La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le défi climatique du 21 ème siècle « Une génération plante un arbre, la suivante profite de son ombre » Proverbe chinois « Vous en savez déjà suffisamment.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le défi climatique du 21 ème siècle « Une génération plante un arbre, la suivante profite de son ombre » Proverbe chinois « Vous en savez déjà suffisamment."— Transcription de la présentation:

1

2 Le défi climatique du 21 ème siècle « Une génération plante un arbre, la suivante profite de son ombre » Proverbe chinois « Vous en savez déjà suffisamment. Moi aussi. Alors agissez. Ce ne sont pas les informations qui nous font défaut. Ce qui nous manque, cest le courage de comprendre ce que nous savons et den tirer les conséquences. » Sven Lindqvist

3 Le monde a moins dune décennie pour éviter un niveau de changement climatique calamiteux qui pourrait entraîner des régressions sans précédent en matière de développement humain Le changement climatique menace lhumanité toute entière, mais ce sont les pauvres, une catégorie qui nest pas responsable de la dette écologique que nous accumulons, qui sont confrontés aux coûts humains les plus immédiats et les plus sévères Le changement climatique érode le potentiel humain, les libertés et les droits de lhomme Le Rapport Mondial sur le Développement Humain 2007/2008 prône une approche duale, qui combine des mesures datténuation drastiques limitant le réchauffement au cours du 21éme siècle à moins de 2 0 C, avec un renforcement de la coopération internationale pour ladaptation La conférence qui va souvrir à Bali constitue une opportunité unique de mettre les besoins vitaux des pauvres du monde entier et des générations à venir au cœur des négociations sur le changement climatique

4 Le défi climatique du 21 ème siècle Quatre caractéristiques: Nature cumulative Effets irréversibles Des délais considérables – les émissions daujourdhui sont les problémes de demain Le phénomène est mondial

5 Laugmentation des émissions de CO 2 entraîne une augmentation des réserves est des températures En 100 ans, la terre sest réchauffée de 0,7 0 C Les concentrations atmosphériques de CO2 croissent de 1,9 ppm par an. Elles ont atteint 379 ppm en 2005 Entre 2000 et 2005, en moyenne 26 Gt CO 2 ont été relâchées dans latmosphère chaque année

6 Pour maîtriser le changement climatique: une comptabilité carbone mondiale Définir le seuil de danger: limiter à 2 0 C laugmentation de température Établir une budget carbone pour le 21 ème siècle Définir une trajectoire démissions durable Le problème de linertie – pourquoi sadapter ?

7 Le budget carbone pour le 21 ème siècle est fixé à Gt CO 2 pour éviter un changement climatique dangereux

8 Le budget carbone pour le 21 ème siècle sera épuisé bien avant léchéance

9 Éviter un changement climatique dangereux La trajectoire démissions durable se présente comme suit –Monde – réduction de 50 pour cent dici 2050 –Pays développés – réduction de 80 pour cent dici 2050 –Pays en développement – réduction de 20 pour cent dici 2050 Par rapport à 1990

10 La réduction de moitié des émissions dici 2050 pourrait nous épargner un changement climatique dangereux

11 Certains ont un bilan carbone plus lourd que dautres Le Royaume-Uni (60 millions dhabitants) rejette plus de CO 2 que lÉgypte, le Nigéria, le Pakistan et le Vietnam réunis (472 millions dhabitants) LÉtat du Texas (23 millions dhabitants) présente un bilan carbone plus lourd que toute lAfrique subsaharienne (720 millions dhabitants) Le bilan carbone des 19 millions dhabitants de New York est plus élevé que celui des 766 millions de personnes vivant dans les 50 pays les moins développés La répartition des émissions actuelles suggère que la vulnérabilité au changement climatique est inversement proportionnelle à la responsabilité de sa survenue

12 Combien de planètes ? Le budget carbone du 21 ème siècle sélève à Gt soit près de 14,5 Gt CO 2 par an Le total des émissions de CO 2 en 2004 atteignait 29 Gt Si chaque habitant du monde en développement présentait le même bilan carbone quun Nord-Américain moyen, nous aurions besoin de léquivalent de neuf planètes pour absorber tout le CO 2 produit

13 Chocs climatiques : Risques et vulnérabilités dans un monde inégal « Les pays les plus vulnérables ont une moindre capacité à se protéger. Ils sont aussi ceux qui contribuent le moins à lémission de gaz à effet de serre. Si rien nest fait ils paieront un prix élevé à cause des autres. » Kofi Annan « La pauvreté nest pas plus un état naturel que ne le sont lesclavage ou lapartheid. Cest une condition créée par lêtre humain, qui peut être dépassée et éradiquée par lêtre humain. » Nelson Mandela

14 Risque et vulnérabilité Personne au monde nest à labri du changement climatique La vulnérabilité mesure la capacité à gérer les dangers climatiques sans souffrir dune atteinte au bien-être potentiellement irréversible à long terme Le niveau de développement humain conditionne le processus de transformation des risques en vulnérabilités

15 La toile de fond du développement humain Pauvreté, mortalité infantile et malnutrition –Aujourdhui encore près d1 milliard de personnes vivent avec moins dun dollar par jour. –Dans les PMA, près de 28 pour cent des enfants présentent une insuffisance pondérale ou un retard de croissance. –Seuls 32 pays (sur 147) sont bien partis pour atteindre lOMD en matière de mortalité infantile. Inégalités –Plus de 80 pour cent de la population mondiale vit dans des pays où les écarts de revenus se creusent. –Les inégalités sous-jacentes constituent un obstacle à la récupération rapide après un choc.

16 Les pièges dun développement humain de faible niveau Les coûts potentiels du changement climatique ont été sous- estimés Les risques climatiques enferment les gens dans une spirale descendante de désavantages qui sape leurs possibilités davenir En Éthiopie, naître pendant une sécheresse augmente de 35 pour cent la probabilité des enfants dêtre mal nourris. Cela se traduit par près de 2 millions denfants mal nourris supplémentaires en Les femmes indiennes nées lors dune sécheresse ou dune inondation pendant les années 70 avaient 19 pour cent de chance en moins daller à lécole primaire.

17 Les risques de catastrophes affectent de manière disproportionnée les pays en développement 1 personne sur 19 est affectée dans les pays en développement Dans les pays de lOCDE cest un personne sur 1,500 Un différentiel de risque de 79

18 Cinq points de basculement des pays en développement Réduction de la productivité agricole Aggravation de linsécurité de lapprovisionnement en eau Exposition plus forte aux phénomènes météorologiques extrêmes Disparition des écosystèmes Augmentation des risques sanitaires

19 Les changement climatique seront dommageables pour lagriculture des pays en développement

20 Plus grande insécurité de lapprovisionnement en eau - recul des glaciers La fonte des glaciers constitue une menace pour plus de 40 % de la population mondiale Sur les côtes du Pérou, 80 % de leau douce provient de la fonte des glaciers Le débit de lIndus pourrait décliner de 70% En Asie Centrale, les pertes dues au déversement des fontes glaciaires dans lAmu Darya et le Syr Daria pourraient restreindre lirrigation et la production d énergie hydroélectrique

21 Phénomènes météorologiques extrêmes Une augmentation de température comprise entre 3 et 4 dégrée pourrait faire croître de 134 à332 million le nombre des personnes subissant des inondations Les orages tropicaux pourraient porter ce chiffre à 371 million dici à la fin du 21eme siècle Conséquences possibles dune augmentation dun mètre du niveau des mers –Dans la partie inférieure de lÉgypte, 6 millions de personnes déplacées et km 2 de terres agricoles inondées –Au Vietnam, 22 millions de personnes déplacées –Au Bangladesh, 18 pour cent des surfaces terrestres pourraient être inondées, menaçant directement 11 pour cent de la population –Aux Maldives, plus de 80 pour cent des terres sont à moins de 1 mètre au-dessus du niveau de la mer

22 Éviter un changement climatique dangereux : stratégies datténuation « Il nous faudra changer de mode de pensée pour que lhumanité survive. » Albert Einstein « Quimporte la vitesse quand on marche dans la mauvaise direction. » Mahatma Gandhi « Seuls, nous pouvons si peu ; ensemble, nous pouvons tant. » Helen Keller

23 Éviter un changement climatique dangereux – stratégies datténuation Définition dobjectifs datténuation : problèmes actuels Tarification du carbone : le rôle des marchés Le rôle des politiques publiques : réglementation et recherche- développement

24 Problèmes dobjectif dans lélaboration du budget carbone Manque dambition Urgence insuffisante Indicateurs inexacts Couverture sectorielle inadéquate Année de référence incohérentes Les objectifs sont sans rapport avec les politiques

25 Le défi de la tarification des émissions de carbone Echec du marché: Les pollueurs ne sont pas ceux qui subissent pas les conséquences les plus lourdes de leur propre pollution Défi immédiat : placer le prix du carbone à un niveau qui corresponde à la trajectoire démissions durable Solutions : taxation et marché de permis démission

26 A quel niveau faut-il fixer le prix du carbone ? Comment déterminer le prix du carbone ? –Au titre de la taxation, les émetteurs doivent payer un prix pour chaque tonne de CO2 quils produisent –Au titre du marché du permis démission, le gouvernement établit une limite démissions et délivre des permis négociables qui confèrent aux entreprises un « droit démettre » Taxation ou marché de permis démission

27 Les avantages relatifs de la taxation et du marché de permis démission Administration Prévisibilité des prix Mobilisation du revenu Les différences entre les deux sont parfois exagérées

28 Le rôle essentiel de la réglementation et de laction du gouvernement Le bouquet énergétique Lhabitat Les normes d émission pour les véhicules La recherche-développement et le déploiement des technologies à faible émission de carbone

29 Le bouquet énergétique Le bouquet énergétique actuel est dominé par les carburants dorigine fossile L énergie renouvelable nest pas compétitive par rapport a l énergie produite par le charbon – le prix du carbone et les incitations permettant les marchés de fonctionner peuvent jouer un rôle –La législation allemande sur les énergies renouvelables – un prix garantie pendant 20 ans –Espagne – une énergie éolienne satisfait environ 8% de la demande totale en électricité. En 2005, 19 million de tonnes démissions de CO2 ont été économisées –Danemark – exonération fiscales sur les investissements. Dans 20 ans la part de l éolienne dans la production énergétique est montée à 20%

30 LHabitat Une atténuation bon marché Dans les pays de lOCDE, le logement représente 35 à 40 % des émissions de CO2 nationales Les appareils électriques à eux seuls comptent pour 12% Les mesures concernant la construction et les appareils électriques pouvaient faire économiser jusquà 29% des émissions (~trois fois les émissions de lInde) Un ménage européen pourrait économiser entre 200 et 1,000 Euros par an grâce aux gains d efficacité énergétique Lalignement sur les meilleures normes d efficacité pour les appareils électriques permettrait d économiser jusquà 322 millions de tonnes de CO2 dici 2010 soit l équivalent du retrait de la circulation de 100 million de voitures (toutes celles du Canada, de la France et de lAllemagne)

31 Un meilleur rendement du charbon pourrait aider à réduire les émissions de CO 2

32 Sadapter à linévitable : action nationale et coopération internationale « Celui qui reste neutre devant une situation dinjustice est du côté de loppresseur. » Archevêque Desmond Tutu « Une injustice faite à un seul Homme est une menace faite à tous. » Montesquieu

33 Les investissements des pays développés sont disproportionnés par rapport aux fonds dadaptation Vers un apartheid de ladaptation

34 Investir dans ladaptation jusquen 2015 Les besoins de financement supplémentaire pour protéger les infrastructures contre les changements climatiques et pour accroître la résilience sont estimés à au moins 86 milliards dici 2015.

35 Le Rapport mondial sur le développement humain souligne que : Les pauvres souffrent et souffriront davantage avec le changement climatique. Ils sont les plus menacés de reculs du développement humain qui conduisent à des pièges de développement humain. Le changement climatique est un problème urgent. Nous devons agir maintenant. Tant latténuation que ladaptation sont nécessaires pour réellement lutter contre le changement climatique et contre les menaces quil fait peser sur lhumanité. Les pays riches doivent réduire leurs émissions de 30% dici 2020 et de 80% dici La coopération internationale est nécessaire pour le financement et le transfert des technologies. Le Rapport préconise la création dun Fonds datténuation des changements climatiques. Il existe des inégalités extrêmes en matière de capacité dadaptation. La coopération internationale a été lente à se matérialiser. Les plans dadaptation doivent sinscrire dans les stratégies plus générales de lutte contre la pauvreté.

36 Le RMDH sera lancé le 27 novembre 2007


Télécharger ppt "Le défi climatique du 21 ème siècle « Une génération plante un arbre, la suivante profite de son ombre » Proverbe chinois « Vous en savez déjà suffisamment."

Présentations similaires


Annonces Google