La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA.

Copies: 2
Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA.

Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA."— Transcription de la présentation:

1 Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA UPR 640), CRICM, UPMC / INSERM UMRS 975 / CNRS UMR 7225

2 Objectifs l Comprendre comment est organisée la recherche médicale en France l Savoir ce quest un EPST l Connaître les principaux EPST qui peuvent intéresser la recherche en Imagerie l Connaître les petites différences qui peuvent exister entre un chercheur plein temps et un PH ou un HU l Savoir comment sont évaluées les structures de recherche l Savoir comment mener une carrière HU

3 EPST ? l Établissement public à caractère scientifique et technologique l la loi n° du dorientation et de programmation pour la recherche et le développement technologique

4 Listes des EPST l l'Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement (Cemagref) l le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) l l'Institut national d'études démographiques (INED) l l'Institut national de recherche agronomique (INRA) l l'Institut de recherche pour le développement (IRD, ex- ORSTOM) l l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS) l l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) l l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) l le Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC)

5 Listes des EPST l l'Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement (Cemagref) l le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) l l'Institut national d'études démographiques (INED) l l'Institut national de recherche agronomique (INRA) l l'Institut de recherche pour le développement (IRD, ex- ORSTOM) l l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS) l l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) l l'Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA) l le Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC)

6 EPST et Recherche en Imagerie l INSERM : l'Institut national de la santé et de la recherche médicale l CNRS : Centre national de la recherche scientifique l INRIA : l'Institut national de recherche en informatique et en automatique l INRA : l'Institut national de recherche agronomique

7 Loi du 15 Juillet 1982

8 Chercheur des EPST l Chercheurs fonctionnaires l Répartis entre le corps des chargés (CR) de recherche et le corps des directeurs de recherche (DR) l Chargés de recherche –Catégorie A –CR2 (6 échelons) et CR1 (9 échelons) l Directeurs de recherche (DR) –Catégorie A –DR2 (6 échelons), DR1 (3 échelons)

9 Recrutement des chercheurs l concours sur titres et travaux dans chaque EPST. –peuvent être de nationalité étrangère. –CR2 : doctorat (ou titre équivalent) –CR1 : doctorat et 4 ans d'exercice des métiers de la recherche –DR 2 : CR1 avec 3 années d'ancienneté ou doctorat et 8 années d'exercice –DR1 : doctorat et 8 années d'exercice

10 Grilles Salariales des Chercheurs CR CR DR2

11 INSERM l Créé en 1964 l EPST : ministère de la Santé et ministère de la Recherche l Depuis 2008 : création de 10 instituts thématiques associés à lINSERM

12 10 Instituts Thématiques associés à LINSERM (2008) l état des lieux de la recherche dans leur domaine, l animation de cette recherche, l définition des objectifs,

13 Les 10 Instituts

14 Technologies pour la Santé l Imagerie : l imagerie anatomique et fonctionnelle, cellulaire et moléculaire, in vitro comme in vivo. l Médicaments l Biotechnologies bio-ingiénierie l Chirurgie et techniques interventionnelles

15 Unités de recherche l Laboratoire INSERM l Regroupe une ou plusieurs équipes l Coordonnées par un directeur l 318 Structures de recherche l 80 % implantées sur des sites hospitaliers

16 Vie et Mort des Unités de Recherche l Création Unités de Recherche –Unité monoéquipe –Unité pluri équipe : complémentaires et cohérentes –Centre de recherche l Créées pour 4 ans, une seule posssibilité de renouvellement

17 Les CIC (Centre dinvestigation cliniques) l Structures communes INSERM CHU l Objectifs : –Soutien logistique et technique protocoles –Lits dinvestigation cliniques –Recherche translationnelle –Ouverts aux investigateurs publics et industriels

18 CNRS l Tutelle Ministère de la Recherche l Tous les domaines de la recherche l 1200 unités de recherche l Emploie personnes l CNRS et santé INSB –Traitements anti K –Neurorsciences

19 INRIA l EPST l Double Tutelle Recherche et Industrie l Recherches fondamentales et appliquées STIC l 3800 personnes, 8 centres de recherche l Application des STIC à la médecine : Asclepios Analyse et Simulation dimages Biomédicales

20 INRA l EPST : Institut de recherche agronomique l 1820 chercheurs l Laboratoires en collaboration avec la recherche médicale

21 Un cas à part : le CEA l EPIC : Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial l Trois domaines –Energie –Technologie pour linformation et la santé –Défense et Sécurité

22 I2BM : Institut dimagerie Biomédicale

23 LANR l Etablissement public à caractère administratif l Agence de financement des projets de recherche –Etablissements publics –Entreprises l Sélection sur projet dans le cadre dappel à projets –Qualité –Pertinence économique l 840 Millions dEuros

24 LAERES l mars 2007, lAERES est une autorité administrative indépendante (AAI). ( organismes administratifs qui agissent au nom de l'État et disposent d'un réel pouvoir, sans pour autant relever de l'autorité du gouvernement) l évaluation des établissements et des organismes, des unités de recherche, des formations et des diplômes de lenseignement supérieur,

25 ESI (ISI-Thomson) Nature Publications Bibliometric indicators are field dependent N Haeffner-Cavaillon INSERM

26 Evolution de lImpact Factor (IF) dans le temps N Haeffner-Cavaillon INSERM

27 Les Indicateurs l Nombre darticles l Nombre darticles/pays, ville, structure, chercheur l IF des journaux dans lesquels les articles sont publiés l Les citations de larticle (IC) l Place de lauteur sur larticle l Nombre de chercheurs impliqués dans les études l Nombre de structures, villes, pays, participants…

28 Physic open archives Index-H N Haeffner-Cavaillon INSERM

29 Carrières médicales et recherche publique : la carrière HU l Master 2 l CCA l Thèse de Sciences (PhD) l Année de mobilité l Publications l Triple mission

30 Conseils l Certitude daimer la recherche l Sappuyer sur des unités labellisées : aller au devant des chercheurs l Difficultés en Imagerie Médicale l Savoir aller se former dans de grosses équipes l Faire partie du projet dune équipe Hospitalo-Universitaire

31 Merci !

32 Guide du financement de la recherche N. Grenier, Bordeaux

33 Financement de la recherche l Financement des projets de recherche l Financement des bourses de recherche

34 Coût des projets de recherche l Deux parties : –1. Partie fixe = Coûts de promotion : Droits de consultation du CPP Souscription dun contrat dassurance Frais administratifs pour mise en conformité vis-à-vis des autorités de tutelle : –CNIL, CCTI… Frais de gestion par la DRC Coût : variable selon les institutions et la complexité du projet

35 Coût de la recherche l Deux parties : –2. Partie variable : A- Les surcoûts liés à la recherche –Incluent tous les frais qui se rajoutent à une prise en charge normale : consultations, examens complémentaires, pharmacie, transport de patients, vacations de personnel médical et paramédical… –Évalués par chaque DRC

36 Coût de la recherche l Deux parties : –2. Partie variable : B- Les autres coûts : –Fonctionnement : Recueil et analyse des données, développement dune base de données, traitement statistique… Frais dimpression des documents (information, consentement, cahier dobservation…) Achats de consommables et petit matériel Frais de communication : congrès, publications… –Investissement : matériel nécessaire à la recherche –Vacations dARC et de TRC

37 Qui finance ? l Cela dépend du promoteur : –Société privée : laboratoire pharmaceutique, constructeur… tous les coûts lui incombent –Promoteur institutionnel : hôpital, université, EPST, associations (type ANRS…) Appel doffres Soutient éventuel dun laboratoire (fourniture de produits…)

38 Le Programme Hospitalier de Recherche Clinique (PHRC) l Mis en place par le ministère de la santé depuis 1993, géré par la DGOS l Financement par la CNAM l Deux AO/an : –National –Inter-régional l Thématiques ciblées l Le Comité National de Recherche Clinique (CNRC) évalue léligibilité

39 PHRC National l Thèmes sur le cancer : –AO spécifique géré et par lINCA –évalué par un CNRC « Cancer » (CNR2C) l Thèmes hors cancer : –Thématiques spécifiques chaque année –Evaluation de l'impact de stratégies préventives, diagnostiques et thérapeutiques –Essais cliniques multicentriques

40 PHRC Régional l Projets régionaux ou inter- régionaux l Multicentriques l Peuvent inclure des CHG l Thématiques ciblées ou ouvertes

41 Appels doffres internes l Gérés par les DRC locales : –Le financement provient des bénéfices issus des essais cliniques promus par les laboratoires –Projets mono-centriques de 1 à 2 ans –Budget limité (25 à 50 k) –Destinés aux plus jeunes –Thématiques ciblées ou ouvertes

42 Contrats dinitiation à la RC CIRC l Initiative APHP : –destinés à faciliter lémergence déquipes de recherche clinique –ouvert sur tous les thèmes de la recherche clinique, physiologie et physiopathologie incluses –soit une nouvelle équipe, soit une nouvelle thématique ou de nouvelles collaborations dans une équipe reconnue

43 Soutien aux Techniques Innovantes et Coûteuses (STIC) l Programme ministériel de soutien aux innovations coûteuses (créé en 2000) l Objectifs : –Améliorer la prise en charge des patients lorsque le financement d'innovations coûteuses est impliqué –Favoriser la diffusion harmonieuses des innovations –Evaluer des innovations sélectionnées sur les plans médical et économique –Aider à préciser la place, les conditions d'utilisation, d'organisation et de diffusion de ces innovations dans le système de soins hospitalier et apporter une aide à la décision pour l'organisation des soins –Contribuer à promouvoir la structuration et l'organisation en réseaux des professionnels concernés en vue de permettre lémergence de consensus et de règles de qualité des pratiques l Thèmes : –Cancer et «Hors cancer»

44 LAgence Nationale de la Recherche (ANR) l Agence de financement de projets de recherche (créée en 2007) l Objectifs : –produire de nouvelles connaissances et favoriser les interactions entre laboratoires publics et laboratoires d'entreprise en développant les partenariats l Cible : –laboratoires +++ l Biologie-santé : –Recherche partenariale en technologies pour la santé et l'autonomie (TecSan) –Programme « Blanc » –Programmes thématiques

45 LInstitut National du cancer (INCA) l Agence sanitaire et scientifique en cancérologie l Structure qui coordonne l'ensemble des acteurs de la cancérologie et donne une visibilité internationale à la politique de recherche l Plusieurs AO/an, hors PHRC-STIC –Programme dActions Intégrées de Recherche (PAIR): faire coopérer toutes les disciplines scientifiques (recherche fondamentale, recherche clinique, épidémiologie, santé publique, Sciences Humaines et Sociales) autour de projets structurants –Recherche translationnelle : contribuer à lémergence dune recherche translationnelle de haut niveau dans tous les domaines de la cancérologie, et pour favoriser les interactions entre chercheurs et cliniciens –…

46 La Ligue Nationale contre le Cancer l Aides : –Equipe labellisée –Projets de recherche clinique sur le cancer –AO régionaux

47 Fondation de lavenir l Fondation de la mutualité française l Finance la recherche médicale appliquée : –vise des résultats concrets à court ou moyen terme, bénéficiant ainsi directement aux patients l AO annuel: 2010 : –Thérapeutiques chirurgicales nouvelles ou alternatives à la chirurgie, modèles expérimentaux, et méthodes dévaluation des nouvelles techniques chirurgicales, –Applications de la thérapie cellulaire et de lingénierie tissulaire aux organes solides, –Applications thérapeutiques et diagnostiques des vecteurs et implants, –Innovations en imagerie fonctionnelle

48 La Fondation Recherche Médicale l Programmes « Espoirs de la Recherche » : –financements ponctuels à des projets impliquant la participation de jeunes chercheurs, ou dingénieurs de recherches, l Programmes « Urgence de la Recherche » : –apporter un coup délan dans des secteurs jugés déficitaires (comme léquipement de plateformes technologiques)

49 Financement des bourses de recherche

50 « Année recherche » du DES l Année complète dans un laboratoire labellisé l Sert à valider un M2 de recherche l Organisation : DES de 2 ième année ayant validé un M1 Dépôt des dossiers au 3 ième ou au 5 ième semestre Doit être effectuée entre TCEM2 et TCEM5 non révolu AO universitaire sans tenir compte de la promotion ou du rang Classement des projets sur leur qualité Quota dannées recherche par sub-divisions et non plus par inter- régions Proposition tous les ans Possibilité de dépôt plusieurs années de suite l Problèmes : Décision trop précoce Rallonge le DES

51 Année recherche en radiologie l 3% des postes attribués en l Postes AR 2009 sur IdF.

52 Bourses de la SFR l Bourses de Recherche : –Financement dune année de mastère ou de thèse de sciences –mobilité dans un laboratoire français ou étranger –10 bourses offertes en 2010 (montant modulable)

53 La Fondation Recherche Médicale l Programmes « Espoirs de la Recherche » : –aide à la mobilité pour les jeunes chercheurs –financements récurrents sur trois ans, déquipes de recherches sélectionnées sur la base de projets particulièrement innovants et labellisées l Aides : –Prix servant à financer des thèses de science dans des domaines choisis (2010: greffes, pneumologie, maladies rares) La Ligue Nationale contre le Cancer Aides : –Allocation de recherche doctorale –Allocation de stage post-doctoral

54 Les EPST l Le CNRS finance des postes daccueil : –Dans des laboratoires CNRS, parfois Inserm, voire dans une EA –Cible des CCA, AHU ou PH –AO géré localement l LInserm finance un programme « Avenir » : –Postes daccueil dans des laboratoires Inserm –Géré de façon centralisée (pré-sélection locale, audition nationale) –Peu de postes

55 Récompenses de la recherche : SFR l Prix SFR « Jeune Chercheur » : –Prix de communication recherche –Travail de recherche présenté aux JFR –Inscription en thèse ou en mastère –10 prix offerts en 2010 (1000) l Prix des délégations régionales de la SFR : –Prix de communications –Bourses pour les congrès : ECR, RSNA

56 Récompenses de la recherche l Prix communication et/ou poster : –Décernés par les sociétés dorgane affiliées à la SFR SIAD, SIGU, SFIP, SFNR, SIT, SIMS… –Décernés par le GRAMM –Décernés par les sociétés européennes ECR Sociétés dorgane : ESGAR, ESUR, ESPI, ESNR, ESMSR, –…


Télécharger ppt "Structures de Recherche, Carrières, Evaluation Didier Dormont Service de Neuroradiologie Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière, Paris Cogimage (Ex LENA."

Présentations similaires


Annonces Google