La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Perrine CLEMENT Valérie MAZURKIEWICZ Julie VASSEUR David BLANCKAERT Aurélien LEGGHE Mme WALLART Master Agroalimentaire Régional Année 2007/2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Perrine CLEMENT Valérie MAZURKIEWICZ Julie VASSEUR David BLANCKAERT Aurélien LEGGHE Mme WALLART Master Agroalimentaire Régional Année 2007/2008."— Transcription de la présentation:

1 Perrine CLEMENT Valérie MAZURKIEWICZ Julie VASSEUR David BLANCKAERT Aurélien LEGGHE Mme WALLART Master Agroalimentaire Régional Année 2007/2008

2 EmergenceCroissanceMaturitéDéclin VOLUMEVOLUME France 3,6 kg/ pers / an Pays Bas 7,5 kg/ pers / an USA 6 kg / pers / an Finlande 7 kg / pers / an Danemark 8,9 kg/ pers/ an Allemagne 5,9 kg / pers / an Grande-Bretagne 5,6 kg / pers / an Comportement des consommateurs : La consommation de confiseries est un plaisir partagé entre les petits et les grands. Lachat est lié à des occasions particulières comme lachat festif, lachat surprise, lachat dimpulsion ou en encore lachat découverte. Il véhicule des valeurs de plaisir, de partage, de convivialité, de douceur, de récompense, de compensation.

3

4 Quelques statistiques : 8/10 français aime les bonbons 34% achètent pour partager 20% achètent pour offrir 46% achètent pour leur consommation personnelle Des circonstances dachat exceptionnelles: Achat festif à Noël ou pour les anniversaires denfants, Achat surprise au cinéma ou lors de voyages, Achat dimpulsion en boulangerie, Achat «découverte» de Spécialités traditionnelles ou locales, lachat de bonbons et confiseries est souvent lié à des occasions particulières.

5 Quel est le potentiel du marché par segments de marché? EmergenceCroissanceMaturité Déclin VOLUMEVOLUME Petite confiserie 194m en 2006 Chewing gum 435 m en 2006 Marché adulte 168m en 2006 Spécialltés régionales 70m en 2006 Marché enfants 323m en 2006 Fruits confits 41m en Chewing- gum 333m355m435m 33.3%32.3%35.3% Enfants311m310m323m 31.1%27%26.3% Petite confiserie 182m207m194m 18.2%18.5%15.7% Adultes161m159m168m 16.1%14.5%13.7% Spécialités régionales 40m70m 4%6.4%5.7% Fruits confits 20m40m41m 2%3.6%3.3% En 2006, le marché de la confiserie, représente T pour 1.23 milliard d de chiffre daffaire (croissance de 1,23% du CA de 2003 à 2006). Chiffres provenant de la chambre syndicale nationale de la confiserie

6 Selon Xerfi le taux de pénétration du marché est de 80% mais chacun dentre nous à déjà mangé au moins une fois des bonbons. En 2005 : 3,6 Kg de bonbons/ an/ personne = en moyenne 1 bonbon/ jour Le marché de la confiserie est stable avec une augmentation de 0,3% entre 2004 et 2005 Fin 2005, le poids du marché de la confiserie de sucre en hyper et super marché était de 1,007 milliards d. Il enregistre ainsi une baisse de 0,9% par rapport à lannée précédente. En milliers d En 2006 : Le marché des bonbons en sachets a baissé de 2,5%, pour atteindre 428,726,000, celui des petites confiseries de poche a baissé de 1,6% pour atteindre 211,966,000. Dans le même temps, le marché des chewing-gum a connu une augmentation de 1,5% pour atteindre 366,221,000.

7 Les industriels tentent également denrayer la baisse de régime en revalorisant les basiques pour leur donner un nouvel attrait par rapport à la concurrence du Hard Discount. Enfin les professionnels de la confiserie doivent faire des choix judicieux parmi les nouveautés qui ont du potentiel et les valeurs sûres en optimisant leurs assortiments. Ces chiffres proviennent dune étude de « LSA Marconfis », publiée en janvier 2006 et du cabinet Acnielsen 2004/ 2005 Les ventes de confiserie de sucre ont stagnés en 2005, mais il existe une tendance à lextension de territoire, pour gagner de la valeur. Le « sans sucre » peut expliquer en partie la bonne santé de la catégorie chewing-gum (92% des ventes en valeur du chewing- gum). Le marché du sans sucre est dominé par le chewing-gum, avec 91% des parts de marché en valeur. Le marché du « sans sucre » gagne progressivement du terrain sur les bonbons en sachet, mais plait moins sur la petite confiserie de poche (à cause de la concurrence frontale avec les chewing-gum).

8 Il existe plus de 600 spécialités régionales en France. Caramels, calissons, sucettes, bonbons, guimauves, nougats. La France regorge de spécialités régionales qui en font le véritable paradis des confiseries. Nord pas de calais 1730 salarié confiserie = 3eme région française = 10,3% des effectifs totaux Chuques du nord, Bêtises de Cambrai, Babeluttes de Lille, les « Petits Quinquins », les Pastille du mineur

9 La bétise de Cambrai : En 15 ans, la production est passée de 10 à 150 tonnes, Les bétises sont aujourdhui exportées dans le monde entier (Etats-Unis, au Japon, en Chine). 11 salariés produisent plus de 400 tonnes pour un chiffre daffaire total de 1 million d. La pastille du mineur : La pastille du mineur est vendue sous différents formats : en mini bonbon papilloté et sans sucres confiserie de poche, format pocket de 50g.

10 + - + (peu dacteurs) Bp dacteurs Pas de dominants Des leaders dominants 50% ou 75% regions adultes De poche Fruits confits Chewing Gum Bonbons enfants Internationale Pme régionale Gds groupes nationale Cadbury Wrigley MDD Haribo VerquinAfchain Structure du marché : Intensité Concurrentielle : Le marché de la confiserie est un marché très concentré. Les importations représentent 0,4% du commerce de gros, soit par an. Les exportations représentent 2,8% du commerce de gros, soit par an. En 2006, en France, Tonnes de confiseries ont été produites, pour un chiffre daffaire total de 1,23 milliards deuros.

11 Leaders Suiveurs Innovant Présence Performance Compétitivité MDD Cadbury Scheweppes 39,2% de PM Carambar, krema, pie qui chante, malabar, vichy Kiss cool, la vogienne … Haribo 7,5% de PM Tagada, chamallows, dragibus, happy cola, lours dor, marque ricqles …. Wrikley 16,9% de PM Freedent, Xcite, airwaises, Eclipse…. Lamy lutti 4,7% de PM Arlequin, Fraizibus goméa, Caramel lutti, la bonbonnière, Luttimint Régliz, MDD 7,5% de PM Verquin… Autres Andros 0,2% de PM Pierrot gourmand,..

12 Les nouveaux produits sans sucre : Le marché du bonbon, affecté par les campagnes anti-obésité, connait une émergence croissante des bonbons sans sucre. Il semble en effet que les Français surveillent plus activement leur consommation de sucre pour préserver leur ligne mais aussi leurs dents. Ce phénomène explique lemergence de nombreux nouveaux produits « sans sucre ». Il existe de nombreux exemples, comme ChupaChups qui poursuit le développement de sa gamme ProDental avec une nouvelle variété Caramel pour sa sucette sans sucre Cremosa. Lutti surfe également sur le succès du sans sucre. Le confiseur a lancé en avril dernier une version édulcorée dArlequin sans sucre. Wrigley et Mentos (Solinest) parient sur le conditionnement en boîte de chewing-gum sans sucre. Lassociation jouet / bonbons : Fizzy innove sur le marché de la confiserie avec la création d'un nouveau concept ludique : Le Candy Concept. Trois éléments se réunissent pour définir le Candy Concept : la Confiserie traditionnelle ou actuelle, le Jouet classique ou tendance, le Contenant ludique ou décoratif. Fizzy dispose ainsi de son propre service de création favorisant le développement permanent de nouveaux produits, et ce, afin de répondre au mieux aux attentes des consommateurs.

13 Différentes associations : Associations de couleurs ( avec ou sans interpénétration), de goût (crémeux et acidulés) et de texture (gélifiés à lintérieur et dur à lextérieur). Les bonbons "santé" et "fraîcheur", qui allient plaisir et fonctionnalité, séduisent de plus en plus les adultes. Concernant les textures, celles offrant de nouvelles expériences gustatives comme les textures onctueuses et crémeuses sont de plus en plus plébiscitées. Quelques innovations depuis lannée 2006 : -Début 2006 : Wringley innove avec la création du format « BOX », et lance 4 références de « Freedent box ». - juin 2006 : Cadbury crée le chewing-gum à cœur liquide à la menthe. - Nov 2006 : Cadbury lance ses confiseries Halls en France : Tic-Tac lance ses nouveaux gouts fruités « cerise acerola », « fruit de la passion », et « pamplemousse rose » - Mars 2007 : Leaf France lance les confiseries allégées marque Gomea, menthe, réglisse et fruits rouges - Mai 2007 : Chupa Chups innove avec « Relax », mini sucette de 6 grammes. - 1 er semestre 2007 : Cadbury appuie sa gamme sphère Hollywood, par une campagne publicitaire.

14

15 Marchés cibles Grandes et moyennes surfaces, petit commerce (boulangerie..) Zones géographiques Cat. ProduitsImages véhiculées : Technologies Compétences 9,9 milliards C.A en collaborateurs dans le monde 300 usines dans 25 pays Produits commercialisés dans 200 pays -Plaisir, Gourmandise, jeu sans limite dâge -La tendresse -Goût, couleur, effet -2 secteurs : bonbons, chewing gum : Fun et transgression -Fraicheur -Bonbon brut, effet stimulant -Plaisir -Naturelle -Différent, décalé -Modernité, décalé - Carambar - Krema - La Pie qui Chante -Malabar - Pastille Vichy - Cachou -Hollywood -La Vosgienne -Stimorol -Kiss cool EUROPE ASIE AMERIQUE GMS & vente au détail 5 industries en France Concentration sur le secteur confiserie Appartient au groupe Cadbury Schweppes La stratégie dentreprise : La stratégie de Cadbury France se divise selon 3 axes : -se concentrer sur ses cœurs de métiers en confiserie -bâtir des positions solides et durables sur Les marchés régionaux -se développer via une politique de croissance Interne et dacquisition Ses marques : Carambar, Krema, La Pie qui Chante, Malabar, Pastille Vichy, Cachou, Hollywood, La Vosgienne, Stimorol, Kiss cool Ses nouveaux produits : Nouveaux goûts pour Carambar : -Barbe à papa : lancement en sachet en GMS -Bigoouu : 2couleurs, 2 parfums pour plus de plaisir -Carambar Drinks goût Diabolo cassis

16 Entreprise : Cadbury Stratégie suivie Stratégie de croissance (diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description Siège Social : Paris 14 Statut juridique : S.A. Effectif total : 1300 Nouvelle entité en 2002 Filiale du Groupe Cadbury Schweppes Cadbury France cest un C.A de 633 Millions Leader sur le marché français de la confiserie Produit de qualité de haut de gamme Lobjectif des collaborateurs de Cadbury est de travailler ensemble pour créer des marques que tout le monde aime. Recentrage sur le secteur de la confiserie. Le groupe a mis en place une stratégie dinnovation. Création de nouveaux goûts, de nouveaux concepts pour chaque marques du groupes. Cadbury a effectué son recentrage sur le secteur de la confiserie. Sa stratégie concurrentielle repose sur linnovation Sa gamme de produit est large. Possède des marques phares ayant fait leurs preuves Son innovation surtout sur son secteur chewing gum Croissance supérieure aux objectifs fixés Son repositionnement sur le secteur de la confiserie Leader de son secteur -La multiplicité des marques impliquent des coût de publicité important -Coût de distribution important

17 Filière du groupe Cadbury Schweppes, Cadbury France est le leader dans le secteur de la confiserie Ses objectif : -Accroissement de son chiffre daffaire de lordre de 5% -Dynamiser son segment chewing gum Equilibrée ? Ses segments dactivités sont divers et couvrent tous les secteurs de la confiserie (PCP, marché enfants, adultes, chewing gum). Ses enjeux stratégiques? Repositionnement sur le secteur de la confiserie, générer une croissance qui participe à son succès et être une équipe soudée partageant les mêmes objectifs et les mêmes valeurs. -Adaptée à son environnement actuel? Cadbury est fortement adaptée à son environnement actuel et est capable de proposer des produits à fort capital dinnovation, qui participent au développement de son activité. -Adaptée à son environnement futur? Cadbury développe avec Cadentrprise une politique qualité autour de lenvironnement. -Compatible avec ses objectifs? Cadbury est tout à fait capable de réaliser ses objectifs Afin déconomiser en frais de publicité,il serait préférable, que Cadbury mette en avant son nom dentreprise plutôt que le nom de ses marques.

18

19 Type dacteur : Leader en France sur les confiserie gelifiés 4eme confiserie niveau mondial Marchés à cibler : -Asie - Europe de lest - Amérique du nord Zones géographiques Catégorie ProduitsImages véhiculées : Technologies Compétences Taille : 6000 personnes dans le monde sur 16 sites En France : 2 filiales (3 usines) Haribo ricqlès Zan CA= 126,7 M 700 pers Marseille,Wattrelos(59),Uzis(30) P&L Cardon freres CA= 6,8 M Wattrelos(59) Italie : 40,4% France : 17,0%différents parfums Originaux sous différents formats facilement identifiables -Plaisir -partage -Ludique -petitesconfiseries de poche -Prêt à manger -Goût (exotique) -Attractif -coloré -Nouveau -Authentique Allemagne : 29,8% Reste du monde : 12,8% Confiserie gélifiées Produits base de menthe Réglisse Les guimauves Les dragéfiés Ses derniers changements : Rachats succéssifs dentreprises fabricant des bonbons colorés, dans le but de renforcer son rayonnement international. Ses marques : tagada,,dragibus, hary croco, happy cola, lours dor, marque Ricqles, Marque Zan, Zigoto,Cocoba, Chamallows. Ses nouveaux produits : Chamallows géant et bicolores Candy pen (sirop au gout de pomme) harigloo

20 Entreprise : Haribo Stratégie suivie Stratégie de croissance (diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances ForcesFaiblesses Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements Description 16 usines européennes dont 5 en Allemagne et 3 en France employés C.A. : 1,4 milliard d en 2006 Leader en France sur les confiserie gélifiées 4eme confiserie niveau mondial Stratégie dinnovation, acquisition de nombreux brevets et stratégie de différentiation. -Les linéaires de produits incontournables -les bonbons pour enfants (gouts, texture…) -Les bonbons pour adultes (notion de qualité, bien être, santé) Les bonbons pour la famille avec un conditionnement adapté. Grace à son innovation permanente, lacquisition des brevets et un estratégie de différentiation, HARIBO impose un rythme effréné à ses concurents -Nombreuses opérations de sponsoring sattachant à une image festive et sportive (JO, soirée discothèque, coupe du monde 2002, tour de France…) -Actions de partenariat afin dassurer une notoriété grandissante (club med, mac donalds…) -Diversification et fusion -Innovations permanente, répondant à une demande toujours plus friande de nouveautés. - Notoriété importante (sur le marché depuis 1922), Leader en terme dinnovation qui lui confère une place supérieure vis-à-vis de ses concurents Haribo est leader en terme dinnovations sur le marché de la confiserie. -Toutes les dépenses sont autofinancées. Détient 100 % du capital (famille Riegel est la seule actionnaire) -concurrence du hard discount -Forte concurrence -La consommation de confiserie en France est encore assez faible comparée au autres pays. -copie de produits -Clientèle des enfants peu fidèle -Crainte de la clientèle liée aux problèmes de santé

21 HARIBO est lun des leaders mondiaux de la confiserie, le groupe comporte 16 usines Européennes dont 5 en Allemagne, 3 en France, ainsi que des filiales en Finlande, Norvège, Suède, Italie, U.S.A, République Tchèque… Aujourdhui, Haribo est non seulement présent dans le monde mais exporte dans 83 pays du globe. Le groupe emploie quelques personnes et réalise un chiffre daffaires consolidé de plus dun milliard deuros. A la tête de la multinationale familiale, les deux fils de Paul Riegel contrôlent totalement les capitaux. Ses objectif : Ils développent une stratégie dinnovation constante qui leur permet de rester en avant sur le marché très concurrentiel des confiseries. Ils ont également des objectifs qualitatifs et développent une image de marque de leurs produit et la satisfaction de leurs clients. Par le biais de ces innovations, HARIBO à décider dimpulser une politique de différentiation avec des produits toujours plus poussés, ainsi que des matières, des gouts et des couleurs originales. Equilibrée ? Les choix stratégiques de la société HARIBO, leurs procure un statut de leader sur le marché de la confiserie. Cependant, de par leur niveau dexpertise et leurs résultats important, le groupe parvient à faire face à lagressivité de pénétration du marché par leurs concurents, qui copient les produits phares de la marque. Ses enjeux stratégiques? Le marché du bonbon est occupé par une foule dintervenants, ils doivent continuer à innover et être en adéquation avec les attentes de leurs clients pour garder un avantage sur bon nombre de leurs concurents. Ils doivent également étendre leur marché en Europe de lest, en Asie et en Amérique du nord pour accroitre leur notoriété et prendre davantage de parts de marché. -Adaptée à son environnement actuel? Oui, HARIBO est lun des leader en confiserie. Il est leader sur le segment des bonbons en sachets, HARIBO continu à prendre des parts de marché. -Adaptée à son environnement futur? Oui, HARIBO, grâce à sa volonté dinnovation permanente, à lacquisition de nombreux brevets et à une stratégie de différentiation, HARIBO oblige ses concurents à suivre un rythme éffrené et les oblige à investir pour suivre le groupe haribo. -Compatible avec ses objectifs? Oui, Le groupe se donne les moyens datteindre ses objectifs.

22 Haribo reste leader en terme dinnovation, il a donc une place supérieure vis-à-vis de ses concurrents. De plus, sa qualité reste relativement importante. Haribo est cependant suivi de près par Lamy Lutti qui est notamment son principal concurrent sur le marché. Enfin, on observe des marques telles que Ferrero, Cémoi et Wrigley qui viennent nous concurrencer en terme de qualité malgré leur faible niveau dinnovation

23 Les bonbons gélifiés sont en tête sur le marché, ce sont les plus consommés. Ils constituent donc avec les guimauves les produits stars la marque HARIBO devenus référence standard dans la grande distribution (produits à la mode). Les réglisses avec la gamme tendre assurent à lentreprise la place de numéro 1 dans cette gamme. Ils constituent des parts de marché importantes suivis dun marché en croissance accrue. En dilemmes, la gamme « dure » des réglisses complète actuellement la gamme tendre et nécessite donc de nombreux investissements.

24

25 Type dacteur : SUIVEUR Appartenance à un groupe : LEAF FRANCE Marchés cibles Zones géographiques Catégorie ProduitsTendances Technologies Compétences -Taille :600 salariés tonnes de bonbons par an Chiffre d'affaires : 120 millions d'Euro Lieu : Bondues (59) EUROPE : 70% Parfums variés et naturel: (fraise, menthe, chocolat, cola) -Plaisir -Rafraîchissant -Ludique -Prêt à manger -Allégé -Goût (exotique) -Attractif -Nouveau -Authentique -bonbons gélifiés -bonbons acidifiés -bonbons dragéifiés -Bonbons sans sucre -Pâte à mâcher -Les frites -Caramel -Réglisse -Nougat -Chewing gum -Sucettes -Pates de fruit -Guimauve Produits sains: (fructose, allégé en sucre,Acide Gras non trans..) RESTE DU MONDE : 30% Ses derniers changements : En 2007, Lutti lance une gamme de bonbon « sain », les colorants utilisés sont naturels et le sucre est remplacé par des fibres de céréales (dextrine) pour une teneur en sucre inférieure de 30% à un gélifié classique. Campagne de merchandising afin dameliorer le rangement linéaire des produits. Ses marques : Arlequin, Luttimint, Bubblizz, Langue, Citric, Fraizibus, Dragibus, APOLLO, 1 er partenaire de MDD.LuttimintBubblizzLangue, Citric Deux nouveauté sur le segment du sans sucre. Ses nouveaux produits : JUICY : De bonbons gélifiés, allégés en sucres, avec 30% de jus et extraits de fruits,aux formes rigolotes. GOMEA : Une gamme de bonbons à teneur réduite en sucres à base de gomme dacacia qui procure à la fois détente et réconfort

26 Entreprise :ForcesFaiblessesDescription Lutti, est la principale marque sur le marché des bonbons adultes. Détenue depuis un an par le fonds CVC Capital Partners De savoureux gélifiés allégés en sucres, aux jus de fruits. Garantie stabilité de conservation Chiffre d affaires de 120 millions d euros. Siège Social : BONDUES Statut juridique : S.A.S. Effectif total: 600 Date de création :1949 Filiale du Groupe LEAF France Suiveur Flexibilité et réactivité -Innovation : proposer des produits originaux (sans sucre ) "Maintenir les produits anciens pour garder les clients fidèles et réinventer les produits de la marque pour reconquérir des clients d'aujourd'hui" -Une large gamme de produits (adultes et enfants) -Partenariat avec les Marques de Distributeurs Des produits chez des fournisseurs Certifiés Il est partenaire privilégier avec les MDD. La croissance est due en grande partie au savoir- faire et au comportement de son personnel. Possède un savoir faire traditionnel. Stratégie de géomerchandising. Forte innovation : chaque année développement dune nouveau produit dans les gammes enfants et adultes. -Lutti a choisi daxé sa stratégie sur le développement de bonbons aux extraits naturels. -Diversité de sa gamme de produits. Sa taille comparée aux autres concurrents Présent sur le marché européen et 30% de son CA est effectué à linternational. Lutti a changé trois fois d'actionnaire depuis Un changement trop fréquent d'actionnaires risque à terme de porter tort à la marque. (pas didentification salariés et consommateurs) Stratégie suivie Stratégie de croissance (diversifiée/spécialisée) Locale/nationale/internationale alliances Performance (position concurrentielle CA, Rentabilité) Structure ( taille, ressources, compétences, statut juridique) Gamme, produits, portefeuilles circuits Distribution, Marches Px, communication, PI Stratégie Concurrentielle Ses avantages concurrentiels Différenciation/domination Positionnements

27 LAMY LUTTI, filiale du LEAF FRANCE, maîtrise depuis plus de 32 ans la fabrication et la commercialisation des confiseries sucrées et chocolatées, pour réaliser un chiffre d'affaires de 120 millions d'euros. Ses objectif : - Qualité et sécurité alimentaire (valeurs nutritionnelles,…) - Innovation : volonté de proposer des produits originaux, avec des goûts et un packaging nouveaux. - Garder leur gamme de produits anciens. Equilibrée ? Lentreprise souhaite adapter son offre de produit avec les problèmes dobésité dactualité tout en préservant son savoir faire traditionnel qui a contribué à sa réussite. Ses enjeux stratégiques? Battre ses concurrents au niveau du placement linéraire de leurs produits dans les GMS. -Adaptée à son environnement actuel? Oui, car Lutti propose des confiseries adaptées à des problèmes récents dobésités ( riche en fibre, utilisation de dextrine et non de sirop de glucose, limite la présence des allergènes). Changement de packaging (couleur noire calligraphie dorée.) qui donne au produit une image de luxe et de qualité. -Adaptée à son environnement futur? Pour assurer sa survie, il faut quelle stabilise sa situation au niveau des actionnaires, afin de garder son image de marque et se développer sereinement. -Compatible avec ses objectifs? Oui, car elle sadapte à lenvironnement et propose chaque année des produits correspondant à la demande. Pour garder sa notoriété, lentreprise devrait continuer le développement de produits qui répondent à la demande du consommateur et aux circuits de vente de la grande distribution.

28 Lanalyse des forces concurrentielles ? FCSBarrières à lentrée /sortie ClientsFournisseurs Nouveaux entrants Menaces de substitution Pressions réglementaires Innovations Distribution Allégations santé / nutritionnelles Législation: étiquetage, allergisants, composition (molécules interdites ou en quantité max) Production intégrée, les fabricants de crèmes glacées ont des partenariats puissants avec leurs fournisseurs de matières premières (lait,sucre, œufs, chocolat, fruits…) Entreprise virtuelle Dans le secteur de la confiserie, linnovation et la communication sont capitaux pour réussir. Les dernières innovations potent sur de nouvelles associations de couleur, de goûts, de texture, les association jouet/bonbons… Taux de pénétration du marché de 80% selon une étude XERFI. 8/10 francais aiment les bonbons, 34% achètent pour partager, 20% achètent pour offrir, 46% achètent pour leur consommation. En GMS, le rayon confiserie, est souvent vaste et très peuplé. Lenjeu pour les intervenants, au niveau de la distribution en GMS est de placer son produit en caisse, surtout pour les PCP. Le marché de la confiserie est soumis à un rythme effréné au niveau de linnovation et de la communication. Ce rythme permet de satisfaire les clients, toujours friands de nouveauté, et donc de limiter limpact des produits de substitution. Le marché du bonbon est déjà très « peuplé » : Les majors détiennent 80% du marché, et plus de 70 PME sont en survie sur les 20% restants. Les nouveaux entrants sont le hard discount, très actif sur le segment des bonbons en sachets

29 Vos bonnes idées EnvironnementsMenacesOpportunitésMutations En France, la consommation de confiserie est encore assez faible par rapport aux autres pays Européens, ce qui peut indiquer une croissance encore possible. De plus, la consommation de bonbons en Europe est assez forte, il y a donc des opportunités dans ce secteur. Les intervenants du secteurs sont assez riches pour faire beaucoup de publicité, et donc maintenir une consommation assez forte. Les campagnes anti-obésité ainsi que que les campagnes de protection pour la protection des dents, peuvent faire chuter la consommation de bonbon. Le secteur de la confiserie est soumis à un rythme effréné au niveau de linnovation et de la communication, ce qui peut être un frein à la croissance des petits acteurs de ce marché. La forte conccurence dans ce milieu et la concentration des acteurs dans les différents segments de la confiserie en font un secteur assez exigeant, ou les erreurs peuvent couter cher! Après « lalicament », laliment bénéfique pour la santé, pourquoi pas le « Bonbicament », le bonbon bénéfique pour la santé !!! Vu les fortes préoccupation des Français pour leur santé, cette filière doit être explorée.

30 Sites internet : sur-la-confiserie_ html marques__on_ne_vit_que_deux_fois.html traitement-de-ses-donnees-grace-a-Applix-Executive-Viewer_a1788.html firme_vouloir_introduire_schweppes_en_bourse.html Ouvrages : LSA (30 aout 2007 n°2009 ; 10 mai 2007 n°1997 ; 12 janvier 2006 n°1935 ; 7 avril 2005 n°1901) Magasine « PROCESS » Organismes : CHAMBRE SYNDICALE NATIONALE DE LA CONFISERIE: AGRESTE INSEE BVA pour chambre syndicale 2006 CHAMBRE DU COMMERCE ET DE LINDUSTRIE (prise de RDV 3h de recherches) ÉTUDE XERFI 700 (organisme détude, disponible à le chambre du commerce) Ministère de léconomie, de lindustrie et des finances


Télécharger ppt "Perrine CLEMENT Valérie MAZURKIEWICZ Julie VASSEUR David BLANCKAERT Aurélien LEGGHE Mme WALLART Master Agroalimentaire Régional Année 2007/2008."

Présentations similaires


Annonces Google