La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gérard HUGONIE Professeur des Universités honoraire (Géographie physique), IUFM de Paris, Université Paris IV- Sorbonne LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Origine,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gérard HUGONIE Professeur des Universités honoraire (Géographie physique), IUFM de Paris, Université Paris IV- Sorbonne LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Origine,"— Transcription de la présentation:

1 Gérard HUGONIE Professeur des Universités honoraire (Géographie physique), IUFM de Paris, Université Paris IV- Sorbonne LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Origine, notions de base et notions connexes, discussion discussion

2 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT BRUNDTLAND, 1987 (travaux PNUE) CONFÉRENCE DE RIO, 1992 (« Sommet de la Terre », CNUED) Agenda 21 " Modèle de développement tel qu'il répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins "

3 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE EQUITABLE VIABLE VIVABLE Essai de résoudre les contradictions croissance économique <> écologie <> justice sociale CROISSANCE ÉCONOMIQUE RENOUVELLEMENT DU POTENTIEL ÉCOLOGIQUE JUSTICE SOCIALE pour lactuel et le futur RESPECT DES CULTURES, DES ACTEURS 3 ou 4 objectifs ou « piliers » D.

4 4 objectifs ou « piliers » LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, PRINCIPES Fonctionnement des écosystèmes Fonctionnement de l économie Progrès social Diversité culturelle, gouvernance D.D Local/global temps

5 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Premier principe: mettre en système, « intégrer », gérer des systèmes en évolution constante ¤ Lier des éléments de nature différente ¤ Envisager toutes les conséquences dune action, dun fonctionnement, dans limmédiat et le futur ¤ dont les effets en retour (rétroactions, feed backs)

6 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Premier principe: mettre en système, « intégrer », gérer des systèmes en évolution constante ¤ Suivre les cycles de produits jusquau bout ¤ « Intégrer » tous les coûts: comptabilité environnementale, coût écologique, indice de soutenabilité écologique ¤ Faire « jouer » les systèmes (hypothèses, scénarios, modèles) Condensation Précipitations Evaporation Infiltration Glaces Ecoulement Prélèvements, Utilisation Rejets Cycle naturel Cycle social

7 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Premier principe: mettre en système, « intégrer », gérer des systèmes en évolution constante ¤ Intégrer tous les espaces concernés (local global) ¤ Envisager lévolution des systèmes dans le temps (bifurcations, ruptures, crises, résilience)

8 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Deuxième principe: solidarité de tous ¤ La Terre : un patrimoine commun ¤ Tous solidaires, tous responsables ¤ Tous ont le droit de participer au développement participation démocratique gouvernance

9 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Deuxième principe: solidarité de tous ¤ La Terre : un patrimoine commun ¤ Tous solidaires, tous responsables ¤ Tous ont le droit de participer au développement participation démocratique ¤ Tous ont le droit de bénéficier des fruits de leur travail cf le commerce équitable

10 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Deuxième principe: solidarité de tous ¤ Tous ont le droit de vivre leur culture propre respect des diversités culturelles, La diversité culturelle est une source éventuelle de « bonnes pratiques » locales, transférables ailleurs.

11 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Deuxième principe: solidarité de tous ¤ Mais les responsabilités ne sont pas identiques cf principe du polleur-payeur ¤ Il y a des contradictions inévitables entre les groupes sociaux nécessité de débats, de compromis

12 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Deuxième principe: solidarité de tous ¤ Mais les responsabilités ne sont pas identiques cf principe du polleur-payeur ¤ Il y a des contradictions inévitables entre les groupes sociaux nécessité de débats, de compromis Attitude éco-citoyenne Conscience des enjeux, des choix nécessaires, des compromis Actions réfléchies, réflexe citoyen

13 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Troisième principe: gestion équilibrée des ressources écologiques Gérer, pas figer ¤ Respecter la biodiversité réserve pour lavenir

14 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Troisième principe: gestion équilibrée des ressources écologiques ¤ Ne pas dépasser la capacité de charge dun milieu (utilisation maximale sans compromettre le renouvellement de ses ressources) réduire lempreinte écologique des individus (Surface théorique nécessaire pour fournir tout ce qui est nécessaire à un individu, recyclage des déchets compris) Nord Sud

15 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Troisième principe: gestion équilibrée des ressources écologiques Appliquer le principe de précaution - Évaluation intérêts > inconvénients - Prévoir plutôt que réparer - Mais gérer lincertitude

16 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Troisième principe: gestion équilibrée des ressources écologiques Réduire les consommations ¤ Principe déco-suffisance (produire soi-même, localement, par des moyens écologiques, lénergie, les produits dont on a besoin)

17 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Troisième principe: gestion équilibrée des ressources écologiques Réduire les consommations ¤ Principe déco-suffisance ¤ Dématérialisation (diminution des matériaux concrets dans productions, échanges, cf courrier) ¤ Eco-efficacité procédés écologiques pour résoudre des problèmes denvironnement: bactéries, murs en terre…) ¤ Etablir des normes, taxes écologiques, quotas droits à polluer (Johannesburg, 2002 )

18 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤Beaucoup de composantes des systèmes socio-écologiques sont mal connues mal mesurables mal objectivables (besoins ? bien-être = ? etc) Comment fixer des objectifs clairs, acceptés par tous ? Comment construire des modèles indiscutables ?

19 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤ Beaucoup de composantes des systèmes socio-écologiques sont mal connues mal mesurables mal objectivables (besoins ? bien-être = ?) ¤ La mise en système de composantes d'ordres très différents est difficile sans unité commune Les erreurs de détail s'ajoutent Que vaut le résultat final des modèles, des projections ? (cf erreurs des projections démographiques, hydrologiques)

20 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤ Les scénarios sont fondés sur les - connaissances actuelles - les représentations mentales - les choix actuels Qu'en sera-t-il dans trente ans (énergies, matériaux, besoins inconnus) ? Préserver des choses plus tard inutiles ? ( durable pérenne ) Dilapider des choses plus tard utiles ?

21 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion CROISSANCE ÉCONOMIQUE ÉQUILIBRES ÉCOLOGIQUES JUSTICE SOCIALE RESPECT DES CULTURES Chaque chercheur privilégie lobjectif qui lintéresse plutôt que léquilibre général, nécessaire à un développement durable D.

22 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤ Le développement inclut la croissance économique ¤ Peut-on soutenir lidée dune croissance généralisée sur des décennies encore ? ¤ La décroissance est-elle acceptable, possible ? ¤ Faut-il envisager la croissance pour le Sud, la décroissance ou une limitation de la croissance pour le Nord ?

23 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤ Un « concept » peu opératoire « Léquité socio-spatiale » ne fixe ¤ aucune action précise ¤ aucun moyen précis ¤ Un « concept » illusoire pour les ressources non-renouvelables ¤ Lattitude des Etats est peu engageante (cf Etats-Unis, Chine, Canada à propos des accords de Kyoto)

24 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Critique de la notion ¤ Ce « concept » nest-il pas une mystification géopolitique ? > Imposer aux pays du Sud de protéger leur environnement, leurs ressources pour le bien-être de tous les Terriens, mais en fait surtout des pays du Nord cf Droit dIngérence des pays du Nord Normes, réserves naturelles imposées au Sud (G. Rossi) > Limiter la croissance du Sud, au bénéfice des pays du Nord… (S. Brunel) >> Un moyen de maintenir la domination du Nord ?

25 RAPPEL DE LINSERTION DES ACTIONS DE DÉVELOPPEMENT DANS DES SOCIÉTÉS complexes DES SYSTÈMES NATURELS HUMANISÉS RAPPEL DE LINTERACTIONS ENTRE DE NOMBREUX PHÉNOMÈNES nécessité de projets intégrés liant les différentes activités et tous les acteurs LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Quel est lintérêt de la notion ? sociétés besoins aménagements environnements stratégies activités traditions

26 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Quel est lintérêt de la notion ? RAPPEL DES RESPONSABILITÉS DES SOCIÉTÉS ET DES INDIVIDUS sans culpabiliser Photographie Mer dAral

27 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Quel est lintérêt de la notion ? RAPPEL DES RESPONSABILITÉS DES SOCIÉTÉS ET DES INDIVIDUS sans culpabiliser RAPPEL DE LA NÉCESSITÉ D'AGIR EN AMONT DE L'APPARITION DES PROBLÈMES, avant de lancer les projets

28 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Quel est lintérêt de la notion ? INSERTION DES DÉBATS ÉCONOMIQUES SOCIAUX ET ÉCOLOGIQUES DANS UN ESPACE- TEMPS ÉLARGI => à la planète => au futur INSERTION D'UNE DIMENSION ÉTHIQUE DANS LES DÉBATS => justice aujourdhui => justice par rapport à nos descendants

29 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Quel est lintérêt de la notion ? UN CADRE DE DÉBAT POLITIQUE ET D'ACTION PUBLIQUE Un ensemble de représentations, une utopie mobilisatrice qui donnent une direction au débat citoyen

30 LE DÉVELOPPEMENT DURABLE MAIS GARDER LE SENS CRITIQUE ET LE DOUTE MÉTHODIQUE Sans refuser dagir !


Télécharger ppt "Gérard HUGONIE Professeur des Universités honoraire (Géographie physique), IUFM de Paris, Université Paris IV- Sorbonne LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Origine,"

Présentations similaires


Annonces Google