La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PRESENTATION DES ETUDES ET ANALYSES DE LA VULNERABILITE ET ADAPTATION DANS LE CADRE DU PROJET ACCLIMATE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PRESENTATION DES ETUDES ET ANALYSES DE LA VULNERABILITE ET ADAPTATION DANS LE CADRE DU PROJET ACCLIMATE."— Transcription de la présentation:

1 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PRESENTATION DES ETUDES ET ANALYSES DE LA VULNERABILITE ET ADAPTATION DANS LE CADRE DU PROJET ACCLIMATE 20 JANVIER 2011 Patricia Ramarojaona Gilles Moynot 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 1

2 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PLAN 1. Explication de la démarche 2. Explication des choix des secteurs d'études 3. Les aléas et facteurs climatiques retenus 4. Les facteurs analysés 5. Présentation des résultats par secteur 6. Lancement des discussions 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 2

3 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE OBJECTIF/ DEMARCHE L'analyse de la vulnérabilité et de l'adaptation au niveau des pays est une démarche dans la 3è composante du projet ACCLIMATE : "Définition et élaboration d'une stratégie régionale pour l'adaptation au changement climatique" 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 3

4 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DEMARCHE Assignation du Groupe ASCONIT-Consultants et PARETO par la COI (Novembre 2010) Regroupement des consultants, pour définitions des démarches et des méthodologies (Novembre 2010) Validation des démarches et méthodologies par la COI (Décembre 2010) Bilan-Inventaire des ressources (documents, personnes/ institutions concernées) Construire outils et établir méthode y afférents pour les études et analyses de la vulnérabilité par pays Matrice (Janvier 2011) Présentation de la matrice lors dun "atelier national" au niveau de chaque pays (Janvier 2011). 20/01/2011 ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 4

5 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 5 CHOIX DES SECTEURS Suivant les priorités nationales : Suivant ce qui est défini dans la 2è communication nationale de Madagascar sur le changement climatique Suivant pertinence au niveau national et au niveau régional

6 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Les secteurs ou systèmes retenus - AGRICULTURE - FORETS/BIODIVERSITE - ZONES COTIERES - PECHES - RESSOURCES EN EAU - SANTE PUBLIQUE - ENERGIE - TRANSPORTS/INFRASTRUCTURES TERRESTRES - GESTION DES RISQUES ET CATASTROPHES 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 6

7 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE LES ALEAS 1- Température 2 - Niveau de la mer 3- Précipitations 4- Vents 5- Modification des fondamentaux environnementaux (saisons…) 6- Cyclone 7 - Acidification des océans 8 - Effets indirects (que l'on peut atténuer avec une action humaine) feux ; maladies ; pestes… 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 7

8 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE FACTEURS ANALYSES SENSIBILITE DU SECTEUR OU DU SYSTÈME AU CHANGEMENT CLIMATIQUE : Faible- Moyenne- Forte REPONSE DADAPTATION (simple, dynamique, autonome, réplicable) PAR RAPPORT AUX FACTEURS DE RESILIENCE (politico- économique, environnemental, social, de gouvernance) PRIORITE DINTERVENTION : 1 à 3 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 8

9 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE CARTES : PROJECTIONS CONCERNANT LA TEMPERATURE ET LA PLUVIOMETRIE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 9 Scénarios/ Projections pour Madagascar : a) augmentation minimale (i) et maximale de la température (ii) b) variation pluviométrique moyenne mm/ mois : (i) Janvier; (ii) Avril; (iii) Juillet; (iv) Septembre

10 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE AGRICULTURE 20/01/2011 ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 10 Les grands périmètres irrigués

11 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE AGRICULTURE, FACTEURS CRUCIAUX La variabilité des précipitations et la fréquence des catastrophes naturelles intenses ; Lirrégularité des saisons pluvieuses, dans certains endroits, et qui perturbent le calendrier agricole ; Les pressions anthropiques ; La mauvaise gestion des ressources en eau ; La forte érosion des versants, et dans certains endroits, La menace acridienne. Déterminants de résilience moyens, non faibles. 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 11

12 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE FORETS/BIODIVERSITE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 12

13 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE FORETS/BIODIVERSITE Lien Endémisme, Couverture Forestière, AP 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 13 En haute altitude (A- J), iles BV peuvent être associés à des migrations de certaines espèces ayant subi les effets du changement climatique. A lamont des basses altitudes (1- 12) peuvent être associé des taux dendémisme élevé, résultant des migrations limitées dues à lisolement.

14 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ILLUSTRATIONS : AIRES PROTEGEES (actuelles et potentielles) 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 14

15 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE EXEMPLE BIODIVERSITE MARINE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 15

16 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ZONES COTIERES 20/01/2010 ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 16 Aléas: Aléas: température, pluies, cyclones, vents, niveau de la mer Sensibilité: Sensibilité: moyenne à forte (enjeux environnementaux, enjeux socio- économiques) Priorité: Priorité: 1

17 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE CARACTERISTIQUES DES ZONES CÔTIERES- MADAGASCAR La partie orientale reçoit beaucoup deau, apportée par les alizés humides venus du Sud-est. La mousson du Nord-est est à lorigine des pluies violentes et orageuses qui sabattent sur les massifs du Nord entre Septembre et Mars ; les précipitations annuelles peuvent atteindre mm. Les régions arides du Sud et du Sud-ouest reçoivent moins de 380 mm par an. Les plus grosses pluies arrivent entre les mois de Novembre et dAvril. La chaleur règne sur les régions côtières toute lannée et le climat de ces zones est caractérisé par : lhumidité dans presque toute la partie orientale du pays, doù le climat tropical humide. la sécheresse dans la partie occidentale de Madagascar la semi aridité dans la partie Sud de Madagascar. Augmentation du niveau moyen de la mer projetée pour lensemble du globe et qui pourrait aussi être observée sur les régions côtière de Madagascar est comprise entre 18 cm et 59cm vers la fin du 21è siècle. Côte de Morondava (Ouest): élévation allant de 19,3 à 86,3 cm du niveau de la mer ; ce qui correspond à une élévation moyenne de 7,4 mm/an et un recul des côtes compris entre 5 et 6 cm/an Littoral de Mahajanga (Nord Ouest): élévation de 3 à 4 m/an 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 17

18 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PECHES 20/01/2011 ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 18

19 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ENJEUX PÊCHES - Rôle économique de la filière crevettière, liée aux mangroves (> ha) - destruction des coraux et des récifs due à l'absorption de CO², liée également à l'élévation de la température - élévation du niveau de la mer - inondation des zones basses côtières et la réduction des récifs érosions côtières, intrusion deau salée baisse des ressources halieutiques et une transformation des couches végétales protectrices des côtes. 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 19

20 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ILLUSTRATION PECHE HAUTURIERE 20/01/2011RAPPORT NATIONAL MADAGASCAR 20

21 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ILLUSTRATION: exemple pêche thonière 20/01/2010RAPPORT NATIONAL MADAGASCAR 21

22 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PECHE IMPORTANCE DU LIEN ENTRE ECOSYSTEMES ET PECHES (exemples) 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 22

23 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE RESSOURCES EN EAU 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 23

24 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE VULNERABILITE DES RESSOURCES EN EAU (Selon Cranfield University- WSUP) Index Score Vulnérabilité Index rareté de l'eau (2004) 0,0114 Très faible (abondantes ) La dépendance des eaux souterraines (2004) 0,0013 Très faible (abondantes) Le retrait total d'eau douce en pourcentage du total des ressources renouvelables en eau douce (2009)4,4% Faible Approvisionnement annuel en eau renouvelable (projections pour 2025) m3pp Abondant Vulnérabilité de l'homme (2007) eme /49 (Afrique) La sensibilité et la capacité d'adaptation (2010) 0, 435 Pays à faible développement Indice de vulnérabilité climatique (2007) - Moyen à élevé Informations qui ne tiennent pas compte du Sud ni des variabilités régionales 25/01/2014ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 24

25 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE SANTE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 25 Evolution du taux de pr é valence sur les Infections Respiratoires Aigu ë s à Madagascar. Aléas, facteurs climatiques Aléas, facteurs climatiques : température, pluies, inondations, cyclones, sécheresse Sensibilité Sensibilité: faible à moyenne (selon les cas, les maladies, leur distribution) : arboviroses, IRA Capacité dadaptation Capacité dadaptation: moyenne à faible Priorité dintervention Priorité dintervention : variable ( 2 à 1)

26 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ENERGIE 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 26 Aléa Aléa : cyclones, vents, température (ensoleillement), précipitations Sensibilité forte Sensibilité forte : rôle important du climat dans la fourniture dénergie, autres sources dénergies propres soumises aux conditions Climatiques Priorité: 1 Sites potentiels hydroélectrique

27 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ENERGIE De très nombreux sites possibles pour la production hydroélectrique ont été identifiés : Antananarivo, Antsirabe, Toamasina, Fianarantsoa. Autres formes dénergie renouvelable présentant dans limmédiat un intérêt plus limité : éolienne, solaire, biomasse, agrocarburant. Madagascar possède également des ressources en énergies fossiles, mais dont lintérêt économique pour la production électrique locale nest pas avéré 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 27

28 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE RESERVE ENERGIE- PREVISION /01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 28

29 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE GRC 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 29 Source: Plan de contingence BNGRC Aléas Aléas : pluies, sécheresse, inondations, cyclones Sensibilité Sensibilité : moyenne à forte concernant la prévention, ainsi que par rapport au (manque) de moyen. En termes dalerte, la GRC (en tant que Gestion) est moins affectée/moins sensible avec les systèmes comme le SAP qui existent déjà. Capacité dadaptation Capacité dadaptation: moyenne à forte, suivant les zones affectées et les capacités existantes Priorité dintervention Priorité dintervention : 1

30 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE CYCLONES/ INONDATIONS/ SECHERESSE/ EROSION/FEUX 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 30

31 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Occurrence Catastrophes (Source: Plan de contingence BNGRC) 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 31

32 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE TRANSPORT ROUTIER 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 32 Considéré comme un vrai moteur de développement, le système « transport et infrastructures routières » est moyennement sensible aux perturbations climatiques, et présente une capacité dadaptation également moyenne (avec des résiliences qui ne sont pas fortes, car liées à des facteurs sociaux, politiques et de gouvernance qui ne sont pas toujours favorables). Priorité: 2

33 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE ROUTES Il n'y a pas d'accès routier convenable du nord au sud. A cause de la mauvaise maintenance et du sousinvestissement, le pays a perdu entre 300 et km de route par an. Aujourd'hui: Le réseau routier mesure km, dont un peu plus de km sont goudronnés, et le reste, en terre sur lesquels ~ km sont des routes, nationales, km sont des routes provinciales et environ km de routes communales. Seulement km peuvent être utilisés toute l'année et seulement km sont goudronnés. Ouvrages vétustes 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 33

34 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE CONTRAINTES GLOBALES DANS LES ANALYSES POUR TOUS LES SECTEURS: MANQUE D'INFORMATION ET DE DONNEES, FAISANT LE LIEN : Exposition aux aléas/ Sensibilité/ Capacité d'adaptation au changement climatique OU Résilience MANQUE DE DETAILS PERMETTANT DE CONSIDERER CHACUN DES ALEAS SUIVANT LES SECTEURS ET SOUS- SECTEURS 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 34

35 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE SECTEURS OU SYSTEMES « A REFLEXION » - Piraterie en mer - Immigration - Tourisme La question : Est-ce que le changement climatique a des effets (directs ou indirects) sur ces secteurs ou systèmes? Et quelles influences, du point de vue régional ? 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 35

36 VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE DISCUSSIONS ET ECHANGES COMMENT ET DANS QUELLES MESURES LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AFFECTE-T-IL LES SECTEURS, PAR RAPPORT A LEURS ETATS ACTUELS ? 20/01/2011ATELIER NATIONAL MADAGASCAR 36


Télécharger ppt "VULNERABILITE ET ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE PRESENTATION DES ETUDES ET ANALYSES DE LA VULNERABILITE ET ADAPTATION DANS LE CADRE DU PROJET ACCLIMATE."

Présentations similaires


Annonces Google