La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUrgence Cardiaque Maud, Stéphanie, Myriam, Emmanuelle, Stéphanie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUrgence Cardiaque Maud, Stéphanie, Myriam, Emmanuelle, Stéphanie."— Transcription de la présentation:

1 LUrgence Cardiaque Maud, Stéphanie, Myriam, Emmanuelle, Stéphanie

2 PLAN Quelques chiffres Définitions Causes et Mécanismes Signes annonciateurs Appeler (déclencher la chaine de survie) Masser (les gestes qui sauvent) Défibriller (DSA)

3 Mots clés et abréviations FFC = Fédération Française de cardiologie. Cest un association reconnue dutilité publique dirigée et animée par des cardiologues bénévoles IDM = Infarctus du myocarde ACR = Arrêt cardio-respiratoire RCP = réanimation cardio-respiratoire (ventilation artificielle + massage cardiaque) DAE = Défibrillateur automatisé externe (appellation générique qui inclut les DSA, DEA, DA) DSA = Défibrillateur semi-automatique (c'est l'utilisateur qui appuie sur le bouton choc après que l'appareil ait conseillé la délivrance d'un choc) DEA ou DA = Défibrillateur entièrement automatique (quelques secondes après avoir conseillé la délivrance d'un choc l'appareil déclenchera automatiquement la délivrance du choc.)

4 Quelques chiffres En France, personnes meurent prématurément darrêt cardiaque par an, Sans prise en charge immédiate, plus de 90% des arrêts cardiaques sont fatals, 7 fois sur 10, ils surviennent devant témoins mais malheureusement moins de 20% dentre eux effectue les gestes de premiers secours,

5 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin, Le taux de survie à un arrêt cardiaque est 4 à 5 fois plus élevé dans les pays où les lieux publics sont équipés en DAE et où la population est formée aux gestes qui sauvent. Il est de 2 à 3% en France.

6 Définition Il sagit de l'arrêt cardio-respiratoire dit aussi arrêt cardiaque. Provoque une perte de conscience brutale (en secondes) et un arrêt de la commande respiratoire avec disparition du pouls, causée par l'incapacité soudaine du cœur à propulser le sang vers le cerveau et vers le reste du corps.

7 Il est le résultat d'arythmies graves liées à un fonctionnement anormal du système électrique du cœur. Des convulsions peuvent survenir à la phase initiale de larrêt, avec perte durine et les mouvements respiratoires sont remplacées par des secousses respiratoires intermittentes.

8 Mortel en quelques minutes en labsence de prise en charge, une prise en charge en moins de 3 minutes peut faire repartir le cœur et éviter de lourdes séquelles

9 Causes Les causes les plus importantes d'arrêt cardiaque sont : les troubles aigus du rythme cardiaque dans 90% des cas (ex : IDM) survenant le plus souvent dans le contexte d'une maladie coronarienne, les accidents asphyxiques, quelles que soient leurs causes (noyades, intoxications aiguës, détresse respiratoire aiguë de cause diverse), les accidents anaphylactiques aigus dus à des médicaments, des piqûres d'insectes ou des aliments.

10 Mécanisme de larrêt cardiaque Il se manifeste par un état de mort apparente : coma profond aréactif : la personne est totalement inconsciente, elle ne bouge pas spontanément, ne réagit ni à la parole ni au toucher, ni à la stimulation douloureuse, ni à la lumière ; elle est complètement hypotonique. absence de pouls carotidien ou fémoral. on ne perçoit pas sa respiration même après libération des voies aériennes : on ne sent pas son souffle avec la joue, on ne voit pas la poitrine ou le ventre se lever ni se baisser. pâleur ou cyanose (couleur bleuâtre secondaire au manque d'oxygénation des tissus). les pupilles se mettent en mydriase (elles se dilatent) = révèle un retentissement cérébral grave.

11 Les signes annonciateurs de larrêt cardiaque Douleur : - douleur soudaine qui ne disparaît pas avec du repos. - douleur à la poitrine, au cou, à la mâchoire, à lépaule, aux bras. - elle se manifeste par une sensation de brûlure, de serrement, de lourdeur, de tension ou de pression. - malaise thoracique qui apparaît a leffort et qui disparaît au repos. Essoufflement : difficulté respiratoire. Nausée : Indigestion,vomissements. Sueurs : froides, peau moite. Peur : Anxiété, déni.


Télécharger ppt "LUrgence Cardiaque Maud, Stéphanie, Myriam, Emmanuelle, Stéphanie."

Présentations similaires


Annonces Google