La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Vers la démocratie (1815 à 1870) 1815 1824 1830 1848 1852 1870 Les 3 glorieuses2 décembre 1852 : Louis Napoléon Bonaparte est sacré empereur sous le nom.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Vers la démocratie (1815 à 1870) 1815 1824 1830 1848 1852 1870 Les 3 glorieuses2 décembre 1852 : Louis Napoléon Bonaparte est sacré empereur sous le nom."— Transcription de la présentation:

1 Vers la démocratie (1815 à 1870) Les 3 glorieuses2 décembre 1852 : Louis Napoléon Bonaparte est sacré empereur sous le nom de Napoléon III La Restauration La Monarchie de Juillet La 2ème république Louis XVIII Le second empire Charles XLouis Philippe Napoléon III

2 De 1815 à 1870, le régime politique de la France ne cesse ne changer. En effet, les français sont divisés et saffrontent : monarchistes, républicains, bonapartistes puis à partir de 1850, socialistes. Pendant cette période, la France connaît ainsi trois révolutions et retrouve successivement la Monarchie, la République, lEmpire, puis à nouveau la République. La Liberté guidant le peuple est un tableau d'Eugène Delacroix représentant la révolution de 1830 « les trois glorieuses »

3

4 La Monarchie Constitutionnelle I / La restauration (1815 à 1830) * Louis XVIII, un nouveau roi Après labdication de Napoléon, la monarchie est restaurée en France. Cest Louis XVIII, frère de Louis XVI qui monte sur le trône. Ce nest plus une monarchie absolue mais une monarchie constitutionnelle. La nouvelle constitution s'appelle La Charte (voir doc) Elle conserve des acquis de la révolution (art 1) proclame la réconciliation nationale (art 11) et elle est assez libérale (art 8) sur la liberté de la presse. Mais beaucoup de Français sont privés du droit de vote. * Charles X A la mort de Louis XVIII en 1824, son frère lui succède sous le nom de Charles X. Il veut rétablir la mémoire de Louis XVI, renforcer la place de léglise car il souhaite le retour de la monarchie absolue.

5

6 Louis XVIII accorde aux Français un certain nombre de droits quil sengage à respecter « Nous avons volontairement, et par le libre exercice de notre autorité royale, accordé la Charte constitutionnelle qui suit : Article premier. Les Français sont égaux devant la loi quels que soient dailleurs leurs titres. Art. 2 Ils contribuent indistinctement, dans la proportion de leur fortune, aux charges de lEtat. Art. 3. Ils sont tous également admissibles aux emplois civils et militaires. Art. 4. Leur liberté individuelle est également garantie, personne ne pouvant être poursuivi ni arrêté que dans les cas prévus par la loi. Art. 5. Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection. Art. 6. Cependant, la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de lEtat. […] Art. 8. Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté. Art. 9. Toutes les propriétés sont inviolables, sans aucune exception de celles quon appelle nationales, la loi ne mettant aucune différence entre elles. »

7 II/ Les 3 glorieuses Charles X met fin à la liberté de la presse et réduit encore plus le droit de vote, entrainant une révolte de la population. Du 27 au 29 juillet 1830, plus de 4000 barricades sont érigées dans Paris. Charles X senfuit et le Duc dOrléans cousin de Louis XVI devient roi des Français sous le nom de Louis Philippe 1 er.

8 III/ La monarchie de Juillet Louis-Philippe veut être proche du peuple, mais il ne fait aucune réforme pour améliorer le sort des ouvriers. Il rétablit le drapeau tricolore mais naccorde pas le suffrage universel. Les républicains sopposent au régime. Ils organisent des banquets au cours desquels les orateurs réclament le droit de vote. En février 1848, linterdiction dun de ces banquets déclenche linsurrection. Lorsque la foule envahit le palais des Tuileries, le roi abdique en faveur de son petit-fils. Mais les républicains qui ne veulent plus de roi proclament la république. Il ny aura plus de roi en France.

9 La rue Transnonnain 15 avril 1834 par Honoré Daumier Dans une chambre pauvre et triste, la chambre traditionnelle du prolétaire, aux meubles banals et indispensables, le corps d'un ouvrier nu, en chemise et en bonnet de coton, gît sur le dos, tout de son long, les jambes et les bras écartés. Il y a eu sans doute dans la chambre une grande lutte et un grand tapage, car les chaises sont renversées, ainsi que la table de nuit et le pot de chambre. Sous le poids de son cadavre, le père écrase entre son dos et le carreau le cadavre de son petit enfant. Dans cette mansarde froide il n'y a rien que le silence et la mort. Charles Baudelaire, Curiosité esthétiques

10

11 Louis Napoléon Bonaparte: De la république à lempire I La IIème république Lorsque Louis Philippe senfuit en février 1848, la république est proclamée. Elle établit le suffrage universel pour les hommes, supprime lesclavage dans les colonies et veut lutter contre le chômage et la pauvreté en créant les ateliers nationaux. Mais, rapidement les espoirs sont déçus. Les ateliers nationaux sont fermés et le cycle émeute/répression reprend. En décembre 1848, Louis Napoléon Bonaparte (neveu de Napoléon 1 er ) est élu président de la république avec 70% des voix. II le coup détat Louis-Napoléon Bonaparte est élu pour un mandat de 4 ans non renouvelable. Mais il veut rester plus longtemps au pouvoir. Lassemblée refuse de modifier la constitution. Par le coup détat du 2 décembre 1851, il réussit à prolonger son mandat jusquà 10 ans et en 1852, il propose un plébiscite au peuple français : le peuple souhaite-t-il le retour de lEmpire ? Une grande majorité vote « oui ». Le 2 décembre 1852, Louis-Napoléon devient donc empereur des Français sous le nom de Napoléon III. III La fin du second empire En juillet 1870, la France déclare la guerre à la Prusse. Bien mal préparée, larmée française est battue et lempereur est fait prisonnier à Sedan. La république est alors proclamée. Paris est assiégée pendant 4 mois et le 28 janvier 1871, la France demande à faire la paix. Elle doit céder lAlsace et une partie de la Lorraine.


Télécharger ppt "Vers la démocratie (1815 à 1870) 1815 1824 1830 1848 1852 1870 Les 3 glorieuses2 décembre 1852 : Louis Napoléon Bonaparte est sacré empereur sous le nom."

Présentations similaires


Annonces Google