La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

SANTE PUBLIQUE ET PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE DU VIH-IMEA 2009 HOMOSEXUALITE EN PED: envisager lhomosexualité ou la bisexualité dans le cadre dun risque.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "SANTE PUBLIQUE ET PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE DU VIH-IMEA 2009 HOMOSEXUALITE EN PED: envisager lhomosexualité ou la bisexualité dans le cadre dun risque."— Transcription de la présentation:

1 SANTE PUBLIQUE ET PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE DU VIH-IMEA 2009 HOMOSEXUALITE EN PED: envisager lhomosexualité ou la bisexualité dans le cadre dun risque éventuel dinfection à VIH. Mamadou DIENG Responsable Accompagnement Psychologique et Social-Santé Communautaire. DMS GIP ESTHER

2 CONSTATS PRELIMINAIRES 2,5 mds de dollars nécessaires/an pour une prévention sida adaptée aux HSH; Peu ou pas de programmes dédiés à ce public dans les PED pour raisons sociales, politiques et religieuses; Aussi: lhomosexualité est inacceptable, pas prioritaire, phénomène rare ou nié (depuis 200 ans); Peu détudes et de données réelles sur la question (excepté le Sénégal et quelques pays anglophones) Les recherches portant sur lhomosexualité sont rares et ne sont pas encouragées en Afrique

3 DE QUOI PARLE-T-ON? « Linadaptation des modèles occidentaux en la matière ressort de lanalyse des formes non occidentales dhomosexualité» D. Vangroenweghe. Loccident: orientation sexuelle+modèle égalitaire; Territoires islamiques, Inde, Chine, Brésil: relation de genre/passif et actifs (attividade/passividade au Brésil);

4 DE QUOI PARLE-T-ON? Plutôt plus de bisexualité; Une prostitution masculine dans les grandes villes; Relations homosexuelles au sein des prisons; Une homosexualité à loccidentale minoritaire ou pas affirmée comme telle;

5 QUELQUES DONNEES/ETUDES SUR LE SENEGAL: Analyzing risks during the last sexual intercourse Allows to show relations between risk-taking and: socio-demographic characteristics of ego information level about HIV and STI, built on: Knowledge of a place to be tested Participation in a MSM specific prevention action Membership of a MSM NGO

6 QUELQUES DONNEES/ETUDES SUR LE SENEGAL: Analyzing risks during the last sexual intercourse Allows to show relations between risk-taking and: type of homo-bisexuality: Homo (regular, no sexual partner ) Homo, Hetero occ. (regular, occasional ) Bi (regular partners and ) Hetero, Homo occ. (regular, occasional ) Homo/Bi occ. (no regular partner)

7 QUELGUES DONNEES/ETUDES SUR LE SENEGAL: Analyzing risks during the last sexual intercourse gender of the partner location of the sexual intercourse type of relationship: first time, not in love with an occasional partner middle not in love middle in love >1 year, in love with a regular partner.

8 QUELQUES DONNEES/ETUDES SUR LE SENEGAL: Analyzing risks during the last sexual intercourse The two main factors are not characteristics of ego: Sex with a man: location of intercourse (context) Sex with a woman: type of the relation : spouse or not > its necessary to take these dimensions into account.

9 QUELQUES DONNEES/ETUDES SUR LE SENEGAL: Analyzing risks during the last sexual intercourse Specific prevention actions are effective to reduce HIV risks, with men but also with women. Bisexual practices are frequent and risk factors are not the same > these issues should be integrated in future prevention programs.

10 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? Une question de droit de lhomme. J. Mann, « la santé est une question de droits de lhomme et les droits de lhomme sont un enjeu de santé » 4 questions : Jusquà quel point la stratégie de santé publique avancée participe à lamélioration de la santé ? Cette proposition respecte-t-elle les droits de lhomme ? Comment atteindre la meilleure combinaison entre santé publique et droits de lhomme ? Finalement ce qui est proposé comme stratégie correspond encore à une approche optimale pour résoudre le problème de santé décrit ?

11 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? Une question de droit de lhomme.

12 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? Une question de santé publique: les femmes et les enfants dans tout ça? Last sexual intercourse with a woman: Main factor: marital status of the partner 97% of unprotected vaginal sex if the partner is the spouse N=30 Child desire: not possible to use a condom 36% of unprotected vaginal sex if the partner is not the spouse Similar results have been described in anthropological interviews.

13 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? Parce que ça marche.

14 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? Une question de santé publique Risk-factor with a woman (spouses excluded): Main factor: age of the partner (p=0.004) 15 years or less: 75% of unprotected sex years old: 36% years old: 29% 25 years or more: 19% Second factor: awareness to HIV (p=0.038) Doesnt know where to be tested: 48% of unprotected sex Knows where to be tested (A): 41% (A) + Has participated in a MSM prevention (B): 25% (A) + (B) + Is a member of a MSM NGO (C): 31%

15 POURQUOI MENER DES PROGRAMMES A LENDROIT DES HSH? La démarche. Partir du postulat de base de J. Mann: le lien inextricable entre santé et droits de lhomme. Tenir compte des principes de : non jugement, de confidentialité et de respect de lanonymat,… Une démarche communautaire: les personnes concernées au centre de la démarche Une démarche impliquant les autorités sanitaires, politico-juridiques, tenanciers de bars et maisons closes et société civile Une démarche en réseau : associations ( de HSH, de prévention, de dépistage et de prise en charge) et structures de soins pour prendre en compte les aspects : information/prévention, soins/suivi, références et contre - références

16 POUR PROLONGER LE DEBAT OMS, 1952 La science et l'art de la prévention des maladies, du prolongement de la vie et de la promotion de la santé, d'un groupe ou d'une population, grâce aux efforts organisés de la société

17 BIBLIOGRAPHIE Daniel Vangroenweghe, Sida et sexualité en Afrique, EPO, pp Annabel Desgrées du Loû, Joseph Larmarange, Bisexualité au Sénégal: qui sont les partenaires féminines des homosexuels masculins? Cheikh I. Niang; C. Broqua; Aggleton P. ….


Télécharger ppt "SANTE PUBLIQUE ET PRISE EN CHARGE PSYCHOSOCIALE DU VIH-IMEA 2009 HOMOSEXUALITE EN PED: envisager lhomosexualité ou la bisexualité dans le cadre dun risque."

Présentations similaires


Annonces Google