La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Service Public de lEmploi Local Instance Territoriale Participative du CTEF Mardi 16 décembre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Service Public de lEmploi Local Instance Territoriale Participative du CTEF Mardi 16 décembre 2008."— Transcription de la présentation:

1 1 Service Public de lEmploi Local Instance Territoriale Participative du CTEF Mardi 16 décembre 2008

2 2 Note de conjoncture Décembre 2008 CTEF BASSIN GRENOBLOIS

3 habitants (49% de la population de l'Isère / 9,6% de la population rhônalpine) 4 sous-territoires : agglo grenobloise (74% de la population), Grésivaudan (17%), Alpes Sud Isère (7%) et Vercors (2%) Démographie dynamique sur le Trièves, le Vercors et le Grésivaudan emplois / salariés dans le secteur privé Emploi salarié privé + 2,3% en 2007 (+1,9% en 2006), tiré par le dynamisme du Grésivaudan (+6,4%/an)

4 4 INDUSTRIE (26% des emplois) Légère hausse(+0,2%) Repli bois-papier, chimie, métallurgie (vigilance stagnation composants électroniques) CONSTRUCTION (7% des emplois) Plus forte croissance de la décennie : +5,2% COMMERCE (16% des emplois) En hausse de +2,6% (+1,1% en 2006). Secteur tiré par le commerce de détail Vigilance dégradation / répération automobile SERVICES (51% des emplois) En hausse de +2,9% Toutes les branches sont orientées à la hausse (Services aux personnes, aux entreprises, transport...)

5 embauches potentielles en 2008 (BMO fin 2007) Métiers les plus recherchés (comme en 2007) Agents d'entretien, employés H/R, animateurs socio-culturels 14% dans les fonctions d'encadrement (spécificité BG) Secteurs les plus recherchés Vente, tourisme, services, BTP, social et médico-social 30% des projets de recrutement sont liés à une activité saisonnière (24% sur l'Isère) 52% des projets d'embauche sont jugés difficiles (50% en 2007) Perspectives 2009 (enquête BMO en cours) Beaucoup moins favorables...

6 6 Depuis début 2008, 17 PSE prévoyant la suppression de 910 emplois dans le Bassin grenoblois Secteurs concernés par les PSE Papeterie Sidérurgie Commerce de gros...

7 7 Taux global de création en 2007: 11%, en léger rempli par rapport à 2006 Soit 3499 créations d'entreprises / d'établissements Un solde création / radiation positif Un taux de création élevé pour : Services informatiques BTP

8 demandeurs d'emploi de catégorie 1 au 31 octobre 2008, soit + 6,1% sur un an (moyenne départementale + 4,1%) Publics les plus touchés : hommes (+10,8%) et jeunes (+7,8%). Augmentation moindre du chômage des femmes (+1,2%), des DELD (+4,7%) et CTLD (+2,3%). 771 demandeurs d'emploi travailleurs handicapés au 30 juin 08 68% hommes, 38% DELD, 72% de niveau inf au CAP/BEP jeunes suivis par les ML en 2007 (+0,8% / 2006)

9 9 Allocataires des minima sociaux (RMI, AAH, API, AI/ASS) Nombre de bénéficiaires en baisse :-6,7% entre 2006 et 2007 Soit allocataires au 31 décembre 2007 Zoom sur le RMI / Bassin grenoblois allocataires du RMI fin 2007, soit 58% des allocataires de l'Isère (-10% sur un an) Soit bénéficiaires du RMI Perspectives 2008/2009 Baisse du nombre de bénéficiaires du RMI : -5,6% entre janvier et août 2008 Cette évolution devrait être moins favorable sur le dernier trimestre, avec la dégradation de la situation économique RSA juin 2009 ?...

10 10 Réorganisation de l'information-conseil en VAE 1 relais-territorial VAE : le SOP-AFPA, qui anime sur le Bassin grenoblois : 9 points-relais information conseil (PRIC), 9 points- relais information (PRI) et 3 Points-relais OPCA (PR-OPCA) L'information-conseil VAE sur le Bassin grenoblois Montée en charge du dispositif sur et stabilisation autour de 400 personnes / an Point au 5 décembre 2008 Information : 620 personnes Entretien-conseil (1 à 3h) : 349 personnes P ublics 66% de femmes, 52% de niveau infra V 45% de salariés, 34% de DE 30% secteur services aux personnes, 19% industrie, 18% services aux entreprises

11 11 L'apprentissage dans le Bassin grenoblois

12 12 Présentation de la politique régionale en matière d'apprentissage depuis 2005 Objectifs Bilan / principaux chiffres Réforme de la politique régionale : 2008 Financement des CFA (fonctionnement / investissement) Formation des employeurs d'apprentis Conditions de vie et de formation des apprentis L'apprentissage dans le Bassin grenoblois Farida BOUDAOUD Conseillère régionale déléguée à l'apprentissage

13 apprentis au 31 déc (10,9% des apprentis rhônalpins) Une augmentation de 4% par rapport à 2006 Un taux de rupture net (sorties définitives de l'apprentissage) de 10,5% sur l'ensemble de la région (données non disponibles par bassin d'emploi) 119 contrats signés dans le secteur public en CFA concernés / 40 sites Le CFA de l'IMT ainsi que les UFA du CFA Formasup IDA représentent à eux seuls jeunes, soit 66% des apprentis du Bassin Un taux de remplissage moyen des sections de 65,6% (72% sur l'Isère) Financement régional En fonctionnement : mandatés en 2007 En investissement : en 2006 et 2007 (MFR St Egrève, ECAPRA Echirolles, IMT, MFR Vif, Crolles, CFPPA St Ismier)

14 14 Contexte Forte augmentation du nombre dapprentis en RA: en 2007 contre en 2004 IMT: 2500 alternants chaque année (2250 CA et 250 CPro) 9% de ruptures sèches (6,9% si la rupture a lieu en dehors de la période dessai) Ruptures enregistrées durant le 1ère année de contrat, en particulier au cours des 2 premiers mois.

15 15 Facteurs déterminants Distorsion dans la représentation des métiers Déficit dorientation Démarrage des contrats pendant la période dété (sans démarrage de la formation en CFA) Manque doutils et de méthodes notamment des TPE et PE en matière de recrutement Réduire le taux de rupture des contrats d'apprentissage / jeunes domiciliés en ZUS (2) Institut des Métiers et des Techniques

16 16 Proposition dactions Sensibilisation des employeurs au recrutement Accompagnement renforcé durant période dessai Renforcement de la relation tripartite Repérage des problèmes rencontrés par les apprentis Activation dun réseau spécialisé Généralisation des contrats pédagogiques négociés Analyse quantitative et qualitative des ruptures Réduire le taux de rupture des contrats d'apprentissage / jeunes domiciliés en ZUS (3) Institut des Métiers et des Techniques

17 17 Objectif général Faire baisser les taux de ruptures et donc augmenter le nombre de jeunes diplômés chaque année et améliorer leur insertion professionnelle. Publics cibles Les apprentis issus des quartiers prioritaires de la politique de la ville (ceux en 1ère année prioritairement puis ceux en 2ème année de formation) soit environ 200 jeunes. Réduire le taux de rupture des contrats d'apprentissage / jeunes domiciliés en ZUS (4) Institut des Métiers et des Techniques

18 18 Diagnostic à partir de la demande des jeunes 2 secteurs majoritaires : Vente et Bâtiment Echange de pratiques et réflexion sur les clubs alternance Echange de CV au sein dEquipemploi Prospection dentreprises CV transmis aux partenaires du Bâtiment CQP ANFA OPERATEUR SERVICE RAPIDE Action en cours Négociation auprès de la branche Prospection des entreprises Collaboration sur le dossier Formation Offre demploi Mobilisation du public 24 candidats 5 contrats de pro Alternance L'alternance en chiffres

19 19 Action IMT / ML Sud Isère : Immersion 1 semaine à l'IMT si projet d'apprentissage Les jeunes suivent les cours théoriques et pratiques. Projet validé Contrat d'apprentissage En 2009 les périodes d'immersion seront couplées d'un mini-stage Accompagnement prospection entreprises Suivi dans l'emploi 6 mois

20 20 Le CFA académique Lidentification des besoins La mise en place du projet Les résultats Les perspectives


Télécharger ppt "1 Service Public de lEmploi Local Instance Territoriale Participative du CTEF Mardi 16 décembre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google