La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Conférences Restauratives en Groupe (CRG) Une façon constructive de reponsabilisation des parents Paris 21 janvier 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Conférences Restauratives en Groupe (CRG) Une façon constructive de reponsabilisation des parents Paris 21 janvier 2008."— Transcription de la présentation:

1 Les Conférences Restauratives en Groupe (CRG) Une façon constructive de reponsabilisation des parents Paris 21 janvier 2008

2 1. Limpuissance de certains parents 1.1. Impuissance objective, basée sur des conditions matérielles et sociales défavorables - Pauvreté - Logement précaire - Discriminations scolaires - Perspectives négatives sur le marché du travail - Discriminations par police et justice - Sous-culture défaitiste (mais réaliste) et de revanchisme - Groupe des pairs Cest pour les parents presquune mission impossible de vaincre ces conditions très défavorables et de rivaliser avec la sous- culture défaitiste dans les groupes de pairs

3 1.2. Limpuissance subjective - (Capacités mentales et sociales?) - Conscience quil y a des problèmes - Manque de perspectives de changement (voir supra) et découragement - Résistance à lassistance offerte, parce que Loffre se fait parfois sous menace judiciaire Un clivage entre les problèmes tels quils sont ressentis et la problématique telle quelle est formulée par les professionnels Une méfiance (parfois justifiée) envers les institutions sociales

4 2. Les CRG Situées dans la perspective restaurative, mais considérées ici surtout dans leur fonction envers les parents Agissent sur la dimension subjective et peuvent renforcer la croyance des parents en leurs capacités de reprendre léducation de leurs enfants en main

5 2.1. Cest quoi, une CRG? Origines Néo-Zélandaises (Family Group Conference,1989) Une rencontre entre la victime et ses intimes, le délinquant et ses personnes de confiance, et la police, animée par un modérateur professionnel. Les avocats peuvent assister. Obligatoire avant tout jugement Résultats très positifs en NZ, dissémination dans le monde dans différentes versions Sapplique aussi dans des cas de welfare et de protection

6 2.2. Un Projet-pilote en Flandres Premier projet de ce genre au continent Européen Dans 5 arrondissements Suivi scientifique intensif entre novembre octobre 2003 (+ période 2004/2005) Sur base dobservations, denquêtes et dentrevues, et danalyse des dossiers Orienté par 5 questions

7 1° Faisable dans le contexte judiciaire Belge? renvois par 9 juges - 92 conférences pour 109 jeunes - Moyenne 16 ans, tous mâle, délits sérieux - Victimes présentes dans 58 rencontres, représentées dans Toutes aboutissent en une déclaration dintentions, toutes confirmées par le tribunal - Professionels expriment leur contentement Depuis: - Encore de conférences, un suivi moins intensif - Insérée dans la nouvelle loi de 2006

8 2° Droits respectés? Déclaration dintention doit être confirmée par le tribunal, ce qui sest fait dans 100% des cas Les avocats expriment leur satisfaction Les participants ne se plaignent pas

9 3° Satisfaction des participants? Oui p.e. - Plus de 80% re-participerait certainement - Plus de 90% trouvent que une telle conférence devrait être proposée toujours Voir aussi procedural justice (Tyler)

10 4° Récidive? Problèmes méthodologiques Mais 22% vs. 58 % Certainement pas pire Probablement une récidive plus faible

11 5° Diminuer les placements en institutions fermées? Selon le type de cas traités, selon les opinions de juges et selon le personnel des institutions fermées, oui Voir aussi les expériences Néo-Zélandaises

12 3. Et les parents? 3.1. Dans les conférences, les parents ont trois positions possibles (Prichard) - Co-accusés (ils ont failli, ils sont incapables ou de mauvaise volonté); la position principale dans lapproche traditionnelle des parents. - Co-victimes - Partenaires dans la solution; très différent de lapproche traditionnelle

13 3.2. Les parents jouent un rôle crucial dans la génèse des accords. - Rejettent laction - Ne rejettent pas leur enfant, lui permettant de prendre une position plus vulnérable - Font le lien avec les victimes - Acceptent une partie du contrôle

14 3.3. Ils - se sentent respectés dans leur rôle parental - Sentent que leur avis est important - Plus capables et motivés pour coopérer Goedseels: soutient des parents est le facteur crucial pour éviter la récidive

15 4. Conclusion 1. Les parents ont une responsabilité essentielle dans linsertion sociale de leurs enfants. Il faut les amener à assumer ce rôle. 2. Mais pour cela, il faut Assurer aux parents les conditions sociales et matérielles opérationnelles pour pouvoir motiver leurs enfants (des perspectives sociales promettantes et réalistes) Respecter les parents et les soutenir, plus que de les reprocher leurs faillances et de les menacer - Tyler: procedural justice - Ward & Maruna: What helps au lieu de what works 3. Les CRG sont un moyen dimpliquer les parents dune façon constructive et motivante dans la réponse sociale à la délinquance de leurs enfants.


Télécharger ppt "Les Conférences Restauratives en Groupe (CRG) Une façon constructive de reponsabilisation des parents Paris 21 janvier 2008."

Présentations similaires


Annonces Google