La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Evolution des catalogues : Métadonnées, Interopérabilité, web sémantique, FRBR et RDA ENS Lyon 17 au 19 juin 2013 Thierry Clavel et Philippe Bourdenet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Evolution des catalogues : Métadonnées, Interopérabilité, web sémantique, FRBR et RDA ENS Lyon 17 au 19 juin 2013 Thierry Clavel et Philippe Bourdenet."— Transcription de la présentation:

1 Evolution des catalogues : Métadonnées, Interopérabilité, web sémantique, FRBR et RDA ENS Lyon 17 au 19 juin 2013 Thierry Clavel et Philippe Bourdenet

2 Programme Introduction : le contexte 1.Problématique de linteropérabilité des données en bibliothèque Paysage applicatif Exemple dinteropérabilité : le SCD du Maine Pourquoi changer ? : Enjeux du Web de données pour les bibliothèques 2.Métadonnées : jeux et formats Expression des données en XML Dublin Core, MODS, ONIX, TEI, EAD METS, LOMFR 3.Interopérabilité des systèmes Notion de modèle conceptuel 4.Web sémantique et Web de données 5.FRBR et FRAD 6.RDA et le catalogage FRBerisé

3 Introduction : Le contexte

4 Bibliothèque scientifique numérique (BSN) Une « très grande infrastructure de recherche » créée en 2009 Un projet qui fédère laction des acteurs de lenseignement supérieur et de la recherche basé sur la coopération 9 segments (axes) BSN 1 à BSN9

5 Projet détablissement de LABES Le projet compte 8 axes dont : Missions de lABES : mutualisation « acquérir, signaler, diffuser » Signalement des ressources électroniques « priorité absolue » Projet SGBM Hub de métadonnées de la recherche Faire évoluer les catalogues

6 2012 : Lancement de 2 études en parallèle Etude du cabinet pléiade sur les outils découverte Conclusions : La mutualisation devrait porter sur les données : base de connaissances nationale intégrée à GOKB Se doter dun localisateur national Etude du groupe de travail SGBM 3 scénarios

7 Choix du CA de lABES du 31/5/2013 SGBM : Choix du scénario 2 Migration des établissements volontaires vers le SGBM Maintien de CBS pour le catalogage (transferts réguliers vers le SGBM) Étude complémentaire de 6 mois pour le remplacement de CBS Etude Pléiade Développement dun localisateur national

8 Hub de métadonnées de la recherche Partenariat ABES-CNRS Récupération des métadonnées commerciales ou institutionnelles sous nimporte quel format Dédoublonnage, Conversion et Redistribution des métadonnées « enrichies » vers les bibliothèques du réseau

9 que dit le projet sur FRBR et RDA et les données ? « LABES poursuivra dans la voie de louverture et de linteropérabilité de ses données sur le web. Elle expérimentera la mise en oeuvre du modèle FRBR en concertation avec la BnF dans la perspective de limplémentation du code de catalogage RDA »

10 Ouverture des données (open data) vers une interopérabilité technique et juridique Mouvement international Plateforme française d'ouverture des données publiques data.gouv.fr Exposition des données en RDF ABES : licence ouverte (LO) recommandée par la mission ETALAB pour les données produites par le réseau BnF : idem pour : Catalogues Gallica Data.BnF.fr

11 Le comité stratégique bibliographique (CSB) Composition : ABES, BnF et leurs tutelles Nouvelles orientations du paysage bibliographique français : Exposer les métadonnées des catalogues nationaux sur le Web de données FRBRiser les catalogues (BnF et SUDOC) Permettre un catalogage FRBRisé en révisant les normes AFNOR (2015) Préparer ladoption de RDA pour ne pas sisoler du contexte international et européen rapport d'orientation du 13 novembre 2012 rapport d'orientation

12 FIN de lintroduction

13 Open URL et les résolveurs de liens OPEN URL : protocole de métadonnées permettant de faitre des liens contextuels Résolveur de liens : outil informatique implémentant la norme OpenURL et faisant le lien entre une citation bibliographique et le texte intégral, en fonction des abonnements de l'établissement.OpenURL

14 Discovery tools (outil découverte) Logiciel avec fonctions de recherche et facettes Réservoir unique Rapidité des résultats Indexe texte intégral et métadonnées de différentes bases Base de connaissance Autres fonctions : fourniture de documents, résolveur de liens Problème récurrent : bruit et pertinence des résultats

15 Pourquoi changer nos catalogues ? ou Les enjeux du Web de données pour les bibliothèques

16 Les catalogues de bibliothèques, monde merveilleux ? On a déjà des normes de catalogage (ISBD, AFNOR…) des formats MARC pour saisir et récupérer des notices… Des SIGB qui fonctionnent… Des OPAC et des catalogues collectifs accessibles sur le Web… Alors, pourquoi vouloir changer ?

17 Mais dabord, est ce que nos catalogues conviennent aux usagers? 1 – changer pour lusager

18

19 Source : Sylvain Machefert

20

21 1 - changer pour Lusager Lusager est avant tout un internaute : Il veut tout et tout de suite Il veut des contenus précis (un article, une chanson, etc.) Il recherche en priorité sur le Web (et pas spécialement dans des catalogues) Il consulte les catalogues en recherche simple à la « google » Il faut donc : Faire évoluer nos catalogues pour les adapter à lusager Ils ramènent trop de réponses (bruit) sans les classer Il faut structurer les résultats de recherche pour afficher des réponses pertinentes Aller vers lusager Pousser les contenus et les données des bibliothèques vers les usagers/internautes donc sur le Web

22 Data.bnf.fr

23

24 Autre exemple catalogue collectif ciné-ressources

25 « Super » Notice d'autorité « nom de personne » C'est pas merveilleux, Cette page de résultats ?!

26 Expérimentation OPENCAT

27 OPENCAT

28 Pourquoi Les catalogues de bibliothèques ne sont ils pas visibles sur le Web ? Le Web ne parle pas MARC Le Web a ses propres normes Et surtout … 2 – changer pour être sur le Web

29 / Les catalogues sont dans le Web profond Les catalogues de bibliothèques sont dans des bases de données (silos) qui ne sont pas indexées par les moteurs de recherche

30 2 - Changer pour être sur le Web Pourquoi adopter les standards du Web sémantique ? pour sortir du Web profond et de notre « niche » technologique des formats MARC pour évoluer avec le Web pour que la maintenance de nos catalogues coûte moins cher Interopérabilité +++

31 3 - Changer pour rationaliser et enrichir le travail de catalogage Récupérer des données produites ailleurs Par exemple les biographies de Wikipedia pour les auteurs Ne pas avoir à répéter les mêmes informations Réutiliser les données du catalogue Par exemple : lindexation matière

32 Indexation matière dans le SUDOC : Une indexation-matière recréée pour chaque notice

33 4- Changer pour que nos données soient réutilisées créer des « Données liées ouvertes » Eclater nos notices en données réutilisables pour que nimporte qui puisse réutiliser nimporte lesquelles de nos données de nimporte quelle manière

34 Quels outils pour le changement ? Un code de catalogage Des modèles conceptuels pour Structurer linformation bibliographique Des Technologies et normes garantissant lInteropérabilité du Web de données Un espace global dinformation, ouvert, qui permet de lier, exploiter, mettre à disposition, réutiliser les données sur le Web Web de données

35 Métadonnées : Tentative de définition - données sur (à propos) dautres données - Information structurée qui sert à décrire, trouver, localiser, gérer,,,, des ressources

36 Types de Métadonnées Métadonnées descriptives Titre, auteur, résumé, mots clés, etc, Métadonnées de structure Chapitres dun livre, organisation dun texte Métadonnées de gestion (administratives) gestion des droits (propriété intellectuelle) Archivage et conservation Techniques : format, type, accès aux ressources, etc,

37 37 Métadonnées ou notice ? Métadonnées internes ou externes à une ressource

38 Formats de Métadonnées -Métadonnées existent dans tous les secteurs dactivité -Nombreux formats -Problème dinteropérabilité

39 Dublin core : un exemple de métadonnées

40 Dublin Core Jeu de métadonnées descriptives normalisées : devenu une norme ISO (15836) en 2003, maintenu par le DCMI (Dublin Core Metadata Initiative). Objectif dorigine: décrire les ressources électroniques sur Internet dans un contexte HTML pour faciliter la recherche, avoir des métadonnées communes à plusieurs communautés Caractéristiques du Dublin Core : Simplicité : 15 éléments seulement Souplesse dutilisation : tous les éléments sont facultatifs et répétables Utilisable dans différents formats : HTML, XML, etc.

41 Les 15 éléments de base du Dublin Core 1.Title : titre de la ressource 2.Subject : mots-clés ou language documentaire 3.Description : présentation du contenu (résumé, table des matières, etc;) 4.Source : référence à une ressource dont la ressource décrite est dérivée 5.Language : langue utilisée dans la ressource 6.Relation : référence à une ressource apparentée 7.Coverage : couverture spatio-temporelle (périmètre ou domaine dapplication de la ressource) 8.Creator : auteur principal 9.Contributor : responsabilité secondaire 10.Publisher : éditeur (mise à disposition de la ressource) 11.Rights : gestion des droits 12.Date : date dun événement dans le cycle de vie de la ressource 13.Type : catégorie, fonction ou genre de la ressource (contenu sémantique) 14.Format : format, taille de la ressource 15.Identifier : identifiant (URL, ISSN etc.)

42 Dublin Core qualifié et non qualifié Dublin Core non qualifié : utilisation des 15 éléments seulement Dublin Core qualifié : Utilisation dun Référentiel plus complet : Dubin Core metadata terms Possibilité de choisir dautres éléments et des schémas dencodage. Exemples de DC qualifié: 1.qualificatifs de raffinement (création de nouveaux éléments) 2. schéma dencodage (association dun élément à un référentiel)

43 Exemple pour un site Web

44 Exemple de notice OAI (métadonnées Dublin Core) oai: 2450 Accueillir, orienter informer Bertrand Calenge Monographie imprimée …

45 DC Profil bibliothèques profile/ profile/

46 Avantages du Dublin core Simplicité Reconnaissance internationale : norme ISO Utilisation grandissante grâce au protocole OAI PMH

47 Limites du Dublin Core Globalement encore peu utilisé à léchelle du Web simplicité à double tranchant 15 éléments de base : insuffisant pour décrire des ressources complexes

48 Exercice Dublin Core Transposer en DC simple la notice MARC suivante

49 MODS Metadata Object Description Schema

50 MODS Schéma XML développé par la Bibliothèque du Congrès pour décrire tout type de ressource Métadonnées descriptives Adaptation simplifiée du MARC 21 Indépendant dun code de catalogage Plus riche que le Dublin Core Mappings facilités vers différents jeux de métadonnées : MARC, DC, RDA, ONIX

51 MODS Exemples : html html Vocabulaire MODS en RDF

52 MODS A quoi sert MODS ? Décrire des ressources Échanger des métadonnées MARC avec dautres jeux de métadonnées Compatibilité OAI PMH et SRU Qui utilise MODS en France ? DAPHNE (Données en Archéologie, Préhistoire et Histoire sur le NEt) Portail Musique contemporaine

53 ONIX Online Information eXchange Format de métadonnées en XML de la chaîne éditoriale commerciale éditeurs, diffuseurs libraires 2 schémas ONIX for books ONIX for serials Fait pour léchange

54 ONIX for books Guide ONIX avec aperçu et éléments (version en français 2009) Guide ONIX 200 éléments : En tête : expéditeur et destinataire 6 blocs : description du produit Enrichissement marketing Détail du contenu Conditions de publication Matériels liés (dont autres œuvres) Conditions dapprovisionnement

55 ONIX Utilisation dONIX en France : Electre / cercle de la librairie Produit ses données en ONIX ONIX, FRBR RDA et le Web sémantique Mapping RDA/ONIX framework Production de données FRBrisées en ONIX possible ONIX nest pas disponible sur le Web de données (en juin 2013)


Télécharger ppt "Evolution des catalogues : Métadonnées, Interopérabilité, web sémantique, FRBR et RDA ENS Lyon 17 au 19 juin 2013 Thierry Clavel et Philippe Bourdenet."

Présentations similaires


Annonces Google