La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Balance Euro-Dollar Ses conséquences directes pour lEurope et les Etats-Unis. Le retour de la croissance aux Etats- Unis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Balance Euro-Dollar Ses conséquences directes pour lEurope et les Etats-Unis. Le retour de la croissance aux Etats- Unis."— Transcription de la présentation:

1 Balance Euro-Dollar Ses conséquences directes pour lEurope et les Etats-Unis. Le retour de la croissance aux Etats- Unis.

2 PLAN I.Euro fort, un risque pour le vieux continent? 1. Des risques pour le vieux continent… 2. …Mais des risques modérés. II.Dollar faible, conséquences sur léconomie et la croissance américaines. 1. Quelques notions et chiffres. 2. Retour de la croissance. 3. Cependant, la reprise napporte pas demplois.

3 I. Euro fort, un risque pour les économies européennes?

4 1. Des risques pour le continent… a. Risques économiques. Impact négatif sur les exportations ou bien sur le tourisme. Menace pour le PIB de la zone Euro. Conséquences directes sur la croissance. Risque de déflation.

5 1. Des risques pour le continent… b. Prévisions alarmistes. Appréciation de lEuro + = Freinage de la demande… Hausse des taux dintérêts

6 1. Des risques pour le continent… c. Renversement de tendance. Avant : devise forte = économie forte. Maintenant : puissance dun pays mesurée à sa capacité à déprécier sa monnaie (pour stimuler les exportations, relancer la croissance). Probablement : lAmérique est forte et le dollar baisse lEurope est faible donc leuro senvole.

7 2...Mais des risques modérés. a.Intérêt des investisseurs. Les investisseurs privilégient les placements en euro. b. Une aide importante pour les économies européennes. Un euro fort permet de soutenir le pouvoir dachat et la demande intérieure.

8 2. … Mais des risques modérés. c. Lattentisme des autorités européennes. Pas vraiment daction de la part de la BCE (Banque Centrale Européenne).

9 Evolution de la croissance en Europe et aux Etats-Unis.

10 II. Dollar faible, conséquences sur léconomie et la croissance.

11 1. Quelques notions et chiffres. PNB 2001: 1°/227 PNB / hab 2001 : 7°/227 Plus grande puissance agricole : production de la ½ des céréales mondiales. Augmentation des subvensions de 180 milliards pour la prochaine décennie. 1er producteur au monde dOGM.

12 1. Quelques notions et chiffres. Nombreuses ressources minérales : pétrole, charbon, cuivre, or, gaz. Ils sont directement partie prenante de plus de 15 % du commerce mondial.

13 1. Quelques notions et chiffres.

14

15 57%21% 6% 7% 9%

16 1. Quelques notions et chiffres. 62% 2%7% 29%

17 1. Quelques notions et chiffres. Dépenses militaires : 1° puissance et de loin! 41% 6%3%5% 45%

18 1. Quelques notions et chiffres. Explications avec (notamment) les producteurs darmement (chiffre daffaires total en milliards de dollars)

19 2. Retour de la croissance. a.Les 3 facteurs. 1° facteur: déficit budgétaire - Réduction de limpôt des ménages et des entreprises milliards de déficit prévus en % de plus dimportations que dexportations

20 2. Retour de la croissance ,9 127,

21 2. Retour de la croissance. 2° facteur : la baisse des taux dintérêts. - diminution du coût des crédits pour les entreprises et les ménages. - En 2000: 5,45 % - En 2003: 1 % - Printemps 2003 baisse des taux dintérêts donc baisse des mensualités du crédit immobilier. - Eté 2003: déductions fiscales. 13,7 milliards distribués aux couples avec enfants de la classe moyenne.

22 2. Retour de la croissance. 3° facteur: la chute du dollar. - Cela favorise, notamment, la compétitivité des exportations.

23 2. Retour de la croissance. b. Les effets. Consommation des produits alimentaires en augmentation. - augmentation des ventes de McDonalds - meilleure année, depuis 40 ans, pour le propriétaires de ranch. Vente de voitures en augmentation grâce aux crédits à taux zéro et au rabais sur les millésimes General Motors:+13% - Nissan:+20%

24 2. Retour de la croissance. Marché de limmobilier atteint des sommets (depuis 17 ans) Marché du trafic aérien : + 8% cet été. Augmentation de la croissance en 2003: 1,4% au 1°trimestre 3,3% au 2° trimestre 5% au 3° trimestre En Europe : + 0,5% sur lannée

25 3. Cependant, la reprise napporte pas demplois. a.Augmentation du chômage. 1 millions demplois disparus depuis 2001 Augmentation de la durée du chômage (à peu près 5 mois) Augmentation du travail temporaire

26 3. Cependant, la reprise napporte pas demplois. 4 4,8 5,8 66 6,

27 3. Cependant, la reprise napporte pas demplois. b. Déclin de lindustrie. Dans tous les domaines: déclin: téléphonie, avions, voitures, biens de consommation. Forte concurrence - Ford et General Motors concurrencés par les allemands et les japonais. - Motorola concurrencé par Nokia. - Boeing concurrencé par Airbus. - Biens de consommation: concurrence chinoise et mexicaine

28 3. Cependant, la reprise napporte pas demplois. c. Quelques chiffres. 15,2% des américains sans assurance maladie. Nombre daméricains vivant sous le seuil de pauvreté: augmentation de 11,7% à 12,1% depuis larrivée de Bush.

29 Conclusion Bush ne peut quespérer la poursuite de la baisse du dollar.Même si malgré la croissance, son bilan est plutôt négatif. LEurope quant à elle espère la fin de la hausse de sa monnaie pour relancer la croissance.


Télécharger ppt "Balance Euro-Dollar Ses conséquences directes pour lEurope et les Etats-Unis. Le retour de la croissance aux Etats- Unis."

Présentations similaires


Annonces Google