La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 UNECA Revue des progrès de la mise en oeuvre du Programme dAction dAlmaty 7ème session du Comité du commerce de la coopération et de lintégration régionale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 UNECA Revue des progrès de la mise en oeuvre du Programme dAction dAlmaty 7ème session du Comité du commerce de la coopération et de lintégration régionale."— Transcription de la présentation:

1 1 UNECA Revue des progrès de la mise en oeuvre du Programme dAction dAlmaty 7ème session du Comité du commerce de la coopération et de lintégration régionale Addis Abeba juin 2011 Marie Thérèse Guiebo Division de lIntégration régionale, des infrastructures et du commerce

2 2 ECA PLAN DE LA PRESENTATION Introduction; Contenu du programme; Progrès réalisés: –Politique de transit; –Development et entretien des infrastructures; –Communications, énergie; –Facilitation du commerce; –Mesures dappui internationales Recommandations

3 3 ECAINTRODUCTION Les pays sans littoral (PSL) ont à faire face à des coûts supplémentaires dans leurs échanges commerciaux avec létranger, parce quils nont pas accès à la mer, sont éloignés des principaux marchés internationaux; Les difficultés liées à lenclavement ont un impact sur tous les aspects du développement, mais elles ont un impact particulièrement grave sur le commerce; Cest pour répondre aux besoins spécifiques de ces pays sans littoral que les Nations Unies ont mis en place le Programme dAction dAlmaty en Il vise à créer un nouveau cadre mondial pour la coopération en matière de transport en transit entre les pays en développement sans littoral et de transit; LAfrique compte 15 pays sans littoral; La majorité de ces pays figure parmi les plus pauvres pays au monde; Pour accéder au marché international, ces pays doivent passer par des pays de transit qui eux aussi sont en voie de développement; Leur part du commerce intra-africain est très faible.

4 4 ECA Contenu du Programme dAlmaty Cinq axes prioritaires: –Problèmes fondamentaux liés aux politiques de transit ; –Développement et entretien des infrastructures de transport ; –Facilitation du commerce, notamment du commerce international ; – Mesures dappui internationales; –Mesures à prendre pour accélérer la mise en oeuvre du Programme daction dAlmaty

5 5 ECA Progrès réalisés Politiques de transit: –Réformes des politiques administratives, juridiques et macroéconomiques, basées sur une approche intégrée du commerce et du transport ainsi que de lintégration régionale. –Instruments de facilitation des CER Mise en œuvre de laccord de coopération et de partenariat ainsi que la convention de coopération dans le domaine des transports entre CEDEAO et lUEMOA signés en 2004 Ex accord tripartite entre COMESA, EAC et SADC en 2008 –Accords bilatéraux de transport et de transit signés entre les Etats;

6 6 ECA Progrès réalisés –Mise en place du Comité de Coordination des CER; –Approche corridor favorisé et renforcement des autorités des corridors; Meilleure prise en compte des problèmes des PSL. Existence de difficultés: Prises de décisions unilatérales par les pays de transit qui affectent les PSL; Non respect des accords signés; Conflits dans les pays de transit.

7 7 ECA Progrès réalisés Développement et entretien des infrastructures et moyens de transport: Construction des routes; Certaines CER ont adopté un plan de développement de leur infrastructures y compris les transports; Regain dintérêt pour la mise en œuvre du réseau des 9 routes transafricaines; Mesures prises par certains pays pour assister les opérateurs à rajeunir leurs parcs automobiles: ex Mali, Sénégal et tout récemment le Burkina; Défis: Détérioration rapide des routes due à la surcharge des véhicules, non application des mesures de facilitation surtout aux frontières, capacités techniques limitées des opérateurs et très peu dactions en leur direction. Manque de données pour suivre les progrès réalisés.

8 8 ECA Couloirs de transit routier desservant les pays sans littoral Sources: World Development indicators, The World Bank, 2001, The World Fact Book 2000, Newafrica.com 2000 and FAO Production Yearbook Vol , Country reports Pays sans littoral

9 9 ECA Chemin de fer Pays sans littoral

10 10 ECA Chemin de fer Réseau est très peu dense, hétérogène et peu interconnecté surtout en Afrique du centre et de lOuest. Niger, Rwanda, Burundi, Tchad et la RCA ne disposent toujours pas de connexions ferroviaires; Difficultés des compagnies de chemin de fer et parfois aggravée par les conflits. Ex SITARAIL Relance des intérêts vis-à-vis des projets de chemin de fer. Ex projet Bénin, le Togo, le Burkina et le Niger; Isaka et Kigali

11 11 ECA Transport maritime Extension dans les ports, constructions de nouvelles infrastructures au Ghana, Bénin; Approfondissement des quais par dragage ex Nigéria; Achats déquipements neufs comme des portiques à conteneurs au Ghana, en Côte dIvoire et au Nigeria; Amélioration des performances des ports ex : Dar es Salaam; Informatisation des opérations portuaires; Projets/construction de ports secs. Concession et partenariat pour la gestion et lexploitation des terminaux à conteneurs; Côte divoire, Cameroun, Sénégal, Angola, Togo, Nigeria, Congo

12 12 ECA Transport maritime Cependant Procédures portuaires sont toujours longues et coûteuses dans la plupart des ports; Défis liés à la sécurité et la sûreté et plus particulièrement pour les actes de pirateries –Conséquences énormes sur les coûts de transport et la compétitivité des pays sans littoral.

13 13 ECA Transport aérien Rôle important particulièrement dans le transport des marchandises à grande valeur et le développement du tourisme Timide mise en oeuvre de la Décision de Yamoussoukro; Modernisation, mise en concession de certains aéroports; Augmentations des dessertes des compagnies ET, SA, KQ, vers les PSL:Burkina Faso, Rwanda, Burundi, l'Ouganda, Zimbabwe, Mali et la RCA

14 14 ECA Transport aérien Mais La sécurité, la sûreté, les mesures de facilitation, les tarifs, le financement du plan de développement des compagnies aériennes constituent des défis importants à relever. La disparition de certaines compagnies nationales prive certains PSL de moyens de desserte.

15 15 ECA Transport par voies intérieures LAfrique dispose en abondance dun mode de transport peu cher, économe en énergie et peu polluant. Les lacs et les fleuves offrent des opportunités pour le transport par voie deau, en particulier pour les PSL de lAfrique de lEst et du Centre. Difficultés: Lindustrie est encore peu structurée. Peu de facilités portuaires, non application des mesures de sécurité et de suréte, utilisation de bateaux vétustes et non conventionnels; nombreux accidents.

16 16 ECA Communications et énergie Développement de la téléphonie mobile en Afrique; Utilisation des TIC dans les transports a favorisé la création des guichets uniques, le ticket électronique (e- ticket) pour le transport aérien;suivi électronique des véhicules; Contrat de coopération PSL et de PDT pour le transport du pétrole ex Tchad et Cameroun; Projets doléoduc de gaz et de pétrole en direction des PSL Défis:Coûts élevés des services, fiabilité et couverture insuffisante des territoires; Non accès des PSL aux câbles sous-marines; Accès limité et nombreuses coupures délectricité affectent les activités économiques et sociales (postes frontaliers).

17 17 ECA Facilitation du Commerce Modernisation des services des douanes; Création de guichets uniques au Sénégal, Ghana; Création de ports secs; Création ou renforcement des comités de facilitation; Observatoires le long des corridors de transport (Afrique de lOuest; Création de nombreux postes conjoints ex : Kenya- Ouganda; Existence de bonnes pratiques, corridor Addis-Djibouti, (pas de poste de contrôle); Maputo Corridor (forte implication du secteur privé) Défis: –Non mise en application des décisions; –Persistance des barrières physiques et non physiques, corruption

18 18 ECA Mesures dappui internationales PIDA; Augmentation de la contribution la BAD, de la Banque mondiale dans le financement des infrastructures; Nouveaux bailleurs Chine, Inde, Brésil etc. Aide pour le commerce; ATPC Création dun Bureau du Haut Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement des Nations Unions.

19 19 ECARecommandations Les PSL et les pays de transit sont encouragés à renforcer leur coopération ; Les Etats sont invités à : –mettre effectivement en œuvre les mesures de facilitation, les conventions et les accords quils ont signés et de lever les barrières physiques et non physiques; –Adhérer aux conventions internationales facilitant le transport et le commerce; –Continuer les réformes dans le secteur des transports et favoriser lapproche corridors et le dialogue avec les différents acteurs; –Promouvoir la construction des chaînons manquants des infrastructures de transport desservant les PSL et harmoniser au niveau sous-régional et régional les normes et les standards;

20 20 ECARecommandations Mettre en place un cadre réglementaire permettant une plus grande participation du secteur privé dans la gestion et le financement des transports et de faire la promotion des PPP ; Assurer une plus grande sécurité et sûreté dans tous les modes de transport; Renforcer les ressources humaines et institutionnelles et associer les opérateurs de transport dans les prises de décisions sur les transports ainsi que leur application; Favoriser une utilisation plus accrue des TIC dans les transports; Les partenaires au développement sont priés dassister les Etats à: –Renforcer leur propre capacité ainsi que celle des CER dans le domaine de la facilitation du commerce et des transports; –Financer la mise en œuvre du Programme dAlmaty; –Développer des indicateurs et mettre en place des bases de données permettant de mesurer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Programme dAlmaty.

21 21 JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "1 UNECA Revue des progrès de la mise en oeuvre du Programme dAction dAlmaty 7ème session du Comité du commerce de la coopération et de lintégration régionale."

Présentations similaires


Annonces Google