La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Circonscription Lille 1 / Ouest Mars 2006 Rapport Adressé à Monsieur lInspecteur dAcadémie Directeur des Services départementaux de lEducation nationale.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Circonscription Lille 1 / Ouest Mars 2006 Rapport Adressé à Monsieur lInspecteur dAcadémie Directeur des Services départementaux de lEducation nationale."— Transcription de la présentation:

1 Circonscription Lille 1 / Ouest Mars 2006 Rapport Adressé à Monsieur lInspecteur dAcadémie Directeur des Services départementaux de lEducation nationale

2 Complété en janvier 2007

3 I – Présentation de la circonscription : état des lieux II – Analyse des données III – Axes de pilotage

4 I - Présentation de la circonscription : état des lieux Les élèves Les écoles Les enseignants

5 Les élèves 4056 élèves : 75,76%, secteur public (3235 : 1491, maternelle, 1744, élémentaire) ; 24,24% dans le secteur privé (821). Sont recensés : 17 enfants nouveaux arrivants en France au niveau de lécole élémentaire, au 1er février 2006 / des enfants dits « du voyage » / 101 élèves, porteurs de maladie invalidantes ou de handicaps. De nombreux enfants parlent une langue étrangère hors de lécole (Français Langue Seconde). Les élèves habitent pour la plupart dans des immeubles. Pour les élèves et leurs parents, lécole est une des dernières institutions repérées dans les quartiers.

6 Les écoles Les vingt-trois écoles de la circonscription (publiques et privées) recouvrent : –le territoire de la mairie du quartier du Faubourg de Béthune : deux groupes scolaires publiques (dont 1 école maternelle et 2 écoles élémentaires dapplication, deux CLIS, dont une « CLIS / autiste »), et un groupe scolaire privé ; –le territoire de la mairie de quartier de Lille Sud : six groupes scolaires publiques dont deux regroupent deux écoles maternelles (2 CLIS, 8 écoles maternelles, 7 écoles élémentaires, dont 2 de niveau), deux groupes scolaires privés ; –et une partie du territoire de la mairie de quartier de Lille Moulin : une école maternelle ;

7 Deux nouvelles écoles primaires privées depuis septembre 2006 : - Saint Pierre ; - Thérèse dAvila.

8 soit : –2 quartiers inclus dans le Plan de cohésion social : Lille Sud et Faubourg de Béthune, regroupés au sein de lERE Lille Ouest ; soit : –3 secteurs de collège REP, classés Collège Ambition réussite en septembre 2006 : 17 écoles « Ambition Réussite » (toutes sauf un groupe scolaire et deux écoles maternelles, dont une « maternelle précaire » ) ;

9 Lenquête à caractère social 1er degré, année 2004/05, classe les écoles des secteurs public et privé confondus : 20 écoles entre les rangs 22 et 836, 3 écoles aux rangs 1086, 1175, 1412.

10 La circonscription est ainsi classée au rang 4 du classement global des circonscriptions du Nord (à 15/90 points du rang 1).

11

12 Les enseignants Dans le secteur public : 183 enseignants : dont : –2 maîtres de CLIN ;

13 –3 enseignantes spécialisées option D ; –1 faisant fonction D ; –6 option E ; –5 option G ; –2,5 psychologues scolaires ;

14 –1/3 enseignante référente ;

15 –sur postes à lannée, en 2007 : 7 T1 (classes, animatrice REP), 9 T2 (classes, dispositif CP, DEMF, Décharge directeurs, Brigade) ;

16 Dans le secteur privé : 86 enseignants ; –Saint Pierre (21 enseignants, élèves) ; –Thérèse dAvila (21 enseignants, 609 élèves)..

17 soit un total de 269 enseignants en 2007.

18 II – Analyse des données Fréquentation scolaire Le nombre de signalements Engagement professionnel des personnels Les parcours scolaires Les résultats aux évaluations nationales

19 Fréquentation scolaire Les taux de présence des élèves sont satisfaisants, même si les samedis matin, en maternelle, les élèves sont peu présents, et en élémentaire, quelques élèves sabsentent sous des prétextes divers.

20 Le nombre de signalements Le nombre de procédures de signalement denfant maltraité et / ou en danger est important.

21 Engagement professionnel des personnels Le niveau dengagement des personnels est très satisfaisant. Le réseau relationnel est très riche. Les équipes sont stables, dans lensemble. Des équipes et des enseignants se montrent déçus, désemparés, voire même découragés par les résultats aux évaluations nationales. Point fort : la vigilance des enseignants est extrême et à préserver.

22 Les parcours scolaires Les histogrammes (présentés en Annexe 3) montrent la proportion très importante délèves en retard de 2 ans ou plus en 6ème pour les 3 collèges de secteur, en décembre 2004.

23 Collège Camus

24 Collège Louise Michel

25 Collège Verlaine

26 Les résultats aux évaluations nationales Les résultats globaux de la circonscription, 2005 et 2006, montrent que :

27 Evaluations CE Français 2005 FrançaiscirconscriptiondépartementFrance écart relatif /Dept 59 écart relatif /France compréhension64,77376,2-12,83-17,77 reconnaissance des mots 85,190,592,9-6,35-9,17 écriture et orthographe 53,462,567,1-17,04-25,66 production de textes49,961,265,1-22,65-30,46 Français59,868,472,4-14,38-21, FrançaiscirconscriptiondépartementFrance écart relatif /Dept 59 écart relatif /France compréhension67,573,775,27-9,19-11,51 reconnaissance des mots 84,59090,93-6,51-7,61 écriture et orthographe 54,363,265,14-16,39-19,96 production de textes54,361,962,83-14,00-15,71 Français61,36970,67-12,56-15,29 Evaluations CE Français

28 Evaluations CE Français Ecarts relatifs Evaluations CE Français Ecarts relatifs

29 –le seul domaine de réussite est, en CE2, la « reconnaissance des mots » (Ecart relatif / France ERF : - 9,17 en 2005 et - 7,61 en 2006) ;

30 CE Comparaison des écarts types des résultats des évaluations CE2 et des évaluations 6° (écarts aux résultats nationaux) 6° 2005 CE2 2006

31 Les domaines très nettement déficitaires, en français, ont été en 2005 : en CE2 « Production de textes » (ERF : - 30,46) et en 6ème « Produire un texte, écrire »(ERF : ),

32 Les écarts sont significatifs en CE 2, et significativement homogènes en 6ème, avec un recul par rapport aux résultats de CE 2.

33 Sont en 2006 : –Écriture et orthographe en CE 2 (ERF : - 19,96) ; - Les résultats 6ème sont en attente. les écarts sont significatifs.

34 En 2006, les résultats des évaluations nationales CE1 montrent également des résultats déficitaires en compréhension.

35 En mathématiques, en CE 2, en 2005, - « Exploitation des données numériques » (ERF : - 35,14), - « Grandeurs et mesures » (ERF : - 32,47) sont les plus déficitaires ;

36 En mathématiques, en CE 2, en 2006, -« Espace et géométrie » (ERF : - 19,43) -« Grandeurs et mesures » (ERF : - 17,10) sont les plus déficitaires mais de manière non significative : les résultats sont globalement homogènes et déficitaires.

37 Evaluations CE Maths Maths CE2 2005circonscriptiondépartementFrance écart relatif /Dept écart relatif /France Espace et géométrie56,361,767,4-9,59-19,72 Grandeurs et mesures53,969,171,4-28,20-32,47 Calcul6262,666,7-0,97-7,58 Connaissance des nombres60,56770,9-10,74-17,19 Exploitation des données numériques55,270,574,6-27,72-35,14 Mathématiques58,765,670,1-11,75-19,42 Maths CE2 2006circonscriptiondépartementFrance écart relatif /Dept écart relatif /France Espace et géométrie57,466,268,55-15,33-19,43 Grandeurs et mesures55,862,765,34-12,37-17,10 Calcul62,771,871,05-14,51-13,32 Connaissance des nombres65,769,374,23-5,48-12,98 Exploitation des données numériques58,463,165,49-8,05-12,14 Mathématiques61,167,769,93-10,80-14,45 Evaluations CE Maths

38 Evaluations CE Mathématiques Ecarts relatifs Evaluations CE Mathématiques Ecarts relatifs

39 Les résultats sont indépendants du rang de classement à lenquête sociale.

40

41 Le tableau comparatif des résultats CE2 – 6ème 2002/2005 met en évidence un recul significatif des résultats en français et en mathématiques entre le CE2 et la 6ème (avec des réserves : passage de Casimir à JAde, cohorte fluctuante).

42

43

44 Le tableau comparatif des résultats aux évaluations CE2 / 6ème dune même cohorte met en évidence que les élèves qui ont bénéficié dune aide dun enseignant spécialisé au cours du cycle 1, repérés au CE2, ont des résultats très faibles en 6ème et nettement inférieurs aux résultats de CE2, notamment en français :

45

46

47 Synthèse

48 laccès aux langages, outils indispensables de la réussite à lécole, doit devenir plus performant ;

49 Le cycle 3 doit apporter une plus – value aux acquis de lélève ;

50 Les dispositifs daide et de soutien aux élèves à besoins repérés doivent devenir encore plus efficients, au sein même de la classe, du cycle et de lécole ;

51 Les effets maître et équipe doivent être clarifiés pour les rendre conformes aux enjeux du système éducatif.

52 III – Axes de pilotage Les enseignements / apprentissages Lenseignant et ses pratiques professionnelles Le partenariat

53 Définir les résultats attendus : améliorer les acquis de lélève et les comportements scolaires délève, permet de dégager les axes prioritaires :

54 Les enseignements / apprentissages Favoriser lentrée à lécole et permettre les apprentissages attendus en école maternelle, notamment dans le domaine du langage, tant oral quécrit. Permettre le développement des compétences en compréhension et en production décrit, de gestion de la complexité. Permettre les acquisitions en mathématiques.

55 Lenseignant et ses pratiques professionnelles Impulser la constitution déquipes denseignants de groupe scolaire. Conceptualiser la cohérence et la continuité de lorganisation des enseignements / apprentissages.

56 Enrichir la culture professionnelle : –informer des enjeux du système éducatif et de ses évolutions ; –permettre aux enseignants dincorporer de nouvelles connaissances et compétences professionnelles efficientes, en didactiques des disciplines, en pédagogie, dans le domaine des évaluations, lutter contre le « fatalisme pédagogique » ; –permettre une réflexion sur les mots de léchec scolaire pour développer le langage et les outils de la réussite (apprentissages, comportements, mixité, altérité, …).

57 Le partenariat Développer la coéducation et la collaboration école / famille : expliciter les démarches daccompagnement de la scolarité, en famille. Développer le partenariat de qualité (« Plan musique », « Plan BCD », actions culturelles, partenariat associatif, …). Développer les outils de communication au sein des groupes scolaires.

58 Objectifs

59 améliorer les résultats aux évaluations nationales et tendre vers les moyennes départementales notamment :

60 –dans le domaine de la maîtrise de la langue (CE 1 / CE 2 et 6ème) : En compréhension ; En production décrit ; En écriture et orthographe ; –aux évaluations nationales à lentrée au collège (6ème) : le cycle 3 doit apporter une plus – value aux résultats de lélève ;

61 A partir de 2007/08, en CE 1 et CM 2.

62 permettre aux élèves de questionner le monde et de mettre en oeuvre une démarche dinvestigation, en développant les enseignements / apprentissages scientifiques et technologiques ;

63 favoriser les rencontres culturelles et artistiques de haute qualité pour permettre aux élèves dacquérir connaissances et compétences en arts visuels, éducation musicale et autres disciplines artistiques : ouverture culturelle indispensable au développement des valeurs de la citoyenneté.

64 Merci de votre précieuse collaboration.


Télécharger ppt "Circonscription Lille 1 / Ouest Mars 2006 Rapport Adressé à Monsieur lInspecteur dAcadémie Directeur des Services départementaux de lEducation nationale."

Présentations similaires


Annonces Google