La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Bilan dactivité du comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) Année scolaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Bilan dactivité du comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) Année scolaire."— Transcription de la présentation:

1 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Bilan dactivité du comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) Année scolaire

2 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Sur les 117 EPLE de lacadémie, seuls deux établissements, 1 collège et 1 lycée, ont déclaré ne pas être dotés dun CESC. Sur les 117 EPLE de lacadémie, seuls deux établissements, 1 collège et 1 lycée, ont déclaré ne pas être dotés dun CESC. 28 EPLE (soit 24%) nont eu aucun projet renseigné dans le cadre de lenquête. 28 EPLE (soit 24%) nont eu aucun projet renseigné dans le cadre de lenquête. 50% des EPLE ont réalisé au moins 5 projets. 50% des EPLE ont réalisé au moins 5 projets. Les projets CESC réalisés par les lycées sont tous inclus dans le projet de létablissement. Les projets CESC réalisés par les lycées sont tous inclus dans le projet de létablissement. Au collège, seul 86% de ces projets sont inclus dans le projet de létablissement. Au collège, seul 86% de ces projets sont inclus dans le projet de létablissement.

3 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/ %en réseau 15% des EPLE travaillent en réseau Ce taux est de 16% pour les collèges et de 12% pour les lycées Les actions peuvent être classées en 4 grands groupes (786 actions ont été recensé): 1°)les priorités académiques liées à la santé (288 actions) 2°)les autres sujets liés la santé non prioritaire au niveau académique (54 actions) 3°)la citoyenneté (367 actions) 4) aide à la parentalité (77 actions)

4 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 1°)les priorités académiques liées à la santé Ces priorités ont été définit en fonction des priorités du Groupement régionale de santé public et des préoccupations identifiées par les équipes pédagogiques et médico sociales Développer léducation à la sexualité Développer léducation à la sexualité Prévenir les conduites addictives concernant lalcool et les poly-toxicomanies Prévenir les conduites addictives concernant lalcool et les poly-toxicomanies Interrompre la croissance de la prévalence de lobésité et du surpoids chez les enfants Interrompre la croissance de la prévalence de lobésité et du surpoids chez les enfants Assurer une sensibilisation à la prévention des risques (APS) Assurer une sensibilisation à la prévention des risques (APS)

5 288 actions répondant aux priorités académiques liées à la santé ont été réalisées en % de ces actions soit 104 actions concernent léducation sexuelle et prévention des grossesses précoces. 36% de ces actions soit 104 actions concernent léducation sexuelle et prévention des grossesses précoces. 27% (77 actions)sont relatives à la lutte contre les toxicomanies. 27% (77 actions)sont relatives à la lutte contre les toxicomanies. 23% (66 actions)concernent la nutrition, la lutte contre lobésité et la prévention du diabète. 23% (66 actions)concernent la nutrition, la lutte contre lobésité et la prévention du diabète. 14% (41 actions )concernent la prévention des risques - premier secours (APS). 14% (41 actions )concernent la prévention des risques - premier secours (APS).

6 - 64% des EPLE soit 75 établissements dont 49 collèges (65% des collèges) et 26 lycées (63% des lycées) ont réalisé 104 actions concernant léducation sexuelle et/ou la prévention des grossesses précoces. - 54% des EPLE ont réalisé au moins une action pour lutter contre les toxicomanies. - 48% des EPLE dans le programme « nutrition lutte contre lobésité et la prévention du diabète » - 32% pour le programme « prévention des risques ».

7 Plus de présences de collégiens sont recensées dans le cadre de la priorité académique liée à la santé Répartition des élèves ayant participés par niveaux scolaires : -21% délèves de 6ème -29% de 5ème, -26% de 4ème, -20% de 3ème et 4% de SEGPA. Sujets traités par niveaux scolaires: -En 6ème, la majorité des présences (62%) concernait les actions relatives à la nutrition – lutte contre lobésité et la prévention du diabète. -En 5ème, la majorité des présences (55%) visait la lutte contre les toxicomanies. -En 4ème (68% des présences) et en 3ème (55% des présences), léducation sexuelle et la prévention des grossesses précoces étaient les actions dont la présence des élèves était majoritaire

8 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009

9 présences aux actions relatives à la priorité académique liée à la santé ont été recensées aux lycées Léducation sexuelle et la prévention des grossesses précoces sont les actions suivies par la majorité des élèves, elles ont mobilisé: -42% des présences en seconde, -36% en première, -34% en terminale et -65% en lycée professionnel. En revanche, en classe post-bac, -la prévention des risques a mobilisé le plus délèves à hauteur de 34% des présences devant -léducation sexuelle et la prévention des grossesses précoces qui représente 27% des présences, -la lutte contre les toxicomanies 21% et la nutrition lutte contre lobésité et prévention du diabète 18%

10 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Au lycée, tous niveaux confondus Au lycée, tous niveaux confondus, -47% des présences aux actions étaient relatives à léducation à la sexualité et/ou à la prévention des grossesses précoces, -28% à la lutte contre la toxicomanie, -14% à la nutrition lutte contre lobésité et la prévention des diabètes -10% de présences pour la prévention des risques

11 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009

12 2°)les autres sujets liés la santé non prioritaire au niveau académique (54 actions) 27% des EPLE ont réalisé 54 actions relatives à dautres sujets de santé non compris dans les priorités académique de santé ce qui à concerné élèves. 27% des EPLE ont réalisé 54 actions relatives à dautres sujets de santé non compris dans les priorités académique de santé ce qui à concerné élèves. 70% de ces actions se sont passées dans les collèges. 70% de ces actions se sont passées dans les collèges. -31% sont relatives au suicide et à la souffrance. -15% aux troubles de lapprentissage. -54% des actions ont dautres sujets comme par exemple les cancer de la peau, les règles dhygiène etc...

13 3°)la citoyenneté (367 actions) -48% des EPLE ont réalisé au moins un projet pour lutter contre les violences. -45% ont mené des actions déducation à la vie sociale, -35% des actions relatives à la sécurité routière. -28% pour léducation à lenvironnement et au développement durable (28%) -24% La lutte contre labsentéisme et le décrochage scolaire

14 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/ % des actions se sont déroulées au collège et 21% au lycée. Près de la moitié des EPLE ont réalisé au moins un projet pour lutter contre les violences. Type dactions : Type dactions : - 22% de ces actions concernent La lutte contre les violences -20% léducation à la vie sociale -14% léducation à lenvironnement et au développement durable. -12% La lutte contre labsentéisme et le décrochage scolaire -12% sécurité routière -8%légalité des chances

15 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/ présences collégiennes dans le cadre de la citoyenneté Répartition des élèves ayant participés par niveaux scolaires Répartition des élèves ayant participés par niveaux scolaires -29% d élèves de 6ème, -24% de 5ème, -21% de 4ème -23% de 3 ème présences en SEGPA et 158 UPI ont également, été recensées.

16 au collège, tous niveaux confondus 23% des présences aux actions ont été justifiées par la lutte contre les violences. 23% des présences aux actions ont été justifiées par la lutte contre les violences. 18% par léducation à lenvironnement et au développement durable. 18% par léducation à lenvironnement et au développement durable. 17% par la sécurité routière. 17% par la sécurité routière. 16% par léducation à la vie sociale. 16% par léducation à la vie sociale. 8% par la lutte contre labsentéisme et le décrochage scolaire. 8% par la lutte contre labsentéisme et le décrochage scolaire. 5% par légalité des chances. 5% par légalité des chances.

17 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/ présences lycéennes aux actions de citoyenneté Répartition des élèves ayant participés par niveaux scolaires: Répartition des élèves ayant participés par niveaux scolaires: 34% de présences déléves de seconde 34% de présences déléves de seconde 14% de première 14% de première 15% de terminale. 15% de terminale. 31% des élèves du lycée professionnel 31% des élèves du lycée professionnel 6% en classe post bac. 6% en classe post bac.

18 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 au lycée, tous niveaux confondus 19% des actions sont motivées par la sécurité routière 18% par léducation à la vie sociale, 16% par la lutte contre labsentéisme et le décrochage scolaire, 13% par la lutte contre les violences 13% par léducation à lenvironnement et au développement durable

19 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 4) aide à la parentalité (77 actions) La majorité des EPLE concernés sont des collèges. La majorité des EPLE concernés sont des collèges. –39% soit 28 actions dont 25 au collège, concernent la restitution de la place des parents au sein du système éducatif. –35% sont liée sà laccompagnement des parents en difficulté –23% la lutte contre lexclusion -17% des EPLE ont une action de restitution de la place des parents au sein du système éducatif. -17 % des EPLE ont une action daccompagnement des parents en difficulté -10% ont une action de lutte contre lexclusion

20 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/ parents délèves étaient concernés par les actions de « parentalité ». 50% des présences des parents (50%) étaient motivée par la restitution de leur place au sein du système éducatif 50% des présences des parents (50%) étaient motivée par la restitution de leur place au sein du système éducatif 41% des présences étaient justifiées par les besoins dactions daccompagnement des parents en difficulté 41% des présences étaient justifiées par les besoins dactions daccompagnement des parents en difficulté 6% par la lutte contre lexclusion. 6% par la lutte contre lexclusion. 324 personnels de léducation étaient, également, concernés par ces actions. 324 personnels de léducation étaient, également, concernés par ces actions.

21 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Léducation à la santé laffaire de tous 42,2% des jeunes de 17 ans ont expérimenté le cannabis

22 Des outils pédagogiques : EDUSCOL Documents disponibles : Documents disponibles : > Éducation au développement durable > Éducation au développement durable > Éducation au développement durable > Éducation au développement durable > Ressources et pratiques pédagogiques > Ressources et pratiques pédagogiques > Ressources et pratiques pédagogiques > Ressources et pratiques pédagogiques > Accompagnement des projets > Accompagnement des projets > Accompagnement des projets > Accompagnement des projets > Éducation à la sécurité > Éducation à la sécurité > Éducation à la sécurité > Éducation à la sécurité > Éducation à la sécurité routière > Éducation à la sécurité routière > Éducation à la sécurité routière > Éducation à la sécurité routière > Formation aux premiers secours > Formation aux premiers secours > Formation aux premiers secours > Formation aux premiers secours > Éducation à la santé > Éducation à la santé > Éducation à la santé > Éducation à la santé > Éducation à la nutrition > Éducation à la nutrition > Bonnes postures > Bonnes postures > Prévention des conduites addictives > Prévention des conduites addictives > Éducation à la sexualité > Éducation à la sexualité > Éducation à la défense > Éducation à la défense > Prévention de la violence > Prévention de la violence educatives.html

23 Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Léducation aux comportements responsables au collège et au lycée la formation aux premiers secours léducation nutritionnelle la prévention des conduites addictives léducation à la sexualité cation_comportements_responsables_ pdf


Télécharger ppt "Dr F LE BOT médecin conseiller technique du recteur04/11/2009 Bilan dactivité du comité déducation à la santé et à la citoyenneté (CESC) Année scolaire."

Présentations similaires


Annonces Google