La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le jeudi 2 octobre 2003 a 16H02, lors du premier appel pour un feu de ferme à Saint-Romain-en-Jarez (Loire 42), rien ne laissait présager quune heure plus.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le jeudi 2 octobre 2003 a 16H02, lors du premier appel pour un feu de ferme à Saint-Romain-en-Jarez (Loire 42), rien ne laissait présager quune heure plus."— Transcription de la présentation:

1 Le jeudi 2 octobre 2003 a 16H02, lors du premier appel pour un feu de ferme à Saint-Romain-en-Jarez (Loire 42), rien ne laissait présager quune heure plus tard le plan rouge serait déclenché pour porter secours à 26 personnes, dont 18 sapeurs-pompiers.

2 Retour sur lintervention : Retour sur lintervention : Le bâtiment, appartenant à un producteur fruitier, est composé dun dépôt de m2. Il se trouve en plein centre du hameau, petite bourgade agricole de habitants Le bâtiment, appartenant à un producteur fruitier, est composé dun dépôt de m2. Il se trouve en plein centre du hameau, petite bourgade agricole de habitants Au moment du sinistre, il contient des stocks importants de fruits, cagettes en bois et en plastique, 30 ballots de paille, 130 ballots de foin, 2,5 tonnes de nitrate dammonium Au moment du sinistre, il contient des stocks importants de fruits, cagettes en bois et en plastique, 30 ballots de paille, 130 ballots de foin, 2,5 tonnes de nitrate dammonium Il est à noter que les premiers intervenants nont pas eu une connaissance précise du contenu du dépôt (notamment la présence de nitrate dammonium).

3 Zone dintervention

4 Retour sur lintervention : Retour sur lintervention : A 17 h 12, une très violente explosion se produit, détruisant la totalité du dispositif incendie et blessant plus ou moins gravement tous les sapeurs-pompiers présents sur le site A 17 h 12, une très violente explosion se produit, détruisant la totalité du dispositif incendie et blessant plus ou moins gravement tous les sapeurs-pompiers présents sur le site

5 Les causes exacte de lexplosion ne sont pas encore connues et ne seront définies quaprès résultats des expertises menées conjointement par la gendarmerie, la police scientifique et lIneris, mais les nitrate dammonium stockés sont mis en évidence. Estimée à un équivalent de 100 kg TNT, cette explosion a entraîné de nombreux dégâts dans la totalité du village.

6 Bilan humain : Bilan humain : 18 sapeurs-pompiers blessés, dont trois urgences absolues, 9 urgences relatives, et 6 éclopés ; 3 gendarmes blessés (éclopés ) ; 5 civils blessés (éclopés).

7 Bilan matériel : Bilan matériel : 82 habitations touchées ; 8 ERP concernés (parmi lesquels lécole publique, lécole privée et la salle polyvalente dont laccès a été interdit après passage de la commission de sécurité) ; de nombreux véhicules détériorés (dont cinq véhicules SP). 94 personnes nont pas pu regagner leur habitation la première nuit.

8 LES FEUX IMPLIQUANTS DES ENGRAIS 2067 à 2072

9 LES FEUX IMPLIQUANTS DES ENGRAIS Les risques : Les risques : Décomposition auto-entretenue. Noyau faisant conduction et convection par la création dune cheminée dans le tas de fertilisant produisant des fumées toxiques. Dégagement principaux : Oxydes dazote (NO, NO2 vapeurs rousses ), ammoniac. Risques dexplosion ( croûte par leau, contact avec des matières organiques, présence de combustibles )

10 Les catégories dengrais Les engrais minéraux simples : Les engrais minéraux simples : AZOTES PHOSPHATES POTASSIQUES Nitrates dammonium Ammonitrate Sulfate dammonium Chlorure dammonium Phosphate naturel tricalcique Super phosphates Chlorure de potassium Sulfate de potassium

11 Les catégories dengrais Les engrais Composés : Les engrais Composés : P N K Engrais complexes ( combinaison chimique ) Engrais de mélange ( association mécanique ) Engrais binaires et ternaires ( PK ) ( NPK )

12 Types de fertilisant FormeParticularités Engrais azotés en solution Liquide ( incolore, légère odeur ammoniaquée) Appelé « azote liquide » ne présente aucun danger majeur. Seul risque de pollution des eaux en cas de fuite. N ou ammonitrates ( simples )Granulés Risque de décomposition. = Risque de décomposition. Si retrait de la source de chaleur = arrêt de la décomposition Explosion possible, surtout pour teneur > 28% N NP ( composés )Granulés Risque de décomposition NK ( composés )Granulés Risque de décomposition PK ( composés )Granulés Aucune décomposition possible NPK ( composés )Granulés Risque de décomposition NASC ( Nitrate dammonium en solution chaude ) Liqueur stockage > à 110° Décomposition possible à partir de 150°. Possibilité de cristalliser à leau pulvérisée avec beaucoup de précaution. Urée Granulés ou liquide Aucune décomposition possible, ininflammable

13 La décomposition Les engrais simples azotés : Les engrais simples azotés : Les nitrates ( nitrates dammonium ) : Oxydants puissants décomposables à la chaleur ou avec des matières organiques ou métalliques divisées Réaction exothermique Décomposition Explosif au-delà de 200°C détonation Vapeurs deau + Dioxyde dazote ( NO2 = vapeurs rousses )

14 La décomposition Les engrais complexes NPK : Les engrais complexes NPK : Ne brûlent pas Décomposition auto-entretenue sans O2 Pas de surpression T° sup. à 600°C Dégagement de gaz et vapeurs toxiques : Cl2, et monoxyde dazote : NO

15 CONDUITE A TENIR Etablir un périmètre de sécurité de 50 à 100 m Protection du personnel avec ARI Evacuation ou confinement de la zone sous le vent Reconnaissance : type dengrais, quantité… Moyens à prévoir : équipe risques Chimiques, assistance respiratoire, SSSM Repérer lemplacement de la décomposition à laide dune caméra thermique ou en visualisant le phénomène convecteur de la fumée ( cheminée ).

16 Dégager la matière qui nest pas en décomposition à laide de pelles ou engins mécaniques, attention au manque de visibilité dû à la fumée ( caméra thermique en cabine ou guidage radio et ARI pour le conducteur ) Vérifier ce qui est extrait du sinistre avec un caméra thermique ( certitude de non décomposition ) Utiliser leau ( LDV dans le cas général, lances auto- propulsives si stockage en vrac ) Lengrais solide ne doit pas former de croûte par lutilisation de leau : augmentation de la température avec risque dexplosion. Pour info, la vitesse moyenne de propagation du noyau est de 1.5 mètre par heure dans toutes les directions.

17 En cas de doute sur le niveau de risque dun engrais, il convient dadopter un principe de précaution : Périmètre de sécurité Pas dhydrocarbure ni aucun combustible Ecarter toute source de chlore éventuelle Le cas échéant, considérer quil sagit dun feu avec risques chimiques.

18 Type dengrais Ammonitrate à une teneur supérieure à 28% dazote (N) voir tableau ci-avant Etiquette de danger Code ONU LECTURE DUNE ETIQUETTE

19 ENGRAIS Composé granulé SUPERTER Engrais NF U Engrais NPK Dont 14% dazote(N)total dont 6.2 nitrique 7.8 ammoniacal 50Kg Emb Société des engrais XY adresse Type dengrais Proportion de chaque composant NPK ( en % de la masse totale ) LECTURE DUNE ETIQUETTE La présence dazote sous forme nitrique et ammoniacal signifie que nous sommes en présence dun engrais contenant des ammonitrates.


Télécharger ppt "Le jeudi 2 octobre 2003 a 16H02, lors du premier appel pour un feu de ferme à Saint-Romain-en-Jarez (Loire 42), rien ne laissait présager quune heure plus."

Présentations similaires


Annonces Google