La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une partie centrée sur la les aspects politiques de la question. Un volume horaire donné par la démarche proposée: 4 séances/ 5 au maximum Une approche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une partie centrée sur la les aspects politiques de la question. Un volume horaire donné par la démarche proposée: 4 séances/ 5 au maximum Une approche."— Transcription de la présentation:

1

2 Une partie centrée sur la les aspects politiques de la question. Un volume horaire donné par la démarche proposée: 4 séances/ 5 au maximum Une approche nouvelle de la période par rapport aux anciens programmes Une volonté mais aussi une obligation de faire des choix

3 Paul et Mouny Estrade, Léon Lanot, premier maquisard de Corrèze, Le Puy Fraud, 2011

4 Qui sont ces hommes dans un lieu isolé du centre de la France en 1943 (lieu-dit de Chamalot, département de la Corrèze, région du Limousin) ? Quy font-ils et pourquoi?

5 n.com/video/x4eb3r_l- oeil-de-vichy-partie- 1_news Titre original : L'Œil de Vichy Année: 1993 Réalisation : Claude Chabrol Conseillers historiques : Robert Paxton, Jean-Pierre Azema Production : Jean-Pierre Ramsay-Levi Format : Noir et Blanc - Son stéréo minutes Michel Bouquet : Narrateur Projection des 4 premières minutes et 25 secondes In Science et Vie Junior, Hors –Série, n°72, avril 2008, p9

6 Projection des 4 premières minutes 25 secondes Evénements militaires Evénements politiques 1 er septembre 1939 Déclaration de guerre La France est une République (la III° depuis 1870) 10 mai mai mai mai mai-04 juin juin juin juin juin juin juin juillet juillet juillet 1940

7 Evénements militaires 1 er septembre 1939Déclaration de guerre. 10 mai 1940Début de la campagne de France. 13 mai 1940Franchissement de la Meuse par les armées allemandes. 18 mai mai 1940Capitulation des armées belges. 28 mai-04 juin 1940Encerclement des armées françaises et anglaises à Dunkerque. 06 juin 1940Effondrement des dernières lignes françaises. 10 juin 1940Entrée en guerre de lItalie aux côtés de lAllemagne nazie. 14 juin 1940Paris est occupé par les Allemands. 16 juin juin juin 1940Signature de larmistice à Rethondes. 03 juillet 1940Une partie de la flotte française à Mers el-Khebir est détruite par les Anglais pour ne pas quelle tombe aux mains des Allemands. 10 juillet juillet 1940 Que peut-on conclure aux regards de ces événements? Un effondrement militaire rapide (6 semaines) et brutal ( soldats français morts, 1.8 millions de prisonniers). Des millions de Français sur les routes: cest « lexode de 1940 ». Une catastrophe militaire historique

8 Evénements politiques 1 er septembre 1939La France est une République (III° depuis 1870). 10 mai mai mai 1940Le Maréchal Pétain (héros de la première guerre mondiale et de Verdun) est nommé vice-président du gouvernement. 27 mai mai-04 juin juin juin 1940Le gouvernement français se replie à Bordeaux. 14 juin juin 1940Pétain président du conseil contacte les Allemands pour demander larmistice. 17 juin 1940Déclaration de Pétain annonçant aux Français la demande darmistice. 22 juin juillet juillet 1940Pétain obtient les pleins pouvoirs constituants suite à un vote du Parlement français juillet 1940Fin de la République création dun nouvel Etat. Que peut-on conclure aux regards de ces événements? Le régime politique est reconnu responsable de la catastrophe ce qui entraîne le renversement de la III° République. Un renversement qui prend des formes légales (vote du Parlement). Création dun nouvel Etat dans lequel le Maréchal PETAIN concentre tous les pouvoirs. La France devient un Etat autoritaire nommé Etat français.

9 Une France amputée de territoire suivant une logique raciale nazie et nationale italienne. Une France occupée (logique allemande de guerre contre la Grande Bretagne et daffaiblissement de la France ). Un Etat français réduit à une zone Sud sous la menace directe de lAxe et fortement affaibli. En place de juillet 1940 à août Un appel à Londres… Une défaite et une domination matérialisées sur la carte de la France en 1940.

10 1. Où se trouve De Gaulle lorsquil prononce cet appel ? 2. Quelle est la situation militaire de la France à ce moment? 3. Montrer que de Gaulle: Na pas la même vision sur la situation militaire de la France que Pétain. Soppose de façon plus générale au gouvernement français en place le 18 juin. Lappel du 18 juin 1940 Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, sest mis en rapport avec lennemi pour cesser le combat. Certes, nous avons été, nous sommes, submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne, de lennemi. Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourdhui. Mais le dernier mot est-il dit ? Lespérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non ! Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien nest perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire. Car la France nest pas seule ! Elle nest pas seule ! Elle nest pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec lEmpire britannique qui tient la mer et continue la lutte. Elle peut, comme lAngleterre, utiliser sans limites limmense industrie des États-Unis. Cette guerre nest pas limitée au territoire malheureux de notre pays. Cette guerre nest pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances, nempêchent pas quil y a, dans lunivers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourdhui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans lavenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. Moi, Général de Gaulle, actuellement à Londres, jinvite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à sy trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, jinvite les ingénieurs et les ouvriers spécialistes des industries darmement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à sy trouver, à se mettre en rapport avec moi. Quoi quil arrive, la flamme de la résistance française ne doit pas séteindre et ne séteindra pas. Demain, comme aujourdhui, je parlerai à la Radio de Londres. Discours du général de Gaulle prononcé à la radio de Londres le 18 juin 1940; il est diffusé à 20h15, peut- être également 20h30, et à 22 h. Pour aller plus loin:site du CNDP memoire/lappel-du-18-juin- 1940/introduction/lappel-du-18- juin-un-document- patrimonial.html

11 Pour nourrir le récit. memoire/lappel-du-18-juin- 1940/introduction/lappel-du-18-juin-un- document-patrimonial.html libre.net/cnrd/2010/diffusion-appel.php « Preuve du refus de la défaite et de la volonté de reprendre le combat sous une forme nouvelle, la France Libre naît de l'appel du général de Gaulle le 18 juin Cette liste d'engagement des Forces françaises Libres (F.F.L.) à Londres n'est pas datée mais peut être située très tôt, dès juin En effet tout y est encore provisoire, l'engagement, l'appellation Légion des volontaires, et même le formulaire qui n'est pas encore imprimé. » ique.sga.defense.gouv.fr /Formulaire-d- engagement-des.html 14 juillet Le général de Gaulle dans son nouvel uniforme de général de brigade inspecte un détachement du 14ème DBLE. Derrière lui, l'amiral Muselier, le commandant Conchard et l'aide de camp, le lieutenant de Courcel.

12

13 Pourquoi cette photographie dans une région contrôlée par lEtat français jusquen 1944? Ces hommes sopposent-ils aux idées et valeurs défendues par le régime de Pétain?

14 Francs-tireurs et partisans français (FTPF) ou (FTP): Créés en 1942 par le Parti communiste français les FTPF regroupent des organisations paramilitaires (organisations spéciales, Jeunesses communistes, MOI), et sont placés sous la direction du " Front national " et d'un comité militaire dont Charles Tillon est le commandant en chef. Très structurés, les FTP sont partisans de la guérilla urbaine et de l'action immédiate.[…] Daprès le glossaire de la Fondation de la Résistance m Camp de Chamalot Pourquoi les FTPF, créés par le parti communiste, regroupent-ils des hommes à Chamalot et ailleurs?

15 Un régime anti communiste liberticide antidémocratique, autoritaire et opposé à la République Valider mais nuancer: une affiche issue dun comité local soutenant laction de lEtat français. Cette affiche […]na pas été diffusée en 1940 car elle ne correspondait pas au message dunion autour du Maréchal que le régime voulait faire passer[…] ; cette affiche qui stigmatise un certain nombre de français, de partis politiques, de valeurs nest pas jugée « politiquement correcte ». […] Ce qui a changé cest le regard sur la France de Vichy par les évolutions de lhistoriographie. Gérard Pinson ormateur/0304/form_image_2003/fi chiers/pinson.pdf

16 Qualifier lEtat français. Le régime autoritaire de Vichy, sous tutelle allemande en zone nord occupée, réprime également les libertés en zone sud. Il contrôle la radio et la presse, dissout les partis politiques et les syndicats. Les responsables politiques de la Troisième République, et notamment les personnalités du Front populaire (Léon Blum, Édouard Daladier, Pierre Mendès France, etc.) sont jugés, à Riom, en 1942, accusés dêtre responsables de la défaite. Valider le document: méthode du DANS Un régime autoritaire antidémocratique, liberticide et anti- républicain

17 Principaux mouvements de résistance en zone sud Tendances politiques majoritaire CombatDémocratie chrétienne (centre droit) Franc TireurSFIO et centre gauche (radicaux) Front national (dont les FTPF sont la branche armée) Parti communiste Libération-sudOrigines diverses des membres Des mouvements qui sopposent aux idées politiques de lEtat français autoritaire, liberticide antidémocratique et anti républicain. Daprès Christine Dalbert (dir), Histoire 1 ière, Bordas,2011 p313 Qualifier lEtat français. Le régime autoritaire de Vichy, sous tutelle allemande en zone nord occupée, réprime également les libertés en zone sud. Il contrôle la radio et la presse, dissout les partis politiques et les syndicats. Les responsables politiques de la Troisième République, et notamment les personnalités du Front populaire (Léon Blum, Édouard Daladier, Pierre Mendès France, etc.) sont jugés, à Riom, en 1942, accusés dêtre responsables de la défaite.

18 Noms appartenance Politique date de naissance entrée officielle dans la résistance clandestinePseudoGradeObservations Collet Maurice? mars-43TotoLtLyon 4° Beynel Elise ??avr-43 agent de liaison arrêtée et torturée Naudeix Georgette ? avr-43Georgette agent de liaison Lanot LéonPC avr-43LouisCommandantSoudeilles Madesclaire PierrePC mai-43Mireille2° Cl.Bugeat Estrade EmilePC?mai-43RemyLtSoudeilles Valade René??mai-43La chique?déporté le Pin René sept-43RenéLt? Bourroux Marius? sept-43Marius2° Cl.Bugeat Peyrolle Jeannot? nov-43JeannotS/LtSt Merd Laval Lucien??nov-43Lulu2° Cl.Bugeat Souny Edouard ?nov-43Coco? Bardèche??févr-44Pas de Calais? mort lors de la bataille d'Egletons le 14 août 1944 Bournel RenéPC juin-44La Riflette2° Cl.Ambugeat Schindler Samuel? juin-44Xavier2° Cl.Ancien du camp de GTE de Soudeilles Bouteiller René? juin-44La puce2° Cl.Paris 18° Salah Ben Rabah?1918janv-44Tunis? Ingalson Igal??juil-43Samson?Ancien du camp de GTE de Soudeilles Extraits des états nominatifs des 238°, 231°, 2313° compagnies et du détachement de commandement FTPF sous secteur A Haute Corrèze -auquel le camp de Chamalot appartenait. (établi fin 1944) Établis à laide de copies fournies par le Musée départemental de la résistance et de la déportation de Tulle (Corrèze)

19 SCHINDLER Samuel. Né le 5 mars 1911 à Przemysl (Pologne), juif polonais. Garçon de café, entré en France le 10 novembre Célibataire, cheveux roux. Sert dans larmée polonaise en France. IGALSON Igal. Né le 01 janvier 1900 à Varsovie, juif polonais. Chapelier. Marié. Engagé volontaire au sein de larmée polonaise en France en Daprès les fiches élaborées par Mouny et Paul ESTRADE, Un camp de juif oublié Soudeilles , Editions les Monédières,1999. NomsPolitiquenaissance entrée officielle dans la résistance clandestinePseudoGradeObservations Collet Maurice? mars-43TotoLtLyon 4° Beynel Elise ??avr-43 agent de liaison arrêtée et torturée Naudeix Georgette ? avr-43Georgette agent de liaison Lanot LéonPC avr-43LouisCommandantSoudeilles Madesclaire PierrePC mai-43Mireille2° Cl.Bugeat Estrade EmilePC?mai-43RemyLtSoudeilles Valade René??mai-43La chique?déporté le Pin René sept-43RenéLt? Bourroux Marius? sept-43Marius2° Cl.Bugeat Peyrolle Jeannot? nov-43JeannotS/LtSt Merd Laval Lucien??nov-43Lulu2° Cl.Bugeat Souny Edouard ?nov-43Coco? Bardèche??févr-44 Pas de Calais? mort lors de la bataille d'Egletons le 14 août 1944 Bournel RenéPC juin-44La Riflette2° Cl.Ambugeat Schindler Samuel? juin-44Xavier2° Cl. Ancien du camp de GTE de Soudeilles Bouteiller René? juin-44La puce2° Cl.Paris 18° Salah Ben Rabah?1918janv-44Tunis? Ingalson Igal??juil-43Samson? Ancien du camp de GTE de Soudeilles Extraits des états nominatifs des 238°, 231°, 2313° compagnies et du détachement de commandement FTPF sous secteur A Haute Corrèze -auquel le camp de Chamalot appartenait- établi en Un régime xénophobe? Un régime antisémite?

20 Un régime anti communiste liberticide antidémocratique autoritaire et opposé à la République. Valider mais nuancer: une affiche issue dun groupe de soutien à lEtat français. Un régime antisémite. Un régime xénophobe.

21 Le régime de Vichy constitue, dun point de vue juridique, une rupture, non seulement avec la IIIème République, mais avec tous les régimes qui se sont succédé en France depuis la Révolution française. […] En matière de nationalité, sur le territoire métropolitain, cest dabord une « loi »3 du 22 juillet 1940, inspirée dune loi nazie du 14 juillet 1933 : elle permet de retirer la nationalité française à ceux qui lont acquise au titre de la loi du 10 août Elle vise non seulement la naturalisation, mais aussi lacquisition par déclaration (pendant la minorité) ou automatique (à la majorité) par des enfants détrangers nés en France, ainsi que lacquisition par mariage. Les juifs se voient retirer quasi-systématiquement la nationalité française, les non-juifs exceptionnellement, sils ont commis des actes ou exprimé des opinions qui les font percevoir comme de mauvais éléments. En juin 1944, hommes, femmes et enfants se seront vus retirer la nationalité française, parmi lesquels une majorité de juifs […]. Extrait de Yerri URBAN, Lindigène dans le droit colonial français ( ), Clermont- Ferrand, Fondation Varenne, Un régime xénophobe Un régime antisémite Au total plus de personnes sont dénaturalisées entre 1940 et 1944 dont plus de 6000 juifs. daprès Bernard Laguerre, les Dénaturalisés de Vichy, in Vingtième siècle. Revue dHistoire, n°20, 1988.

22 La loi du 27 septembre 1940, Loi sur la situation des étrangers en surnombre dans léconomie nationale, crée les Groupes de travailleurs étrangers ou GTE : Art.1er Les étrangers de sexe masculin, âgés de plus de 18 ans et de moins de 55 pourront, aussi longtemps que les circonstances lexigent, être rassemblés dans des groupements détrangers sils sont en surnombre dans léconomie nationale et si, ayant cherché refuge en France, ils se trouvent dans limpossibilité de regagner leur pays dorigine. Elle prévoit également de mettre les GTE à la disposition dentreprises. L'objectif est de fournir de la main d'œuvre pour les travaux agricoles, forestiers et industriels. Daprès le site de lAJPN (association des justes et persécutés durant la période nazie) 403.html 3. Lapplication de ces lois: le GTE de Soudeilles ( canton de Meymac, Haute Corrèze)

23 Effectif cumulé TE et anciens TE du 665° GTE de Soudeilles arrêtés et déportés vers le camp de Drancy en (contrôlé par la police française) Déportés dans les camps de la mort. Décédés en déportation 665° Groupement de travailleurs étrangers de Soudeilles (ou « groupe palestinien ») 512 relevés 550 au maximum 151 (attestés par les sources et le travail des historiens) 150 Soit au minimum 32% des TE et anciens TE du 665° GTE 144 Logique xénophobe et antisémite Collaboration antisémite et xénophobe avec lAllemagne nazie Tableau établi à laide des informations contenues dans le livre de Mouny et Paul Estrade, Un camp de juifs oublié, les Monédières, 2° édition, 2000

24 estimation Déportés en Allemagne entre 1940 et Déportés pour « raisons raciales » Morts ou exécutés durant l internement en France Survivants2500 Daprès les chiffres établis par lInstitut dhistoire du Temps Présent et le Ministère des Anciens combattants Source: Mémorial de la Shoa, centre de documentation juive contemporaine orial- cdjc.org/upload/ medias/JS_A3_Fr anceC15multiCMJ NmodiMer.pdf

25 Identification des maquisards du camp de Chamalot (Commune de Moustier Ventadour) photographiés en juillet 1943 faite en par Mouny et Paul ESTRADE N°NomsPseudonym e N°NomsPseudonyme 1Fernand PAQUETCésar15André MARRANDConstant 2CHANEIX?16Un gars de Terrasson? 3!Olive17René BEYNETIsidore 4Jean-Baptisite DEMATHIEU Boukharine18Fernand VERGNAL? 5Léon LANOTLouis19René VALIBUSChurchill 6Un gars de Terrasson?20André JALESVACMathias 7André BORDES?21Oscar STOHRTarzan 8Robert SEGALATCoiffeur22Henri LEYRICHFourrier 9SALLES?23Edmond BORIELa Bife 10Marcel VALIBUSDanton24Jean VERGNES? 11Emile ESTRADERémy25Marcel VALADEAngélique 12??26Marcel JOLYCanari 13?? Derrière lappareil Lucien DURANTE Lulu 14Henri CHASTAGNOLRobespierre T Le mouton mascotte Titou ou Bibi Pourquoi autant de jeunes hommes sur cette photographie du camp de Chamalot en 1943?

26 Le départ volontaire de travailleurs est mis en place dès octobre 1942 : cest la Relève. Elle prévoit lenvoi de trois ouvriers en contrepartie du retour dun prisonnier de guerre français. En raison du faible résultat, Laval [premier ministre de Pétain] décide dadopter une réglementation plus contraignante par la loi du 4 septembre 1942, qui fonde véritablement le Service du travail obligatoire (STO) pour tous les Français de dix-huit à cinquante ans et pour les Françaises célibataires de vingt et un à trente-cinq ans. Les étudiants bénéficient dun sursis. Les jeunes ne sont pas les seuls concernés par le travail en Allemagne mais ils sont très majoritaires. Beaucoup de jeunes obtempèrent et partent au STO plutôt que dans les maquis. Si tous les réfractaires ne deviennent pas résistants, la grande majorité des résistants des maquis sont des réfractaires et ils donnent un caractère plus massif et plus jeune à la Résistance. Le STO sert ainsi de levier pour mobiliser une partie de la population vers la Résistance. Des manifestations ont parfois lieu contre le STO, ainsi le 16 mars 1943 à Oyonnax. Selon les estimations du commissaire de police, à personnes manifestent en criant des slogans hostiles au Gouvernement. Le 20 mars 1943, une importante manifestation réunit des contestataires à Bourg-en-Bresse. En Allemagne, les besoins en main-dœuvre saccroissent… Le 16 février 1943, pour satisfaire lengagement contracté avec les autorités doccupation, Pierre Laval fait adopter la loi instituant le Service du travail obligatoire (STO), qui réquisitionne pour une durée de deux ans tous les hommes nés entre le 1er janvier 1920 et le 31 décembre Laurence Thibault, Les Jeunes et la Résistance, AERI - Documentation française, 2007 Titre : Affiche "Jeunes de France, sachez choisir ! STO" Genre : Image Type : Affiche Source : © Archives Jean Quellien Date document : Sans date Lieu : France Questions 1. Que signifient les initiales STO? 2. Qui instaure le STO, quand? 3. Quel est son objectif? 4. Montrez à laide de trois éléments que le STO nest pas accepté par lensemble de la population française. 5. Pourquoi peut-on affirmer que le STO est un exemple de la collaboration entre lEtat français et lAllemagne nazie?

27

28 N°NomsPseudonymeN°NomsPseudonyme 1Fernand PAQUETCésar15André MARRANDConstant 2CHANEIX?16Un gars de Terrasson? 3!Olive17René BEYNETIsidore 4Jean-Baptisite DEMATHIEUBoukharine18Fernand VERGNAL? 5Léon LANOTLouis19René VALIBUSChurchill 6Un gars de Terrasson?20André JALESVACMathias 7André BORDES?21Oscar STOHRTarzan 8Robert SEGALATCoiffeur22Henri LEYRICHFourrier 9SALLES?23Edmond BORIELa Bife 10Marcel VALIBUSDanton24Jean VERGNES? 11Emile ESTRADERémy25Marcel VALADEAngélique 12??26Marcel JOLYCanari 13?? Derrière lappareil Lucien DURANTE Lulu 14Henri CHASTAGNOLRobespierre T Le mouton mascotte Titou ou Bibi Identification des maquisards du camp de Chamalot (Commune de Moustier Ventadour) photographiés en juillet 1943 faite en par Mouny et Paul ESTRADE Des hommes en armes Des hommes dans la clandestinité

29 Des hommes en armes Des hommes dans la clandestinité Camp de Chamalot,commune de Lamazière Basse Un territoire faiblement peuplé daccès difficile Lamazière-Basse est une ville de France, située dans le département Corrèze, de la région Limousin. Les habitants de Lamazière-Basse sont appelés les Maziérois, Maziéroises. Les 278 habitants de la commune vivent sur une superficie de 44 km² avec une densité de 6 habitants par km² et une moyenne d'altitude de 579 m. Daprès le site de LAMZIERE- BASSE /lamaziere-basse_19160 / Maquis :concentration dopposants armés qui se regroupent dans des régions daccès difficile, boisées et/ou montagneuses. (daprès le dictionnaire thématique Histoire Géographie, Sirey, 2005.)

30 1940 (août) Une poignée dhommes dont J.B DEMATHIEU (4) et Léon LANOT(5) 1 er juin 1942 (Hte Corrèze +Tulle) er septembre avril 1943 (toute la Corrèze) juin 1944 Sous secteur A + PC régional Ensemble de la Corrèze août Daprès un Etat des effectifs des FTP (musée départemental de la résistance et de la déportation de Tulle) M. et P. Estrade, Léon Lanot premier maquisard de Corrèze, Le Puy Fraud, 2011 Un engagement politique et patriotique marginal Engagements des réfractaires et des patriotes Combattre pour la libération

31 Exemples dactions arméesCe que je peux en conclure Décembre janvier 1943 Attaques de Mairies du secteur, de la Houillère de Lapleau Maussac Prises de fusils de chasse (en mairie depuis décembre 1942), munitions, cartes de ravitaillement, explosifs. Structurer et équiper le maquis clandestin Juillet 1943Sabotage de lignes à haute tension, dun wagon de munitions destiné aux Allemands. Lutte contre la collaboration économique de Vichy et les intérêts exploitées par les Allemands 15 août 1943Attaque du camp de Chamalot par les GMR : Groupes mobiles de réserve (unités paramilitaires aux ordres de Vichy). 23 maquisards faits prisonniers dont 13 livrés aux Allemands et déportés dans des camps de concentration. Lutte armée contre lEtat français qui désire éradiquer les maquis protègeant les réfractaires au STO Automne printemps 1944 Sabotages dusines, des voies ferrées, déraillements de trains. Réception de parachutages darmes. Accrochages avec les GMR et la Milice de Vichy Embuscades contre des colonnes allemandes. Lutte contre la collaboration économique et les installations exploitées par les Allemands. Lutte armée contre lEtat français. Premiers combats pour libérer la Corrèze. Juin –août 1944 Diffusion de journaux de maquis auprès des résistants et civils. Nombreuses embuscades répétées contre les Allemands, Participations aux combats contre les Allemands dans le cadre de la libération de la Corrèze. Arrestation et jugements de collaborateurs. Combats pour la libération de plus grande ampleur. Besoins en matériels, en coordination très important pour satisfaire ces missions.

32 Qui combat?Qui sont-ils? Des hommes du sous secteur A. FTP Un mouvement se référant au parti communiste. Une collaboration entre les mouvements de résistance qui sintègrent dans un mouvement uni les Forces françaises de lintérieur (FFI). Des hommes de lArmée secrète (AS) Mouvement de résistance armée, surtout présent dans la zone sud, issu du regroupement des grands mouvements de résistance (à lexception des communistes). Un commando de 27 parachutistes des Forces Françaises libres. (dirigé par le capitaine Wauthier) Intégrés aux SAS (Special Air Service) anglais, des commandos français sont parachutés durant la guerre pour mener des actions militaires contre les Allemands (souvent en relation avec la Résistance) Une armée régulière française qui combat aux côtés des Alliés contre les forces de lAxe : les FFL (forces françaises libres) et une aide matérielle aux FFIles FFL Un coordination par un commando Jedburgh John K. Singlaub, 1st Lieutenant dans larmée US - Jacques Lebel de Penguill Lieutenant dans larmée française - Anthony J. Denneau opérateur radio et sergent dans larmée US. Le Commandement interallié créé le 1943 la force Jedburgh composée de cent officiers français, d'autant de Britanniques et d'Américains.[…] Les Jedburghs […] étaient parachutés de nuit en France occupée. Leur mission était de rallier les maquis existants, les armer, les instruire, les encadrer au combat. Des combats coordonnés et reconnus par le Commandement allié. Un engagement militaire français reconnu contre lAllemagne nazie. 2. Une unité dans les combats pour la libération: la bataille dEgletons (14-18 août 1944) combats-d-egletons-en-correze

33 Une unité de la résistance et une armée française aux côtés des Alliés sous lautorité de De Gaulle?

34 Composition du Comité National de la Résistance (CNR) créé le 27 mai 1943 Volonté dunifier la résistance armée Volonté dun nouveau projet politique commun Volonté dune nouveau projet social Une autorité reconnue qui fait lunité de la résistance Jean Moulin ( ) Préfet révoqué par Vichy, il arrive à Londres en octobre 1941 et rallie le général de Gaulle qui le charge dunir derrière lui les mouvements de la résistance en zone sud puis dans toute la France. Il joue ainsi un rôle majeur dans lunification de la Résistance intérieure et dans le soutien quelle apporte à De Gaulle[…]. Il met en place le CNR Arrêté le 21 juin 1943, torturé, il meurt le 08 juillet des suites de ses blessures. Daprès S. Albertelli, Atlas de la France libre, Autrement, 2010 Une autorité reconnue qui fait lunité de la résistance sous légide du général De Gaulle

35 Tous unis derrière de Gaulle Le 1 er février 1944 furent créées officiellement les « Forces françaises de l'intérieur », qui absorbèrent en principe les formations militaires de toute la Résistance Armée secrète gaulliste, Francs-Tireurs et Partisans communistes, Organisation de Résistance de l'Armée giraudiste. La France fut divisée en douze régions militaires, et des chefs F.F.I. régionaux et départementaux furent nommés, non sans difficultés. Pour coordonner l'ensemble et agir selon les directives de l'état-major allié, au mois de mars 1944, tous les réseaux de renseignements et d'action alliés concernant la France furent placés sous les ordres de l'état-major de Kœnig. La Résistance française, à la veille des débarquements alliés en France, s'est donc non seulement unifiée, mais elle a réalisé l'union nationale la plus large que la France ait jamais connue dans son Histoire des communistes aux modérés, même anciens vichystes. Le général de Gaulle est le premier artisan de ce véritable miracle que personne n'aurait cru possible à l'automne 40; pour tous, il est devenu le chef incontestable du pays. H. MICHEL, La guerre de l'ombre, Grasset, Lunité de la résistance Qui sexplique par une unité de tous les courants politiques de la résistance Qui sexplique par une autorité légitime reconnue par tous.

36 26 août 1944 De Gaulle descend les Champs Elysées en compagnie des membres du CNR et du général Leclerc (FFL) Population française en Médaillés de la Résistance (FFI+FFL) (24463 à titre posthume) Estimation du nombre de résistants en à Quel projet pour la France issue de la minorité résistante?

37 Un mouvement résistant qui se reconnaît dans la République. Des réformes démocratiques, libérales et sociales proposées par le CNR et appliquées en Pour poser le repères…

38 De Gaulle, président du GPRF à la sortie du conseil des ministres en janvier Quelle République pour la France ? Le dimanche 21 octobre 1945, les Français ont à élire une nouvelle assemblée pour renouveler celle de ! Par la même occasion, il doivent dire par référendum s'ils souhaitent que cette assemblée se fasse constituante et donne à la France une Constitution en remplacement de la précédente (celle de la IIIe République). Les rapports se tendent très vite entre la nouvelle assemblée, imbue de sa légitimité électorale, et le prestigieux chef du gouvernement [le général De Gaulle], qui ne supporte pas les atteintes à son autorité. [Il annonce] sa démission et son retrait [en janvier 1946]. Daprès 26 janvier 1946, De Gaulle sen va. 1. Montrez quen 1945,la France est une démocratie. 2. Montrez que le régime voulu est républicain. 3. Montrez que la mise en place de la République est difficile.

39 Des droits politiques et sociaux définis par la Constitution de la IV° République 1. Au lendemain de la victoire remportée par les peuples libres sur des régimes qui ont tenté d'asservir et de dégrader la personne humaine, le peuple français proclame à nouveau que tout être humain, sans distinction de race, de religion ni de croyance, possède des droits inaliénables et sacrés. Il réaffirme solennellement les droits et libertés de l'homme et du citoyen consacrés par la Déclaration des droits de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. [... ] 3. La loi garantit à la femme, dans tous les domaines, des droits égaux à ceux de l'homme. [... ] Chacun a le devoir de travailler et le droit d'obtenir un emploi. Nul ne peut être lésé, dans son travail ou son emploi, en raison de ses origines, de ses opinions ou de ses croyances. Tout homme peut défendre ses droits et ses intérêts par l'action syndicale et adhérer au syndicat de son choix. [... ] 8. Tout travailleur participe, par l'intermédiaire de ses délégués, à la détermination collective des conditions de travail ainsi qu'à la gestion des entreprises. [... ] La Nation assure à l'individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement. Elle garantit à tous, notamment à l'enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs. Tout être humain qui, en raison de son âge, de son état physique ou mental, de la situation économique, se trouve dans l'incapacité de travailler a le droit d'obtenir de la collectivité des moyens convenables d'existence. Préambule de la Constitution de la IV° République, rédigé par l'Assemblée constituante élue le 2 juin Refonder la République Réaffirmer lattachement aux valeurs et droits démocratiques de la République Elargir la République: Garantir ces droits aux femmes (obtenus dès 1944) Approfondir la République sociale

40 Sur Chamalot,le sous secteur A et plus largement la résistance en Corrèze. N°352, avril 2010 Sur la France durant la période… parmi dautres.

41 Paul et Mouny Estrade, Léon Lanot, premier maquisard de Corrèze, Le Puy Fraud, 2011

42 tulle.fr/web/musee_resistance_deportation Paul Estrade, Soudeilles au passé simple, Les Monédières, 2001 Sabotage du viaduc de Farges le 9 mars 1944 près de Meymac. Sous secteur A, non daté ( )

43

44 LEcole Nationale Professionnelle dans laquelle les Allemands sétaient fortifiés Le centre ville dEgletons après les combats. parachutage-sas-et-les-combats-d-egletons-en-correze

45 S. Albertelli, Atlas de la France Libre, Autrement, Soldats embrassant des jeunes Alsaciennes en costume devant le char Strasbourg. Archives municipales de la Ville de Strasbourg Généraliser: La 2° division blindée commandée par Leclerc

46 La liquidation de la poche de Colmar (janvier –février 1945 Progression dinfanterie appuyée par des chars durant la bataille de la poche de Colmar Une compagnie d'infanterie de la 1 ière Armée débarque d'un LCI (Landing Craft Infantery) en Provence (août 1944 ) Les cavaliers d'un escadron blindé trempent le fanion de leur unité dans les eaux du Rhin (nov 1944) Généraliser: La 1 ière armée française commandée par De Lattre de Tassigny.


Télécharger ppt "Une partie centrée sur la les aspects politiques de la question. Un volume horaire donné par la démarche proposée: 4 séances/ 5 au maximum Une approche."

Présentations similaires


Annonces Google