La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapitre 7 : Sociologie de lécole I.La démocratisation de laccès à la formation initiale II.Une inégalité des chances persistante III.Lécole saisie par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapitre 7 : Sociologie de lécole I.La démocratisation de laccès à la formation initiale II.Une inégalité des chances persistante III.Lécole saisie par."— Transcription de la présentation:

1 Chapitre 7 : Sociologie de lécole I.La démocratisation de laccès à la formation initiale II.Une inégalité des chances persistante III.Lécole saisie par la sociologie : lévolution des analyses théoriques sur lécole Université Paris 13 - A. Revillard - Introduction à la sociologie

2 Sociologie de lécole Dans ce domaine de la sociologie, « école » renvoie à toute la formation initiale (de la maternelle à luniversité) Question centrale : enjeu de la démocratisation de lécole: Démocratisation quantitative : massification de laccès à lécole et à des niveaux de plus en plus élevés de la formation initiale Démocratisation qualitative : enjeu de légalité des chances : la réussite scolaire est-elle indépendante des caractéristiques sociales des élèves?

3 I. La démocratisation de laccès à la formation initiale A.LEcole de la Troisième République B.Une massification accélérée depuis les trente glorieuses C.Une démocratisation à deux vitesses : lécole des filles et lécole des garçons

4 I.A. LEcole de la IIIème République Lois Ferry ( ) : école primaire gratuite, laïque et obligatoire Objectifs : alphabétisation, imposition du français par rapport aux langues régionales, inculcation de références culturelles nationales communes (histoire de France) et dune morale républicaine

5 I.B. Une massification accélérée depuis les 30 glorieuses Scolarité obligatoire jusquà 16 ans (1959) Collège unique (réforme Haby, 1975) 1985 création du bac pro 1989 : objectif de 80% au bac (loi Jospin)

6 I.B. Une massification accélérée depuis les 30 glorieuses Evolution des effectifs à chaque niveau denseignement depuis 1950 (Annexe 1.1) Source : BARBUSSE, B. et GLAYMANN, D. (2004). Introduction à la sociologie, Vanves: Foucher, p.193

7 I.B. Une massification accélérée depuis les 30 glorieuses Evolution des taux de scolarisation par âge depuis les années 1960 (Annexe 1.2.) Source : BARBUSSE, B. et GLAYMANN, D. (2004). Introduction à la sociologie, Vanves: Foucher, p

8 I.C. Une démocratisation à deux vitesses : lécole des filles et lécole des garçons Enseignement primaire : loi Ferry (1881) égalité de traitement juridique entre filles et garçons, mais… Des contenus denseignement différents : ouverture sur le monde vs économie domestique Des sujets dexamens différents Enseignement secondaire : Fin XIXème/début Xxème : réseau des écoles primaires supérieures moins dense pour les filles que pour les garçons 1924 : Bac dans les mêmes conditions pour les élèves des deux sexes. (Schweitzer, 2002)

9 I.C. Une démocratisation à deux vitesses : lécole des filles et lécole des garçons Proportion de bachelières Source : RENNES, J. (2007). Le mérite et la vertu. Une controverse républicaine : laccès des femmes aux professions de prestige , Paris : Fayard, p.56.

10 II. Une inégalité des chances persistante A.Quelques définitions B.Des catégories sociales inégales face à la réussite scolaire C.Les filles à lécole : une réussite en trompe-lœil D.« Ecole de la périphérie », « apartheid scolaire » : la ségrégation ethnique à lécole

11 II.A. Quelques définitions (cf « Notions clés ») Méritocratie Inégalité des chances sociales/scolaires Démocratisation quantitative/qualitative/ségrégative Paradoxe dAnderson

12 II.B. Des catégories sociales inégales face à la réussite scolaire Ex. de la réussite au baccalauréat

13 II. Les filles à lécole : une réussite en trompe-loeil

14 II.D. « Ecole de la périphérie », « apartheid scolaire » : la ségrégation ethnique à lécole « Ségrégation scolaire » suppose deux conditions : Répartition inégale dune population particulière entre les différents établissements Conséquences négatives pour les élèves concernés, moindre accès aux savoirs et aux différentes filières denseignement. (Felouzis et al. P.23)

15 II.D. « Ecole de la périphérie », « apartheid scolaire » : la ségrégation ethnique à lécole « Ségrégation ethnique » : renvoie à lorigine culturelle des élèves et à lutilisation de catégories ethniques dans la perception sociale et lauto-perception de certains élèves. Difficulté de mesure du fait de labsence de statistiques « ethniques » (seule nationalité est prise en compte) Utilisation du prénom comme indice de lorigine culturelle. Distinction « autochtones »/ « allochtones » (Felouzis et al. P )

16 II.D. « Ecole de la périphérie », « apartheid scolaire » : la ségrégation ethnique à lécole Constat (en Aquitaine) : ségrégation ethnique beaucoup plus forte que les inégalités de répartition dues à lorigine sociale Proportion délèves « allochtones » dans lensemble de lacadémie : 7,1%… …mais 44,3% dans un collège, 0,3% dans lautre. (Felouzis et al. P.37)

17 II.D. « Ecole de la périphérie », « apartheid scolaire » : la ségrégation ethnique à lécole Les conséquences de la ségrégation : Conséquences scolaires : ex. moindre réussite au brevet Conséquences subjectives : sentiment de relégation; dans les collèges concernés, importance des catégories ethnique dans la perception de soi et des autres « Cest bien la ségrégation ethnique qui crée lethnicité et non linverse ». (Felouzis et al., p.95)

18 III. Lécole saisie par la sociologie : lévolution des analyses théoriques sur lécole A.La théorie de la reproduction B.Inégalité des chances et stratégies des acteurs C.Ouvrir la « boîte noire » de lécole, comprendre les dynamiques locales

19 III.A. La théorie de la reproduction (Bourdieu, Passeron) Explication de linégalité des chances à lécole : sous le voile de la « méritocratie », lécole privilégie en réalité la culture de la classe dominante les élèves de ce milieu, du fait de la culture quils ont reçu dans leur famille, ont un avantage initial par rapport aux élèves de milieux populaires.

20 III.B. Inégalité des chances et stratégies des acteurs : lanalyse de R. Boudon Les décisions dorientation à chaque étape du cursus résultent dun choix rationnel, issu dune comparaison des coûts et avantages de chaque option. Les familles nont pas la même perception des coûts et avantages de chaque option dorientation selon leur catégorie sociale ex. les enfants de catégories populaires quittent plus tôt le système éducatif car leurs familles croient peu aux avantages détudes longues et estiment leur coût trop élevé.

21 III.C. Le rôle des dynamiques locales Développement de méthodologies qualitatives sur lécole « effet établissement » « effet maître » Les stratégies des familles La concurrence entre établissements Le faible pouvoir de régulation des politiques locales Manque de coordination entre professionnels de léducation Dynamiques de socialisation dans les « mauvaises classes »


Télécharger ppt "Chapitre 7 : Sociologie de lécole I.La démocratisation de laccès à la formation initiale II.Une inégalité des chances persistante III.Lécole saisie par."

Présentations similaires


Annonces Google