La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OFDT 3 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine cedex Tel : 01 41 62 77 16 Fax : 01 41 62 77 00 www.ofdt.fr Usage et modalités dusage de drogues.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OFDT 3 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine cedex Tel : 01 41 62 77 16 Fax : 01 41 62 77 00 www.ofdt.fr Usage et modalités dusage de drogues."— Transcription de la présentation:

1 OFDT 3 avenue du Stade de France Saint-Denis La Plaine cedex Tel : Fax : Usage et modalités dusage de drogues chez les « nouvelles » populations migrantes ( ) Michel Gandilhon (TREND/OFDT) Assises de lUMCRA Paris 16 novembre 2012

2 Le dispositif TREND (Tendances récentes et nouvelles drogues) Création, à lOFDT, en 1999 (année charnière), dun dispositif de détection des phénomènes émergents en matière dusage de drogues. Observation (questionnaires qualitatifs, relevés ethnographies) dans lespace festif (rave, teknivals, free parties, discothèques) et dans lespace urbain (structures de première ligne devenues CAARUD (Centres daccueil et daccompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogues)). En 2012 sept sites (Bordeaux, Lille, Marseille, Metz, Paris, Rennes, Toulouse). 2

3 3 Contexte dune « investigation spécifique » Emergence de la question des « nouveaux migrants » en 2002 (Paris, Lyon, Marseille, Metz) avec lapparition dans les structures de première ligne (CAARUD) dune population composée de personnes jeunes, majoritairement masculines, vivant majoritairement (mais pas toujours) dans des conditions dextrême précarité, et provenant, majoritairement, dEurope de lEst, du Caucase mais aussi du Maghreb et dAsie.

4 : Les « nouveaux migrants » Trois grandes provenances géographiques identifiées : Europe orientale et caucasienne (Pologne, Russie, Moldavie, Ukraine, Géorgie, Tchétchénie, Roumains, Bulgares ). Afrique du Nord (Algérie, Maroc, Tunisie). Asie (Chine).

5 5 Les personnes originaires dEurope de lEst et du Caucase Problématique régionale dominée par une épidémie dhéroïne et dopiacés en injection (deux millions dusagers (Russie, Ukraine) décès par surdose en Russie en 2010) (ONUDC) - Entre 2007 et 2011, sur personnes accueillies dans le Bus-Méthadone Paris (1998), 47 % sont étrangères avec 11% des personnes issues de lEurope de lest et du Caucase (source : Association Gaïa/ Dr Elisabeth Avril). - Forte progression de la visibilité dans les CAARUD des populations originaires de Géorgie et de Tchétchénie (Nice, Bordeaux, Rennes) et émergence de populations originaires dArménie (Bordeaux).

6 6 Les personnes originaires dEurope de lEst et du Caucase (suite) - Population essentiellement masculine composée de jeunes adultes (18-30 ans). - Majoritairement dépendante à leur arrivée en France à lhéroïne, lopium et au « Krokodil » (Russes, Caucasiens) et aux amphétamines (injection) et à lalcool (Polonais, Bulgares). - En France, et notamment à Paris, alignement des consommations sur celle des populations les plus marginalisées (Skénan®, Subutex®, voire Méthadone) avec une forte prévalence de linjection.

7 7 Les personnes originaires dEurope de lEst et du Caucase (suite) Les produits les plus consommés : - Médicaments opiacés (Subutex®, Skénan®) fréquemment associés avec de lalcool (poly- consommation) et obtenus sur le marché parallèle (implication des Géorgiens dans le trafic de Subutex® à Paris) où par le biais de lAide médicale dEtat (AME). - A Paris, présence croissante de Polonais et de Géorgiens, sur la scène de crack du XVIIIe arrondissement.

8 8 Les personnes originaires dEurope de lEst et du Caucase (suite) Situation sociale caractérisée plutôt par une marginalité extrême(cas particulier des Géorgiens) : - existence de squats communautaires dans la région parisienne ; à Rennes (Polonais) et à Bordeaux. Mauvaise situation sanitaire liée entre autres à la pratique de linjection (partage de matériels, œdèmes, abcès) et prévalence massive du VHC pour les Caucasiens (80 % des Géorgiens vus dans le B-M sont VHC +).

9 9 Les personnes originaires dAsie Prédominance chinoise (province du Wenzhou, sud-est de la Chine). Visibilité en 2005 (7 % des nouveaux arrivants dans le programme du « bus-méthadone »)/moindre visibilité depuis. Présence en région parisienne et notamment dans le XXe arrondissement (Belleville). Immigration de travail (restauration, textile).

10 10 Les personnes originaires dAsie (suite) Caractéristiques de la population chinoise : - Masculine et jeune. - Consommatrice dhéroïne blanche (pas de polyconsommation). - Mode dadministration dominant : chasse au dragon (Inhalation des vapeurs dhéroïne). - « Bonne » insertion sociale par le biais de la communauté (travail clandestin).

11 11 Les personnes originaires du Maghreb Problématique régionale marquée par le détournement de benzodiazépines (Tunisie, Maroc) et dArtane (« Madame Courage ») en Algérie notamment. Emergence (du fait des contacts migratoires) de trafics de Subutex. Prédominance du Maghreb (Maroc, Algérie, et depuis deux ans Tunisiens). Population masculine et jeune. En termes de consommation : - Hégémonie des médicaments psychotropes de la famille des benzodiazépines (Rohypnol®, Rivotril®) avec une forte présence de lArtane® (antiparkinsonien). - Polyconsommation (alcool/cannabis/médicaments) ; - Prédominance de la voie orale.

12 12 Les usages récents dans les CAARUD (2010) Ena-CAARRUD 2010/OFDT, DGS Les évolutions Les opiacés en hausse (+ 5 pts) Surtout lié à la méthadone, + disponible (+ 5 pts) Stimulants (- 5,5 pts) et hallucinogènes (- 3,7 pts) en baisse diffuse Modification des préférences des usagers ou du recrutement des CAARUD ? Produits posant le plus de problèmes Un opiacé : 43 % (BHD puis héroIne) Lalcool : 21 % Un stimulant 16 % (crack, puis cocaïne) mais Le crack est le produit le plus problématique pour 46 %de ses usagers récents la BHD et lhéroïne pour 43 % de leur usagers respectifs Prévalences dusage

13 13 Conclusion Dénominateurs communs partagés par les populations : - jeunesse (18-30 ans); masculinité ; carrière toxicomaniaque entamée le plus souvent dans le pays dorigine ; précarité liée à lirrégularité du séjour. Différences : - mode dintégration diffère en fonction des liens et des solidarités communautaires. Communautés fortes (Chinois, Maghrébins) = moindre marginalité et moindre visibilité des structures de première ligne.

14 14 Conclusion (suite) Communautés « faibles » (Européens de lEst) = désinsertion et désaffiliation plus grandes. Plus grande visibilité des structures de bas seuil. Domination de la problématique « opiacés » avec limportance du détournement de médicaments (Subutex®, Méthadone, Skénan®) et des problématiques sanitaires liées à linjection (VHC) chez les Européens (Est + Caucase). Domination de la problématique benzodiazépines/Artane pour les Maghrébins.

15 Bibliographie RAHIS (A.-C.) et al, « Les nouveaux visages de la marginalité » in Les usages de drogues illicites en France depuis 1999 vus au travers du dispositif TREND, Saint- Denis, OFDT, CADET-TAIROU (A.), Résultats Ena-CAARUD 2010, Profils et pratiques des usagers, OFDT (documents téléchargeables sur le site de lOFDT : AVRIL (E.), ELIAS (K.), Aider les usagers des Pays de lEst, Swaps, n°42. Remerciements à Elisabeth Avril (Gaïa Paris), Stéphane Akoka (Entractes, Nice), Aurélie Lazes-Charmetant (CEID-Bordeaux), Malika Amaouche (Trend Paris). 15


Télécharger ppt "OFDT 3 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine cedex Tel : 01 41 62 77 16 Fax : 01 41 62 77 00 www.ofdt.fr Usage et modalités dusage de drogues."

Présentations similaires


Annonces Google