La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I-Définir le thème par rapport au programme et à son fil conducteur, « questions pour comprendre le XXème siècle » II-Les références bibliographiques Le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I-Définir le thème par rapport au programme et à son fil conducteur, « questions pour comprendre le XXème siècle » II-Les références bibliographiques Le."— Transcription de la présentation:

1 I-Définir le thème par rapport au programme et à son fil conducteur, « questions pour comprendre le XXème siècle » II-Les références bibliographiques Le point historiographique : définir les points de comparaison IV-Les suggestions de démarches : la mise en oeuvre, le travail en classe et propositions dévaluations

2 A-Un autre marqueur du XXème siècle : 1- le XXème, « le siècle des totalitarismes » : après « la guerre au XXe siècle » (thème 2), les totalitarismes sidentifient au XXe siècle 2- Une explication à lEtat de guerre permanent pendant le XXème siècle: une conséquence de la 1 ère guerre mondiale, la cause essentielle de la seconde guerre mondiale puis de la guerre froide (persistance dun totalitarisme, URSS) : donc deux bonnes raisons pour étudier les totalitarismes après un siècle de conflits

3 B- 2 sous-thèmes: 4 chapitres Genèse et affirmation des totalitarismes puis la fin des totalitarismes (dénazification et évolution du totalitarisme en URSS) Le sous-thème présenté ici se décline en deux chapitres: Les régimes totalitaires dans lentre-deux-guerres: genèse, points communs et spécificités Les totalitarismes face aux démocraties dans les années 1930

4 C- Deux clés danalyse 1-Étude sur le mode comparatif à la différence de lancien programme - Pour le 1er chapitre: insister sur laccession assez similaire des fascismes et cerner la comparaison nazisme/stalinisme pour la mise en œuvre totalitaire - Pour le 2ème chapitre: montrer la menace commune des totalitarismes sur les démocraties qui mène à la collusion totalitaire de 1939 (ne pas traiter classiquement les relations internationales). Exemple de fil conducteur : lexpansionnisme hitlérien 2-Le rapport Guerre/totalitarisme La 1ère guerre mondiale fait naître les totalitarismes (thèse majoritaire), la Seconde les détruit (sauf le stalinisme) 1er chapitre: « Lhomme nouveau » des fascismes est avant tout un guerrier donc opposition avec le pacifisme stalinien 2ème chapitre: la guerre, enjeu des rapport de force totalitarisme/démocraties

5 Les ouvrages de base Revues Pour aller plus loin, le débat historiographique

6 A- Laboutissement de la réflexion: des totalitarismes plutôt quun totalitarisme: 3 temps depuis H. Arendt 1- La définition du concept totalitaire et sa contestation 2- Le retour en force du comparatif: les points communs entre nazisme et stalinisme (la fin du communisme) 3- Un comparatif revisité dans les années 1990: la diversité des totalitarismes, insister sur les différences

7 1- La place centrale du dictateur 2- La violence exercée 3- Les rapports entre pouvoir et société

8 Culte de la personnalité Le rôle du Guide Remise en cause récente du chef tout- puissant (mi chemin entre les intentionnalistes et les fonctionnalistes)

9 Nature de lautorité: Hitler est au cœur du nazisme, Mussolini est au cœur du fascisme, Staline est un greffon au communisme-léniniste Fonctionnement du régime: le système nazi ressemble à un système féodal avec des liens dallégeance à Hitler alors que le Stalinisme est marqué par une bureaucratie omniprésente

10 La violence exercée dans lascension et la prise du pouvoir: une arme anti-démocratique La violence se perpétue dans la mise en œuvre du pouvoir totalitaire Un système policier et répressif omniprésent

11 Dans les projets et les discours: le nazisme tient un discours de guerre, un nationalisme triomphant par le projet racial tandis que le stalinisme met en avant un discours de paix La violence des nazis est ciblée sur des « races inférieures » vers lextérieur (espace vital) même si les persécutions intérieures sont réelles tandis que le stalinisme violente la société dans son ensemble: criminalisation sociale contre les koulaks, les bourgeois, les minorités ethniques Dans les systèmes répressifs: le nazisme construit un espace répressif unique: le camp tandis que le stalinisme invente un système à plusieurs cercles

12 Une ambition de domination totale par une idéologie, une révolution commune afin de « créer lhomme nouveau » Un parti qui se fond dans État Un État dirigiste avec un projet économique qui connaît un certain succès. Une mobilisation des masses par la propagande Une certaine autonomie conservée par le corps social à léchelle locale.

13 Le nazisme cherche des modèles du passé et saffiche contre lesprit des Lumières tandis que le stalinisme prétend créer une société nouvelle et revendique lhéritage de la Révolution Française Pour les nazis lhomme nouveau est avant tout allemand: lAryen pour préserver le « volk », pour lUrss stalinienne lhomme nouveau est universel sans distinction de race, ni sociale

14 A- La mise en œuvre 1- La programmation: 6 heures maximum/ h, thème3 Reprise des 3 points de comparaison dH.Rousso Un préalable: frise chronologique, distinguer 3 temporalités - Cours 1: la violence exercée, une caractéristique totalitaire - Cours 2: la société contrôlée - Cours 3: la place centrale du dictateur

15 A- 2 Les difficultés de La mise en œuvre - Temps réduit pour chaque séquence: lobligation dune synthèse comparative pour une approche thématique - Savoir sélectionner lessentiel du factuel détaillé: choix des notions clés - Montrer aux élèves lintérêt de la comparaison A- 3 Les pistes de réponse - Le travail préparatoire avant le travail en classe - Travail inductif: rôle du document maître (souvent double, voir triple) - 3 grands thèmes dans une évolution chronologique

16 3 thèmes développés sur les deux moments de la période -La violence exercée -La société contrôlée -Le rôle centrale du dictateur

17 Cours 1 : la violence, une caractéristique totalitaire essentielle Travail préparatoire : élèves étudient un double document qui permet de lancer la première partie de la leçon. Autour dune consigne : en quoi ces deux images montrent une agression envers la démocratie ?

18 La violence des chemises noires, autodafé 1920 Autodafé nazi, mai 1933

19 Deux images qui permettent de rappeler la naissance du Fascisme italien et du Nazisme allemand : dans un contexte anti- démocratique. On brûle des livres dans la rue en Italie et en Allemagne : signe dintolérance et du refus des valeurs démocratiques. Ces actes reçoivent une certaine adhésion populaire. Insertion de ces deux moments dans une frise montrant les étapes de la prise du pouvoir. Les auteurs de ces autodafés sont les milices fascistes, bras armés de la prise du pouvoir Comparer lascension fasciste et nazie dans un contexte de crise de la démocratie 1920 : le fascisme se structure et devient incontournable dans la vie politique italienne, briseur de grèves au service des milieux daffaires Mai 1933 : triomphe nazi après 3 ans dassaut contre la République de Weimar Violence= arme pour accéder au pouvoir, ce qui produit des ennemis à interner, ici les auteurs des livres brûlés cf 2 ème partie

20 Vue extérieure dun camp de concentration nazi: Dachau construit en 1933 La carte du goulag stalinien, années 1930

21 Travail des compétences ; relever et confronter des informations Situer ces deux documents dans la période de la mise en œuvre des totalitarismes, en 1933 pour lAllemagne, dans les années 1930 en Urss Décrire le camp de concentration : un espace unique fermé pour des opposants politiques puis raciaux après 1939 Décrire la carte du goulag : diversité du système avec utilité pour le pays : chantiers staliniens pour des opposants sociaux (koulaks, bourgeois, minorités ethniques) Documents complémentaires : sur les organes répressifs, leurs chefs, les victimes (sous forme de tableau) Comparaison : - points communs : la répression massive, le sort des opposants, les polices politiques - différences : deux univers, les victimes, lItalie est moins concernée Possibilité de compléter ce travail avec recherche TICE sur les polices politiques (SS, NKVD) ou les victimes des camps …………….

22 Larmée allemande entre en Rhénanie, mars 1936 Guernica, village rasé par laviation allemande Avril 1937

23 Préalable : définir le fascisme comme étant un régime qui mène à la guerre, cest le cas du Fascisme italien et du nazisme allemand Deux images de 1936 et 1937 : début des revendications fascistes, surtout hitlérienne contre le traité de Versailles. Deux images qui marquent une progressivité de la violence dEtat : une armée menaçante qui passe à laction en Espagne. Depuis 1933, les attaques contre la démocratie sont constantes, après avoir brûler des livres, on brûle un village Restituer ces évènements dans une situation historique : lannée 1936, la remise en cause du traité de Versailles et le début de la Guerre dEspagne Dès son arrivée au pouvoir Hitler qui sort de la SDN, entame le réarmement : redonne un esprit patriotique au peuple allemand : ex, le plébiscite Sarrois de 1935

24 Objectifs : comparer 3 rassemblements de masse (préparation possible : trouver les points communs) Préparation élèves : donner 3 photos à commenter(documents objets principaux) Consigne : quels sont les points communs de ces trois rassemblements ?

25 Parade sportive à Moscou, 1935Congrès nazi à Nuremberg, 1935 Rassemblement fasciste dans le Piémont, 1939

26 1-Faire remarquer que ces rassemblements sont laffirmation la plus spectaculaire des totalitarismes, ils existent dès la période de conquête du pouvoir mais prennent une grande importance dans les années Les principaux outils totalitaires apparaissent : Propagande avec le culte de la personnalité, rôle du parti, utilisation de nouveaux médias. A noter la place du symbole et son identité propre 3- Insister sur une composante essentielle du totalitarisme : le contrôle des masses avec une esthétisation de la vie politique. Il y a donc bien un fond commun totalitaire (voir le contrôle de la jeunesse, doc Bac) 4- Dans ces « messes » totalitaires, le projet est exposé : créer lhomme nouveau issu des masses. 3 révolutions spécifiques : raciale pour le Nazisme, social pour le stalinisme, national pour le fascisme 5- Ces masses encadrées et soumise à lidéologie suivent le chef dans son projet : la guerre pour Hitler et Mussolini

27 Document supplémentaire Insister sur le rôle central du parti avec un document supplémentaire, par exemple Extrait de texte dA. Canepa, lorganizzazionz del PNF, 1939 (DP 7037 p.23)

28 1 ère possibilité: comparer deux textes, la primauté de la classe ouvrière et paysanne face au racisme hitlérien (élément de discours lors des rassemblements de masse)

29 2 ème possibilité: comparer deux œuvres dart Le couple aryen (Arno Breker) face à louvrier et la Kohkozienne (Véra Moukhina)

30 Travail autour de lœuvre dart totalitaire : lartiste, lart totalitaire porteur du message officiel. Le but : montrer « lhomme nouveau » Pour les nazis : la pureté de la race, « le volk » défini dans Mein kampf et mis en œuvre par les lois eugéniques : créer la race supérieure Pour les soviétiques : le socialisme incarné dans les forces paysannes et ouvrières

31 Confronter un texte (DP 7037 p.26) et une photographie: laffirmation extérieure de lAllemagne nazie en 1936 qui induit les buts de conquête (lespace vital), les ennemis, la politique économique dont lautarcie et le réarmement. Cela est réalisé par une première étape: lAnschluss de mars 1938

32 Objectif : comparer la genèse totalitaire par le biais de lascension des trois dictateurs : trois opportunistes qui ont su profiter dune situation favorable. Principale spécificité : Staline est lhéritier de Lénine, il sinsère dans une administration tandis Mussolini et Hitler ont tout créé. Donc il ya une grande différence dans la nature de lautorité. Idée essentielle : montrer le rôle déterminant des 3 personnages face à des situations diverses. Préparation élèves : resituer les principales étapes de lascension des trois dictateurs sur une frise chronologique

33 Ce document permet de construire les étapes de la prise du pouvoir de Staline : avant et après la mort de Lénine (possibilité dun extrait de son testament, DP 8003 p.2, où la méfiance à légard de Staline est réelle). Lascension de Staline est le résultat dun long processus dans le contexte de la Révolution bolchevique

34 Documents secondaires : Mussolini et Hitler, au centre de leurs fid è les avant la prise du pouvoir. Des liens de fid é lit é au chef peuvent être ici é voqu é s. Dans les deux cas, c est un clan dirig é par un chef incontest é qui arrive au pouvoir (photos impensable en Urss)

35 Objectifs : montrer le pouvoir de séduction des 3 dictateurs, insister sur les points communs : le charisme et les qualités de lorateur. Possibilité de lancer un débat autour de la lecture dun texte dun historien : fonctionnalistes et intentionnalistes, le pouvoir du chef était-il total ? Document objet (1 ère proposition): 3 vidéos, Hitler-Mussolini-Staline face à la foule

36 2 ème possibilité document objet: un texte (DP 7037 p.20) image

37 Objectif : montrer le rapprochement des totalitarismes contre les démocraties, affirmation du danger totalitaire au travers deux situations historiques: Hitler-Mussolini, laxe Rome-Berlin (photo septembre 1937)/ La signature du pacte germano-soviétique (23 août 1939)

38 Questions préparatoires aux élèves sur le double document objet : Comment le rapprochement Hitler-Mussolini saffirme sur cette photo ? Pourquoi cette poignée de mains entre Staline et le ministre des affaires étrangères soviétique est surprenante ?

39 p.90)p.90) Pour laxe Rome-Berlin : montrer les étapes du rapprochement (de Stresa au pacte dAcier), de définir le rôle principal des deux dictateurs : des maîtres de guerre Mussolini en avril 1922 (Lhistoire n°234 p.90) LHistoire n°218,P.60

40 Pour le Pacte Germano-soviétique : insister sur ce rapprochement improbable (Staline ne rencontre pas Hitler), deux ennemis irréductibles saccordent au détriment des démocraties. La satisfaction de Staline et Ribbentrop cache les duperies de chacun.Exemple de documents secondaires: la réaction des démocraties par la caricature (Low), septembre 1939

41 1- Commentaire de deux documents Analyse de documents en histoire : lembrigadement de la jeunesse en Allemagne et URSS Consigne : Montrez en quoi ces deux affiches de propagande rendent compte de lembrigadement de la jeunesse dans les régimes totalitaires soviétique et nazi. « Longue vie aux millions de membres des Komsomols léninistes », Affiche de 1932 « Dehors les trouble-fête ! unité de la jeunesse au sein de la jeunesse hitlérienne ! Affiche de 1935

42 Qui, pourquoi ? Deux affiches : lune soviétique, lautre allemande qui célèbrent la jeunesse au service du régime (drapeaux identitaires Quand ? 1932 (URSS) et 1935 (Allemagne) : les deux régimes sont installés, le contrôle de la société dont la jeunesse est prioritaire Comment ? - Deux groupes en mouvement - Les jeunes soviétiques sont sereins, la fille radieuse. Ils portent des armes. Ils entraînent avec eux la foule. - Les jeunes allemands plus crispé font fuir des groupes dindividus (ennemis politiques, juifs ?) Message diffusé par le document Deux affiches de propagande qui montrent la place primordiale de la jeunesse dans ces deux totalitarismes. Les Komsomols sont le reflet dun projet social qui se rattache à Lénine tandis que les jeunesses hitlériennes expriment lidéologie exclusive et sélective des nazis

43 -Expliciter dans lintroduction les termes du sujet : 3 régimes, Italie, Allemagne et URSS dirigés par un Etat omnipotent, contrôlant par la terreur et la propagande un peuple soumis. Cette pratique politique affronte son opposé, les grands pays, France et Grande Bretagne où les peuples sont souverains. Les totalitarismes une fois en place, ce face à face antagoniste sintensifie et remet en cause léquilibre européen hérité de la Première guerre mondiale. - Réflexion autour de la problématique : ce sujet évolutif induit plusieurs attitudes consécutives. A chaque fois, les totalitarismes prennent linitiative et les démocraties sur la défensive réagissent avec crainte. - Les clés du sujet : lattitude de lAllemagne nazie où lexpansionnisme hitlérien est la priorité du régime. Cette agressivité change lattitude de ses ennemis proches (les démocraties) et lointain (lURSS, lennemi héréditaire). Staline inquiet tente un rapprochement avec la France et la Grande-Bretagne qui échoue et aboutit à une collusion totalitaire - Quel plan ? Un plan chronologique simpose, 3 face à face différents (voir « les clés du sujet ») - Les pièges à éviter : 1-une analyse trop segmentée où lattitude des totalitarismes serait traitée distinctement. Face aux démocraties, les totalitarismes ont tendance à ce rapprocher. Un plan : I-lURSS face aux démocraties II- Les fascismes face aux démocraties, est à bannir 2-La simple évocation des coups de force fascistes ou lévolution des rapports internationaux, ne répond pas exactement au sujet

44 Plan proposé I- Des totalitarismes ennemis des démocraties (jusque 1934) A- Un mépris commun de la démocratie B- Une action extérieure indirecte de nuisance C- Mais des menaces sans agression II- Limpossible rapprochement stalinisme/démocraties ( ) A- Le revirement soviétique : la stratégie des « fronts populaires » B- Le rendez-vous manqué de la Guerre dEspagne C- Le divorce entériné : Munich III- La collusion totalitaire contre les démocraties A- Un premier maillon : laxe Rome-Berlin B- Les offensives nazies C- Lacte final : le pacte germano-soviétique


Télécharger ppt "I-Définir le thème par rapport au programme et à son fil conducteur, « questions pour comprendre le XXème siècle » II-Les références bibliographiques Le."

Présentations similaires


Annonces Google