La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cycle de réflexion sur la reconstruction de lEtat Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cycle de réflexion sur la reconstruction de lEtat Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan."— Transcription de la présentation:

1 Cycle de réflexion sur la reconstruction de lEtat Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan Béatrice Boyer Architecte-urbaniste Chargée de recherche Groupe URD Faculté de Droit et de Sciences Politiques Institut détudes humanitaires internationales Vendredi 20 juin 2008

2 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN - POST PLACE DU SECTEUR URBAIN dans LES STRATEGIES NATIONALES DE DEVELOPPEMENT et CONVENTIONS AVEC LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE (ANDS) 3- PROCESSUS OPERATIONNEL DE LAIDE INTERNATIONALE 4- CONSTATS SUR LE SECTEUR URBAIN 5- PISTES DACTION SUR LE SECTEUR URBAIN Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

3 Données non recensées Non fiables, non connues, non actualisée, tronquées ou non communiquées Pop.: environ 25 millions Pop. urb.: environ 20/25 % 6 villes majeures Kaboul = environ 50% pop. urbaine 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN AFGHAN - POST 2001 Concentration dans et autour des villes de la croissance démographique dans un pays traditionnellement rural Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

4 Zones grises instables Zones en guerre Zones de pavots Zones de sécurité relative sécheresse Extrême froid Nord Villes en attente de développement. Situations diversifiées mouvantes Sud Villes en attente de sécurisation Superposition de crises mouvantes / post conflits/ post catastrophes Secteur urbain diversement affecté Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN POST 2001

5 Des villes afghanes initialement structurées Exemple de la ville de Kaboul -Métropole 3,5 et 4,5 millions dhabitants (70 % en situation illégale) -Ville structurée administrativement (Districts et Master Plan) physiquement autour daxes et de centres Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN - POST 2001

6 West Est Sud Nord Autour du « Shrine », bâtiment mythique, symbole et renommée de la ville Site très visité encore aujourdhui tant en pèlerinage quen tourisme Des ancrages culturels, cultuels ou marchands structurants Exemple de la Ville de Mazar-e.Sharif (Nord ouest ) Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN- POST 2001

7 -Boulevard circulaire intérieur section ouest non réhabilitée Boulevard circulaire extérieur section ouest non terminée Traversée de la ville problématique Des tissus urbains régulés et administrés avec des problèmes classiques Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN -POST 2001

8 Un Etat absent en 2001 mais une structure administrative existante (ex soviétique) NIVEAU GOUVERNEMENTAL CENTRALISE –MoUD: Ministry of Development –MoF: Ministry of Finance NIVEAU PROVINCE –Gouverneur –Bureaux provinciaux du MoUD –Provincial municipality = 6 villes majeures IINSTITUTIONS TECHNIQUES CENTRALISEES –CAWSS: Central Administration for Water Supply and Sanitation –AGCHO: Afghan Geodesic and Cartographic Head Office -SOEs Entreprises nationales Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN POST 2001

9 Ministry of urban development Directorate of Planning and Coordination Department of planning Department of Demography and Relations Department of Estimation and planning Department of Development Budget Directorate of Housing policy Deputy Director engineering Department of project implementation Department of Admin Department of Human Recourses Directorate of building an construction Department of Admin Department of Architecture Department of Engineering Codes of engineering Department of liberty Directorate of National Codes and standard Deputy of Envoi mental issue manager Department of priding codes of standard Department of Mechanical Codes Department of Infrastructure codes of standards Department of Admin Library and Resource Center Department of Admin Department of Kabul Master Plan Department of Master Plan for provinces Department of Survey and Engineering Department of Road Construction Department of Economic Study Directorate of Safeguard urban heritage and old Cities Deputy of Safeguard urban heritage and old Cities Local and International Advisor Department of planning and Survey Department of cost Estimate and Monitoring Department of Admin Directorate of Water Supply and Department of Admin Department of water supply Department of canalization Department of water recourses Directorate of Admin and Finance Department of relationship Department of Accounting Department of Human Recourses Department of General Services Deputy of Hosing Policy Deputy of Town Planning AdvisorsDepartment of Inspection Unit 1 Unit 2 Secretariat Secretariat of Admin Secretariat of Archive Civil Service Commission (PRR) le MoUD (ex MoUDH) Un ministère avec des directions techniques Directorate of Planning and Coordination Directorate of Housing policy Directorate of building an construction Directorate of National Codes and standard Directorate of Urban Development Directorate of Safeguard urban heritage and old Cities Directorate of Water Supply and Sanitation Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN POST 2001

10 Mais sur le terrain : une tout autre réalité Implosions des situations réelles urbaines Des cadres de référence administratives totalement dépassées (Master Plans datant de ) Autorités urbaines dépassées Responsabilités institutionnelles limitées Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN -POST 2001

11 Des projets irréalistes de villes Séduction Utopique pression du privé Aberration programmes villes pour réfugiés, handicapés, veuves un foncier résiduel, sans budget Des villes informelles Occupations anarchiques Implantations rationnalisées illégales Un secteur en mutation aujourdhui Entités urbaines réelles non maîtrisées ou projections irréalistes Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN POST 2001

12 Boundaries of urban territories under question Undefined urban territories as one of the main causes of lack of Public Services with the increase of urban population: IDPs-returnees-refugees and rural-urban movements Rural areas Informal settlements Iran- Pakistan- other AfghanProvinces Rural areas Limited by the soviet Master Plan from the seventy years Moving real physical boundaries Different phases of Informal settlements Different kind of Illegal settlements Rural areas Populations movements Trends of spreading Fixed administrativ municipality boundaries Previous & recent MP Example of Kabul city 1978 MP = 33,240ha 16 districts prev. pop. 2 million 2006 Administrativ decision to extand to 95,000ha 22 districts est. pop 4 million 2006 real territ. unknown real. pop. unknown Boudaries of the Master Plan (MP) 2006 and after unknown expanding est. pop. unknown Rural areas Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

13 Responsibilities on urban territories under question Disconnection between urban territory and administrative responsabilities MRRD AMLAK COURT Unusual urban stakeholders Old Center & urban inheritage Administrativ territory under MUNICIPALITIES with Master Plans Informal settlements MoI Municipalities Governor MUDH MoT CAWSS MPW MPoW MoIC-Inform. & Culture AGCHO Cadastral dept Rura l areas New towns for IDPS-Refugees Formal new Private town Informal extension MoRR MoFMoF KM 1 - Administrative responsibilities limited on Municipality territory 2- Lack of urban responsibilities on informal settlements Established urban Institutional Responsabilities Unestablished urban Institutional Responsabilities Illegal settlements Increased private sector PRIVATE URBAN & BUILDING INVESTITORS FOREIGN INVESTITORS Rura l areas Informal settlements Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

14 6 km environ 22 km Une administration qui fonctionnait sur un périmètre limité au MP Une réalité urbaine hors MP qui ne fonctionne plus administrativement Des réalités spatiales et administratives dissociées Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 1- LETAT DU SECTEUR URBAIN EN AFGHANISTAN -POST 2001 Exemple de la ville de Mazar-e Sharif

15 I-ANDS - Visions stratégiques de développement –En inter relation avec la Communauté internationale (sous ONU) –en lien avec les objectifs MDGs à moyen terme : (PRSP: Réduction de la pauvreté) (impulsion de BM et FMI) ANDS- Contrat dEngagement jusquen 2011 entre – Etat afghan ( Ministères afghans : MoFA: Ministry of Foreign Affairs, MRRD: Ministry of Rural Rehabilitation and Development, MoF: Ministry of Finance –La communauté internationale sous UN Principaux donneurs et organismes internationaux (BM, ADB, UN…) Engagements renouvelés –Compact de Londres en janvier 2006 –Conférence des bailleurs en juin 2008 Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 2- PLACE du SECTEUR URBAIN dans les STRATEGIES de DEVELOPPEMENT et CONVENTION avec la COMMUNAUTE INTERNATIONALE: ANDS

16 3 piliers stratégiques - Sécurité - Gouvernance, lois et Droits de lHomme - Développement social et économique Secteurs proritaires - Infrastructures et ressources naturelles - Education - Santé - Agriculture et développement rural - Protection sociale - Economie et secteur privé Des secteurs transversaux - Sécurité…. Secteur urbain initialement absent, non identifié et non priorisé Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 2- PLACE DU SECTEUR URBAIN - ANDS

17 Absent des stratégies en 2003 Amorces partielles de définition du secteur urbain en 2004 Premières approches de lampleur du processus en 2004 Réévaluation des priorités nationales en Accélération de lidentification du secteur par concertation en 2005 Consulative Working Groupe ( BM, ADB, Un-Habiat, AKDN, USAID, JICA, KWK..)° Stratégies intégrant la multiplicité des secteurs impliqués en 2005 / loi limitant lopérationnalité des ONG Stratégies et engagement du processus en 2006 Déblocage rivalités de décision sur Kaboul entre la municipalité de Kaboul et le MoUD en 2007 (concerne la réhabilitation de Kabul: KURP fond BM) Plans urbains amorcés en pour les villes de Jalalabad et Mazar-e Sharif (sélection par AO contreproductive : Japonaise –Pakistanaise) Présence financière et technique active de certaines coopérations bilatérales sur des secteurs techniques (JICA sur les études durbanisme, GTZ sur les équipements dapprovisionnement deau) Personne et pas de financement sur le gros problème de lassainissement/ environnement Très lent processus dintégration du fait urbain Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 2- PLACE DU SECTEUR URBAIN - ANDS

18 Répartition des responsabilités sur lurbain pas claire Manque de compétences gouvernementales pour la question urbaine Un foncier inaccessible : corrompu /sous utilisé/ spolié/préempté /illégalement distribué/illégalement vendu / situation explosive /dangereuse 2005 Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

19 Système foncier juridique obsolète Déficit majeur dInfrastructures et système de recouvrance des coûts …Déficit majeur dInfrastructures et de système de recouvrance des coûts … Systèmes économiques municipaux / inexistants/ sujets à influences pouvoirs locaux Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan

20 Stratégie daide à la sortie de crise sous deux axes, à deux échelles 1°) Niveau central effet Top Down Aux réformes institutionnelles organisationnelles A lélaboration de politiques urbaines 2°) Niveau décentralisé effet Bottom up Des accompagnements de communautés – CDC Communauty Development Committee PDC Provincial Development Committee Des problèmes Très longues négociations Défaut de moyens aux niveaux intermédiaires des municipalités Des projets pilotes (tester les systèmes avant détendre en « policy ») problèmes déchelles de décisions et de programmes Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 3- PROCESSUS OPERATIONNEL DE LAIDE INTERNATIONALE

21 Urban Policy & Planning at national level Urban Pilot Programmes & Community Capacity Building CAWSS MUDH AGCHO CSO National Ministries & Technical Agencies MOI MoPW Provincial government Kandahar -Herat Mazar-e Sharif Jalalabad_ Kundunz MRRD Local Govern Offices MUDH CAWSS MoPW KABUL Shuras & CDC -New Communities representatives INSTITUTIO NLEVEL INTERN° AID DONORS & ADVISORS & UN- Agencies UN-Habitat UNANMA UNOPS MORRCOURTS MAYORS Médium cities Bamiyan PRIVATE LEVELS Trade owners Individual householdo wners & INGOs, NGOs UN- Habitat MoF villages Urban populations GOVERNORS MAYORS Private construction compagnies New private town programmes Private financial funds MT MOT Inhabitants KM LACK of INTERMEDIATE GOVERNANCE at MUNICIPALITY LEVEL Refugees- township Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan La ville: Etape manquante dans une aide internat° à double entrée « Top down / Bottom up »

22 Canaux de support institutionnel sur le secteur urbain Au sein des structures institutionnelles centralisées Difficultés : politiquement, culturellement, techniquement compliqué= très lent –Advisors. (aucun français au MoUD ni à Kaboul Municipality/ allemands très présents.) –Intégration petite unité au MoUD: PIU; Project Implementation Unit pour suivre les réformes internes –Assistance technique ( CAWSSS> UAWSSC) ( glissement dune administration à une corproation économique)(BM) Hors organigramme du MoUD mais intégré: Création de structures institutionnelles temporaires liées à des programmes pour gérer les flux financiers de laide et renforcer les compétences Solution : pour échapper aux lourdeurs administratives/ corruptions – accélérer le processus ; structures officiellement dépendant du MoUD mais officieusement dissociées –KURP (URP) : Kabul Urban Rehabilitation Programme (fond BM) –SDP : Strategy Development Programme, Regional Strategy Development Programme –City profile :Diagnostic de compétences de Municipalités ( fond UN-Habitat) –LTERA : programme mécanismes régularisation foncier (fond USAID) (en stand by) ) Aide à la création de structures institutionnelles « décentralisées » Problèmes de coordination et de lisibilité :absence des ONGs et présence des PRT –Création en 2008 dune structure décentralisée IDLG: Independant Directorate for Local Governance PDC: Provincial Developement Committee – animé par UNAMA, Basé sur le « City profil » de UN- Habitat, Incitation des UN à institutionnalisation rôle des communautés Aide, sous modalités et conditions d institutionnalisation dun rôle participatif des communautés. Financements trop ponctuels, limités dans le temps > manque stratégies spatiales CDC: Community Development Committee, animé par UN, ONGs, OI NSP Gros programme (BM) mais réservé au secteur rural (sous autorité MRRD) Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 3- PROCESSUS OPERATIONEL DE LAIDE INTERNATIONALE

23 Restructuration institutionnelle Tres lente, en cours plus quélaboration de politiques urbaines Notion de secteur urbain mal estimé, mal coordonné Par les responsables afghans Par les acteurs et bailleurs du secteur humanitaire Difficultés et décalage entre afghans et CI sur le secteur Entre stratégies et priorités: Réhabilitation / Développement Entre compétences et salaires requis Etape clé manquante dans le processus de décision Le niveau de la Municipalité(manque support- « advisor ») Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 4- CONSTATS SUR LE SECTEUR URBAIN En général

24 Absence de compréhension spatiale –Absences de données, de diagnostics fiables, de cartographies des existants, de consensus sur les limites Absence de compétences et outils urbanistiques –Des références urbanistiques obsolètes ( 30 ans) Absence de capacités de gestion spatiale –Concerrne tous les secteurs techniques de services de bases Absence de capacité de gestion économique –Insuffisance et corruption Absence de maitrise foncière –Frein majeur à la sécurité et aux potentialités dinvestissement et de développement économique. Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 4-CONSTAT SUR LE SECTEUR URBAIN 4- CONSTATS SUR LE SECTEUR URBAIN Plus précisément

25 Vers les institutions afghanes objectif : inciter à sortir de limmobilisme de centralisation héritée des systèmes soviétiques rigides. –Support Ville : Favoriser la coopération décentralisée entre collectivités territoriales –Support Urbanisme: Renforcer les compétences en planification, aménagement et gestion spatiale des villes –Support mécanisme concertation: Aide à la mise en place de mécanismes de concertation, participation pour diagnostic partagé: à différentes échelles Vers les acteurs de la CI Objectif : Lier les mécanismes des actions de lUrgence et du Développement –Coordination: le plus tôt possible entre acteurs internationaux, entre bailleurs, entre coopération sur les mêmes secteurs, mêmes villes.. –Bailleurs: Financement de programmes sur le moyen et le long terme –Lien U-D (LRRD) Lier les accès aux financements (AO) entre U et D –Reconnaître des compétences d « Ingénierie sociale » aux ONG dU dans les processus de D. –Etablir des mécanismes déchanges entre secteurs de laide et compétences sectorielles (privées/professionnelles/universitaires) Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan 5- QUELQUES PISTES DE SUPPORTS DAIDES SUR LE SECTEUR URBAIN


Télécharger ppt "Cycle de réflexion sur la reconstruction de lEtat Coopération entre autorités administratives et acteurs internationaux: La reconstruction urbaine en Afghanistan."

Présentations similaires


Annonces Google