La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Observatoire du Véhicule dEntreprise Automobiles et Entreprises Vivement demain ! Journée dinformations 5 mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Observatoire du Véhicule dEntreprise Automobiles et Entreprises Vivement demain ! Journée dinformations 5 mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 Observatoire du Véhicule dEntreprise Automobiles et Entreprises Vivement demain ! Journée dinformations 5 mars 2009

2 Observatoire du Véhicule dEntreprise Le contexte réglementaire Objectifs européens démissions de CO2 en 2008 : 153 g/km (139 g/km en France) pour 2015 : 120* g/km (100% de la gamme) pour 2020 : 95 g/km *130g devant être obtenus par la seule technologie moteur, les 10g supplémetaires par lutilisation déquipements tels que pneumatiques ou biocarburants Ojectifs européens démissions de polluants locaux Normes Euro V 01/09/2009 pour les nouveaux modèles, 01/2011 pour tous modèles Objectifs européens démissions de CO2 en 2008 : 153 g/km (139 g/km en France) pour 2015 : 120* g/km (100% de la gamme) pour 2020 : 95 g/km *130g devant être obtenus par la seule technologie moteur, les 10g supplémetaires par lutilisation déquipements tels que pneumatiques ou biocarburants Ojectifs européens démissions de polluants locaux Normes Euro V 01/09/2009 pour les nouveaux modèles, 01/2011 pour tous modèles

3 Observatoire du Véhicule dEntreprise Bonus/malus : le poids des VP < à 130 g/km en 2008 (en milliers de voitures) sur 12 mois % 44,7%30,4% <130g = 50% en décembre 2008

4 Observatoire du Véhicule dEntreprise Les tendances fiscales à venir Le bonus sera versé aux véhicules de < de 125g en 2010, malus à partir de 155g La norme de 130 g, voire moins, pourrait rapidement être le nouveau pivot de la TVS Le malus annuel sur les véhicules de plus de 250g = nouvelle vignette, ce nest quun début ! Un Bonus/Malus sur les VUL est probable : quid du malus annuel et dune TVS sur VUL ? Inconnue sur les biocarburants malgré une rectification de tir avec la Loi de Finances pour 2009 La fiscalité sur le diesel peut-elle augmenter si pénurie? Et après demain : quid de la fiscalité sur les Véhicules Electriques ?

5 Observatoire du Véhicule dEntreprise En deux ans les esprits ont changé sous les effets de : Plan de sécurité routière lancé par J Chirac > baisse de la vitesse > baisse de la consommation. Le pétrole a frisé les 150 $ en juillet Conviction que les ressources énergétiques sont rares : quid des réserves ? Idem en ce qui concerne les ressources alimentaires et en matières premières. Prise de conscience des dangers du réchauffement climatique : Al Gore, Grenelle de lEnvironnement… La réglementation fiscale a accéléré le changement : TVS, Bonus-Malus. Les encombrements deviennent insupportables > trombose des villes. Conscience du sujet encore trop occidentale.

6 Observatoire du Véhicule dEntreprise Les choses ne seront plus comme avant même si la pétrole baisse Les nouvelles priorités sont celles de lécologie, de léthique, de la consommation raisonnée. Lostentation, la consommation débridée vont devenir insupportables > le bling-bling en prend un coup. (Conscious living) Doù (surtout chez les urbains) : Une relation moins passionnelle avec la voiture, la voiture ego dépassée ? Lavènement de la voiture utile ? Une conduite plus apaisée. Une baisse du kilométrage parcouru et de la consommation > allongement de l'âge moyen des véhicules Un achat de petites voitures moins coûteuses et qui consomment moins : les 4x4 condamnés ? Le pétrole a désormais mauvaise image (facteur de crises et de pollution) Une pression sociale forte sur les voitures consommatrices, polluantes et encombrantes qui deviendront encore plus insupportable lorsquon aura «goûté» à la voiture électrique

7 Observatoire du Véhicule dEntreprise Conséquences de la /des crises : le constat Les véhicules vont descendre en motorisation et sans doute en gamme et en prix > baisse de lencours et des marges. Conservation des véhicules plus longtemps, kilométrage effectué plus important. La reprise des économies > reprise de la consommation de pétrole > hausse des carburants > effet amplificateur Les nouvelles normes Euro V vont peser sur les prix des petites voitures diesel qui vont être concurrencées par des véhicules essence plus performants Le prix du GO peut augmenter sous leffet de la pénurie et remettre en cause la suprématie du tout diesel (77% en 2008). Production automobile excédentaire de 20% depuis 20 ans > adaptation de loutil de production et des produits.

8 Observatoire du Véhicule dEntreprise Conséquences de la /des crises : la déprime Les mouvements erratiques des prix des matières premières et la crise engendrent une grande période dincertitude : plus personne ne sait quoi faire et ce à un niveau mondial Le consommateur ne sait pas quoi acheter et nachète pas. Les constructeurs ne savent plus trop ce que seront les produits, les marchés, loutil de production, loutil commercial > quels investissements ? Certains constructeurs vont disparaître ou se regrouper : «6 grands groupes pourraient survivre dans les deux ans» (Sergio Marchionne), avenir de SAAB, Volvo, Opel, GM, Chrysler ?? Nouveau : Attente de réponses des politiques…. À la fois en termes financiers (subventions) et stratégiques (quelles voitures pour demain ?).

9 Observatoire du Véhicule dEntreprise Conséquences de la /des crises : lespoir Recherche de modèles moins émetteurs de CO2, moins polluants, voire plus petits mais mieux équipés. Fin de la voiture polyvalente/universelle > voitures adaptées aux besoins > nouveaux marchés. Avènement à terme de lélectrique et/ou de lhybride rechargeable qui va accélérer les mutations. Recherche de modes de mobilité alternatifs : transports en commun, autopartage, intermodalité > nouveaux services.

10 Observatoire du Véhicule dEntreprise Travail sur les motorisations : downsizing pour éviter le downgrading, nouveaux moteurs essence, étagement de boîte long… Travail sur les carburants, les huiles, les pneus… Développement de lhybride : full hybrid, micro hybrid, hybride rechargeable (Toyota et EDF) Émergence de la voiture tout électrique dici 2011/2012 : Peugeot, Ford Renault et Better Place : nouveau business model ? Electrique type Chevrolet Volt Demain vers 2013/2015 : les biocarburants de deuxième génération Après demain vers 2015/2020 : la pile à combustible, lhydrogène carburant A moyen terme le thermique restera majoritaire Travail sur les motorisations : downsizing pour éviter le downgrading, nouveaux moteurs essence, étagement de boîte long… Travail sur les carburants, les huiles, les pneus… Développement de lhybride : full hybrid, micro hybrid, hybride rechargeable (Toyota et EDF) Émergence de la voiture tout électrique dici 2011/2012 : Peugeot, Ford Renault et Better Place : nouveau business model ? Electrique type Chevrolet Volt Demain vers 2013/2015 : les biocarburants de deuxième génération Après demain vers 2015/2020 : la pile à combustible, lhydrogène carburant A moyen terme le thermique restera majoritaire Les industriels mobibilisés pour faire la chasse à la consommation voire la chasse au pétrole

11 Observatoire du Véhicule dEntreprise Que faire ?

12 Observatoire du Véhicule dEntreprise Se prendre en charge sans attendre ! Pour accélérer la baisse de la consommation, de la pollution et des coûts, il faut aussi agir sans attendre autour de la voiture : Les Plans de Déplacement en Entreprise pour agir sur les organisations et « consommer la voiture » autrement Politique de déplacements des collaborateurs Les technologies embarquées Le covoiturage Lauto partage La multimodalité Léco-conduite pour agir sur les conducteurs… et sur les coûts

13 Observatoire du Véhicule dEntreprise Les PDE Plans de Déplacements Entreprises La mobilité liée au travail concerne: Les déplacements des salariés entre leur domicile et leur lieu de travail. Les déplacements pour des missions à l'extérieur de lentreprise. Les déplacements vers lentreprise (accueil de visiteurs et livraisons. Les mesures préconisées dans un PDE vont dans le sens dune réduction de lusage individuel de la voiture au profit de modes de déplacement et usages plus respectueux de lenvironnement.

14 Observatoire du Véhicule dEntreprise Les technologies embarquées Le GPS en première monte ou accessoire : sécurité, gain de temps, économies de carburant La gestion de flottes pour les chefs de parcs et loueurs : entretien, consommation, contrats, appel durgence La gestion de tournées : Boitiers + GPS + SIM + logiciels ad hoc Au service des directeurs commerciaux ou daprès vente Lien permanent avec le collaborateur qui permet de passer des instructions en temps réel Optimisation des tournées des collaborateurs : pas de retour à la base de départ Economies de temps, de consommations, de CO2...

15 Observatoire du Véhicule dEntreprise Le covoiturage Le principe : au lieu que chacun utilise sa voiture pour effectuer des trajets quotidiens ou ponctuels, le covoiturage permet dutiliser une seule voiture pour plusieurs personnes Le covoiturage permet de réduire les coûts de transport, la pollution et les temps de transport. Les types de covoiturage Le covoiturage par alternance : sur un même trajet Le covoiturage avec participation : un seul conducteur, les passagers participent aux frais du conducteur

16 Observatoire du Véhicule dEntreprise Lautopartage Le principe de la voiture individuelle est-il encore viable aujourdhui ? > augmentation des coûts dentretien et du carburant, congestion des axes routiers et des villes, pollution... Le partage dune flotte de véhicules est une des solutions permettant de concevoir la mobilité autrement. Le véhicule devient un mode de déplacement complémentaire dautres modes tels que les transports en commun, le vélo, la location courte durée. Les types dautopartage Autopartage public substitut des transport en commun : Autolib sur Paris. Autopartage Public : restitution à lendroit de départ (Okigo, Mobizen, Connect by Hertz…). Autopartage privé : Parc mutualisé à lintérieur dune entreprise : usage professionnel ou personnel. Autopartage inter- entreprises : à inventer.

17 Observatoire du Véhicule dEntreprise Lintermodalité ou multimodalité La multimodalité : le recours à la voiture nest plus quun des éléments de la chaîne du transport : taxi, vélo, SNCF, RER, location courte durée, autopartage.... Réaliser un processus de déplacement sans couture et peu polluant : lidée est dans lair Belgique : accords Athlon/ALD et la SNCB : Railease Un complément voire une alternative à la voiture de service, de fonction ou statutaire

18 Observatoire du Véhicule dEntreprise Léco-conduite : conduire autrement Des gains en consommation de lordre de 8 à 10 % Une baisse attendue de la sinistralité du fait du changement dattitude au volant Des véhicules moins sollicités Facile et pas cher à mettre en place : ½ journée à 150 à euros par personne. Rentabilisation rapide : gain de 1 euro aux 100 km donc rentabilisée en km Mais rien nest jamais acquis : prévoir des rappels


Télécharger ppt "Observatoire du Véhicule dEntreprise Automobiles et Entreprises Vivement demain ! Journée dinformations 5 mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google