La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Marcel Duchamp, le dada du DADA. Le dadaïsme Un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Marcel Duchamp, le dada du DADA. Le dadaïsme Un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise."— Transcription de la présentation:

1 Marcel Duchamp, le dada du DADA

2 Le dadaïsme Un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise en cause, à la manière de la tabula rasa, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques. (Tabula rasa = l'esprit humain naîtrait vierge et serait marqué, formé, « impressionné » (au sens d'« impression sensible ») par la seule expérience. La principale caractéristique de l'esprit serait sa passivité face à l'expérience sensible. La tabula était la tablette sur laquelle les écoliers écrivaient et qu'ils rendaient vierge pour la rendre réutilisable. Malgré la première guerre mondiale, Dada connut une rapide propagation internationale. Met en avant l'esprit d'enfance, le jeu avec les convenances et les conventions, le rejet de la raison et de la logique, l'extravagance, la dérision et l'humour. Ses artistes se voulaient irrespectueux, extravagants, affichant un mépris total envers les « vieilleries » du passé comme celles du présent qui perduraient. Ils recherchaient la plus grande liberté de créativité, pour laquelle ils utilisèrent tous les matériaux et formes disponibles.

3 Marcel Duchamp Marcel Duchamp ( ) est un peintre, plasticien, homme de lettres français, naturalisé américain en Inventeur des ready-made au début du XXe siècle, sa démarche artistique exerce une influence majeure sur les différents courants de l'art contemporain. Il prend un article ordinaire de la vie la plus prosaïque qui soit et le place de manière à ce que sa signification dusage disparaisse sous le nouveau titre et le nouveau point de vue. Pseudonymes : R. Mutt, Rrose Sélavy, Marchand de sel (Pourquoi pas!!??)

4 Roue de bicyclette, 1913 Premier de ses « ready-made » Duchamp «apprécie particulièrement le mouvement de la roue, favorisé par sa position sur le tabouret.» Mouvement, selon lui, aussi fascinant que celui des flammes dans un feu de cheminée. Roue de bicyclette semble répondre à un réel intérêt pour le mouvement et sa capacité hypnotique. Idée de pure indifférence visuelle Original perdu…reconstitué en 1963

5 Fontaine, 1917 Une fois l'objet acquis, Duchamp le retourne, lui donne le titre poétique de Fontaine et le signe Richard Mutt, en parodiant le nom du propriétaire d'une grande fabrique d'équipement. Avec un titre et un auteur, l'objet possède toutes les qualités extrinsèques d'une œuvre d'art. Mais il se voit refusé par le comité de sélection. Pour l'inauguration de l'exposition, Duchamp demande à l'un de ses amis, riche collectionneur, de réclamer la Fontaine de Richard Mutt. L'œuvre n'étant pas exposée, celui-ci fait scandale et prétend même vouloir l'acheter. C'est ainsi que, peu à peu, l'histoire de la Fontaine prend de l'ampleur. Suite à l'exposition, Duchamp fait paraître une série d'articles sous le titre « The Richard Mutt case ». C'est l'occasion pour lui d'écrire des propos parmi les plus révolutionnaires et pertinents sur l'art, et de répondre à l'accusation de plagiat : « Que Richard Mutt ait fabriqué cette fontaine avec ses propres mains, cela n'a aucune importance, il l'a choisie. Il a pris un article ordinaire de la vie, il l'a placé de manière à ce que sa signification d'usage disparaisse sous le nouveau titre et le nouveau point de vue, il a créé une nouvelle pensée pour cet objet ». Selon Duchamp, l'artiste n'est pas un bricoleur et, dans l'art, l'idée prévaut sur la création. Cette conception rejoint celle des grands artistes de la Renaissance qui ont élevé la peinture au rang des arts libéraux - telles l'astronomie et les mathématiques - et en particulier Léonard de Vinci qui définissait l'art comme « cosa mentale ». Toutefois, Duchamp s'en différencie en ce qu'il propose un objet qui n'a aucune des qualités intrinsèques que l'on suppose à une œuvre d'art, comme l'harmonie ou l'élégance. Son objet n'a que les signes extérieurs d'une œuvre, il obéit à une définition positive, voire à un « nominalisme » de l'art. Elle a donné lieu à un grand nombre d'interprétations et d'écrits, parmi lesquels ceux de spécialistes de l'esthétique qui s'interrogent sur la redéfinition de l'art qu'elle implique. A l'origine Duchamp achète cet objet, un urinoir ordinaire, pour l'envoyer au comité de sélection d'une exposition dont les organisateurs s'engagent à exposer n'importe quelle œuvre dès lors que son auteur participe aux frais. Faisant lui-même partie de ce comité organisateur, il souhaite éprouver la générosité de son principe.

6 Prière de toucher, 1947 Dhabitude, dans les musées, on voit les enseignes « Prière ne pas toucher ». Par contre, cette œuvre est une invitation à dépasser le sens de la vue - sens traditionnellement privilégié dans les arts occidentaux - au profit du toucher, plus matérialiste. Elle propose une expérience tactile à rapprocher des nombreuses recherches des surréalistes pour sortir des pratiques académiques et des idées reçues.

7 Boîte en valise, 1936 Duchamp propose en somme un petit musée portatif qui rappelle la circularité de l'une des définitions donnée, par lui, à l'art : c'est le musée qui fait l'art, mais l'art qui fait le musée. Une fois de plus, il réalise une œuvre d'un intérêt infini en regard des théories esthétiques.

8 Points à retenir… Absurdité et prétentieuse nature de lart Quest-ce qui fait que quelque chose est de lart? Est beau? Cest à qui de dire? Idées et lintention de lart vaut plus que lœuvre même Le message est souvent claire et ambiguë- Juste parce que tu penses que tu reconnais le message ne veut pas nécessairement dire que cest ça…ou que ce nest pas ça!

9 Tâche : Dada 1. Fais la lecture dans « Arts visuels » p Trouve-toi un pseudonyme. Oublis qui tu es, doù tu viens…Crée-toi une identité tout à fait ridicule et fantastique! 3. À lenvers de lévaluation de tes idées, décris-moi en 2 paragraphes ( mots) ta nouvelle identité. 4. Remplis « Évaluation des idées » en proposant une création Dada : soit un collage ou un assemblage, etc. Évalue tes idées (5 minimum) de 1-4 (4 étant la meilleure) en suivant les critères dévaluation. Assures-toi davoir un plan et un message concret. Que veux-tu dire par ton œuvre? 5. Commence ton œuvre! Assures-toi dapporter tout ce quil te faut de la maison pour compléter ton œuvre pour jeudi!

10 Idées Assemblage : plusieurs objets banales de tous les jours assemblés ensemble pour avoir un message « On gaspille, on est prétentieux, on est des… » Collage : matériaux mixtes des objets quon utilise pour la beauté vs. Images de la condition actuelle de notre parure (obésité, chirurgie, etc.) Utilisation de matériel quon peut toucher, manîpuler, transformer comme spectateur PENSEZ HORS LA BOÎTE…VRAIMENT HORS LA BOÎTE!!!


Télécharger ppt "Marcel Duchamp, le dada du DADA. Le dadaïsme Un mouvement intellectuel, littéraire et artistique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise."

Présentations similaires


Annonces Google