple du treillis dune élocution Elocution = « collect call « Treillis élague correspondant : l Kahlao K l D ax ao r T eh K

16 Les treillis améliorent la détection Expérience Pourcentage dappels sans détection meilleur chemin42 % treillis élagué 12 % treillis complet6 %

17 Morphèmes acoustiques détectés

18 Statistiques dun Morphème Acoustique F c Sa pertinence sur lensemble dapprentissage P(c | F c ) = 0.89 W = suite de mots correspondant à F c dans transr-word-train P (c | F c ) = proba. dapparition du morphème dans ASR-phone-test P (W) = proba. dapparition de W, calculée dans transr-word-test expériencerP (F c )P(W) meilleur chemin treillis élagué treillis complet

19 Détections et pertinence de F c Expérience r P ( F c | c) P ( c | F c ) meilleur chemin treillis élagué treillis complet P ( F c | c) = proba de F c étant donné lappel ; P ( c | F c ) = pertinence effective sur lensemble de test ;

20 Comparaison avec les données transcrites P ( F c | W) = proba de « détection correcte » de F c ; P ( F c | ) = proba de « fausse détection » de F c ; Expérience r P ( F c | W) P ( c | ) meilleur chemin treillis élagué treillis complet

21 21 5. Evaluation expérimentale avec la classification dappels téléphoniques Utilité des morphèmes acoustiques évaluée pour la classification dappels de « How may I help you ? » Classificateur actuel utilise seulement les meilleurs chemins Modification simple : si détection dans meilleur chemin => OK sinon chercher dans le treillis jusquà la découverte dune détection considérer seulement ce chemin si aucune détection => classer lappel dans la classe poubelle « OTHER »

22 22 6. Résultats de la classification dappels

23 23 6. Conclusions Nous avons cherché à «apprendre à comprendre» à partir dune base de données sans transcriptions Comment : par lacquisition automatique de « morphèmes acoustiques » Utilisation pour la classification dappels téléphoniques HMIHY Résultats en cherchant dans les treillis, on réduit le taux de faux rejet de 59%, accompagné dune réduction dappels classés correctement de 5% On atteint un point opérationnel de 86% classifications correctes, avec 50% de faux rejet

24 24 7. Perspectives Optimiser lalgorithme dacquisition des séquences pré-sélectionnées Phase de test : exploiter des détections multiples dans les treillis Utiliser des détections « floues » Utiliser les treillis dans la phase dapprentissage


Télécharger ppt "Acquisition automatique de «morphèmes acoustiques» pour la compréhension langagière en collaboration avec Allen Gorin Giuseppe Riccardi Jerry Wright."

Présentations similaires


Annonces Google