La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le camp de Thil : Une entrée locale pour aborder lintégration du système concentrationnaire nazi dans le cadre de la guerre totale. Nicolas Czubak, Collège.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le camp de Thil : Une entrée locale pour aborder lintégration du système concentrationnaire nazi dans le cadre de la guerre totale. Nicolas Czubak, Collège."— Transcription de la présentation:

1 Le camp de Thil : Une entrée locale pour aborder lintégration du système concentrationnaire nazi dans le cadre de la guerre totale. Nicolas Czubak, Collège Jean Moulin, Uckange Didier Ravaine, Collège Pilâtre de Rozier, Ars-sur-Moselle

2 .Etude à mettre en lien :.avec la guerre totale proclamée par les nazis après la défaite de Stalingrad.avec le processus dextermination

3 Localisation du camp de Thil Le camp de Thil est un des 70 « kommandos » rattachés au camp de concentration du Struthof-Natzweiler. Il sagit du kommando le plus occidental de la nébuleuse concentrationnaire du camp.

4 Où se situe le camp de Thil ? A quel camp de concentration est-il rattaché ?

5 Fonction du camp Désigné sous le nom de "camp de travail de Erz ", le camp de Thil-Longwy, a, selon toute vraisemblance, fonctionné du 10 mai 1944 jusqu'au mois de septembre de la même année, date de son évacuation due à l'avance des armées alliées. La mine de Tiercelet à Thil, avec ses m 2 de superficie, a été choisie comme usine souterraine devant servir d'unité de fabrication des V1 et V2 car le site de Peenemunde dans la Baltique qui était le principal site de fabrication des fusées V1 et V2 a été bombardé dans la nuit du 17 au 18 août 1943.

6 A quel fin a été construit ce camp ? Suite à quel évènement ? Pourquoi ce site a été retenu ? Combien de temps le camp a-t-il été ouvert ? Après la découverte du camp, un soldat américain observe dans la mine du Tiercelet des éléments de fusées V1.

7 Lorganisation « Todt » fut chargée des travaux. Les mineurs de Thil et des environs apprirent quils devaient creuser de nouvelles galeries, en élargir dautres, afin de permettre aux trains daccéder aux profondeurs de louvrage. Des galeries latérales aboutissaient chacune à une vaste salle qui constituait une petite usine indépendante des voisines. Photo collection: NARA, College Park, Maryland, USA Photos prises par les Américains après la découverte du camp

8 Peu avant pâques 1944, les Allemands construisent à la sortie nord ouest du village des baraques en bois et en fer, ceinturées dune clôture faite dénormes pieux et barbelés. C'est en bordure de la route menant à Hussigny, face au cimetière, caché aux habitants par le formidable remblai de la ligne de chemin de fer Villerupt-Longwy, qu'ils se sont installés. La construction du camp Par quel moyen les nazis arrivent-ils à masquer le camp ?

9 On estime que quelques 800 à 900 déportés sont passés par ce camp. Les détenus du camp de Thil Les premiers aménagements du camp sont effectués par des travailleurs forcés fin En juin 1944, arrivent les premiers détenus du KL-Natzweiler :.20 juin 1944, 500 Juifs (dont de nombreux serbes) du KL- Auschwitz forment le kommando Bauleitung OT, chargé des gros travaux daménagements intérieurs et extérieurs : terrassement, bétonnage, transport et installation des machines qui arrivent à la gare de Thil..14 juillet 1944 : arrivée de 300 Juifs hongrois pour le travail sur les machines de fabrication des V1 Qui sont les détenus qui sont forcés de travailler dans le camp ? A quelles tâches les affecte-t-on ?

10 « Erz-Thil » est prévu pour devenir une usine aussi importante que Dora. Mais l'avance des troupes alliées ne permit pas aux nazis de mener leur projet à terme. En revanche, la similitude des procédés est identique en tous points. L'usine souterraine Erz-Thil devait recevoir à brève échéance déportés du KZ-Natzweiler. Maquette du camp

11 À partir du 6 août 1944, tout était prêt pour la production « fin de montage » de V-1. Mais à peine l'usine commence à fonctionner qu'elle doit être évacuée. Le 1er septembre, alors que l'armée américaine nest plus qu'à quelques kilomètres, entre et survivants sont entassés dans des wagons et entament un long périple qui les mène de camp de travail en camp de concentration. Le même soldat américain avec une autre partie de fusée.

12 À Thil comme à Dora, la méthode d'extermination nest pas la chambre à gaz, mais le travail forcé jusqu'à la mort. Les corps étaient brûlés dans le four crématoire de Thil provenant des abattoirs de Villerupt (Meurthe-et-Moselle). Il est difficile d'établir le nombre de corps qui auront été enfouis ou brûlés pendant le fonctionnement du camp. Par quel moyen les nazis souhaitent-ils exterminer les déportés ? Comment se débarrassent-ils des corps des détenus décédés ?

13 Pour faire ouvrir le petit mémorial du camp de Thil, contactez la mairie : Sources : Steegmann (R.), Struthof, le KL-Natzweiler et ses kommandos : une nébuleuse concentrationnaire des deux côtés du Rhin, , la Nuée bleue, 2005.


Télécharger ppt "Le camp de Thil : Une entrée locale pour aborder lintégration du système concentrationnaire nazi dans le cadre de la guerre totale. Nicolas Czubak, Collège."

Présentations similaires


Annonces Google