La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lénergie ne doit pas être confondue avec les ressources fossiles, minérales ou renouvelables. Chaque objet se définit par une certaine quantité de matière,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lénergie ne doit pas être confondue avec les ressources fossiles, minérales ou renouvelables. Chaque objet se définit par une certaine quantité de matière,"— Transcription de la présentation:

1

2 Lénergie ne doit pas être confondue avec les ressources fossiles, minérales ou renouvelables. Chaque objet se définit par une certaine quantité de matière, sa masse est de lénergie. Lénergie et la masse sont deux caractéristiques différentes du même objet ; Albert Einstein la résume dans sa formule (E=mc2) ; on trouve de lénergie dans tous les corps, petits ou grands, de latome à létoile et pour la plus grande partie à létat condensé.

3 Lénergie peut se manifester sous trois formes : - chimique - mécanique - électrique Toutes ces formes dénergie sobtiennent à partir de différentes ressources qui sont renouvelables, fossiles ou le combustible nucléaire.

4 -Lénergie primaire : cest la première forme dénergie, elle est obtenue directement à partir d'une ressource naturelle, utilisable après transformation. On distingue les énergies fossiles, issues des ressources naturelles de la planète (charbon, gaz naturel, pétrole) et les énergies renouvelables (rayonnement solaire, énergie éolienne, hydraulique...), considérées comme inépuisables. - Lénergie finale : c'est l'énergie obtenue après la transformation d'une énergie primaire. Par exemple, l'électricité produite par une centrale thermique à partir de charbon. -Lénergie utile : C'est la part d'énergie servant à l'usage du consommateur (chaleur, lumière…etc.)

5

6 Un OGM est labréviation dorganisme génétiquement modifié, cest un organisme (animal, végétal ou bactérie) dont on a modifié le matériel génétique cest-à-dire lensemble des gènes par une technique nouvelle dite de « génie génétique » pour lui donner une caractéristique nouvelle. Ce processus sinspire des techniques de sélection ou de mutation qui existent déjà dans le monde.

7 Les hommes depuis quils cultivent des plantes et élèvent des animaux, les font évoluer en sélectionnant ceux qui ont la meilleure productivité. Cette évolution sous forme de sélection, de croisement, de greffe a permis ainsi de créer de nouvelles variétés ou races qui nexistaient pas naturellement et constituent des améliorations : meilleur rendement, meilleure qualité, meilleure résistance aux maladies, aux insectes ravageurs, à la sécheresse et à la conservation après cueillette. Ces évolutions ont été souvent irréversibles, ce qui fait quaujourdhui, il est difficile de retrouver le blé ou la vache dorigine. À la suite de travaux de recherche qui ont permis de mieux connaître les bases moléculaires de la génétique, il a été possible didentifier des gènes agissant sur les qualités et les défauts des plantes et des animaux. Cest ce qui amène à la création dOGM dont les premiers sont apparus en laboratoire depuis une vingtaine dannées pour les plantes.

8 Les intérêts des plantes génétiquement modifiées : -être résistantes à certaines maladies ou à certains insectes, ce qui permet de diminuer ou même déviter lajout de pesticides, et donc de limiter la consommation des produits chimiques en agriculture. - être plus résistantes dans des milieux moins favorables et donc se développer dans des conditions de sécheresse. - être résistantes à certains herbicides, ce qui permet donc des traitements plus simples. Les plantes génétiquement modifiées pourraient jouer un rôle majeur dans le domaine médical (obtenir des molécules, des vaccins...) ou dans la dépollution des sols.

9 Les risques des OGM : -les plantes génétiquement modifiées pour sauto protéger contre les insectes pourraient provoquer lapparition dinsectes résistants à ces plantes, à la suite dune mutation génétique « naturelle » de ces insectes. -des insectes utiles comme les abeilles pollinisatrices risqueraient dêtre affectés par le développement des plantes transgéniques. -la culture de plantes transgéniques entraîne par leurs pollens la possibilité de diffusion des gènes aux variétés non modifiées de la même espèce les rendant alors, par exemple, résistantes à un herbicide. -risques pour lenvironnement comme la perturbation de certains écosystèmes. -risques pour la santé humaine, les plantes génétiquement modifiées pourraient être toxiques et pourraient provoquer des allergies. Une étude récente montre que le système digestif de souris ayant consommé pendant 100 jours un soja transgénique, a vieilli prématurément.

10

11


Télécharger ppt "Lénergie ne doit pas être confondue avec les ressources fossiles, minérales ou renouvelables. Chaque objet se définit par une certaine quantité de matière,"

Présentations similaires


Annonces Google