La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accès aux textes, mutation des usages et des techniques P-J. Benghozi et R. Teulier Pole de recherche en économie et gestion de lEcole polytechnique UMR.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accès aux textes, mutation des usages et des techniques P-J. Benghozi et R. Teulier Pole de recherche en économie et gestion de lEcole polytechnique UMR."— Transcription de la présentation:

1 Accès aux textes, mutation des usages et des techniques P-J. Benghozi et R. Teulier Pole de recherche en économie et gestion de lEcole polytechnique UMR CNRS 7176 J. Charlet Ingénierie des connaissances des systèmes de santé INSERM ERM 202 UFR Broussais D. Bourigault Équipe de recherche en syntaxe et sémantique UMR CNRS Université Toulouse Le Mirail PI TCAN 2004

2 2 Les enjeux de la recherche Moyen daccès et gestion des grands corpus –Consultation, appropriation, amélioration des usages –Découpage, identification, frontière, accès au contenu du document. Évaluations dingénierie non disponibles Appréhension des usages –Situations dusages différenciés Organisations et contextes de consultations Profils dusagers Ingénierie et conception doutils –Conjonction doutils terminologiques et NTIC –Enchaînement détapes de développement reproductibles Structures de diffusion des publications. –Modèles économiques soutenables –Évolution des usages et des métiers associés

3 3 Une équipe Qui mobilise des compétences pluridisciplinaires – Lexicales et terminologiques Outils dindexation automatiques de corpus Interfaces de navigation –Informatique et ingénierie des connaissances Constructions dindex outils de consultation –Économiques et de gestion Analyses socio-technique Chaînes de valeur et analyse dusage Aux collaborations industrielles éprouvées –Partenariats –Situations réelles dusage

4 4 La démarche Des étapes en terminologie et ingénierie des connaissances –modèles conceptuels des accès, indexations et utilisations des grands corpus En sappuyant sur Sitesearch pour explorer des contextes variés Explorer les configurations dusage associées en matière éditoriale (revues scientifiques et ouvrages) –savoir faire des métiers éditoriaux, chaînes de valeur de production, situations dusage (en situation ou à distance, assisté ou non…) Un retour sur le développement doutils

5 5 Expérimentation Revel : analyse dun portail de revue Portail de revues SHS de l Université de Nice Tester des nouvelles technologies de navigation –SiteSearch : micro index autour des requêtes utilisateurs –SearchIndex : index général et carte du contenu Constats et limites à partir dune observation approfondie Une taille et un corpus limité adaptés à une phase exploratoire Une échelle peu adaptée à une étude approfondie –Peu de concurrence entre les revues rend la recherche peu pertinente –Faibles corpus

6 6 Travail individuel des chercheurs SHS : consultation et écriture darticle Une double activité : lecture et production Un travail individuel dans un cadre collectif Un focus sur la consultation des revues en ligne et la recherche bibliographique –Browsing ou Searching ? –Des typologies dutilisateurs –Des observations confirmant les résultats de la littérature

7 7 Les modes daccès des lecteurs Quatre points dentrée pour trouver les articles : –auteurs / revues / plateformes / référencement web. 4 stratégies et pratiques possibles –suivre directement certains auteurs –sélectionner les papiers de revues quils connaissent –choisir à lintérieur de la base extensive proposée par une plateforme –chercher des papiers à laveugle via des moteurs de recherche Correspondant à des structurations différentes des réseaux et communautés de connaissance

8 8 Articuler ingénierie des outils et socioéconomie des usages Une articulation qui sopère selon deux axes –Accès individuel aux textes Décryptage des pratiques Poser les base de son appropriation –dans la conception des outils –Dans lamélioration de leur interface –Accès collectif aux textes Modélisation des pratiques de production de textes et de sélection des revues Intégration de cette modélisation dans le cadre de la conception doutils

9 9 Conséquences sur la structuration des outils Localisation des moteurs –Utilisateurs / web / plateforme / revues Fonctionnalités –Repérage / accès aux textes / accès à des corpus proches / accès à des réseaux dauteurs Modèle économique des outils –Faire payer la prestation dinformation Corpus référencé –Articles citables / working papers / ouvrages Contrer les stratégies danticipation des auteurs Monopoles, externalités de réseau et effet podium

10 10 Conceptualisation des cadres socio-économiques Un modèle à 5 couches –Auteurs –Editeurs de revues –Plateformes agrégatives (Jstor, Revel) –Moteurs de recherche –Lecteurs Une plus value de prescription de 4 ordres –sélection darticles (travail éditorial + referees) –Accompagnement et modification dun projet initial –Choisir, éditer et diffuser des articles dans une thématique –Fournir un support de repérage darticles Différentes fonctions –prises en charge et rémunérées par des acteurs différents –relevant, pour linstant, des seuls éditeurs scientifiques

11 11 Les modèles économiques de la diffusion de contenus numériques Des modèles daffaires qui influencent les usages –Facturation, structuration des contenus… Des pôles différents de configurations –Autour de lorganisation des contenus –Autour de la maîtrise des plateformes –Autour de la valorisation dune technologie –Autour du contrôle daccès à une infrastructure Des évolutions qui pèseront sur les pratiques –Revues et textes en accès libre –Limitation des corpus de recherche –Rôle des intermédiaires et prescripteurs

12 12 Travail collectif des chercheurs SHS : la production de revue Analyse des fonctionnements de comités éditoriaux –Analyse en situation –Le point de vue des éditeurs et rédacteurs en chef Modélisation des processus –Repérage des procédures et routines Le Peer Review Process La composition du numéro La gestion dun stock darticles –Méthodes dingénierie des connaissances (KADS)

13 13 Tests de fonctionnalités de boites à outils du portail de revues Expérimentation dusages Indexation des articles dune revue par les éditeurs de la revue suivie –Aspiration dun corpus –Indexation automatique dun corpus –Validation par les rédacteurs dune revue

14 14 Affecter un rapporteur Affecter des relecteurs Synthétiser les relecteurs, présenter au comité Prendre une décision retour à lauteur Evaluer la qualité des modifications faites Le processus de relecture

15 15

16 16 Activité commune à chaque étape qui fait le passage entre lanalyse individuelle et la validation collective : - rédacteur pour affecter un rapporteur - rapporteur pour proposer relecteurs - rédacteur pour transmettre les relectures et lévaluation des modifs Pouvoir naviguer dans les textes, article, notes, plan et annotations avec un impératif de lisibilité et de rapidité. Transmettre sa lecture personnelle : lanalyse individuelle base de lactivité collective

17 17 Lassistance au travail des comités éditoriaux en présentiel Affichages des documents et annotations Les fonctionnalités retenues –Affichage en mode plan –Commentaires et annotations –Outil linguistique et désignation des relecteurs Composition du numéro Gestion du stock de textes par tableaux glissants

18 18 Répertoire partagé de toutes les versions des textes, courriers etc … Un site commun pour le travail hors comité Des connexions à distance pour les réunions du comité Des utilitaires déchange entre les membres du comité forums, agenda, composition des ordres du jour, etc Une maquette de site internet collaboratif

19 19 Le traitement des annotations Les annotations sont des objets organisés, maintenus, et diffusés pour aider à la création de la lisibilité au sein du processus de décision Des objets aussi importants si ce nest plus que le document lui-même Des annotations des relecteurs Des annotations du comité éditorial surchargeant les précédentes pour les confirmer ou les infirmer Un typage des ces annotations permettant de sélectionner chaque intervenant (relecteur vs comité éditorial)

20 20

21 21 Lassistance au choix des referees Les principes retenus : –disposer du « profil terminologique » de chacun des relecteurs potentiels –Etablir pour chaque article soumis : Indexation –extraire automatiquement un ensemble de descripteurs Appariement –comparer la liste des descripteurs avec les profils relecteurs Choix –choisir les relecteurs les plus « proches »

22 22 Indexation des articles Extraction des candidats-termes de larticle –avec lanalyseur SYNTEX Sélection des candidats-termes les plus « pertinents » –à laide de différents indices : tf-idf Présence dans le résumé ou les titres Appartenance à un thesaurus …

23 23 Construction des profils terminologiques Génération automatique : –On dispose dune base denviron 200 articles de la revue –Pour chaque article, on connaît les noms des relecteurs on peut calculer pour chaque relecteur un profil terminologique -à partir des descripteurs des articles quil a relu -si un relecteur est auteur, on prend en compte aussi les descripteurs de ses propres articles) -Validation des profils avec les rédacteurs

24 24 Perspectives et évolutions de la recherche Articulation des trois logiques structurantes –Pratiques dusages –Développements doutils –Modèles économiques soutenables Mise en œuvre et structuration dans un cadre international –Projet Econtent Plus

25 25 Merci de votre attention

26 26

27 27 La composition du numéro Une re composition permanente et glissante Etalée sur plusieurs mois, qui se remet en cause jusquà la dernière réunion avant lenvoi à limprimeur Visualisation sous forme de tableaux déjà avancée.

28 28

29 29 Les processus fondamentaux I. Le processus de relecture II. la gestion du stock III. La composition du numéro

30 30 Globalement quelle activité ? Il sagit de gérer un stock darticles qui passent au cours du temps par des états très différents : - de projet darticle à projet confirmé, V1, V1 affectée,V1 relue, V1renvoyée, V2, V2 relue… Vprêt à tirer… - à article V PàT –1 inscrit dans un projet 1 de sommaire, puis projet 2… jusquà article envoyé chez limprimeur, article paru, article archivé Sous laction individuelle et collective de personnes du comité et hors du comité. Quil faut coordonner

31 31 Les processus quil sagit dassister Le texte comme élément de base du travail et une absence quasi générale du texte remplacée par une activité de discours sur le texte. Deux directions pour assister : - lannotation, commentaire - la note de lecture - la circulation sur le texte Il sagit essentiellement de conversations sur les textes, les assister cest ajouter de la visualisation.

32 32 Les questions :autour de la relecture Le temps de discussion autour dun article varie denviron ¼ heure à ¾ heure : de quelle nature sont les problèmes qui font la différence ? Y a –t-il matière à assistance ? Lévaluation des modifs ? Qui évalue la V2 ? Est-ce que le problème dévaluation des modifs peut être assisté ? Est-ec que le rapporteur peut repartir des textes annotés par les relecteurs ?

33 33 Un numéro de revue comme un tout indivisible (dossier) Une cohérence éditoriale Un équilibre interne pour satisfaire le lectorat Une revue numérique publiant instantanément les articles retenus Un numéro thématique de revue Mise en avant dune seule thématique La satisfaction dune seule partie du lectorat (équilibre dans la succession des numéros thématiques) La recherche dune cohérence dans loffre remise en cause et reconstruite par le numérique

34 34 Les questions : gestion du stock et composition du numero Supportée par un tableau 7 colonnes. Il fait état dune seule des entrées possibles : à partir du statut de chaque objet (article, éditorial, revue de livre, débat etc ). - entrée complémentaire par la composition progressive des numéros futurs ? Deux tableaux à faire progresser au fur et à mesure des décisions en séance, ce que le papier et annotations individuelles ne permettent pas. Evolution des tableaux par glissements dintitulés dans des colonnes et enregistrements simultanés sur plusieurs feuilles.

35 35 Les questions :autour de lindexation Lindexation peut être faite par différents acteurs : auteur, revue, site Lindexation auteur est à conserver parce quelle renseigne sur les opinions de lauteur, mais elle est mauvaise pour retrouver larticle. Composer une indexation est un travail de fond qui ajoute à la richesse du corpus. Une possibilité doutil à partir de lindexation : la pré- affectation des noueavux articles à des relecteurs et rapporteurs.

36 36 Réunion du comité éditorial Un travail collaboratif autour de documents peu ou pas instrumenté : au mieux une vidéo- projection Une nécessité doutils de collaboration pour installer une lisibilité partagée des articles relus Proposer des annotations pour instaurer cette lisibilité partagée

37 37 TYPES OF USE Enthused REGULAR USE Topic-focused Binge Journal- focused Explorers Article- window-shoppers focused CURTAILED USE SuperJournal: A User Model 5– USER TASKS Keeping up to date with articles in spec areas Keeping up to date with broader developments Gathering background information for a new area of work Preparing for specific events: grant proposal, presentation, etc. Performing tasks associated with teaching MEDIATING FACTORS Discipline of user Competing services available to user Personal journal habits & preferences NO. OF RELEVANT JOURNALS

38 38 SuperJournal: Future User Requirements Top Ranked Electronic Journal Service Requirements 1.Wide range of journals 2.Up to date 3.Fast access 4.Easy to use 5.Good backfile 6.Searchable titles and abstracts 7.Good-quality print outs 8.Good-quality on-screen presentation 9.Available anytime, anywhere, 24/7 10.Ability to search full text 11.Alerts when new issues/articles published 12.Linking to other electronic services/articles

39 39 Outil dassistance à lanimation scientifique dune revue Une étude dusage et des observations sur une longue période. Un essai : une maquette dassistance au travail collectif : - comités de lecture : sélection darticle (interface danalyse collective dun texte et outil « profil du relecteur ») - comité de rédaction = prod.éditoriale (outil de gestion collective dun stock et de répartition des taches)

40 40 Publishing Chain daprès TENOPIR Reader Author Library Consortia Indexer Vendor Publisher Editor

41 41 Number of Subscribers Cost/print subscription E-savings 500 5,000 10,000 50,000 $993 $140 $93 $55 11% 37% 52% 84% The Minimum price necessary to recover costs at various levels of circulation


Télécharger ppt "Accès aux textes, mutation des usages et des techniques P-J. Benghozi et R. Teulier Pole de recherche en économie et gestion de lEcole polytechnique UMR."

Présentations similaires


Annonces Google