La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 1 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 1 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE."— Transcription de la présentation:

1 1 1 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE

2 2 2 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE à CHAUD Contexte Recyclage dans le cadre des GIE Recyclage dans le cadre des grands chantiers

3 3 3 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 CONTEXTE Rappel des textes antérieurs Nouvelle circulaire Normes et textes applicables

4 4 4 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Textes antérieurs Loi du 13 Juillet 1992 – Limiter la mise en décharge aux seuls déchets ultimes – Être opérationnel en juillet 2002 Circulaire du 15 Février 2000 – Planification de la gestion des déchets de chantier du BTP Circulaire du 18 Juin 2001 – Instructions pour la gestion des déchets du réseau routier national pour respecter les objectifs de la loi de – pas dinconvénient à recycler 10% de fraisats sans étude de formulation

5 5 5 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Anciennes Normes Produits NFP Taux dagrégats maximum autorisé en recyclage dans les enrobés à chaud en labsence de spécifications au marché – 10% en couche de roulement BBSG et BBME – 20% en couche de liaison BBSG et BBME – 40% en couche dassise GB et EME NB: Ces normes datent de 1999 et 2000; elles sont périmées Ces taux de recyclage peuvent maintenant être dépassés à condition que loutil industriel le permette....

6 6 6 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Nouvelle circulaire du 9 Février 2009 Évolution du contexte – Grenelle de lenvironnement – Déclaration dintention signée par le ministère, la FNTP et lUSIRF pour une route durable Propos de la circulaire – Augmenter le taux de recyclage dagrégats dans les enrobés – Pour diminuer la consommation des ressources naturelles et le transport Quelques extraits : – Chantiers avec fraisage: 20% minimum de recyclage – Prévoir dans tous les marchés la possibilité de recycler à fort taux ( 50%...) – Favoriser le recyclage dans le jugement des offres (notations proportionnelles à...) – Organiser le gestion et la valorisation des fraisats (considérés comme une ressource) – Rendre compte

7 7 7 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Principaux textes applicables Norme NF EN – Classification des agrégats denrobés Guide technique: utilisation des normes enrobés à chaud – Réalisé par le CFTR – Publié par le SETRA – Complète la norme NF EN Précise lemploi des agrégats suivant leurs caractéristiques Autres : – Guide technique: Retraitement des chaussées et recyclage des matériaux bitumineux de chaussées – Guide technique: Valorisation des matériaux locaux

8 8 8 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Guide technique: Utilisation des normes enrobés à chaud

9 9 9 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Exigences concernant les granulats des agrégats Caractéristiques intrinsèques des granulats (LA MDE PSV en roulement ): – Requises pour recyclage 40% en assise et liaison 10% en roulement: A ou B et Ang1 Homogénéité des granulométries – Non spécifiée pour recyclage 20% en assise et liaison 10% en roulement – 2 niveaux dexigence spécifiés pour les autres usages : Étendue à0.063 mm2mmD1.4 D Catégorie G % > 99 Catégorie G % > 99

10 10 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Exigences concernant le liant des agrégats Caractéristiques – Non spécifiées pour un recyclage 20% en assise et liaison 10% en roulement 2 catégories pour les autres usages, 1 essai pour 1000t, et au minimum 5 par lot 1 des conditions satisfaite: TBA ou Péné – Teneur en liant moyenne et étendue – Pas dexigence pour un recyclage 10% en assise et liaison – 2 niveaux dexigence pour les autres applications Catégorie B2Péné 5TBA 77 Catégorie B1Péné 5 et étendue 15 TBA 77 et étendue 8 TL2 2% TL1 1%

11 11 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE DANS LES POSTES DENROBAGE EN PARTICIPATION

12 12 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Lorigine : Les produits recyclés issus de: Retours Chantiers «Blancs » de poste Collecte de déconstruction de chaussée, croûtes, plaques denrobés….. Fraisage Recyclage à chaud dans les GIE

13 13 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Recyclage à chaud dans les GIE Campagne annuelle de concassage Obtention dun stock homogène 0/10 Recyclés Agrégats denrobés Les recyclés bruts doivent subir un traitement adéquat

14 14 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Recyclage à chaud dans les GIE Analyse par le gestionnaire produit Caractérisation de lagrégats denrobé TL% Péné/TBA Granulométrie Etc… Édition dune FTAE pour un lot identifié et homogène

15 15 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Recyclage à chaud dans les GIE Les centrales sont équipés depuis plusieurs années pour recycler Gaz Agregats x % Centrale discontinue Centrale continue

16 16 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Recyclage à chaud dans les GIE Existence de catalogues avec toutes les formules comprenant 10% dagrégats...et formules à plus forts taux jusquà 30% avec études de laboratoire Lhumidité des agrégats constitue un handicap. Problèmes de colmatage Condensation Débits

17 17 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Recyclage à chaud dans les GIE Les agrégats denrobés représentent un gisement de bonne qualité, lincorporation dans les enrobés est bien maîtrisée, et constitue une solution présentant de multiples intérêts : Réduction des mises en décharge Valorisation complète de produits à potentiel élevé (Matériaux 100% recyclables) Préservation des ressources naturelles Problématique: Tous les enrobés ne sont pas actuellement collecté pour le recyclage à chaud manque de ressources localement (et dans labsolu pour atteindre 20%) Il reste des centrales à équiper Environ 50 Postes fixes en Rhône-Alpes : En % équipés pour le recyclage En % équipés pour le recyclage

18 18 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE ET GRANDS CHANTIERS

19 19 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Grands chantiers: les pratiques Les agrégats employés sont généralement des fraisats bruts obtenus par: – Fraisage soigné et lent (12 m/minute) mouture fine type 0/31.5, sans plaques simple écrêtage sur prédoseurs en centrale – Fraisage sélectif couche par couche: respect des caractéristiques requises pour les granulats (B en roulement) optimisation des courbes granulométriques finales (D, discontinuité)

20 20 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009

21 21 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Grands chantiers: les pratiques Taux de recyclage courants – 10% en couche de roulement – formules continues sous conditions pour les formules discontinues – 20% à 30% (35%) en liaison et assise Taux exceptionnel – 50% avec poste « spécial » et sous conditions (dont la teneur en eau !) Limites au recyclage: Possibilités du matériel 95% de TSM/TSE avec « simple anneau de recyclage » 5% seulement de postes « spéciaux » Risques de colmatages filtres goulottes, augets... Chute du débit de production: ~ 20%... pour un recyclage à 30% avec un TSM liée principalement à la teneur en eau des fraisats avec pour conséquences: diminution des rendements (équilibre à trouver entre économie de matériaux et perte defficacité) risque éventuel pour luni de la chaussée si la vitesse du finisseur est trop faible

22 22 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009

23 23 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Grands chantiers: reconnaissances préalables indispensables Carottages de la structure diagnostic des pathologies (couches décollées? désenrobage? modules résiduels?) inventaire des structures et épaisseurs sur le linéaire à traiter dispersions horizontales par couches : % liant, dureté liant, granulométrie... Planche(s) de fraisage qualité de la mouture obtenue à différentes vitesses matière première pour les études de formulation Confirmation de la stratégie rendements prévisibles phasage: doit permettre lidentification des fraisats avant emploi PB: travaux de nuit avec fraisages et enrobé en substitution dans la foulée

24 24 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 ETUDES DE FORMULATION

25 25 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Létude de Formulation Caractéristiques des agrégats issus de fraisage – Courbe granulométrique avec un plus déléments fins (1 à 2%) – Pas daltération de la géométrie des granulats – Liant durci Cycle thermique de la fabrication à lorigine Vieillissement du aux UV sur la chaussée Perte de 1 à 2 classes : un grade 35/50 à une péné résiduelle de 8 à 15 Adaptation de la formulation – Choix dun liant adapté en fonction du grade final recherché – Réduction du liant dapport dans la proportion de celui contenu dans les agrégats – Courbe: prise en compte de la maniabilité apportée par les recyclés Adaptation de la méthode detravail Protocole pour la réalisation des éprouvettes PCG Reproduire la réalité? Agrégats froids, réchauffés ? teneur en eau naturelle ? Séchage? Temps de malaxage? Calcul de la MVRe

26 26 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 Létude de Formulation Conséquences de lincorporation d agrégats – Gain de maniabilité – Diminution de la susceptibilité à lorniérage (à grade constant) – Gain de module Conséquences sur chantier – A fort taux,compactage sensiblement facilité – Compacités élevées – A taux élevé, possible diminution de la macro rugosité des couches de roulement

27 27 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 CONCLUSION Les enrobés avec recyclés ont de meilleures performances mécaniques – Sans conteste en assise (module...) – Les forts taux sont parfois moins indiqués en couche de roulement (PMT?) Le bilan économique est favorable – Jusquà... perte de rendement teneur en eau Lintérêt écologique est évident – Économie de ressources minérales et fossiles – Diminution du transport Recycler à 30% diminuer les rejets de GES de 15% diminuer les énergies de 15%

28 28 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009


Télécharger ppt "1 1 Dimensionnement et choix des techniques denrobés COTITA 12 mars 2009 RECYCLAGE."

Présentations similaires


Annonces Google