La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Projet NOUR Contact : Jean Pierre Mahé, GRET

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Projet NOUR Contact : Jean Pierre Mahé, GRET"— Transcription de la présentation:

1 Projet NOUR Contact : Jean Pierre Mahé, GRET
Groupe de Recherches et d’Echanges Technologiques Mail : Web : Tel : (222) Conférence électrification rurale, Yaoundé,

2 CONTEXTE Le pays La situation électrique Quartiers périurbains
Service électrique dans les quartiers périurbains Le GRET dans les quartiers

3 La Mauritanie Mauritanie - 3 000 000 habitants 1 026 000 km2
85% désertique PNB/hab : 530 $ Pauvreté : 46% Ressources : minerai, pétrole, pêche Capitale : Nouakchott, habitants

4 Situation de l’accès à l’électricité
Electrification urbaine (capitale et villes secondaires) Somelec opérateur national 1 000 km lignes BT, 500 km lignes MT connexions, taux de couverture : env. 40% Niveau de fraude élevé (30% environ) Tarif général : 90 CFA/kWh, tarif social 76 CFA/kWh Périurbain (enquêtes du GRET sur 2 quartiers): Abonnés officiels Somelec (5 à 10%) Electrification par revendeurs privés : 60% Pas électrifiés du tout : 30 à 35% Petites villes : Initiatives de gestion par le secteur privé (mises en place par 2 agences nationales : l’ADER et l’APAUS) Rural : Taux d’électrification : 2% (essentiellement panneaux solaires fortement subventionnés )

5 Quartiers périurbains de Nouakchott
Faible couverture du réseau Somelec : 5 à 10% Vente ‘pirate’ par des revendeurs privés : 60% des maisons Les revendeurs privés : Disposent d’un compteur Somelec Achètent en gros l’électricité à la Somelec (circuits de paiement non clairement identifiés) Installent des longs câbles sur le sable jusqu’aux maisons (quelquefois plus de 1 km) Vendent l’électricité au forfait ( 5000 CFA/mois pour deux lampes et une TV) Au kWh (env. 120 CFA/kWh)

6 Mauvaise qualité de service
Sécurité déplorable Câbles dénudés sur le sable 3 enfants électrocutés en 3 mois Fréquentes coupures Mauvaise qualité de câblage Jusqu’à 50 br. sur un disjoncteur Problème de responsabilité La Somelec n’est plus responsable au-delà du compteur Les privés agissent sans cadre légal ni technique

7 La population périurbaine
Une population pauvre, des ruraux récemment installés Absence de services publics (ni eau, ni assainissement, ni énergie) Des distances très longues Habitat précaire et non officiel Conso. électrique < 2 kWh/jour Equipement : De base : 2 lampes + 1TV + 1 antenne satellite Luxe : 4 lampes, 1 TV + 1 frigo Commercial : 1 congélateur, 1 fer à repasser

8 Photo d’un quartier (Dar El Beida)

9 Le GRET dans les quartiers
Le GRET intervient dans les quartiers périurbains depuis 2000 Programme d’habitat social ‘Twize’ (6000 maisons construites) Programme de micro crédit Avec le soutien financier du CDHLCPI Le CDHLPCI Commissariat au droits de l’homme, à la lutte contre la pauvreté et à l’insertion Agence gouvernementale mauritanienne Finance des programmes économiques et sociaux dans les quartiers

10 LE PROJET DE PREPAIEMENT NOUR *
Le pourquoi Objectifs Avantages NOUR veut dire lumière sacrée en arabe

11 Le pourquoi du projet de prépaiement dans les quartiers
Objectifs : Assurer une continuité avec les activités d’habitat du GRET en fournissant un service ‘intégral’ Initier une solution de service des plus pauvres Etablir des conditions de service normales (limitation des connexion illicites, tarifs acceptables, sécurité satisfaisante) Démontrer la faisabilité financière de l’équipement des quartiers pauvres Solutions retenues Le prépaiement électrique Un projet pilote pour 1600 familles (pour démarrer)

12 Le prépaiement en général
Le prépaiement vise à faire payer le client avant l’utilisation du service Applications actuelles : Téléphone (carte à pré paiement) Electricité (Sénégal, Burkina, Sud Afrique..) Eau, gaz Le prépaiement électrique en augmentation Plus de 50 pays Des fournisseurs de taille mondiale (Conlog, Actaris, Landis) Par contre peu d’information synthétique disponible Une solution pour les zones périurbaines et petites villes, notamment grâce à la vente par téléphone portable. Affiche prépaiement au Sénégal

13 Fonctionnement de principe

14 Avantages du prépaiement
Pour les utilisateurs : Consommation d’énergie à la demande Gestion du budget énergie au plus proche Prédictibilité de la dépense énergie Absence d’avance sur consommation Flexibilité du paiement (petits paiements) Pour la compagnie Amélioration de la trésorerie (les recettes entrent avant les dépenses) Réduction du nombre de de fraude et de litiges Diminution du gaspillage (et des délestages) Réduction des frais de collecte Recommandations dans la mise en oeuvre Ne pas limiter le prépaiement aux zones pauvres Expliquer et impliquer fortement le personnel des compagnies

15 INSTALLATIONS Choix pour Nouakchott

16 Le choix de compteurs Split
Compteurs à domicile Faciles à installer Risque de fraude Compteurs Split Claviers dans la maison Compteurs installés sur les poteaux dans des boites Plus chers, mais pas de risque de fraude

17 Installation technique compteurs split monophasés (2-30 A)
Ligne électrique Boite de compteurs Puissance Disjoncteur Commande Clavier Maximum 50 mètres Achat du compteur split : CFA Boite sur les poteaux (une boite pour 6 compteurs) : CFA Frais d’installation avec raccord: CFA Fils : CFA Total : environ 80 000 CFA

18 Le choix de la compatibilité
Norme STS (Standard Transfer Specification) : Basée en Afrique du Sud, couvre 47 pays Assure une codification standard des jetons. Assure la sécurité des transactions (un jeton n’est valable que pour un compteur) Compatibilité de matériel: même base pour les compteurs de différentes marques Système de vente Jeton STS

19 Architecture système de gestion
Agence El Mina (Online, temps réel) Poste de vente Nézaha Poste clients Poste contrôle 1 Poste maintenance Poste contrôles, facturation Salle informatique centrale Poste vente Darelbeida Lignes téléphoniques sans fil (80 kbits/s) Liaison spécialisée Somelec 64 Kbits/s Logiciel de gestion spécifique PC (ou mini, HP9000, IBM AS400) Objectif futur : vente du crédit par téléphone portable Postes offline (Transfert journalier)

20 GESTION Les grands principes de gestion La délégation
Les revendeurs et clients

21 Les grands principes de gestion
La SOMELEC confie une partie de la gestion à un délégataire privé choisi localement 2 unités de vente sont installées dans les quartiers (reliée par liaison téléphone sans fil) Gestion tarifaire Gestion tarifaire identique à la grille actuelle Tarif social basé sur le calibrage du compteur (moins de 2 KVA) Subventionnement des branchements dans les zones pauvres : Branchement env CFA Le CDHLCPI subventionne 75% L’abonné prend en charge 25% (env CFA) Le branchement comprend le câble d’accès Un micro crédit disponible pour l’équipement intérieur

22 Le délégataire La Somelec délègue par contrat la gestion à un privé (appelé délégataire) Le délégataire : dispose d’un bureau à l’agence locale Somelec utilise sa propre équipe de vente (revendeurs de quartiers) Verse les montant récoltés sur un compte double signature (Somelec + Délégataire) est payé par une part sur les ventes (qui reste à définir) La Somelec : Assure l’installation et la maintenance des compteurs Contrôle les enregistrements clients et les ventes

23 Les revendeurs et les clients
Le revendeur Dispose d’un équipement de vente (ordinateur + imprimante) Revend du crédit aux utilisateurs à la demande Est rémunéré par le délégataire sur une base d’intéressement Le client Vient à l’agence NOUR pour s’enregistrer Pour charger son compteur, il contacte un revendeur du quartier avec son No de compteur et lui remet l’argent Le revendeur entre le montant remis et le No de compteur dans l’ordinateur, puis imprime un ‘jeton’ au client avec un code valide uniquement pour le compteur du client Le client retourne chez lui enregistrer son code dans le compteur. Il peut immédiatement utiliser le courant. Il suit lévolution de sa consommation sur l’écran

24 Aspects opérationnels Capitalisation - échange par le RIAED
OPERATIONS Aspects opérationnels Capitalisation - échange par le RIAED

25 Aspects opérationnels
Processus Visites de pays ‘prépaiement’ : Afrique du Sud et Sénégal (2006) Etudes socio économiques dans les quartiers (Jan 2007) Analyse de solutions, contacts avec les grands fournisseurs (Jan – Fev. 07) Expressions d’intérêts et appel d’offres (Mars – Mai 07) Installations (Aout-Sep 07) Mise en service (Oct. 07) Budget (pour le pilote 1600 compteurs) Investissement, installation, formation : env. 200 millions CFA Assistance technique, voyages, frais logistiques : env. 200 millions CFA

26 Echanges via le Riaed Le GRET capitalise et échange sur le prépaiement au travers du RIAED Réseau International de l’Accès à l’Energie Durable, (www.riaed.net) Le GRET anime le groupe de travail sur le prépaiement Partage d’expériences avec d’autres experts francophones (Mali, CI, France..)

27 Merci de votre attention
NOUR, un projet Financé par le CDHLCPI, EDF et l’ADEME Mis en œuvre par le GRET En collaboration avec la SOMELEC


Télécharger ppt "Projet NOUR Contact : Jean Pierre Mahé, GRET"

Présentations similaires


Annonces Google