La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MODULE 1 : PROBLEMATIQUE DES TRANSPORTS URBAINS EN AFRIQUE « Mobilité et accès aux services urbains de proximité à Dakar : cas des quartiers sous-intégrés.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MODULE 1 : PROBLEMATIQUE DES TRANSPORTS URBAINS EN AFRIQUE « Mobilité et accès aux services urbains de proximité à Dakar : cas des quartiers sous-intégrés."— Transcription de la présentation:

1 MODULE 1 : PROBLEMATIQUE DES TRANSPORTS URBAINS EN AFRIQUE « Mobilité et accès aux services urbains de proximité à Dakar : cas des quartiers sous-intégrés » par Alioune THIAM Directeur de la Planification et de lAménagement du Conseil Exécutif des Transports Urbains de Dakar (CETUD) SESSION DE FORMATION GESTION DE LA MOBILITÉ URBAINE ET PLANIFICATION DES TRANSPORTS DANS LES COLLECTIVITÉS LOCALES AFRICAINES Yaoundé, du 15 au 19 Septembre 2008

2 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION 2. ELEMENTS DE CADRAGE 3. APERCU SUR LA MOBILITE URBAINE A DAKAR 4. ACCÈS AUX SERVICES URBAINS DE PROXIMITÉ 5. MESURES CORRECTRICES

3 INTRODUCTION Depuis 1992, lEtat du Sénégal sest engagé dans la réforme du secteur des transports, à travers notamment une lettre de politique sectorielle. Plusieurs actions correctives dune mobilité urbaine très préoccupante ont été ainsi menées, notamment dans la région de Dakar. De significatives réalisations ont été enregistrées, particulièrement avec le « Programme dAmélioration de la Mobilité Urbaine – PAMU » ( ; Etat, IDA, AFD & FND) qui faisait suite au « Projet de réforme et de renforcement des capacités d'expertise en matière de transport urbain » ( ; Etat & IDA). Malgré tout, les problèmes persistent, surtout pour ce qui concerne les quartiers non intégrés (zones urbaines non structurées, sous équipées, enclavées).

4 Caractéristiques physiques Région de Dakar : presquîle de 550 km2, soit 0,3% du territoire national ELEMENTS DE CADRAGE : CADRE PHYSIQUE ET HUMAIN

5 Le Plateau : territoire enclavé dà peine 4 km² Seule porte dentrée et de sortie laxe lav. El H M. Sy 1,85 km 150 à véh./j. Trame viaire dense : nombre très élevé de croisements très rapprochés. Succession de carrefours rapprochés Concentre lessentiel de lactivité et des infrastructures socioéconomiques et administratives du pays

6 Population estimée de la région (2005) : habitants ; Taux daccroissement intercensitaire ( ) : 2,5% ; Population très jeune : près de 60% des habitants ont de moins de 25 ans, doù une moyenne dâge basse dà peine 23,6 ans ; Taille moyenne des ménages : 7,6 habitants dont 2,6 enfants de moins de 15 ans. Niveau national : 9,7 habitants dont 4 enfants. ELEMENTS DE CADRAGE : CADRE PHYSIQUE ET HUMAIN

7 Quatre (4) départements : Dakar, Pikine, Guédiawaye et Rufisque ; Très forte concentration en périphérie (banlieue de Dakar, située majoritairement à Pikine, Guédiawaye et Rufisque ) ; Taux durbanisation : 97% population rurale concentrée à Rufisque (Yène et de Sangalkam) ; quartiers spontanés couvrent environ les 2/3 de la zone habitée de la banlieue. ELEMENTS DE CADRAGE : DECOUPAGE ADMINISTRATIF Répartition de la population dans les départements (2002) DépartementsPopulationSuperficie (km 2 ) Densité (hbt/km 2 ) Dakar ,2%78,414,3% Pikine ,9%86,715,8%8 868 Guédiawaye ,4%12,82,3% Rufisque ,5%37267,6%765 TOTAL %550100%4 125

8 APERCU SUR LA MOBILITE URBAINE A DAKAR Voitures particulières : Quartiers résidentiels : 52% du parc total ; 105,7 véh./1000 hbts ; Plusieurs autres quartiers : taux inférieur à 10 véh./1000 hbts ; Moyenne agglomération : 16,7 véh./1000 hbts. Taxis et cars de transport collectif : Ménages des quartiers populaires et villages traditionnels (86,4% et 92%, respectivement) ; Moyenne dâge très élevée du parc (augmentation importante des importations de véhicules usagés).

9 Caractéristiques de la mobilité urbaine à Dakar : déplacements quotidiens dont mécanisés, soit à peine 18,6% (Enquête EMTSU-2000/2001) ; Mouvements pendulaires entre centre et proche banlieue : essentiel des flux de déplacements motorisés. Part de marché transports en commun : 65,7% des déplacements mécanisés : 17,5% pour les taxis et 10,2% pour la voiture particulière. Toutefois, population dakaroise captive des TC (disponibilité, confort, sécurité, rapidité,…). Ménages dakarois : 8,3% de leurs dépenses aux déplacements. 2 ème rang en importance après dépenses alimentaires 42,5%. APERCU SUR LA MOBILITE URBAINE A DAKAR

10 Piétons : 80% des déplacements quotidiens dans la région : Taux de mobilité moyen des dakarois en 2003 estimé à 4,7 déplacements/jour ; Pour enfants de 4 à 13 ans, taux nettement supérieur à celui des personnes de 14 ans et plus (6,4 contre 3,23). Toutefois, piétons très défavorisés en termes doffre : contraints à emprunter la chaussée réservée aux modes motorisés (accidents) ; temps de déplacement souvent augmenté par une attente prolongée aux intersections ; longs détours pour franchir certains axes lourds de circulation,…) ; Peu de mesures pour les personnes à mobilité réduite (PMR : enfants, femmes, personnes âgées, handicapés). APERCU SUR LA MOBILITE URBAINE A DAKAR

11 Accessibilité des cyclistes : Usage peu fréquent du vélo qui ne fait pas partie de la culture dakaroise ; Dans le système actuel, cyclistes ne bénéficient que de quelques pistes isolées. La plupart du temps, ils doivent partager la chaussée avec les automobilistes et sexposent à des risques élevés daccident ; Le stationnement des vélos est aussi problématique puisquil nexiste pas daménagements à cet effet. Autres considérations : Qualité de lair viciée par les émissions doxydes dazote et de particules par le transport routier (mauvais état véhicules, congestion, qualité des carburants et faiblesse de la trame verte) ; Comportements inappropriés des individus. APERCU SUR LA MOBILITE URBAINE A DAKAR

12 ACCÈS AUX SERVICES URBAINS DE PROXIMITÉ Département Equipements scolaires (écoles primaires) Equipements sanitaires (Postes/Centres santé) Equipements socio-collectifs Equipements marchands (Marchés) Dakar134 42,8% 443 8,6% 73 59,3% 44 42,7% Pikine 6821,7%3127,2%108,1%3836,9% Guédiawaye 5316,9%1210,5%1310,6%76,8% Rufisque (hors zone rurale) 5818,5%2723,7%2722,0%1413,6% TOTAL % % % % (ADM : Atlas des communes de la région de Dakar, mai 2007) Le département de Dakar (14% de la superficie et 42% de la population de la région) prédomine aussi du point de vue de la distribution des services urbains dans lespace régional. Cette tendance est encore plus marquée si lon considère des équipements et infrastructures de plus grande envergure (lycées, hôpitaux, stades…)

13 ACCÈS AUX SERVICES URBAINS DE PROXIMITÉ

14 Réforme du sous secteur des transports urbains : la Lettre de politique du sous-secteur des transports urbains : création du CETUD, autorité organisatrice des transports urbains à Dakar ; le Comité de Pilotage de lorganisation et de la régulation de la circulation routière dans la région de Dakar (arrêté N°3160/PM du 27 juin 2005) doté dun bras opérationnel : le Centre de Coordination de la Circulation Routière (CCCR) dans la région de Dakar, (arrêté N° du 12 novembre 2007). MESURES CORRECTRICES

15 Le Programme dAmélioration de la Mobilité Urbaine (PAMU) avec 5 composantes : Infrastructures routières, sécurité et fluidité du trafic ; Réhabilitation et développement du chemin de fer de banlieue ; Appui financier au développement du leasing pour le renouvellement du parc de transport urbain et la modernisation du sous secteur ; Amélioration de la qualité de lair en milieu urbain ; Renforcement des capacités et appui institutionnel. MESURES CORRECTRICES

16 Amélioration du cadre de vie et mise en œuvre de programmes daccès aux services urbains de proximité : Fondation Droit à la Ville (FDV) / Ministère de lUrbanisme Programme de Renforcement et dEquipement des Collectivités Locales – PRECOL / Ministère de la Décentralisation et des Collectivités Locales ; Programme National de développement Local / Ministère de la Décentralisation et des Collectivités Locales ; Planification et coordination Elaboration dun plan de déplacement urbain, cadre de référence pour la mobilité urbaine à lhorizon 2025 arrimé au plan directeur durbanisme de lagglomération de Dakar. MESURES CORRECTRICES

17 Je vous remercie pour votre bien aimable attention


Télécharger ppt "MODULE 1 : PROBLEMATIQUE DES TRANSPORTS URBAINS EN AFRIQUE « Mobilité et accès aux services urbains de proximité à Dakar : cas des quartiers sous-intégrés."

Présentations similaires


Annonces Google