La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La forte croissance chinoise : Conséquences pour le reste du monde.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La forte croissance chinoise : Conséquences pour le reste du monde."— Transcription de la présentation:

1 La forte croissance chinoise : Conséquences pour le reste du monde

2 SOMMAIRE I) La forte croissance chinoise Lévolution de la croissance chinoise Les déterminants de cette croissance II) Conséquences pour le reste du monde Conséquences en termes réels et nominaux Conséquences en termes financiers

3 Croissance moyenne du PIB chinois depuis 15 ans : 9% par an

4 1300 millions dhabitants

5 Compensation de la croissance de lemploi urbain par les gains de productivité

6 Croissance de la consommation dénergie chinoise

7 B) Les diff é rents d é terminants de la croissance chinoise Point de vue th é orique: le mod è le de Solow explique la croissance d une é conomie par l accumulation de capital, la force de travail et le progr è s technique. Cependant, ce mod è le ne peut pas v é rifier les donn é es chinoises.

8 1) Le changement de politique é conomique 1.1) La reforme int é rieure Permet l ouverture de l é conomie aux m é canismes du march é. Remaniement de la constitution sur le rôle du secteur priv é, D é sengagements de l Etat … Ces r é formes ont favoris é la puissance du secteur priv é dans l é conomie.

9 1.2) l ouverture sur l ext é rieur Cr é ation de zones é conomiques sp é ciales favorisant le commerce ext é rieur et les é changes internationaux L adh é sion à l OMC a renforc é son insertion dans le syst è me é conomique mondial Attirer les capitaux é trangers

10 2) Le poids des exportations dans la croissance le troisi è me exportateur mondial Les exportations croissent plus vite que le commerce mondial.

11 2.1) L é volution des parts de march é

12 La puissance d exportation chinoise 39% des exportations proviennent des entreprises nationales; 42% des exportations sont r é alis é es par les entreprises à capitaux 100% é trangers; 19% est à l actif des joint-ventures entre les soci é t é s chinoises et soci é t é s é trang è res. les entreprises é trang è res implant é es en Chine sont les plus comp é titives.

13 2.2) L investissement direct é tranger et les d é localisations Les IDE sont un puissant facteur de stimulation de la croissance.

14 L int é rêt pour les investisseurs é trangers ouverture du pays soutien des exportations de la part du gouvernement un march é national en pleine potentialit é les faibles co û ts de production (notamment de main d œ uvre).

15 2.3) Disponibilit é de la main d œ uvre Les migrations de la population rurale contribuent à maintenir des co û ts salariaux relativement bas en Chine. (avantages comparatifs ) Le co û t salarial unitaire en Chine en 2003 est : 50 fois moins é lev é qu aux Etats-Unis, 43 fois moins é lev é qu au Japon, 19 fois moins é lev é qu à Hongkong, 15 fois moins é lev é qu en Cor é e du sud, 4.5 fois moins é lev é qu au Mexique.

16 II) Conséquences pour le reste du monde A) Les conséquences en termes réels et nominaux 1) Une croissance aux effets plutôt négatifs pour les pays dont la structure commerciale est identique à celle de la Chine…

17 Les gains de parts de marché à lexportation de la Chine sont réalisés en défaveur des pays avancés ou dautres pays émergents dAsie spécialisés dans les mêmes biens.

18 Les effets sur le reste du monde : Pertes demplois industriels dans les pays avancés et dans les pays émergents, Pression à la baisse sur les coûts unitaires de production, donc sur linflation, Déficit commercial surtout dans les pays qui ont une structure commerciale identique à celle de la Chine.

19

20 Pertes de production Pertes demplois Pressions à la baisse sur les coûts salariaux Pressions à la baisse sur les prix (réduction des marges de profit)

21 2)…et plutôt favorable aux autres La croissance très rapide de la Chine profite par le biais de ses fortes importations aux pays ayant une structure commerciale complémentaire à celle de la Chine. Cest le cas notamment pour les autres émergents dAsie, le Japon, lAllemagne ou encore la Corée.

22

23

24 Entrée de la Chine à lOMC le 11/12/2001 Réduction des tarifs douaniers, Abolition des quotas sur le textile, Réduction des subventions à la production agricole, Suppression des licences dimportation sur les véhicules, les pièces détachées…

25 3) La consommation dénergies La 1ère consommatrice dacier, de zinc, de cuivre, de charbon La 2ème consommatrice de pétrole, daluminium et de plomb La 3ème consommatrice détain et de caoutchouc

26 Les émergents qui résisteront le mieux à la concurrence Chinoise seront donc entres autres: la Corée, la Malaisie, la Thaïlande et tous les émergents producteurs de matières premières.

27 Forte hausse de la demande de matières premières: Hausse des prix des matières premières, Hausse des revenus des pays exportateurs, Augmentation de lépargne et/ ou des investissements productifs et/ ou de la consommation privée.

28 La Chine contribue à la hausse des prix des matières premières au niveau mondial. Cette forte hausse des prix des matières premières peut à CT écraser les marges bénéficiaires de beaucoup de secteurs et à LT réduire fortement la croissance mondiale.

29 4) Les transferts de technologie En 2004 la Chine recevait des IDE de lordre de 60 milliards de dollars. Ils permettent pour la Chine : des transferts de technologie dont elle a besoin pour obtenir des gains de productivité importants loccasion pour elle de copier facilement les technologies étrangères.

30 Les conséquences en terme financier Stratégie de croissance tirée par les exportations Maintien dune monnaie assez faible Conséquence : La Chine soutient le Dollar malgré le déficit extérieur des Etats-Unis. Ce soutien passe par une accumulation des réserves de change très importantes.

31 Les conséquences en terme financier

32

33 Au-delà, déviter la dépréciation du Dollar, ces interventions de change ont des conséquences: A. Une croissance rapide de la liquidité (base monétaire) mondiale, laquelle a plusieurs effets : Hausse forte des prix des actifs : immobilier, obligations publiques et privées, titres… Maintien des taux longs à des niveaux très bas. Financement, comme on la vu, du déficit US. Réduction des spreads souverains des émergents …

34 Les conséquences en terme financier

35

36

37

38 B. Stabilité assez grande du dollar vis-à-vis des monnaies dAsie et limitation de la dépréciation du Dollar vis-à-vis de lEuro et du Yen.

39 Les conséquences en terme financier

40

41 Stratégie de croissance tirée par les exportations Monnaie assez faible (Yuan faible) Soutien du dollar par une accumulation des réserves de change Régime de changes quasi-fixes vis-à-vis du $ Stabilité assez grande du $ vis-à-vis des monnaies dAsie. limitation de la dépréciation du $ vis-à-vis de lEuro et le Yen. Croissance de la liquidité mondiale Hausse des prix des actifs Maintien des taux longs à des niveaux bas Financement du déficit US Réduction du risque pays des émergents

42 Les conséquences en terme financier Par ailleurs, larrêt de ces interventions qui serait déclenché par la chine inverserait cette situation. Arrêt des interventions de change Recul généralisé des prix des actifs. Dépréciation forte du Dollar.

43 Les conséquences en terme financier levée des contrôles des capitaux Amélioration de la situation des banques les marchés financiers domestiques soient plus développés, plus liquides Le passage à un régime de change flexible

44 La forte croissance chinoise : Conséquences pour le reste du monde


Télécharger ppt "La forte croissance chinoise : Conséquences pour le reste du monde."

Présentations similaires


Annonces Google