La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRESENTATION DU PLAN DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DE DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES AVRE, LUCE ET MOREUIL.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRESENTATION DU PLAN DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DE DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES AVRE, LUCE ET MOREUIL."— Transcription de la présentation:

1 PRESENTATION DU PLAN DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DE DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES AVRE, LUCE ET MOREUIL

2 1.1. Situation géographique 1.2. Aspects généraux 1.3. Contexte général en matière et de traitement de déchets 1.4. Force et faiblesse du service vis à vis du Plan de prévention des déchets 1.5. Gisement de déchets Évolution des tonnages collectés 1. Présentation de la CCalm :

3 Département de la Somme (80) Département de la Somme (80) A 20 km environ, au Sud Est dAmiens A 20 km environ, au Sud Est dAmiens Territoire situé entre lAvre et la Luce Territoire situé entre lAvre et la Luce 1.1. Situation géographique:

4 1.2. Aspect généraux : 23 communes 23 communes habitants en 1999 ( en 2007) habitants en 1999 ( en 2007) population en nette augmentation population en nette augmentation Milieu rural dispersé (d = 63.2 hab / km²) Milieu rural dispersé (d = 63.2 hab / km²) Ville principale : Moreuil hab en 1999 Ville principale : Moreuil hab en 1999

5 1.3. Contexte général de la collecte et du traitement : Compétence : collecte des déchets ménagers et assimilés Collecte des OM, encombrants et DV (régie: 7 personnes)Collecte des OM, encombrants et DV (régie: 7 personnes) Collecte et traitement en déchèterie (régie : 2 personnes)Collecte et traitement en déchèterie (régie : 2 personnes) Plateforme de compostage des déchets verts (régie : 1 personnes)Plateforme de compostage des déchets verts (régie : 1 personnes) Collecte des points dapport volontaire pour la collecte sélective*Collecte des points dapport volontaire pour la collecte sélective* Projet de compostage individuelProjet de compostage individuel Sensibilisation auprès des scolairesSensibilisation auprès des scolaires

6 1.3. Contexte général de la collecte et du traitement : Compétence « traitement » transférée au SMITOM du Santerre: Compétence « traitement » transférée au SMITOM du Santerre: Traitement des OM et encombrantsTraitement des OM et encombrants Collecte* et tri des recyclables secs (centre de tri propre au SMITOM)Collecte* et tri des recyclables secs (centre de tri propre au SMITOM)

7 1.4. Forces et faiblesse du service vis à vis de la thématique « prévention » : Les forces : Les forces : Collecte des OM en C1 Collecte des OM en C1 Collecte des encombrants deux fois par an Collecte des encombrants deux fois par an Pas de phénomène « daspirateur à déchet » Pas de phénomène « daspirateur à déchet » Déchèterie gérée en régie Déchèterie gérée en régie Bonne gestion des différents flux (ex: le bois brut est stocké et mis directement à disposition des usagers) Bonne gestion des différents flux (ex: le bois brut est stocké et mis directement à disposition des usagers) Valorisation de 60 % des déchets collectés Valorisation de 60 % des déchets collectés Proximité entre les habitants de part la petite taille des communes Proximité entre les habitants de part la petite taille des communes

8 1.4. Forces et faiblesse du service vis à vis de la thématique « prévention » : Les faiblesses : Les faiblesses : Collecte des DV en P à P en C1 davril à novembre en nette augmentation Collecte des DV en P à P en C1 davril à novembre en nette augmentation Malgré le caractère rural de notre collectivité Malgré le caractère rural de notre collectivité Plateforme de compostage: mise à disposition gratuite de compost auprès des usagers Plateforme de compostage: mise à disposition gratuite de compost auprès des usagers Peut interférer au niveau du compostage individuel Peut interférer au niveau du compostage individuel Déchèterie darchitecte, bien couverte (force et faiblesse à la fois) Déchèterie darchitecte, bien couverte (force et faiblesse à la fois) Presque « un plaisir » de venir à la déchèterie Presque « un plaisir » de venir à la déchèterie

9 1.5. Déchets collectés: OM : 258 kg / hab /an Déchèterie: 162 kg / hab /an (381 kg / hab /an avec les gravats) Déchets verts en P à P : 66 kg / hab /an Collecte sélective : 100 kg / hab /an Proportion de déchets collectés :

10 1.6. Évolution des tonnages : a. Ordures ménagères:b. Déchets verts en porte à porte: c. Déchèterie:d. Tonnage global:

11 2. Pourquoi un plan de prévention ? Motivations : Préservation de lenvironnement Préservation de lenvironnement Faire face aux importantes augmentations de déchets connue sur certains flux (DV notamment) Faire face aux importantes augmentations de déchets connue sur certains flux (DV notamment) Éviter les gaspillages (ex: jeter des appareils encore valides, de la nourriture, du papier) Éviter les gaspillages (ex: jeter des appareils encore valides, de la nourriture, du papier) Limiter laugmentation des coûts du service Limiter laugmentation des coûts du service Développement du lien social par des actions de proximité Développement du lien social par des actions de proximité Générer de lactivité (réemploi) Générer de lactivité (réemploi)

12 3. Présentation de la philosophie générale: Instruments privilégiés: Informatifs : Sur le projet global, son rôle et son intérêt dont économique pour des actions précises. ex: lutte contre le gaspillage alimentaire, léco-consommation, les possibilités pour gérer autrement ces déchets verts (démonstration sur le compostage, sur le mulching, le paillage des haies avec des tontes de gazon…) Aide pratique: Pratique du compostage (formation dun réseau de correspondants du compostage Exemplatifs : Consommation de papier dans nos locaux, foyers tests pour la pratique du compostage individuel, diminution de la consommation de bouteilles deau à la CCalm

13 3. Présentation de la philosophie générale: Coût acceptable: Face à laugmentation des coûts de traitement des déchets et lintérêt économique visé entre autre par la CCalm, nous nous sommes engagés dans le respect dun petit budget, en privilégiant des actions simples et en nous appuyant sur des structures existantes (ex: recycleries sur Amiens, plutôt que de créer nous même ce genre de structure) Combinaison avec dautres politiques: La prévention est inclus dans la politique « déchets » de la CCalm au même titre que la collecte sélective, le tri à la déchèterie. Elle ne vient pas en opposition mais logiquement en appui des autres actions mises en place en matière de déchets. La prévention sera combinée lors dactions ponctuelles avec dautres politiques (énergie, eau) dans le cadre de projets ponctuels (SRE). Actions efficaces et visibles auprès du citoyen: Nous espérons bien voir pouvoir quantifier les tonnages détournés afin de valoriser ces chiffres auprès de la population. Néanmoins, nous sommes conscients de la difficulté de cette tache.

14 4. Présentation des grands axes du plan: 1. Objectif n° 1 – Réduction des quantités de déchets verts: Type de thématique Type dactions Promotion du compostage individuel Innovation dans la pratique du CI Foyers relais mesurant les quantités détournées en vue dune communication Foyers relais mesurant les quantités détournées en vue dune communication Mise en place dun réseau daide à la pratique (formation de bénévoles relais auprès de la population) Mise en place dun réseau daide à la pratique (formation de bénévoles relais auprès de la population) Partenariat avec les paysagistes, les associations de jardinage Partenariat avec les paysagistes, les associations de jardinage Prévention de la toxicité des déchets Partenariat avec les paysagistes, les associations de jardinage Partenariat avec les paysagistes, les associations de jardinage Communication sur laspect naturel du compost, lintérêt de paillage afin de réduire les risques liés à lutilisation dengrais chimiques Communication sur laspect naturel du compost, lintérêt de paillage afin de réduire les risques liés à lutilisation dengrais chimiques Promotion de solutions alternatives pour la gestion de déchets verts Eco-consommation Promotion des tondeuses « mulching » Promotion des tondeuses « mulching » (démonstration à la déchèterie, essai et achat par le service voirie) Promotion darbres et espèces moins proliférantes Promotion darbres et espèces moins proliférantes

15 4. Présentation des grands axes du plan: Type de thématique Type dactions Lutte contre les gaspillages de papier Au sein de la CCalm Réduction des quantités consommées Démarche déco- responsabilité Accompagnement du changement de comportement des consommateurs Fiches pour une meilleure utilisation des outils de communication Fiches pour une meilleure utilisation des outils de communication Impression recto/verso Impression recto/verso Mise en place dun bac « brouillon » Mise en place dun bac « brouillon » Dématérialisation (réunions avec les élus: présentation, compte rendu) Dématérialisation (réunions avec les élus: présentation, compte rendu) Travailler sur les gros gisements de papiers pour voir comment les réduire (BP, CA…) Travailler sur les gros gisements de papiers pour voir comment les réduire (BP, CA…) Élargissement aux autres administration puis au public sur la base de résultat Présenter les résultats obtenus Présenter les résultats obtenus Sensibilisation Sensibilisation Transmettre les outils utilisés pour lobtention de ces résultats Transmettre les outils utilisés pour lobtention de ces résultats Promotion des carafes filtrantes Appliquer le principe à la collectivité Appliquer le principe à la collectivité Présenter les résultats et le généraliser sur la base de résultats obtenus Présenter les résultats et le généraliser sur la base de résultats obtenus 2. Objectif n° 2 – Démarche deco-responsbilité au niveau des services

16 4. Présentation des grands axes du plan 3. Objectif n° 3 – Développement du réemploi Type de thématique Type dactions Réduction à la source au niveau de la déchèterie Développement du réemploi Collecte séparée dappareils susceptibles dêtre réutilisés Collecte séparée dappareils susceptibles dêtre réutilisés Collecte de jouets usagers Collecte de jouets usagers 1 er temps: collaboration avec une recyclerie existante 1 er temps: collaboration avec une recyclerie existante 2 nd temps le cas échéant, bourse aux déchets sur Internet (le cas échéant) 2 nd temps le cas échéant, bourse aux déchets sur Internet (le cas échéant)

17 4. Présentation des grands axes du plan 4. Objectif n° 4 – Accompagnement du changement de comportement des consommateurs: Type de thématique Type dactions Lutte contre les gaspillages Accompagnement du changement de comportement des consommateurs Intervention dans les centres sociaux et sur des publics ciblés (associations) Intervention dans les centres sociaux et sur des publics ciblés (associations) Communication écrite Communication écrite Réduction les COUNA Distribution des autocollants STOP PUB Distribution des autocollants STOP PUB Sensibilisation à leco- consommation Guide de leco-consommation Guide de leco-consommation Travail en collaboration avec les grandes surfaces (STOPPER sur les produits respectueux) Travail en collaboration avec les grandes surfaces (STOPPER sur les produits respectueux) Communication sur les coûts de lemballage Communication sur les coûts de lemballage

18 4. Présentation des grands axes du plan 5. Objectif n° 5 – Réduction de la toxicité de certains déchets Mise en place dune collecte du fibrociment pour les professionnels Mise en place dune collecte du fibrociment pour les professionnels Communication sur les déchets dangereux et leur bonne gestion (déchèterie) Communication sur les déchets dangereux et leur bonne gestion (déchèterie) 6. Autres Communications générales (annonce du plan et des actions mises en œuvre) Communications générales (annonce du plan et des actions mises en œuvre) Évaluation finale Évaluation finale


Télécharger ppt "PRESENTATION DU PLAN DE PREVENTION DE LA PRODUCTION DE DECHETS COMMUNAUTE DE COMMUNES AVRE, LUCE ET MOREUIL."

Présentations similaires


Annonces Google