La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lapproche du groupe de Partenaires pour le Développement Forestier Durable des Communautés de Charlevoix – Bas-Saguenay Présenté par Valérie Laberge, ing.f.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lapproche du groupe de Partenaires pour le Développement Forestier Durable des Communautés de Charlevoix – Bas-Saguenay Présenté par Valérie Laberge, ing.f."— Transcription de la présentation:

1 Lapproche du groupe de Partenaires pour le Développement Forestier Durable des Communautés de Charlevoix – Bas-Saguenay Présenté par Valérie Laberge, ing.f. M.Sc Colloque 2009 Association forestière Québec métropolitain Un milieu forestier pour nos collectivités:

2 Source: Sapinière à BOJ perturbée, dégradée, morcelée et remplacée par des peuplements hétérogènes, faible volume et dominés par le tremble et le bouleau blanc,

3 L Origine Le partenariat: Une culture qui se développe depuis les années : Annonce du Congrès Forestier Mondial: Opportunité de «Bras de levier» afin de mettre en évidence la problématique du territoire par: – Présentation dun mémoire collectif; – Excursion pré-congrès. Formation dun comité organisateur et de réflexion; Coop Quatre Temps; CDE de Petit-Saguenay; AGTF Charlevoix-Bas-Saguenay; Abitibi-Consolidated; Saint-Siméon Écovillage;

4

5 Le comité Provisoire des PDFD 2004: Dépôt dun mémoire à la Commission Coulombe - Enjeux, constats, défis et pistes de solutions. 2005: Dépôt aux deux CRÉ du Projet de mise en valeur de la Sapinière à Bouleau jaune de lEst des PDFD - Intégration aux Plans daction régionaux. Mise en place dun Comité Main dœuvre par le Centre local demploi de LaBaie pour la mise en œuvre du projet Reconnaissance du Projet par le Ministre Corbeil : Projet demandé par les deux régions et piloté par le groupe des PDFD de Charlevoix/Bas-Saguenay

6 Le comité Provisoire PDFD 2006: Dépôt au Programme des Collectivités forestières - Planification stratégique des PDFD Hiver 2007: Dépôt au programme des Laboratoires ruraux du MAMROT Printemps 2008: Obtention dun Laboratoire rural! $ sur 6 ans ( ) Novembre 2008: Assemblée générale de formation

7 Une étape importante La reconnaissance assure la poursuite de la mission entreprise par les membres fondateurs.

8 Assemblée générale: 117 organismes invités à devenir Partenaire 4 groupes dintérêt: 1- Forestier 2- Faunique / récréotouristique 3- Milieu régional et socio- économique 4- Biodiversité, Environnement, Conservation ou Recherche.

9 Groupe de travail Acquisition de connaissance Groupe de travail Sylviculture Adaptée Groupe de travail Forêt Habitée Groupe de travail Faune Comité de Liaison et de transfert de connaissance Directrice PDFD Coordonateurs groupes de travail Au besoin, chargés de projet Conseil dadministration Directrice PDFD

10 Mission: -Instaurer un nouveau modèle de gestion du territoire basé sur la GIR et sur le partenariat gagnant-gagnant; -Mettre en valeur les forêts de Charlevoix et du Bas-Saguenay; -Le tout avec une approche par écosystème et un processus de gestion adaptative

11 Mission: -Instaurer un nouveau modèle de gestion du territoire basé sur la GIR et sur le partenariat gagnant-gagnant; -Mettre en valeur les forêts de Charlevoix et du Bas-Saguenay; -Le tout avec une approche par écosystème et un processus de gestion adaptative

12 Une approche dynamique de coopération entre des partenaires qui acceptent de suivre les phases dun processus logique et rigoureux de réalisation de projet partagé en vue datteindre des résultats leur procurant un bénéfice mutuel « gagnant – gagnant »

13 Pas de concertation Rapport de force Un gagnant, un perdant

14 APPROCHE GAGNANT-GAGNANT Concertation Relation de coopération

15 PHASE 1 : Dresser un inventaire des enjeux de concertation PHASE 2 : Partager les intérêts communs à satisfaire et divergents à harmoniser pour réaliser les enjeux ou lenjeu choisi-s. Réflexion individuelle et tour de table; Identifier la valeur de chacun des intérêts; Les intérêts communs partagés : © Les intérêts divergents non conflictuels : (DNC) Les intérêts divergents conflictuels : (DC)

16 PHASE 3 : Dresser un inventaire des problèmes qui composent lenjeu 1 commun et choisir un problème à résoudre. Obstacles : Penser que nous navons pas de problème; Avoir peur ou résister à aborder les problèmes. Rôles utiles de cette étape : Clarifier les idées; Échanger nos perceptions.

17 PHASE 4 : Analyser la situation actuelle qui définit le problème à résoudre: Faits, causes et conséquences; Les obstacles : Estimer que le problème est clair dès le point de départ; Poser le problème en termes trop abstraits ou généraux; Estimer que le problème nest pas important et na pas besoin dêtre défini. Vouloir aller trop vite à la solution unique qui va tout régler. Les rôles utiles de cette étape : Clarifier les idées; Échanger les perceptions. Méthode pratique : Discussion générale et tour de table;

18 PHASE 5 : Intérêt face au problème à résoudre. Ces intérêts sajoutent à ceux déjà identifiés en phase 2. SE CONCENTRER SUR LES INTÉRÊTS ET NON SUR LES POSITIONS Comprendre les intérêts qui motivent chacune des parties à adopter telle ou telle position; Savoir se mettre à la place de lautre; Les obstacles : Penser que les intérêts sont plus divergents que communs entres les personnes; Formuler les intérêts sous forme de moyens/solutions; Estimer que cest une perte de temps. Les rôles utiles : Clarifier les idées; Faire des compromis;

19 Subjectivité des partenaires La concertation Confiance, Transparence, Partage de linfo Respect, Écoute, Coopération

20 PHASE 6 : Réaliser un inventaire didées de solutions et formuler des hypothèses de solutions au premier problème. Les obstacles : Porter des jugements ou faire des commentaires sur les idées émises; Manque didée; Climat rigide et formel; Division dans léquipe et polarisation. Le rôle : - Tout dire en rapport avec le problème; - Piller les idées des autres (analogie, variante, opposition); - En dire le plus possible; - Ne pas commenter, ni critiquer, ni censurer les idées émises; - Participer dans la bonne humeur. La méthode pratique : Brain-storming; Période de silence; Travail individuel et tour de table.

21 PHASE 6 : formuler des hypothèses de solutions au premier problème. Hypothèses des solutions : Après avoir évoqué une multitude didées de solutions, les parties les passent en revue et évaluent en quoi elles sont susceptibles de satisfaire leurs intérêts communs et de tenir compte de leurs intérêts divergents. Les étapes à suivre : Clarifier chacune des idées de solution; Regrouper les idées qui sont semblables en une solution; Éliminer les idées non retenues; Formuler des hypothèses de solutions avec les idées regroupées; Nous aspirons à : (viser haut) Nous serions satisfaits si : (la solution tampon) Nous nous contenterions de : (la marge de manœuvre)

22 PHASE 7 : Choisir la ou les solutions procurant un bénéfice mutuel aux partenaires de la concertation et identification de critères objectifs facilitant ce choix. PHASE 8 : Planifier et réaliser les actions pour implanter la ou des solutions retenues. PHASE 9 : Évaluer les résultats obtenus.

23 Enjeu 1Enjeu 2 Phase 1 Phase 2 Phase 3 P1P2P3 Phase 4 -Les faits -Les causes -Les conséquences -Les faits -Les causes -Les conséquences Phase 5 Intérêts P1P2P3 Intérêts Phase 6 Solutions Phase 7 Choisir la solution Phase 8 Phase 9 Planifier et réaliser les sol. Évaluer les résultats

24 Enjeu 1Enjeu 2 Phase 1 Phase 2 Phase 3 P1P2P3 Phase 4 -Les faits -Les causes -Les conséquences -Les faits -Les causes -Les conséquences Phase 5 Intérêts P1P2P3 Intérêts Phase 6 Solutions Phase 7 Choisir la solution Phase 8 Phase 9 Planifier et réaliser les sol. Évaluer les résultats

25 Enjeu 1Enjeu 2 Phase 1 Phase 2 Phase 3 P1P2P3 Phase 4 -Les faits -Les causes -Les conséquences -Les faits -Les causes -Les conséquences Phase 5 Intérêts P1P2P3 Intérêts Phase 6 Solutions Phase 7 Choisir la solution Phase 8 Phase 9 Planifier et réaliser les sol. Évaluer les résultats

26 Mission: -Instaurer un nouveau modèle de gestion du territoire basé sur la GIR et sur le partenariat gagnant-gagnant; -Mettre en valeur les forêts de Charlevoix et du Bas-Saguenay; -Le tout avec une approche par écosystème et un processus de gestion adaptative

27 Par où commencer ? 1.Adaptant nos actions afin daméliorer la situation; 2.Un problème à la fois; 3.Trouver de nouvelles solutions à même les mécanismes existants; 4.Peu importe la grosseur du projet; même un petit projet peut permettre daméliorer la situation… 5.En travaillant ensemble à rendre possible lapplication de la solution; 6.Une fois réalisée, en se questionnant sur les résultats afin dadapter la solution; 7.Afin de pouvoir lappliquer ailleurs, peut-être plus grand, version améliorée!

28 En 2009: le premier plan daction stratégique est complété En 2010: Nouveau plan daction stratégique Les actions de tous les partenaires comptent dans le bilan

29 Mission: -Instaurer un nouveau modèle de gestion du territoire basé sur la GIR et sur le partenariat gagnant-gagnant; -Mettre en valeur les forêts de Charlevoix et du Bas-Saguenay; -Le tout avec une approche par écosystème et un processus de gestion adaptative

30 Approche par écosystème

31

32 Isabelle Dumont, ing.f. PFS

33


Télécharger ppt "Lapproche du groupe de Partenaires pour le Développement Forestier Durable des Communautés de Charlevoix – Bas-Saguenay Présenté par Valérie Laberge, ing.f."

Présentations similaires


Annonces Google