La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Equité, jeux de pouvoir et légitimité : les dilemmes dune gestion concertée des ressources renouvelables Mise à lépreuve dune posture daccompagnement critique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Equité, jeux de pouvoir et légitimité : les dilemmes dune gestion concertée des ressources renouvelables Mise à lépreuve dune posture daccompagnement critique."— Transcription de la présentation:

1 Equité, jeux de pouvoir et légitimité : les dilemmes dune gestion concertée des ressources renouvelables Mise à lépreuve dune posture daccompagnement critique dans deux systèmes agraires des hautes terres du Nord de la Thaïlande Soutenance de thèse de Cécile Barnaud, le 6 mai 2008, pour lobtention du grade de Docteur en géographie humaine, économique et régionale de lUniversité Paris X Nanterre.

2 Plan de la présentation Problématique & objectifs Objets de recherche Hypothèses Méthode & cadre conceptuel Résultats Conclusions

3 Enjeux des démarches participatives Des problèmes de plus en plus complexes Un dialogue entre chercheurs, décideurs et citoyens Des démarches en vogue en milieu rural… … mais qui soulèvent des questions Problématique & objectifs

4 Une problématique née de dilemmes Quelle attitude face aux disparités de pouvoir ? Neutralité : risque daccroissement des inégalités Non-neutralité : remise en question de la légitimité Quelle réaction face aux excès de localisme ? Défi vertical : reposer sur les représentants locaux Défi horizontal : se méfier de ces représentants Problématique & objectifs

5 Questions de recherche et objectifs Comment faciliter un processus de concertation vertical qui tienne compte des inégalités horizontales ? Quelles implications pour la posture du concepteur ? Quelle est la légitimité des démarches participatives ? Vis-à-vis de la communauté scientifique Vis-à-vis des acteurs de la société concernée Objectifs de la thèse Proposer une posture, un cadre conceptuel et une méthodologie pour répondre à ces questions Les mettre à lépreuve Problématique & objectifs

6 Plan de la présentation Problématique & objectifs Objets de recherche Modélisation daccompagnement Les hautes terres du Nord de la Thaïlande

7 La modélisation daccompagnement Spécificités de ComMod Lusage de modèles (Jeux de rôles, SMA, etc.) Un accompagnement dans le temps Principes Co-construction dun modèle Exploration collective de scénarios ComMod face aux dilemmes de la participation Des débats théoriques et méthodologiques Objets de recherche

8 Les hautes terres du Nord de la Thaïlande De fréquents conflits dusages sur les ressources Les « montagnards », des minorités ethniques à la marge La décentralisation : une opportunité pour ces minorités Limites de la participation dans les hautes terres Manque de prise en compte des inégalités : ethno-romantisme Manque de lien entre communautés et administrations Objets de recherche

9 Une posture daccompagnement critique… Une posture non neutre vis-à-vis des jeux de pouvoir La neutralité est illusoire… …et empêche lintervenant dexpliciter ses hypothèses Une posture critique et non pas dialogique Le dialogue nest pas forcément favorable aux plus faibles La participation vue comme une négociation / concertation Assumer sa non-neutralité et interroger sa légitimité Les démarches militantes : scientifiquement non légitimes La gestion stratégique des jeux de pouvoir : une nécessité méthodologique (Habermas & Ulrich) Une démarche visant une forme déchanges : une concertation équitable Hypothèses

10 … reposant sur trois hypothèses Hypothèse 1 : un processus ComMod mis en oeuvre dans une société donnée est le lieu dexpression de jeux de pouvoir inhérents à cette société, dont certains constituent des obstacles à lémergence dun processus de concertation équitable. Hypothèse 2 : le concepteur dun processus ComMod, par ses choix méthodologiques, peut, dans une certaine mesure, prendre en compte ces obstacles afin de favoriser lémergence dun tel processus de concertation. Hypothèse 3 : la mise en oeuvre dun processus ComMod nest donc pas neutre et implique une réflexion critique sur la légitimité du processus et de son concepteur aux yeux des acteurs de la société dans laquelle il intervient. Hypothèses

11 Méthode de mise à lépreuve de ces hypothèses Mise en oeuvre & analyse réflexive de deux processus ComMod en adoptant une posture critique Le site de Mae Salaep Le site de Nan Laos Chine Vietnam Birmanie Mae Salaep Thailande Nan Méthode & cadre conceptuel

12 Mae Salaep : des tensions liées à laccès à leau Expansion des cultures pérennes irriguées Manque deau en saison sèche Aval Prise deau agriculteur Amont Un accès inégal à leau « Premier arrivé, premier servi » Des aménagements hydro- agricoles financés par le TAO Litchi Thé Oolong Objectif : concertation entre les villageois et le TAO Méthode & cadre conceptuel

13 Nan : un conflit entre un parc national et deux villages Miens Enjeux écologiques : déforestation des hauts de bassin versant & perte de biodiversité Enjeux sociaux : villageois dépendants des produits forestiers Une situation peu claire : Quelles frontières ? Quelles règles ? Une situation hautement conflictuelle Forêt communautaire du village de Ban Nam Ki Objectif : concertation entre les villageois et le parc national Méthode & cadre conceptuel

14 * Jeu de rôles et/ou système multi-agents Mise en oeuvre adaptative des processus ComMod Analyse de la situation initiale Problème Obstacles à une concertation équitable Acteurs concernés Analyse du problème Conception du modèle* Simulations participatives* Méthode & cadre conceptuel

15 L es ateliers de simulations participatives Débats en plénière Sessions de jeux de rôles Discussions en sous-groupes Simulations SMA Simulations participatives* Entretiens individuels Méthode & cadre conceptuel

16 Analyse de la situation initiale Problème Monitoring of stimulated collective learning process Obstacles à une concertation équitable Ajustement Acteurs concernés Problème reformulé Obstacles émergents Nouveau panel dacteurs Evaluation des effets du processus Analyse du problème Conception du modèle* Simulations participatives* Mise en oeuvre adaptative des processus ComMod Méthode & cadre conceptuel * Jeu de rôles et/ou système multi-agents

17 Cadre conceptuel pour lanalyse réflexive Théorie des systèmes agraires Intérêts différenciés des agriculteurs Situation initiale Analyse institutionnelle Perceptions des acteurs Interactions entre acteurs Théories du pouvoir Expression des jeux de pouvoir Théorie de lapprentissage collectif et de la négociation Changements de perceptions Pensée systémique critique Posture du concepteur

18 Plan de la présentation Problématique & objectifs Objets de recherche Hypothèses Méthode & cadre conceptuel Résultats

19 Vérification des trois hypothèses de recherche Hypothèse 1 : un processus ComMod mis en oeuvre dans une société donnée est le lieu dexpression de jeux de pouvoir inhérents à cette société, dont certains constituent des obstacles à lémergence dun processus de concertation équitable. Hypothèse 2 : le concepteur dun processus ComMod, par ses choix méthodologiques, peut, dans une certaine mesure, prendre en compte ces obstacles afin de favoriser lémergence dun tel processus de concertation. Hypothèse 3 : la mise en oeuvre dun processus ComMod nest donc pas neutre et implique une réflexion critique sur la légitimité du processus et de son concepteur aux yeux des acteurs de la société dans laquelle il intervient.

20 Obstacles à une concertation équitable (hyp. 1) Interactions horizontales entre les villageois A la croisée : le rôle clef des représentants villageois Inégales capacités de participation Villageois non conscients de leur capacité à participer Administrateurs peu enclins aux démarches participatives Obstacles horizontaux : Villageois aux intérêts différenciés au sein dune communauté Obstacles verticaux : Interactions verticales entre les villageois et les administrateurs Résultats Conflits dintérêts Manque dimputabilité des représentants villageois

21 Hypothèse 1 : un processus ComMod mis en oeuvre dans une société donnée est le lieu dexpression de jeux de pouvoir inhérents à cette société, dont certains constituent des obstacles à lémergence dun processus de concertation équitable. Hypothèse 2 : le concepteur dun processus ComMod, par ses choix méthodologiques, peut, dans une certaine mesure, prendre en compte ces obstacles afin de favoriser lémergence dun tel processus de concertation. Hypothèse 3 : la mise en oeuvre dun processus ComMod nest donc pas neutre et implique une réflexion critique sur la légitimité du processus et de son concepteur aux yeux des acteurs de la société dans laquelle il intervient.

22 Choix méthodologiques ayant favorisé plus déquité dans la concertation (hyp. 2) Une analyse initiale des jeux de pouvoir Le choix stratégique des participants Lusage doutils (jeux de rôles, SMA)… accessibles à tous mettant en évidence la diversité des intérêts favorisant lémergence de processus de négociation créatifs / intégratifs Lalternance dentretiens individuels, de discussions en sous-groupes et en séance plénière Une démarche itérative pour une prise en compte des évolutions entre les ateliers Résultats

23 Hypothèse 1 : un processus ComMod mis en oeuvre dans une société donnée est le lieu dexpression de jeux de pouvoir inhérents à cette société, dont certains constituent des obstacles à lémergence dun processus de concertation équitable. Hypothèse 2 : le concepteur dun processus ComMod, par ses choix méthodologiques, peut, dans une certaine mesure, prendre en compte ces obstacles afin de favoriser lémergence dun tel processus de concertation. Hypothèse 3 : la mise en oeuvre dun processus ComMod nest donc pas neutre et implique une réflexion critique sur la légitimité du processus et de son concepteur aux yeux des acteurs de la société dans laquelle il intervient.

24 Nécessité dinterroger et de renforcer la légitimité des démarches participatives (hyp. 3) Expliciter systématiquement ses hypothèses : ici la recherche déquité Pour permettre leur remise en cause ou leur légitimation Des préoccupations éthiques : limiter les risques dingérence Des préoccupations pragmatiques : obtenir des effets durables Concrètement, des entretiens individuels Une démarche parfois délicate auprès de certains acteurs Nécessité dobserver les réactions au cours du processus Résultats

25 Des leçons concernant de nombreuses démarches participatives (1/2) Généralisation des résultats ? Une thèse portant sur deux processus ComMod Des hypothèses validées dans le cadre de cette démarche.. Mais des questions qui sadressent à de nombreuses démarches participatives Conclusions

26 Des leçons concernant de nombreuses démarches participatives (2/2) Des résultats intéressant toutes les démarches confrontées aux dilemmes de la participation Une posture daccompagnement critique Quelle attitude face à des acteurs refusant la concertation ? Jusquoù peut-on aller dans une posture daccompagnement critique? Une posture non fondamentalement stratégique… … dans la lignée dune posture post-normale Un cadre conceptuel et une méthode pour lanalyse réflexive des démarches participatives Conclusions

27 Propositions aux géographes (1/2) La gestion concertée des ressources renouvelables : quelle géographie ? Une géographie portant un regard constructiviste sur les relations entre lhomme et son milieu… … et les considérant comme des relations entre les hommes au sujet de leur milieu Une géographie impliquée qui assume son utilité sociale Une géographie critique à légard des jeux de pouvoir Conclusions

28 Propositions aux géographes (2/2) La maïeutique critique : un nouveau métier de géographe ? Lart de faire accoucher un collectif dacteurs Fondée sur un équilibre instable Entre maïeutique (nêtre quun accoucheur)… … et critique (guider le processus par souci déquité) Nécessité de réinventer perpétuellement les conditions de son équilibre Les résultats de cette thèse : un balancier, une assise pour faire face aux dilemmes Conclusions

29 Perspectives de recherche Enrichissement mutuel entre analyse de système agraire et démarche ComMod Un diagnostic interactif de système agraire Simulations multi-agent du fonctionnement dun système agraire Up-scaling : articulation des niveaux dorganisation Impliquer les administrations locales : nécessaire mais non suffisant Interactions entre processus locaux et contexte politique national et international ? Quel lien entre la science et la politique ? Conclusions

30 Merci pour votre attention !


Télécharger ppt "Equité, jeux de pouvoir et légitimité : les dilemmes dune gestion concertée des ressources renouvelables Mise à lépreuve dune posture daccompagnement critique."

Présentations similaires


Annonces Google