La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les phénomènes délectrisation. 1. Electrisation des corps légers Le bâton débonite chargé négativement repousse les électrons de la boule. 1 ère étape:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les phénomènes délectrisation. 1. Electrisation des corps légers Le bâton débonite chargé négativement repousse les électrons de la boule. 1 ère étape:"— Transcription de la présentation:

1 Les phénomènes délectrisation

2 1. Electrisation des corps légers Le bâton débonite chargé négativement repousse les électrons de la boule. 1 ère étape: Il se produit un déséquilibre de position des charges dans la boule de sureau métallisée qui reste globalement neutre.

3 2 ème étape La force d'attraction +/- est supérieure à la force de répulsion -/- (distance plus faible) : la boule de sureau est attirée par le bâton débonite jusquau contact.

4 3ème étape Les charges positives de la boule de sureau sont neutralisées, au contact, par une partie des électrons du bâton d'ébonite. Le pendule est alors chargé négativement : les électrons se répartissent sur la boule qui est repoussée.

5 4ème étape Si on approche la peau de chat - qui a servi à charger lébonite - de la boule électrisée négativement, on constate quil y a attraction de la boule. La peau de chat est chargée positivement : elle a perdu des électrons. On déduit quil sopère un transfert délectrons.

6 2. Conducteurs et isolants La tige de métal est posée sur un support isolant de telle façon quelle touche la boule métallisée du pendule électrique. Elle reçoit, au moment du contact, des charges négatives provenant de la baguette d'ébonite électrisée Il y a électrisation du pendule par l'intermédiaire de la tige métallique. La boule est alors repoussée. Il n'y a pas d'électrisation quand la tige métallique est remplacée par un règle en plastique ou en bois. Les charges se déplacent uniformément sur toute la surface du métal. La boule se charge, également par contact, d'électricité de même nature que la baguette de métal : elle est repoussée

7 3. Électrisation des deux feuilles de l'électroscope par contact.

8 4. Électrisation par influence Les électrons libres du plateau de l'électroscope, repoussés par l'ébonite électrisée négativement, s'accumulent sur laiguille et son support. Le plateau est chargé positivement, laiguille et le support, tous deux chargés négativement, se repoussent (laiguille dévie). Dès que l'on éloigne l'ébonite, les électrons libres se répartissent à nouveau dans lensemble de larmature métallique : la neutralité électrique initiale est rétablie.

9 Les électrons libres que le bâton repoussait dans le bas de larmature de lélectroscope, sont évacués vers le sol par le bras de l'opérateur. En retirant le doigt et le bâton simultanément, l'électroscope est chargé positivement, puisqu'il a perdu des électrons.

10 THE END


Télécharger ppt "Les phénomènes délectrisation. 1. Electrisation des corps légers Le bâton débonite chargé négativement repousse les électrons de la boule. 1 ère étape:"

Présentations similaires


Annonces Google